Emmanuel Suhard

ÔĽŅ
Emmanuel Suhard
Emmanuel Suhard
Image illustrative de l'article Emmanuel Suhard
Biographie
Naissance 5 avril 1874
à Brains-sur-les-Marches (France)
Ordination
sacerdotale
18 d√©cembre 1897
D√©c√®s 30 mai 1949
√Čv√™que de l'√Čglise catholique
Consécration
épiscopale
3 octobre 1928 par
Mgr Eugène Grellier
Fonctions √©piscopales √Čv√™que de Bayeux (France)
Archevêque de Reims (France)
Archevêque de Paris (France)
Cardinal de l'√Čglise catholique
Créé
cardinal
16 d√©cembre 1935 par le
pape Pie XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Saint-Onuphre-du-Janicule

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
COA cardinal FR Suhard Emmanuel-Celestin.png
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org

Emmanuel Suhard ( 1874-1949 ) fut archevêque de Reims en 1930, cardinal en 1935 et archevêque de Paris en 1940.

Hant√© par la d√©christianisation, il a fond√© la Mission de France √† Lisieux, la Mission de Paris, la communaut√© de Saint-S√©verin et l'exp√©rience des pr√™tres-ouvriers (¬ę un mur s√©pare le monde ouvrier de l'√Čglise, ce mur il faut l'abattre ¬Ľ).

Sommaire

Biographie

N√© √† Brains-sur-les-Marches le 5 avril 1874 et mort √† Paris le 30 mai 1949

La Mayenne

Emmanuel C√©lestin Suhard est le fils d'Emmanuel Suhard et de Jeanne Marsollier (mari√©s le 25 juin 1873). Enfant pieux et timide, fils d'une veuve qui dirige seule la ferme familiale, il est jug√© ¬ę trop peu d√©gourdi pour faire un cur√© ¬Ľ par le cur√© de Brains-sur-les-Marches. En octobre 1888, il entre toutefois au Petit S√©minaire de Mayenne (ses condisciples sont Joseph Hamon et Victor Guillet). Il le quitte en 1892 pour entrer le 6 octobre au Grand S√©minaire de Laval o√Ļ il effectue de brillantes √©tudes qui lui valent une bourse pour le S√©minaire fran√ßais de Rome. Il y est ordonn√© pr√™tre en 1897.

Rome

√Čtudiant √† Rome √† l'Universit√© Gr√©gorienne, en m√™me temps que le futur Pie XII et Mgr Maglione, futur nonce en France, il obtient la "Grande M√©daille d'Or", distinction supr√™me de la Gr√©gorienne.

De la Mayenne à Paris

De retour en 1899 en France, il célèbre sa première grand-messe dans l'église de Brains-sur-les-Marches.

Nomm√© professeur de philosophie au Grand S√©minaire de Laval, il enseigne la th√©ologie. Gr√Ęce √† ses qualit√©s d'accueil et d'√©coute, il exerce une influence sur le clerg√© mayennais, bien qu'il ne soit pas tr√®s en cour √† l'√©v√™ch√© car il n'est pas ¬ę Action fran√ßaise ¬Ľ. Il s'en expliquera : ¬ę L'Action fran√ßaise est trop particulariste. Le pr√™tre est fait pour tout le monde et doit accueillir tout le monde ¬Ľ.

R√©form√© en 1914, l'abb√© Suhard est aum√īnier d'un h√īpital militaire √† Laval. Devenu chanoine en 1919,l'√©v√™que, Mgr Eug√®ne Grellier, tr√®s proche de l'Action fran√ßaise, le tient √† l'√©cart et refuse de le nommer sup√©rieur du grand s√©minaire. *

En 1928, il est nommé évêque de Bayeux et Lisieux. Il est archevêque de Reims de 1931 à 1940, et créé cardinal en 1935.

Il devient cardinal archevêque de Paris de 1940, jusqu'à sa mort en 1949.

Seconde guerre mondiale

Le si√®ge archi√©piscopal de Paris qu'il rejoint pendant l'exode de juin 40 sera pour lui une lourde charge, o√Ļ il subit beaucoup d'√©preuves, en une √©poque difficile. Il adresse une d√©p√™che √† Hitler, le 26 octobre 1941, pour sauver les otages de Nantes et de Ch√Ęteaubriant. Les Allemands avaient perquisitionn√© √† l'archev√™ch√© d√®s juillet 1940.

