Emporium

Vestiges des quais et entrepôts du port fluvial de Rome, sur la rive gauche du Tibre

L'Emporium est le port fluvial antique de la ville de Rome, constitué de quais et d'entrepôts (horrea), situé entre l'Aventin et le Monte Testaccio, colline artificielle formée par l'amoncellement d'amphores à huile importées principalement d'Espagne.

Le nom commun emporium (du grec ἐμπόριον, emporion) désigne une place de commerce maritime ou fluviale du monde antique. Il est souvent devenu le nom propre (Voir Empuries / Ampurias) de ces ports ou places commerciales.

Sommaire

Historique

Porticus Aemilia, gravure par Piranèse, 1756

Au début du IIe siècle avant J.-C., l'essor économique et démographique avait rendu tout à fait insuffisant l'ancien port fluvial du Forum Boarium, qui ne pouvait s'étendre en raison de la proximité des collines. Aussi les édiles Lucius Aemilius Lepidus et Lucius Aemilius Paullus Macedonicus décidèrent-ils en -193 de construire un nouveau port le long du Tibre, sur une zone libre au sud de l'Aventin. À cette occasion fut également bâti l'immense entrepôt dit « porticus Aemilia »[1], édifice de 487 m de long, représenté avec grande précision sur le plan de marbre sévérien[2], [3].

En -174 l'Emporium fut dallé de pierres et divisé par des barrières pourvues d'escaliers vers le Tibre. Là avait lieu le débarquement des marchandises et des matières premières (surtout le marbre[4], le granite, le vin, l'huile), qui arrivaient du port d'Ostie, le long du Tibre, sur des chalands remorqués par des bœufs. Au cours des siècles, les fragments d'amphores qui contenaient les aliments liquides furent entassés, formant peu à peu le Monte Testaccio, qui existe encore. Le nombre d'amphores empilées est estimé à environ 25 millions.

À l'époque de Trajan, les bâtiments du port furent reconstruits en opus mixtum, tandis que les plaines du Testaccio se remplissaient progressivement de magasins, notamment avec l'instauration de l'annone et ses distributions gratuites de céréales et autres denrées alimentaires à la population urbaine, dès l'époque des Gracques (horrea Sempronia, Galbana, Lolliana, Seiana, Aniciana)[2].

Fouilles et vestiges archéologiques

Le port a été fouillé en 1868-1870 durant les travaux de canalisation du Tibre, et de nouveau en 1952. Il s'étendait sur une longueur d'un kilomètre, au sud de la porte Trigémine (porta Trigemina ou Minucia)[4]. Aujourd'hui, certaines parties sont visibles, noyées dans la paroi le long du Tibre, sur une longueur de 500 mètres, avec des marches et des rampes d'accès, et des blocs de travertin percés pour l'amarrage des chalands, rappelant ceux du port romain d'Aquilée. Ces vestiges appartiennent à l'époque de Trajan[2].

Dans le quartier du Testaccio émergent les vestiges de plusieurs magasins, et aussi le tombeau du consul Servius Sulpicius Galba, une des plus anciennes tombes individuelles existantes.

Notes et références

  1. Tite-Live, 35, 10, 12
  2. a, b et c Filippo Coarelli, Guide archéologique de Rome, 1991, p. 241
  3. Forma Urbis, fragments 24a,b,c,d, Stanford Digital Forma Urbis Romae Project
  4. a et b Samuel Ball Platner, Emporium, A Topographical Dictionary of Ancient Rome, p. 200
  • Lucos Cozza, Pier Luigi Tucci, Navalia, Archeologia Classica 57 (2006) 175-202

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

41° 52′ 56″ N 12° 28′ 28″ E / 41.882222, 12.474478



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emporium de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emporium — (medieval Latin from Greek emporos = merchant ) is a term used for a store selling a wide variety of goods, and for marketplaces or trading centres in ancient cities. The term is also used for:*The Emporium, a former department store chain… …   Wikipedia

  • emporium — [ ɑ̃pɔrjɔm ] n. m. • 1755; mot lat. d o. gr. ♦ Antiq. Comptoir commercial en pays étranger. Des emporiums ou plur. lat. des emporia. ● emporium, emporia ou emporiums nom masculin (latin emporium, du grec emporion) Dans l Antiquité, comptoir,… …   Encyclopédie Universelle

  • emporium — em‧po‧ri‧um [ɪmˈpɔːriəm] noun emporia PLURALFORM [ riə] [countable] old fashioned a large shop: • Kennedy s Furniture Emporium * * * emporium UK US /ɪmˈpɔːriəm/ noun [C] (plural emporia, emporiums) …   Financial and business terms

  • Emporium — Emporium, PA U.S. borough in Pennsylvania Population (2000): 2526 Housing Units (2000): 1215 Land area (2000): 0.730010 sq. miles (1.890716 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.730010 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Emporium, PA — U.S. borough in Pennsylvania Population (2000): 2526 Housing Units (2000): 1215 Land area (2000): 0.730010 sq. miles (1.890716 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.730010 sq. miles (1.890716 sq. km) …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Emporium — Em*po ri*um, n.; pl. {Emporiums}, L. {Emporia}. [L., fr. Gr. ?, fr. ? belonging to commerce, fr. ? traveler, trader; ? in + ? way through and over, path. See {In}, and {Empiric}, {Fare}.] 1. A place of trade; a market place; a mart; esp., a city… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • emporium — 1580s, from L. emporium, from Gk. emporion trading place, market, from emporos merchant, traveler, from en in (see EN (Cf. en ) (2)) + poros passage, voyage, related to peirein to pass through (see PORT (Cf …   Etymology dictionary

  • Emporĭum — (lat., v. gr. Emporion), 1) Handelsplatz; daher Empŏroi, Großhändler; Emporii ius, s. Stadteinlagerecht. 2) (Emporiae), in Rom Hafen u. Handelsplatz an dem Tibris, außerhalb an der Porta trigemina; 3) Pflanzstadt der Phokäer od. Massilier, im… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Emporĭum — (griech.), Stapel , Haupthandelsplatz …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Emporium — Emporĭum (grch.), Haupthandels , Hauptstapelplatz …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Emporium — Emporium, griech., ein Stapelplatz, besonders Seehafen …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.