Emile N'Tamack

ÔĽŅ
Emile N'Tamack

√Čmile N'Tamack

√Čmile N'Tamack Rugby union pictogram.svg
Pas d'image ? Cliquez ici.
Fiche d'identité
Date de naissance 25 juin 1970 (1970-06-25) (39 ans)
Lieu de naissance Lyon (France)
Taille 1,89 m
Poids 92 kg
Surnom Milou, la Panthère noire
Position arrière, aile, centre
Carrière en senior
Saison(s) √Čquipe Matchs
(Points)*
1992-2004 Toulouse
Carrière en équipe nationale
Saison(s) √Čquipe Matchs
(Points)**
1994-2000 France 46 (135)
Carri√®re d'entra√ģneur
2004-2005
2005-2007
2007-
Toulouse -21 ans
France -21 ans
France

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Derni√®re mise √† jour: 12 ao√Ľt 2009.

√Čmile Ntamack, n√© le 25 juin 1970 √† Lyon, est un ancien joueur de rugby international fran√ßais jouant au poste d'arri√®re, d' aile ou de centre.

Il est depuis le 24 octobre 2007 entra√ģneur des lignes arri√®res de l'√©quipe de France de rugby.

Surnomm√© ¬ę Milou ¬Ľ ou encore ¬ę la Panth√®re noire ¬Ľ en raison de sa couleur de peau et de sa foul√©e, souple et √©l√©gante.

Sommaire

Carrière de joueur

Apr√®s avoir pratiqu√© le football et l‚Äôathl√©tisme, √Čmile Ntamack aborde le rugby. Rep√©r√© chez les cadets, alors qu'il jouait √† Meyzieu (dans la banlieue lyonnaise) il int√®gre la fili√®re sport-√©tude du lyc√©e Jolimont, pr√®s de Toulouse puis, naturellement, le Stade toulousain. Il y effectue toute sa carri√®re (capitaine √† partir de 1996), se b√Ętissant un palmar√®s exceptionnel : champion de France Reichel 1989 et 1990, champion de France en 1994, 1995, 1996, 1997, 1999 (finaliste en 2003), vainqueur du Challenge du Manoir (devenu Coupe de France) en 1993, 1995 et 1998 et vainqueur de la Coupe d‚ÄôEurope en 1996 et 2003 (finaliste en 2004).

Il d√©bute en √©quipe de France lors du Tournoi 1994, prenant part, quelques mois plus tard, √† la m√©morable tourn√©e en Nouvelle-Z√©lande. √Ä cette occasion, il suscite l‚Äôadmiration de l‚Äôun de ses adversaires : le tout jeune Jonah Lomu.

Retenu pour la Coupe du monde 1995, √Čmile Ntamack s‚Äôillustre en inscrivant, dans les arr√™ts de jeu, un essai contre l‚Äô√Čcosse, offrant √† la France la premi√®re place de sa poule et lui √©vitant ainsi d'affronter la Nouvelle-Z√©lande en quarts de finale. Au tour suivant, contre l‚ÄôIrlande, il est l‚Äôauteur d‚Äôun autre essai, sur une interception de passe. Ces performances lui valent une nomination dans l‚Äô√©quipe-type de la Coupe du monde, ainsi que l‚ÄôOscar du Midi olympique 1995.

Ntamack remporte ensuite la Coupe Latine 1995, le Grand Chelem 1997 et est meilleur marqueur du Tournoi 1996.

Diminu√© par une pubalgie, il n‚Äôappara√ģt plus en √©quipe nationale entre janvier 1997 et novembre 1998. C‚Äôest toutefois en pleine possession de ses moyens qu‚Äôil fait son retour, √©tant l‚Äôun des seuls Fran√ßais √† tirer son √©pingle du jeu lors du Tournoi 1999. Il r√©alise notamment un exploit rare : trois essais inscrits contre le pays de Galles (malgr√© une d√©faite ce jour-l√†). Cela lui permet de finir meilleur marqueur de la comp√©tition. Dans la foul√©e, il passe du poste d‚Äôarri√®re √† celui de centre pour parvenir en finale de la Coupe du monde. Cette m√™me ann√©e le voit finir meilleur marqueur de la Coupe d'Europe.

Apr√®s une derni√®re participation au Tournoi en 2000, √Čmile Ntamack n‚Äôappara√ģt plus sous le maillot bleu et stoppe sa carri√®re √† l‚Äôissue de la saison 2003-2004.