Comme la plupart des hauts dignitaires de l'√Čglise catholique romaine, il avait donn√© son approbation √† la politique du mar√©chal P√©tain. Il n√©gocie avec l'amiral Darlan, le ministre de l'√Čducation nationale, J√©r√īme Carcopino et le ministre de l'int√©rieur, Pierre Pucheu, un syst√®me de financement de l'√©cole priv√©e catholique, par des subventions de l'√Čtat, en juillet 1941. Ces subventions sont r√©parties par les pr√©fets, dans chaque d√©partement. Un horaire commode d'enseignement religieux facultatif est aussi instaur√© dans l'enseignement public[1].

Il approuve la d√©claration des √©v√™ques de France qui condamne la r√©sistance arm√©e (17 f√©vrier 1944) : ¬ę Nous condamnons [les] appels √† la violence et [les] actes de terrorisme, qui d√©chirent aujourd'hui le pays, provoquent l'assassinat des personnes et le pillage des demeures ¬Ľ[2] et accueille le mar√©chal P√©tain √† Notre-Dame, en avril 1944, ce qui lui sera reproch√© √† la Lib√©ration[3]. Il pr√©side la c√©r√©monie √† Notre-Dame lors des fun√©railles nationales du ministre Philippe Henriot assassin√© le 28 juin 1944[4].

Le 26 ao√Ľt 1944, le g√©n√©ral de Gaulle, sur les conseils du p√®re Bruckberger et de Francis-Louis Closon d√©cide de l'exclure de la c√©r√©monie d'action de gr√Ęces de Notre-Dame et de le maintenir confin√© √† l'archev√™ch√©[5].

Le 10 novembre 1953, un buste en bronze du cardinal fut inaugur√© au Grand S√©minaire de Laval, ainsi qu'une statue du pr√©lat, le m√™me jour √† Brains-sur-les-Marches.

Volonté missionnaire

Hant√© par la d√©christianisation, on lui doit la fondation de la Mission de France √† Lisieux, la Mission de Paris, la communaut√© de Saint-S√©verin et l'exp√©rience des pr√™tres-ouvriers (¬ę un mur s√©pare le monde ouvrier de l'√Čglise, ce mur il faut l'abattre ¬Ľ).

Pendant les 20 ann√©es de son √©piscopat, il inspire, encourage et soutient un grand courant missionnaire, dont nombre de ses lettres pastorales, en particulier les trois derni√®res (Essor ou d√©clin de l'√Čglise, Le Sens de Dieu et Le Pr√™tre dans la cit√©) r√©dig√©es par le p√®re Bernard Lalande, son secr√©taire et th√©ologien, se sont fait l'√©cho. C'est √† sa demande que fut publi√©, en 1943, un ouvrage de l'abb√© Henri Godin : La France, pays de mission, qui eut un grand retentissement au sein de l'√Čglise.

Publications

  • Lettre Pastorale de son √©minence le cardinal Suhard. La Famille (Car√™me 1946). Spes.
  • Essor ou d√©clin de l'√©glise. √Čd. du Vitrail, 1947.
  • Le Sens de Dieu. A. Lahure. 1949.
  • La Pr√™tre dans la cit√©. A. Lahure. 1949.
  • Vers une √©glise en √©tat de mission. Editions du Cerf. 1965. (textes choisis par Olivier de la Brosse)

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Mich√®le Cointet, article Chr√©tiens, dans le Dictionnaire historique de la France sous l'occupation, sous la direction de Mich√®le et Jean-Paul Cointet, Tallandier, 2000, p. 158.
  2. ‚ÜĎ cit√© par Mich√®le Cointet, article Chr√©tiens, dans le Dictionnaire historique de la France sous l'occupation, sous la direction de Mich√®le et Jean-Paul Cointet, Tallandier, 2000, p. 159.
  3. ‚ÜĎ Mich√®le Cointet, article Suhard (Emmanuel, cardinal), dans le Dictionnaire historique de la France sous l'occupation, sous la direction de Mich√®le et Jean-Paul Cointet, Tallandier, 2000, p. 659.
  4. ‚ÜĎ Les fun√©railles nationales de Philippe Henriot , reportage des actualit√©s de l'√©poque, disponible sur le site de l'INA
  5. ‚ÜĎ Mich√®le Cointet, L'√Čglise sous Vichy, Perrin1998, p.342

