Edouard Daladier

ï»ż
Edouard Daladier

Édouard Daladier

Édouard Daladier
108e, 111e & 120e président du Conseil des ministres français
Daladier.jpg

Actuellement en fonction
Mandat actuel
Depuis le {{{début mandat actuel}}}
Président(s) {{{président actuel}}}
Président fédéral {{{président fédéral actuel}}}
Président(s) de la République {{{président de la république actuel}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation actuel}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'Ă©tat actuel}}}
Souverain(s) {{{Souverain}}}
Monarque(s) {{{monarque actuel}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur actuel}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement actuel}}}
Législature(s) {{{législature actuel}}}
Majorité(s) {{{coalition actuel}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint actuel}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur actuel}}}

{{{mandat4}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Président(s) {{{président4}}}
Président fédéral {{{président fédéral4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'Ă©tat4}}}
Monarque(s) {{{monarque4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement4}}}
Législature(s) {{{législature4}}}
Majorité(s) {{{coalition4}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

Mandat
12 avril 1938 - 20 mars 1940
Président(s) {{{président3}}}
Président fédéral {{{président fédéral3}}}
Président(s) de la République Albert Lebrun
Président(s) de la Nation {{{président de la nation3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'Ă©tat3}}}
Monarque(s) {{{monarque3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur3}}}
Gouvernement(s) gouvernement Édouard Daladier (3)
Législature(s) XVIe législature
Majorité(s) {{{coalition3}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint3}}}
Prédécesseur Léon Blum
Successeur Paul Reynaud

Mandat
30 janvier 1934 - 7 fĂ©vrier 1934
Président(s) {{{président2}}}
Président fédéral {{{président fédéral2}}}
Président(s) de la République Albert Lebrun
Président(s) de la Nation {{{président de la nation2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'Ă©tat2}}}
Monarque(s) {{{monarque2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur2}}}
Gouvernement(s) gouvernement Édouard Daladier (3)
Législature(s) XVe législature
Majorité(s) {{{coalition2}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint2}}}
Prédécesseur Camille Chautemps
Successeur Gaston Doumergue

Mandat
31 janvier 1933 - 24 octobre 1933
Monarque(s) {{{monarque1}}}
Président(s) {{{président1}}}
Président fédéral {{{président fédéral1}}}
Président(s) de la République Albert Lebrun
Président(s) de la Nation {{{président de la nation1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'Ă©tat1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur1}}}
Gouvernement(s) gouvernement Édouard Daladier (1)
Législature(s) XVe législature
Majorité(s) {{{coalition1}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint1}}}
Prédécesseur Joseph Paul-Boncour
Successeur Albert Sarraut

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
PĂ©riode
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président(s) {{{président 1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 1}}}
Monarque(s) {{{monarque 1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 1}}}
Premier ministre {{{premier ministre 1}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 1}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 1}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 1}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 1}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 1}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 1}}}
Législature(s) {{{législature 1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 1}}}
Successeur {{{successeur 1}}}

{{{fonction2}}}
PĂ©riode
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président(s) {{{président 2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 2}}}
Monarque(s) {{{monarque 2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 2}}}
Premier ministre {{{premier ministre 2}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 2}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 2}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 2}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 2}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 2}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 2}}}
Législature(s) {{{législature 2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 2}}}
Successeur {{{successeur 2}}}

{{{fonction3}}}
PĂ©riode
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président(s) {{{président 3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 3}}}
Monarque(s) {{{monarque 3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 3}}}
Premier ministre {{{premier ministre 3}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 3}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 3}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 3}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 3}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 3}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 3}}}
Législature(s) {{{législature 3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 3}}}
Successeur {{{successeur 3}}}

{{{fonction4}}}
PĂ©riode
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président(s) {{{président 4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 4}}}
Monarque(s) {{{monarque 4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 4}}}
Premier ministre {{{premier ministre 4}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 4}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 4}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 4}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 4}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 4}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 4}}}
Législature(s) {{{législature 4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 4}}}
Successeur {{{successeur 4}}}

{{{fonction5}}}
PĂ©riode
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président(s) {{{président 5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 5}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 5}}}
Monarque(s) {{{monarque 5}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 5}}}
Premier ministre {{{premier ministre 5}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 5}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 5}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 5}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 5}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 5}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 5}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 5}}}
Législature(s) {{{législature 5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 5}}}
Successeur {{{successeur 5}}}

