Emeutes du Bas-Congo de fevrier 2007

Émeutes du Bas-Congo de février 2007

Du 31 janvier au 3 février 2007, dans les cités de Matadi, Boma et Muanda, en province du Bas-Congo (sud-ouest de la République démocratique du Congo), des affrontements sanglants ont opposés des manifestants civils, membres du mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo, aux forces de l'ordre[1],[2],[3],[4][5] [6].

Les manifestants protestaient d'une part suite à des allégations de corruption lors de l'élection des gouverneur et vice-gouverneur de la province par les députés provinciaux, et d'autre part pour empêcher une perquisition du domicile de leur chef, Ne Muanda Nsemi, et de leurs lieux de réunions et de cultes. Le chef de Bundu dia Kongo était candidat vice-gouverneur sur le ticket de la coalition perdante de l'Union Nationale (UN, opposition). Les perquisitions avaient été ordonnées par les autorités au motif que le mouvement politico-religieux détiendrait des armes de guerre, dans le but de former une milice anti-gouvernementale. Ce motif a inquiété les membres de Bundu dia Kongo, car c'est celui qui avait été utilisé pour déférer devant des juridictions militaires et emprisonner deux autres leaders de l'ethnie Kongo : le pasteur Kuthino, en prison depuis mi-2005, et Maître Marie-Thérèse N'Landu, anciennne candidate au premier tour des élections présidentielles de 2006, incarcérée depuis décembre 2006.

Le bilan des affrontements a été lourd. Selon le Ministre de l'Intérieur, le général Denis Kalume Numbi, dix agents de l'ordre (policiers et soldats) ont été tués à l'arme blanche par les manifestants, tandis que soixante-dix-sept membres de Bundu dia Kongo ont péri sous les balles gouvernementales. La Mission de l'ONU en RDC (MONUC), qui a mené une enquête préliminare peu après la tragédie, avance un chiffre d'au moins cent-trentre-quatre maifestants tués, et condamne la réaction "disproportionnée" des forces de l'ordre. Quant au mouvement Bundu dia Kongo, il évoque la "disparition" de sept-cent-cinquante de ses membres. En tous les cas, l'affaire apparaît comme un crime d'Etat, et entâche sérieusement la réputation du président nouvellement élu, Joseph Kabila Kabange. Des doutes s'élevent quant à ses promesses de diriger le pays d'une manière démocratique et paisible, différente des méthodes fortes employées par ses deux prédécesseurs, le Maréchal Joseph Désiré Mobutu (président de 1965 à 1997), et son propre père, Laurent Désiré Kabila (président de 1997 à 2001), tous deux décrits comme des tyrans.

Références

Ce document provient de « %C3%89meutes du Bas-Congo de f%C3%A9vrier 2007 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emeutes du Bas-Congo de fevrier 2007 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émeutes du Bas-Congo de février 2007 — Du 31 janvier au 3 février 2007, dans les cités de Matadi, Boma et Muanda, en province du Bas Congo (sud ouest de la République démocratique du Congo), des affrontements sanglants ont opposé des manifestants civils, membres du mouvement politico… …   Wikipédia en Français

  • Congo Belge — Belgisch Kongo néerlandais ← …   Wikipédia en Français

  • Congo-Kin — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo-Kinshasa — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo-Zaïre — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo (Kinshasa) — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo (Léopoldville) — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo Kinshasa — République démocratique du Congo Pour les articles homonymes, voir Congo.  Ne doit pas être confondu avec République du Congo …   Wikipédia en Français

  • Congo belge — 4°19′S 15°19′E / 4.317, 15.317 Congo belge Bel …   Wikipédia en Français

  • Émeutes de 2005 dans les banlieues françaises — Les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises sont des violences urbaines qui ont commencé à Clichy sous Bois le 27 octobre 2005 puis se sont répandues dans un grand nombre de banlieues à travers la France. L état d urgence a été… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.