Emile Male


Emile Male

Émile Mâle

Émile Mâle, né le 2 juin 1862 à Commentry (Allier), mort le 6 octobre 1954 à l'abbaye de Chaalis (commune de Fontaine-Chaalis, Oise), était un historien d'art français, membre de l'Académie française.

Émile Mâle fut un spécialiste dans l’art chrétien médiéval et a laissé une œuvre importante qui compte de nombreuses monographies sur les églises et cathédrales de France (La Cathédrale de Reims, Notre-Dame de Chartres, La Cathédrale d’Albi).

Sommaire

Biographie

Fils de mineur, Émile Mâle effectue sa scolarité secondaire à Saint-Étienne, puis entre à l’École Normale Supérieure en 1883. En 1886, il obtient l’agrégation de lettres. En 1889, il soutient sa thèse sur L’Art religieux au XIIe siècle en France puis à partir de 1906, il enseigne à la Sorbonne ou la chaire d’histoire de l’art lui est attribuée en 1912. Il est élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1918. En 1923, il succède à Mgr Duchesne comme directeur de l’École française de Rome et consacre une partie de ses recherches aux édifices de la Rome chrétienne (Rome et ses vieilles églises). En 1927, il est élu à l’Académie française avant de prendre sa retraite en 1937.

Émile Mâle fut un des premiers historiens d'art avec d'autres de langue allemande tel Alois Riegl à transformer l'histoire de l'art en une discipline internationalement respectée.

Émile Mâle était le père du psychanalyste Pierre Mâle.

Le collège de Commentry lui rend hommage, en s'appelant le collège Emile Mâle.

Parcours

Distinctions

Œuvres

  • Quomodo Sybillas recentiores artifices representaverint (1899)
  • L'Art religieux du XIIIe siècle en France (1899) - thèse pour le doctorat ès lettres
  • L'Art religieux de la fin du Moyen Âge en France (1908)
  • L'Art allemand et l'art français du Moyen Âge (1917)
  • L'Art religieux au XIIe siècle en France (1922)
  • Les influences arabes dans l'art roman, Revue des Deux-Mondes, (1923)
  • Art et artistes du Moyen Âge (1927)
  • L'Art religieux après le Concile de Trente, étude sur l'iconographie de la fin du XVIe, du XVIIe et du XVIIIe siècles en Italie, en France, en Espagne et en Flandre (1932)
  • Rome et ses vieilles églises (1942)
  • Les Mosaïques chrétiennes primitives du IVe au VIIe siècle (1943)
  • L'Art religieux du XIIe au XVIIIe siècle (1945)
  • Jean Bourdichon : les Heures d'Anne de Bretagne à la Bibliothèque nationale (1946)
  • Les Grandes Heures de Rohan (1947)
  • Notre-Dame de Chartres (1948)
  • La Fin du paganisme en Gaule et les plus anciennes basiliques chrétiennes (1950)
  • La Cathédrale d'Albi (1950)
  • Histoire de l'art (2 volumes, 1950, directeur de rédaction)
  • Les Saints Compagnons du Christ (1958, publication posthume)

Sources


Précédé par
Jean Richepin
Fauteuil 2 de l’Académie française
1927-1954
Suivi par
François Albert-Buisson
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « %C3%89mile M%C3%A2le ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Male de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emile Mâle — Émile Mâle Émile Mâle, né le 2 juin 1862 à Commentry (Allier), mort le 6 octobre 1954 à l abbaye de Chaalis (commune de Fontaine Chaalis, Oise), était un historien d art français, membre de l Académie française. Émile Mâle fut …   Wikipédia en Français

  • Émile Mâle — (* 2. Juni 1862 in Commentry, Dept. Allier; † 6. Oktober 1954 in Fontaine Chaalis, Dept. Oise) war ein französischer Kunstkritiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Mitgliedschaften 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Mâle — (2 junio 1862 6 octubre 1954) fue un afamado historiador de arte francés, especialista en el arte sacro y medieval. Contenido 1 Biografía 2 Obras 3 Referencia 4 Enlaces externos …   Wikipedia Español

  • Émile Mâle — Pour les articles homonymes, voir Mâle. Émile Mâle, né le 2 juin 1862 à Commentry (Allier), mort le 6 octobre 1954 à l abbaye de Chaalis (commune de Fontaine Chaalis, Oise), était un historien d art français, membre de l… …   Wikipédia en Français

  • Émile Mâle — NOTOC Émile Mâle (June 2, 1862 October 6, 1954) was a French art historian, one of the first to study medieval, mostly sacral French art and the influence of eastern European iconography thereon. He was a member of the Académie Française, and a… …   Wikipedia

  • Place Émile-Mâle — 5e arrt …   Wikipédia en Français

  • MÂLE (É.) — MÂLE ÉMILE (1862 1954) Historien qui a conquis à l’histoire de l’art des domaines nouveaux; sa vocation paraît être née de l’École normale supérieure. En 1898, il présente comme thèse de doctorat une œuvre qui, sous un titre apparemment… …   Encyclopédie Universelle

  • Emile Picard — Émile Picard Pour les articles homonymes, voir Picard (homonymie). Charles Émile Picard Naissance 24 juillet 1856 Paris (France) Décès …   Wikipédia en Français

  • Emile Henriot (ecrivain) — Émile Henriot (écrivain) Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (chimiste). Émile Henriot (3 mars 1889 à Paris 14 avril 1961 à Paris) est un poète, romancier, essay …   Wikipédia en Français

  • Émile henriot (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (chimiste). Émile Henriot (3 mars 1889 à Paris 14 avril 1961 à Paris) est un poète, romancier, essay …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.