{{{fonction6}}}
PĂ©riode
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président(s) {{{président 6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 6}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 6}}}
Monarque(s) {{{monarque 6}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 6}}}
Premier ministre {{{premier ministre 6}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 6}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 6}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 6}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 6}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 6}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 6}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 6}}}
Législature(s) {{{législature 6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 6}}}
Successeur {{{successeur 6}}}

{{{fonction7}}}
PĂ©riode
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président(s) {{{président 7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 7}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 7}}}
Monarque(s) {{{monarque 7}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 7}}}
Premier ministre {{{premier ministre 7}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 7}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 7}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 7}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 7}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 7}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 7}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 7}}}
Législature(s) {{{législature 7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 7}}}
Successeur {{{successeur 7}}}

{{{fonction8}}}
PĂ©riode
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président(s) {{{président 8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 8}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 8}}}
Monarque(s) {{{monarque 8}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 8}}}
Premier ministre {{{premier ministre 8}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 8}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 8}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 8}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 8}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 8}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 8}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 8}}}
Législature(s) {{{législature 8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 8}}}
Successeur {{{successeur 8}}}

{{{fonction9}}}
PĂ©riode
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président(s) {{{président 9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 9}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 9}}}
Monarque(s) {{{monarque 9}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 9}}}
Premier ministre {{{premier ministre 9}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 9}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 9}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 9}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 9}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 9}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 9}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 9}}}
Législature(s) {{{législature 9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 9}}}
Successeur {{{successeur 9}}}

{{{fonction10}}}
PĂ©riode
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président(s) {{{président 10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 10}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 10}}}
Monarque(s) {{{monarque 10}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 10}}}
Premier ministre {{{premier ministre 10}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 10}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 10}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 10}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 10}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 10}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 10}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 10}}}
Législature(s) {{{législature 10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 10}}}
Successeur {{{successeur 10}}}

{{{fonction11}}}
PĂ©riode
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président(s) {{{président 11}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 11}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 11}}}
Monarque(s) {{{monarque 11}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 11}}}
Premier ministre {{{premier ministre 11}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 11}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 11}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 11}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'Ă©tat 11}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 11}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 11}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 11}}}
Législature(s) {{{législature 11}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 11}}}
Successeur {{{successeur 11}}}

Biographie
Nom de naissance Édouard Daladier
Naissance 18 juin 1884
France Carpentras (Vaucluse] (France)
DĂ©cĂšs 10 octobre 1970
France Paris (France)
Nature du décÚs {{{nature}}}
Nationalité française
Parti politique RRRS
Conjoint {{{conjoint}}}
Enfants {{{enfants}}}
DiplÎmé de {{{université}}}
Profession professeur d'histoire
Résidence {{{résidence}}}
Signature

Présidents du Conseil des ministres français

Édouard Daladier, nĂ© Ă  Carpentras (Vaucluse) le 18 juin 1884 et mort Ă  Paris le 10 octobre 1970, Ă©tait un homme politique français, figure du Parti radical.

Sommaire

DĂ©buts politiques

Fils d'un boulanger de Carpentras, Édouard Daladier suit les cours de khĂągne d'Édouard Herriot au lycĂ©e AmpĂšre de Lyon. Il est reçu premier Ă  l'agrĂ©gation d'histoire. Il devient professeur d'histoire.

En 1911, il est Ă©lu maire de Carpentras, il part pour le front en 1914 oĂč il se bat comme lieutenant, il revient en 1918 avec la LĂ©gion d'honneur et quatre citations. Puis il est dĂ©putĂ© radical de Vaucluse de 1919 Ă  1940. Il devient prĂ©sident du Parti radical en 1927-1930 et 1936-1938. Daladier est surnommĂ© « le taureau du Vaucluse Â» en politique.

Il participe aux gouvernements du Cartel des gauches (entre 1924 et 1932) Ă  la demande d'Herriot, comme ministre des Colonies (1924), de la Guerre (1925), de l’Instruction publique (1926), et des Travaux publics (trois fois entre 1930 Ă  1932). Il devient lui-mĂȘme prĂ©sident du Conseil en 1933, puis en 1934, oĂč il doit dĂ©missionner aprĂšs l'Ă©meute du 6 fĂ©vrier.

Lors du CongrĂšs radical de Nantes en 1934, il lance le thĂšme des « 200 familles Â», repris par l'extrĂȘme-droite et les communistes (« Deux cents familles sont maĂźtresses de l'Ă©conomie française et, en fait, de la politique française Â»).

Chef du parti radical, il participe au rassemblement de la gauche pour les Ă©lections de juin 1936, en permettant l'alliance du PCF, de la SFIO et des radicaux. Il devient ministre de la DĂ©fense nationale durant le gouvernement du Front populaire de 1936 Ă  1937.