Carri√®re d'entra√ģneur

Apr√®s sa carri√®re de joueur, prenant en charge l‚Äôentra√ģnement des moins de 21 ans du Stade toulousain, il effectue des piges √©pisodiques au cours de la saison 2004-2005 afin de pallier les nombreuses blessures des ¬ę Stadistes ¬Ľ (notamment un match de Coupe d‚ÄôEurope contre Glasgow).

En 2005, il s'occupe de l'équipe de France des moins de 21 ans avec laquelle il devient champion du monde en 2006, avec des joueurs comme Lionel Beauxis.

Le 24 octobre 2007, il est charg√© de l'entra√ģnement des arri√®res du XV de France, √©paulant Marc Li√®vremont nomm√© √† la suite de Bernard Laporte.

Autre

Il obtient l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1995.

À la fin de l'année 1994, il tenta de créer, avec le montferrandais Philippe Saint-André, le narbonnais Laurent Benezech et le palois Laurent Cabannes, une structure réunissant l'ensemble des joueurs français en cours de professionnalisation. L'aventure tourna court, faute de moyens matériels et financiers.

Le 12 f√©vrier 1998, avec le Montferrandais Jean-Marc Lhermet, il r√©ussit alors enfin √† cr√©er un premier Syndicat national des joueurs de rugby professionnels qui deviendra Provale le 8 octobre 2001. Les deux joueurs √©taient aid√©s en cela par R√©mi Tr√©moulet, Jean-Michel Delgado et Pascal Valleau. Aujourd'hui Provale compte plus de 500 adh√©rents.

Son frère, Francis N'Tamack, fut lui aussi sélectionné en équipe de France.

Parcours

  • 1986-1987:
    • Champion de France cadet, avec le lyc√©e sport √©tude toulousain de Jolimont.
  • 1988-1989:
    • Champion de France junior Reichel avec le Stade toulousain.
    • Champion de France junior avec le lyc√©e sport √©tude de Jolimont.
    • Champion de France junior Tadei avec le comit√© de Midi-Pyr√©n√©es.
    • Vainqueur du tournoi FIRA avec l'√©quipe de France junior.
  • 1989-1990:
    • Champion de France junior Reichel avec le Stade toulousain.
  • 1992-1993:
    • Champion de France militaire avec le 14e r√©giment parachutistes et de soutien.
    • Vainqueur du Challenge Yves du Manoir avec le Stade toulousain.
  • 1993-1994:
  • 1994-1995:
    • Champion de France de 1re Division avec le Stade toulousain.
    • Vainqueur du Challenge Yves du Manoir avec le Stade toulousain.
    • 3e de la Coupe du monde de rugby 1995, en Afrique du Sud.
    • (√Člu dans l '√©quipe id√©ale de cette m√™me Coupe du monde).
    • Vainqueur de la 1re Coupe latine, en Argentine.
    • √Člu meilleur joueur de l‚Äôann√©e : Oscar du Journal Midi-Olympique.
  • 1995-1996:
    • Nomm√© Capitaine du Stade toulousain.
    • 1er Champion d'Europe de la Heineken Cup avec le Stade toulousain.
    • Champion de France de 1re division avec le Stade toulousain.
  • 1996-1997:
    • Vainqueur du Tournoi des cinq nations, avec un Grand Chelem √† la cl√©.
    • Il manque la finale du championnat de France, qui est gagn√©e par le Stade toulousain‚Ķ sans marquer d'essai.
  • 1997-1998:
    • Vainqueur de l'ex-Challenge Yves du Manoir avec le Stade toulousain, entre-temps devenu la Coupe de France depuis un an.
  • 1999-2000:
    • Demi-finaliste du Championnat de France de 1re division avec le Stade toulousain.
  • 2001-2002:
    • Demi-finaliste du Championnat de France de 1re division avec le Stade toulousain.
  • 2002-2003:
    • Champion d'Europe de la Heineken Cup avec le Stade toulousain (seul joueur europ√©en alors -avec Philippe Carbonneau le premier en 1998- ayant obtenu deux titres en club).
    • Finaliste du Championnat de France de 1re division avec le Stade toulousain.
  • 2003-2004:
    • Finaliste de la Heineken Cup

Carrière

En club

Avec les Bleus

  • √Čmile Ntamack a connu sa premi√®re s√©lection le 19 f√©vrier 1994 contre le Pays de Galles.

