Eglise des Saints-Apotres de Constantinople


Eglise des Saints-Apotres de Constantinople

Église des Saints-Apôtres de Constantinople

Plan médiéval de Constantinople. L'église des Saints-Apôtres est représentée en haut de l'image, avec ses coupoles bleues et ses murs de brique rouge.
Enluminure du XIIe siècle représentant l’église des Saints-Apôtres

L’église des Saints-Apôtres est une église byzantine de Constantinople, aujourd'hui disparue. Elle fut fondée par Constantin dès la fondation de la ville.

Sommaire

Histoire

Constantin, lors de la fondation de l'église, y déposa des reliques de plusieurs apôtres. Il y avait prévu un emplacement pour sa propre tombe. Les Byzantins appelaient cette église Polyandrion ou Myriandrion.

Justinien et Théodora la reconstruisent en 520-550 en lui donnant un plan en croix grecque et en la surmontant d'une grande coupole. La basilique fut richement décorée par Justin II.

Nécropole impériale

Cette église devint nécropole impériale et les sépulcres de la plupart des empereurs y ont pris place, réparties entre deux mausolées extérieurs, l’un au nord, l'autre au sud de l’abside, les hérôa, celui de Constantin et celui de Justinien. L’église même ne contenait aucune tombe. Chaque hérôon contenait indifféremment des tombeaux modernes ou anciens, aucun ordre chronologique n'ayant été observé dans leur regroupement. Dethier, un érudit ayant vécu à Constantinople, qui connaissait très bien la topographie de la ville médiévale, comptait 19 sarcophages pour l'hérôon de Constantin, 17 pour celui de Justinien. Byzantios, un écrivain grec moderne, en compte cinq de plus pour le premier et neuf de plus pour le second.

Reliques

Les reliques détenues par ce sanctuaire sont nombreuses : celles des saints apôtres André, Luc, Timothée, le premier évêque d’Éphèse et Matthieu, et aussi celles des saints anargyres Côme et Damien.

Tombeaux

Tout autour de l’enceinte des Saints-Apôtres couraient de somptueux portiques, des stoai, le long desquels on avait disposé les sarcophages isolés de quelques basileis. Tous les sarcophages en marbre étaient, paraît-il, entièrement recouverts d’ornements éblouissants, d’une sorte de gaine constituée par les lames d'argent, par des pierreries incrustées ou serties. L’effet en était grandiose et la vue aveuglante lorsque le soleil les frappait. La plupart des couvercles des sarcophages étaient en forme de toit. En plus de la magnificence extérieure, chaque sarcophage contenait des joyaux de toute sorte.

Les patriarches avaient aussi leur tombeau aux Saints-Apôtres. On a conservé le nom de plusieurs de ceux qui y furent ensevelis, en particulier celui de saint Jean Chrysostome.

Destruction de l'église

Les tombeaux sont profanés et dépouillés par Alexis Ange qui se servit de leurs trésors pour acheter la paix aux croisés. Ces mêmes croisés les brisent et les abiment dans la nuit du 13 au 14 avril 1204. Ils sont définitivement détruits par les derviches fanatiques de Mahomet II. Selon Critoboulos, ces derniers passèrent quatorze heures à briser les derniers vestiges à coups de masses et de barres de fer.

La plus grande mosquée d'Istanboul, la Fatih Camii, ou « Mosquée du Conquérant Â» (Mehmed II), a été construite sur les fondations de cette église. Au détour des rues d’Istanbul, on peut encore voir des cuves de marbre poli : certains pensent que ce sont les restes des sarcophages de l’église.

Sources

  • Gustave Schlumberger, Un empereur byzantin au dixième siècle : Nicéphore Phocas, éd. Boccard, 1923

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
Ce document provient de « %C3%89glise des Saints-Ap%C3%B4tres de Constantinople ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eglise des Saints-Apotres de Constantinople de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Église des Saints-Apôtres de Constantinople — Plan médiéval de Constantinople. L église des Saints Apôtres est représentée en haut de l image, avec ses coupoles bleues et ses murs de brique rouge …   Wikipédia en Français

  • Église des saints-apôtres de constantinople — Plan médiéval de Constantinople. L église des Saints Apôtres est représentée en haut de l image, avec ses coupoles bleues et ses murs de brique rouge …   Wikipédia en Français

  • Église des Saints-Apôtres (Constantinople) — Plan médiéval de Constantinople. L église des Saints Apôtres est représentée en haut de l image, avec ses coupoles bleues et ses murs de brique rouge …   Wikipédia en Français

  • Église des chrétiens — Église (institution) Pour les articles homonymes, voir Église. Une Église désigne une communauté chrétienne locale et l institution qui regroupe les chrétiens d une même confession. Par extension à partir du IIIe siècle, le terme désigne le… …   Wikipédia en Français

  • Assemblée des saints — Église (institution) Pour les articles homonymes, voir Église. Une Église désigne une communauté chrétienne locale et l institution qui regroupe les chrétiens d une même confession. Par extension à partir du IIIe siècle, le terme désigne le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des saints de l'Église orthodoxe — Pour les articles homonymes, voir Liste des saints. La présente liste ne se veut pas exhaustive. Elle se propose de mentionner un choix de saints parmi les plus vénérés par l Église orthodoxe selon les dates du calendrier grégorien. Les dates du… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Saints De L'Église Orthodoxe — Pour les articles homonymes, voir Liste des saints. La présente liste ne se veut pas exhaustive. Elle se propose de mentionner un choix de saints parmi les plus vénérés par l Église orthodoxe. Elle les classe par collège, selon une logique qui… …   Wikipédia en Français

  • Liste des saints de l'Eglise orthodoxe — Liste des saints de l Église orthodoxe Pour les articles homonymes, voir Liste des saints. La présente liste ne se veut pas exhaustive. Elle se propose de mentionner un choix de saints parmi les plus vénérés par l Église orthodoxe. Elle les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des saints de l'église orthodoxe — Pour les articles homonymes, voir Liste des saints. La présente liste ne se veut pas exhaustive. Elle se propose de mentionner un choix de saints parmi les plus vénérés par l Église orthodoxe. Elle les classe par collège, selon une logique qui… …   Wikipédia en Français

  • CONSTANTINOPLE — Les Byzantins usaient ordinairement, pour désigner la capitale de leur Empire, de trois termes qui correspondent à son origine, à son rôle dans la vie politique, à sa suprématie économique et culturelle: ils l’appelaient soit la «ville de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.