« L'homme de Munich Â»

Initiateur le 7 juin 1933 du « pacte Ă  quatre Â», signĂ© avec le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie pour favoriser l'intĂ©gration de l'Allemagne au sein de la SociĂ©tĂ© des Nations, il est le signataire, en tant que prĂ©sident du Conseil, des accords de Munich en 1938.

Daladier rencontre Ribbentrop le 30 septembre 1938

OpposĂ© Ă  la nĂ©gociation avec Hitler, il ne signera ces accords qu'Ă  contrecƓur [rĂ©f. nĂ©cessaire], poussĂ© par la Grande-Bretagne de Neville Chamberlain sans qui une guerre contre l'Allemagne n'Ă©tait pas possible, le Royaume-Uni contrĂŽlant alors la majeure partie des approvisionnements en pĂ©trole. AprĂšs Munich, Ă  son retour en France, Daladier est persuadĂ© d'ĂȘtre huĂ© pour avoir cĂ©dĂ© Ă  Hitler, les accords de Munich abandonnant aux nazis une partie de la TchĂ©coslovaquie sans presque rien demander en Ă©change sinon de vagues promesses de paix. Mais Ă  sa sortie de l'avion le ramenant vers Paris, Daladier est vivement acclamĂ©, Ă  sa grande surprise, pour avoir sauvĂ© la paix. Il se serait exclamĂ©, entendu du seul Alexis LĂ©ger qui le suivait : « Ah les cons ! S'ils savaient ! Â»[1].

Daladier signe l'accord de Munich

En mars 1939, l'armée allemande entre en Tchecoslovaquie.

Le 3 septembre 1939, il dĂ©clare nĂ©anmoins la guerre Ă  l'Allemagne en raison de l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes, et engage une politique anticommuniste suite au pacte de non agression signĂ© par Molotov et Ribbentrop (mise hors la loi du Parti communiste français et interdiction de parution de L'HumanitĂ©, Ă©lus communistes dĂ©chus de leurs mandats). RenversĂ© le 20 mars 1940 Ă  la suite de la non-intervention de la France en Finlande (guerre d'Hiver contre l’URSS), il fait partie du cabinet Paul Reynaud comme ministre de la DĂ©fense nationale et de la Guerre. Il embarque pour le Maroc en juin 1940, puis revient en France dĂ©but aoĂ»t oĂč il est arrĂȘtĂ© et jugĂ© lors du procĂšs de Riom par le gouvernement de Vichy. IncarcĂ©rĂ© par l’État français de 1940 Ă  1943, il est placĂ© de 1943 Ă  1945 en rĂ©sidence surveillĂ©e au chĂąteau d'Itter (Tyrol) en compagnie du gĂ©nĂ©ral Maurice Gamelin, de LĂ©on Jouhaux et sa compagne Augusta Bruchlen, de Paul Reynaud et sa collaboratrice Christiane Mabire, du gĂ©nĂ©ral Weygand, du colonel de La Rocque, de Michel ClĂ©menceau et de Jean Borotra.

L'aprĂšs-guerre

Il retrouve son mandat de député de 1946 à 1958, et est élu maire d'Avignon en 1953. Il préside le Rassemblement des gauches républicaines en 1957, puis quitte toutes ses fonctions en 1958.

Il soutient Pierre MendÚs France et vote contre l'investiture du général de Gaulle en 1958.

Il meurt le 10 octobre 1970 et est enterrĂ© au cimetiĂšre du PĂšre Lachaise Ă  Paris (division 72). Sa tombe est d'une grande discrĂ©tion et n'Ă©voque guĂšre le rĂŽle et l'importance de cet homme qui traversa une Ă©poque confuse.

CarriÚre ministérielle

Édouard Daladier
Parlementaire français
Naissance 18 juin 1884
DĂ©cĂšs 10 octobre 1970
Mandat Député 1919-1940
puis 1946-1958
DĂ©but du mandat 1919
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription Vaucluse
Groupe parlementaire RRRS
ModĂšle:III RĂ©publique-IVe RĂ©publique


Bibliographie

  • Élisabeth Du RĂ©au, Edouard Daladier, Ă©d. Fayard, Paris, 1993.
  • RenĂ© RĂ©mond, J. Bourdin (dir.), Edouard Daladier chef de gouvernement, FNSP, Paris, 1977.
  • RenĂ© RĂ©mond, J. Bourdin, La France et les Français en 1938-1939, FNSP, Paris, 1978.
  • BenoĂźt Yvert (dir.), Premiers ministres et prĂ©sidents du Conseil. Histoire et dictionnaire raisonnĂ© des chefs du gouvernement en France (1815-2007), Ă©d. Perrin, Paris, 2007, 916 p.