Palmarès de joueur

En club

(soit au total onze titres de Champion de France)

Avec les Bleus

  • 46 s√©lections
  • 26 essais, 1 p√©nalit√©, 1 transformation (135 points) : 4e marqueur de tous les temps en √©quipe de France.
  • S√©lections par ann√©e : 5 en 1994, 13 en 1995, 8 en 1996, 1 en 1997, 1 en 1998, 13 en 1999, 5 en 2000.
  • Participation aux tourn√©es au Canada en 1994, en Nouvelle-Z√©lande en 1994 et 1999, et en Argentine en 1996.
  • Coupe Latine (1995)
  • Tournoi des cinq nations (Grand Chelem) (1997).
  • Il fut d√©sign√© meilleur marqueur des √©ditions 1996 (avec un √Čcossais) et 1999 (avec un autre √Čcossais, il marque alors 5 essais).
  • Il participa annuellement au tournoi de 1994 √† 2000‚Ķ sans participer au Grand Chelem de 1998, seule saison non remplie.

Coupes du monde

Autres sélections

  • International -18 ans : tournois FIRA Junior (1989)
  • International -23 ans
  • International universitaire
  • International militaire

Palmar√®s d‚Äôentra√ģneur

√Čquipe de France de rugby √† XV des moins de 21 ans

  • Champion du monde en 2006

√Čquipe de France de rugby √† XV

Liens externes

  • Portail du rugby √† XV Portail du rugby √† XV
  • Portail de Toulouse Portail de Toulouse
Ce document provient de ¬ę %C3%89mile N%27Tamack ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile N'Tamack de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • √Čmile N'Tamack ‚ÄĒ Pas d image ? Cliquez ici. Fiche d identit√© Date de naissance ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čmile N'Tamack ‚ÄĒ Infobox Rugby biography name = √Čmile N Tamack caption = birthname = √Čmile N Tamack nickname = Milou (like almost all √Čmile) or La panth√®re noire dateofbirth = birth date and age|1970|06|25 placeofbirth = Lyon, France dateofdeath = placeofdeath =… ‚Ķ   Wikipedia

  • Emile Ntamack ‚ÄĒ √Čmile N Tamack √Čmile N Tamack Pas d image ? Cliquez ici. Fiche d identit√© Date de naissance ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • N'Tamack ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. N tamack est le nom de deux joueurs de rugby Francis N Tamack (n√© en 1972) et son fr√®re √Čmile N Tamack (n√© en 1970) Ce document provient de ¬ę N%27Tamack ¬Ľ ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Francis N'Tamack ‚ÄĒ Francis N Tamack, est n√© le 15 novembre 1972 √† Lyon. C‚Äôest un joueur fran√ßais de rugby √† XV, qui a jou√© avec l √©quipe de France au poste de troisi√®me ligne centre (1,88 m pour 95 kg). Il est le fr√®re d √Čmile N Tamack, ancien joueur… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Francis N'tamack ‚ÄĒ Francis N Tamack, est n√© le 15 novembre 1972 √† Lyon. C‚Äôest un joueur fran√ßais de rugby √† XV, qui a jou√© avec l √©quipe de France au poste de troisi√®me ligne centre (1,88 m pour 95 kg). Il est le fr√®re d √Čmile N Tamack, ancien joueur… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Joueurs Embl√©matiques Du Stade Toulousain ‚ÄĒ Article principal : Stade toulousain. Cette page regroupe les joueurs ayant marqu√© l histoire du Stade toulousain. Plus de 90 joueurs (record pour un club fran√ßais) ont √©galement √©volu√© en √©quipe de France premi√®re. Sommaire 1 Les joueurs… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Joueurs emblematiques du Stade toulousain ‚ÄĒ Joueurs embl√©matiques du Stade toulousain Article principal : Stade toulousain. Cette page regroupe les joueurs ayant marqu√© l histoire du Stade toulousain. Plus de 90 joueurs (record pour un club fran√ßais) ont √©galement √©volu√© en √©quipe de… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Joueurs embl√©matiques du Stade Toulousain ‚ÄĒ Article principal : Stade toulousain. Cette page regroupe les joueurs ayant marqu√© l histoire du Stade toulousain. Plus de 90 joueurs (record pour un club fran√ßais) ont √©galement √©volu√© en √©quipe de France premi√®re. Sommaire 1 Les joueurs… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Joueurs embl√©matiques du stade toulousain ‚ÄĒ Article principal : Stade toulousain. Cette page regroupe les joueurs ayant marqu√© l histoire du Stade toulousain. Plus de 90 joueurs (record pour un club fran√ßais) ont √©galement √©volu√© en √©quipe de France premi√®re. Sommaire 1 Les joueurs… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.