Emmanuel Terray


Emmanuel Terray

Emmanuel Terray (né en 1935) est un anthropologue français. Ancien élève de l'École normale supérieure (de 1957 à 1961), agrégé de philosophie, il s'oriente rapidement vers l'anthropologie après avoir découvert les Structures élémentaires de la parenté de Claude Lévi-Strauss, et en vient à soutenir une thèse sous la direction du médecin et anthropologue Pierre Huard, consacrée à l'ethnosociologie des Didas de Côte d'Ivoire.

Il cherche alors à constituer une anthropologie politique qui puisse s'inscrire dans le projet marxiste de Louis Althusser[1]. Installé depuis quelques années à Abidjan, où il avait été nommé doyen de l'université, il doit revenir à Paris après les événements de Mai 68, pour lesquels il avait affiché trop de sympathie pour le pouvoir ivoirien. Militant maoïste au PSU, qu'il quitte en 1972, il intègre alors la nouvelle équipe de l'Université de Vincennes. Il soutient en 1984 son doctorat d'État sous le patronage de Georges Balandier avec une thèse sur le royaume Abron du Gyaman (publiée en 1995), et devient directeur d'étude à l'EHESS.

En dehors de son œuvre anthropologique (en grande partie publiées en articles dans des revues spécialisées), Emmanuel Terray a signé une série d'essais plus personnels à partir de la fin des années 1980. Il s'y confronte à sa propre histoire et à sa formation philosophique et politique.

Publications

  • L'Organisation sociale des Dida de Côte d'Ivoire. Essai sur un village dida de la région de Lakota, Annales de l'Université d'Abidjan, tome 1, 1969.
  • Le marxisme devant les sociétés « primitives ». Deux études, Paris, Éditions Maspero, « Théorie », 1969.
  • Lettres à la fugitive, Paris, Éditions Odile Jacob, 1988.
  • La politique dans la caverne, Paris, Le Seuil, 1990.
  • Le troisième jour du communisme, Actes Sud, 1992.
  • Une histoire du royaume Abron du Gyaman, des origines à la conquête coloniale, Éditions Karthala, 1995.
  • Une passion allemande. Luther, Kant, Schiller, Hölderlin, Kleist, Paris, Le Seuil, 1994.
  • Ombres berlinoises. Voyage à travers une autre Allemagne, Paris, Odile Jacob, 1996.
  • Clausewitz, Paris, Fayard, 1999.
  • Un livre d'entretiens avec un cadet, l'anthropologue belge Jean-Claude Colleyn : Traversées. Livres, actions, voyages, Bruxelles, Labor, 2005.
  • Face aux abus de mémoire, Actes Sud, 2006.
  • Immigration : fantasmes et réalités, avec Claire Rodier, Paris : Éd. La Découverte, « Sur le vif », 2008.
  • Combats avec Méduse, Éditions Galilée, 2011.

Notes et références

  1. Sur son rapport à l'épistémologie althusserienne, cf. par exemple l'article qu'il lui consacre dans Le monde du 17 août 1973.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emmanuel Terray de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Terray — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. patronyme Terray est un nom de famille notamment porté par : Joseph Marie Terray (1715 1778), homme d État français ; Antoine Terray (1751 1794) …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu, duc d'Aiguillon — Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu (* 31. Juli 1720; † 1782), Fürst von Portien, Graf von Saint Florentin, Herzog von Aiguillon (seit 1750), Graf (seit 1750, später Herzog) von… …   Deutsch Wikipedia

  • Emmanuel Armand De Vignerot Du Plessis — Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis, duc d Aiguillon Naissance 31 juillet 1720 Décès 1er …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel Armand de Vignerot — du Plessis Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis, duc d Aiguillon Naissance 31 juillet 1720 Décès 1er …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel armand de vignerot du plessis — Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis, duc d Aiguillon Naissance 31 juillet 1720 Décès 1er …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu, duc d’Aiguillon — Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu (* 31. Juli 1720; † 1782), Fürst von Portien, Graf von Saint Florentin, Herzog von Aiguillon (seit 1750), Graf (seit 1750, später Herzog) von… …   Deutsch Wikipedia

  • Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis — Pour les autres titulaires du duché d Aiguillon, voir Liste des ducs d Aiguillon. Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis Richelieu, duc d Aiguillon …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel-Armand de Richelieu, duc d'Aiguillon — The duc d Aiguillon Emmanuel Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu, duc d Aiguillon (July 31, 1720 – 1782) was a French soldier and statesman and a nephew of Louis François Armand du Plessis, duc de Richelieu. He served as the Minister of… …   Wikipedia

  • Aiguillon, Emmanuel-Armand de Richelieu, duc d' — ▪ French statesman in full  Emmanuel armand De Vignerot Du Plessis De Richelieu, Duc D aiguillon   born July 31, 1720 died Sept. 1, 1788, Paris, France       French statesman, whose career illustrates the difficulties of the central government of …   Universalium

  • Aiguillon, Emmanuel-Armand de Vignerot, duke d' — (1720 1788)    statesman and minister    A great nephew of Marie Madeleine, duchess d Aiguillon, a niece of Cardinal richelieu (who also had encouraged the development of charities and missions in Canada), Emmanuel Armand de Vigernot served as… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.