Note

  1. ↑ Cette exclamation est attestĂ©e, mais sous la forme simple de « Ah, les cons ! Â», par Jean Daladier, fils d'Édouard Daladier, dans le film-documentaire Les dessous des accords de Munich (Die Wahrheit ĂŒber das MĂŒnchner Abkommen) de Christine RĂŒtten, diffusĂ© le 17 septembre 2008 sur Arte. Jean-Paul Sartre la rapporte Ă  la fin de son roman Les Chemins de la libertĂ©, Gallimard (1945-1949), citation reprise en quatriĂšme de couverture de l'Ă©dition "Folio", 1976 (ISBN 2070368661))

Liens internes

Commons-logo.svg

Chronologies

PrĂ©cĂ©dĂ© par Édouard Daladier Suivi par
Joseph Paul-Boncour
Président du Conseil
31 janvier 1933 - 24 octobre 1933
Albert Sarraut
Camille Chautemps
Président du Conseil
30 janvier 1934 - 7 fĂ©vrier 1934
Gaston Doumergue
LĂ©on Blum
Président du Conseil
12 avril 1938 - 11 mai 1939
11 mai 1939 - 14 septembre 1939
14 septembre 1939 - 20 mars 1940
Paul Reynaud
Joseph Paul-Boncour
Ministre français des Affaires étrangÚres
1934-1934
Louis Barthou
Georges Bonnet
Ministre français des Affaires étrangÚres
1939-1940
Paul Reynaud
Paul Reynaud
Ministre français des Affaires étrangÚres
1940-1940
Paul Reynaud
Maurice Sarraut
Président du Parti radical-socialiste
1927-1931
Édouard Herriot
Édouard Herriot
Président du Parti radical-socialiste
1936-1939
Théodore Steeg
Édouard Herriot
Président du Parti radical-socialiste
1957-1958
FĂ©lix Gaillard
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « %C3%89douard Daladier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edouard Daladier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Édouard Daladier — Édouard Daladier, ministre des Colonies, en 1924. BibliothĂšque nationale de France. Mandats 108e prĂ©sident du Conseil des ministres français 
   WikipĂ©dia en Français

  • Édouard Daladier — Prime Minister of France In office 31 January 1933 â€“ 26 October 1933 President Albert Lebrun Prec 
   Wikipedia

  • Édouard Daladier — 117Âș primer ministro de Francia 10 
   Wikipedia Español

  • Edouard Daladier — Édouard Daladier (* 18. Juni 1884 in Carpentras; † 10. Oktober 1970 in Paris) war ein französischer Politiker und mehrfach Premierminister. Daladier war Mitglied des Parti Radical Socialiste und ab 1919 Abgeordneter fĂŒr das sĂŒdfranzösische… 
   Deutsch Wikipedia

  • Édouard Daladier — Édouard Daladier, 1938 Chamberlain, Da 
   Deutsch Wikipedia

  • Edouard Daladier — Eduard Daladier (Carpentras 1884 ParĂ­s 1970). PolĂ­tico francĂ©s, diputado por el Partido radical socialista de Vaucluse, ministro y jefe del gobierno francĂ©s. Convencido el primer ministro inglĂ©s Neville Chamberlain, despuĂ©s de las conferencias… 
   Enciclopedia Universal

  • Gouvernement Édouard Daladier (4) — RĂ©gime TroisiĂšme RĂ©publique PrĂ©sident du Conseil Édouard Daladier DĂ©but 11 mai 1939 Fin 13 septembre 1939 DurĂ©e 
   WikipĂ©dia en Français

  • Gouvernement Édouard Daladier (5) — RĂ©gime TroisiĂšme RĂ©publique PrĂ©sident du Conseil Édouard Daladier DĂ©but 13 septembre 1939 Fin 20 mars 1940 DurĂ©e 
   WikipĂ©dia en Français

  • Gouvernement Édouard Daladier (3) — RĂ©gime TroisiĂšme RĂ©publique PrĂ©sident du Conseil Édouard Daladier DĂ©but 12 avril 1938 Fin 13 mai 1939 DurĂ©e 
   WikipĂ©dia en Français

  • Gouvernement Edouard Daladier (4) — Gouvernement Édouard Daladier (4) Gouvernement Édouard Daladier (4) RĂ©gime TroisiĂšme RĂ©publique PrĂ©sident du Conseil Édouard Daladier DĂ©but 11 mai 1939 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.