Emile Fourcault


Emile Fourcault

Émile Fourcault

Émile Fourcault, né à Saint-Josse-ten-Noode en 1862 et mort en 1919, est un ingénieur belge typique du développement industriel du sillon industriel de la Belgique au XIXe siècle.

Sommaire

Biographie

Émile Fourcault est issu de la grande bourgeoisie carolorégienne. Son père dirigeait l’Association des maîtres de verreries belges. Il devint lui-même directeur des Verreries de Dampremy.

Il est l'inventeur de l'étirage du verre à vitre. Avant lui, pour obtenir du verre à vitre, le maître verrier soufflait un ballon qui était ouvert et recuit.

Dépôt d'un brevet

Il travailla avec un ingénieur, Émile Gobbe, qui poursuivait en laboratoire des recherches sur la fabrication mécanique du verre. En 1901, ils déposent un brevet de fabrication. Les expériences se font à la verrerie de Tilly dans le Brabant wallon puis continuent à Dampremy (Charleroi). Et c'est là qu'on installe une première machine d'étirage. Malheureusement, si le verre est transparent, il gondole et les différences d'épaisseurs font fonction de prismes et de lentilles. En 1903, Fourcault obtient un deuxième brevet pour "un appareil à recuire le verre en feuilles continues". Il parvient à étirer des feuilles de verre d'un mètre de large et d'une épaisseur uniforme, pouvant varier entre deux et huit millimètres aux glaceries de Jeumont dirigée par son beau-frère, Georges Despret. Celui-ci convainc la Convention internationale des Glaceries d'apporter les capitaux nécessaires.

Réussite industrielle

Fourcault construit alors un nouveau four avec une étireuse à Dampremy. Il en construit une deuxième en 1907 et une troisième en 1907. Il est proche d'une capacité de 8 000 000 m3 de verre étiré. En 1912, est créée la SA des Verreries de Dampremy pour y parvenir. L'entreprise commence le travail avec huit machines étireuses. Ce verre a plusieurs avantages sur le verre des souffleurs de verre : une planimétrie parfaite, une solidité homogène et il est de moitié moins cher.

Compromission durant la Première Guerre

La Première Guerre mondiale ici, comme dans la sidérurgie semble devoir stopper tout l'effort industriel wallon. Mais un administrateur autrichien de Dampremy persuade le gouverneur allemand de la Belgique occupée Moritz von Bissing de permettre les approvisionnements nécessaires à la poursuite de la production. Fourcault accepte malgré l'équivoque politique de le faire sous occupation allemande. Quand la guerre est finie, la production de son usine est arrêtée. Fourcault meurt l'année suivante. Mais la verrerie wallonne profitera de l'invention de Fourcault et pourra continuer à soutenir la concurrence avec les États-Unis qui avaient eux aussi adopté un procédé analogue de fabrication.

Bibliographie

  • J. M. Muhlig, Notes on the early Developpment of the Fourcault Process, in Journal of the Society of Glass Technologuy, 1933, p. 145-148
  • J.-L. Delaet, Vingt années de vie d'Emile Fourcault ou Histoire du procédé d'étirage mécanique (1901-1919), dans les cent dernières années de l'histoire de l'ingénieur en Belgique, SRBII, 1885-1985, Cahier 1/86, Bruxelles
  • F. Poty, J.-L. Delaet, Charleroi pays verrier, Charleroi 1986
  • Les Wallons à l'étranger hier et aujourd'hui, Institut Destrée, Charleroi, 2000

Liens externes

  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « %C3%89mile Fourcault ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Fourcault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émile Fourcault — Émile Fourcault, né à Saint Josse ten Noode en 1862 et mort en 1919, est un ingénieur belge typique du développement industriel du sillon industriel de la Belgique au XIXe siècle. Sommaire 1 Biographie 2 Dépôt d un brevet 3 …   Wikipédia en Français

  • Émile Gobbe — Nom de naissance Émile Gobbe Naissance 27 décembre 1849 Auberchicourt Décès 19 mai 1915 Jumet Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Fourcault-Verfahren —   [fur ko ; nach dem französischen Ingenieur Émile Fourcault, * 1862, ✝ 1919], ältestes, 1914 erstmals industriell durchgeführtes Verfahren zur Herstellung von Flachglas unmittelbar aus der Glasschmelze (Glas). Das F. ist technisch überholt,… …   Universal-Lexikon

  • Fourcault process — The Fourcault Process is a method of manufacturing flat glass. First developed in Belgium by Emile Fourcault, the process was used globally. Fourcault is an example of a vertical draw process, in that the glass is drawn against gravity in an… …   Wikipedia

  • fourcault process — (ˈ)fu̇](ə)r|kō , (ˈ)fō] noun Usage: usually capitalized F Etymology: after Émile Fourcault, 20th century Belg. inventor : a process of drawing molten glass vertically upward in sheet form the Fourcault process produces flat glass for windows… …   Useful english dictionary

  • Verre à vitre — Émile Fourcault Émile Fourcault, né à Saint Josse ten Noode en 1862 et mort en 1919, est un ingénieur belge typique du développement industriel du sillon industriel de la Belgique au XIXe siècle. Sommaire 1 Biographie 2 Dépôt d un brevet 3 …   Wikipédia en Français

  • Glas — (von germanisch glasa „das Glänzende, Schimmernde“, auch für „Bernstein“) ist ein amorpher, nichtkristalliner Feststoff. Materialien, die man im Alltagsleben als Glas bezeichnet (zum Beispiel Trink und Fenstergläser, Fernsehscheiben und… …   Deutsch Wikipedia

  • Fusing — Glas (von germanisch glasa „das Glänzende, Schimmernde“, auch für „Bernstein“) ist ein amorpher, nichtkristalliner Feststoff. Materialien, die man im Alltagsleben als Glas bezeichnet (zum Beispiel Trink und Fenstergläser, Fernsehscheiben und… …   Deutsch Wikipedia

  • Glaserzeugung — Glas (von germanisch glasa „das Glänzende, Schimmernde“, auch für „Bernstein“) ist ein amorpher, nichtkristalliner Feststoff. Materialien, die man im Alltagsleben als Glas bezeichnet (zum Beispiel Trink und Fenstergläser, Fernsehscheiben und… …   Deutsch Wikipedia

  • Glasherstellung — Glas (von germanisch glasa „das Glänzende, Schimmernde“, auch für „Bernstein“) ist ein amorpher, nichtkristalliner Feststoff. Materialien, die man im Alltagsleben als Glas bezeichnet (zum Beispiel Trink und Fenstergläser, Fernsehscheiben und… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.