Bibliographie

  • Biographie du Cardinal Suhard. ouvrage non publi√© du fait de la mort de l'auteur, le R. P. Humbert Bo√ľess√©, O. P. L'auteur est un ancien √©l√®ve de l'abb√© Suhard au Grand S√©minaire de Laval devenu religieux dominicain. Il a rassembl√© lettres, papiers personnels et autres documents publics ou priv√©s.
  • Discours prononc√© par son excellence Mgr Chappoulie, √©v√™que d'Angers Le 10 octobre 1953 √† Brains-sur-les-Marches pour l'inauguration. Angers, H. Siraudeau 1953.
  • Le Cardinal Suhard, l'√©v√™que du renouveau missionnaire 1874-1949. de Jean Vinatier. Le Centurion. Excellente biographie parfaitement document√©e par un ancien sup√©rieur de la Mission de France.
  • Pionnier de la paix, le combat du p√®re Bernard Lalande (ancien secr√©taire du cardinal Suhard) par Michel Roug√© et Jean Pierre Gu√©rend, Nouvelle Cit√©.
Précédé par Emmanuel Suhard Suivi par
Jean Verdier Archevêque de Paris Maurice Feltin
Louis-Joseph Luçon Archevêque de Reims Louis-Augustin Marmottin

Voir aussi

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emmanuel Suhard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emmanuel Suhard ‚ÄĒ Emmanuel C√©lestin Kardinal Suhard (* 5. April 1874 in Brains sur les Marches; ‚Ć 30. Mai 1949 in Paris) war katholischer Erzbischof von Paris. Leben Emmanuel C√©lestin Suhard wurde 1897 in Laval zum Priester geweiht. 1928 wurde er zum Bischof von… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Suhard ‚ÄĒ Emmanuel Suhard Cardinal Emmanuel Suhard de l √Čglise catholique romaine ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Emmanuel C√©lestin Suhard ‚ÄĒ Emmanuel C√©lestin Kardinal Suhard (* 5. April 1874 in Brains sur les Marches; ‚Ć 30. Mai 1949 in Paris) war katholischer Erzbischof von Paris. Leben Emmanuel C√©lestin Suhard wurde 1897 in Laval zum Priester geweiht. 1928 wurde er zum Bischof von… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Suhard ‚ÄĒ Emmanuel C√©lestin Kardinal Suhard (* 5. April 1874 in Brains sur les Marches; ‚Ć 30. Mai 1949 in Paris) war katholischer Erzbischof von Paris. Leben Emmanuel C√©lestin Suhard wurde 1897 in Laval zum Priester geweiht. 1928 wurde er zum Bischof von… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • SUHARD (E.) ‚ÄĒ SUHARD EMMANUEL, cardinal (1874 1949) Archev√™que de Paris de 1940 √† 1949, fondateur de la Mission de France. N√© en Mayenne, Emmanuel Suhard fait ses √©tudes au petit, puis au grand s√©minaire de son dioc√®se (Laval) mais les termine √† Rome, o√Ļ il… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Emmanuel C√©lestin Suhard ‚ÄĒ infobox cardinalbiog name = Emmanuel C√©lestin Suhard ‚Ć See = Paris Title = Cardinal Archbishop of Paris Period = May 11, 1940 mdash;May 30, 1949 cardinal = December 16, 1935 Predecessor = Jean Verdier, PSS ‚Ć Successor = Maurice Cardinal Feltin ‚Ć… ‚Ķ   Wikipedia

  • Cardinal Suhard ‚ÄĒ Emmanuel Suhard Cardinal Emmanuel Suhard de l √Čglise catholique romaine ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Eglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale ‚ÄĒ √Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale L‚Äô√Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale a jou√© un r√īle de premi√®re importance dans l histoire du r√©gime de Vichy, tant en zone libre qu en zone occup√©e . Avec ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • L'√Čglise catholique en France (1940-1944) ‚ÄĒ √Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale L‚Äô√Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale a jou√© un r√īle de premi√®re importance dans l histoire du r√©gime de Vichy, tant en zone libre qu en zone occup√©e . Avec ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čglise catholique en France (1940-1944) ‚ÄĒ √Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale L‚Äô√Čglise catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale a jou√© un r√īle de premi√®re importance dans l histoire du r√©gime de Vichy, tant en zone libre qu en zone occup√©e . Avec ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.