Ecole Catholique d'Arts et Métiers


Ecole Catholique d'Arts et Métiers

École catholique d'arts et métiers

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ECAM (homonymie).
ECAM Lyon
Logoecam.jpg
Localisation
Localisation Lyon, France
Informations
Fondation 1900
Type École d'ingénieur privée
Particularités Prépa intégrée
Niveau Bac+5 à Bac+6 (Mastères Spécialisés)
Site web www.ecam.fr

L'École catholique d'arts et métiers de Lyon est une grande école d'ingénieurs française. Elle a été fondée à Reims en 1900 et est installée à Lyon depuis 1946, sur les pentes de Fourvière. En association avec les écoles d'ingénieurs Louis de Broglie et l'EPMI et l'ECAM-Strasbourg-Europe, elle fait partie du groupe ECAM.

Sommaire

Historique [1]

Reims (1900-1914)

C'est à Reims en 1900 que les Frères des Écoles chrétiennes ont réalisé leur projet d'Ecole Catholique d'Arts et Métiers. Ils l'ont réalisé à leur manière et selon leurs principes, en fondant l'école sur la large participation de leurs anciens élèves, avec l'appui de quelques notables comme le comte Alfred Werlé, directeur de la maison de Champagne Veuve Clicquot Ponsardin et quelques autres industriels, intéressés par cette formation. Au 1er août 1914, débute la première guerre mondiale, dés septembre, la bataille de la Marne, l'incendie de la cathédrale de Reims, le bombardement de la ville feront qu'il ne restera rien de l'école en 1918.

Erquelinnes (1919-1940)

Les élèves de l'école de Reims sont transférés à Erquelinnes. L'école est rebaptisée les Arts et Métiers d'Erquelinnes et de Reims (AMER). Le gouvernement Belge reconnaît l'école, qui touche des subventions, un comité d'industriels belges la soutient, mais la majorité de ses élèves sont toujours des français, qui viennent des écoles professionnelles que les Frères ont pu maintenir malgré les lois anticléricales. Les effectifs augmentent jusqu'au début des années 30 et cette période est une sorte d'apogée de l'école, malgré son isolement relatif en Belgique. L'histoire des Arts et Métiers d'Erquelinnes se termine le 10 mai 1940: l'invasion de la Belgique par l'armée allemande entraîne l'évacuation de l'école et la dispersion des élèves.

Lyon (1940- )

Après cette dispersion, c'est un peu par hasard que l'école s'installe à Lyon. L'équipe des professeurs d'Erquelinnes comptait à l'époque un certain nombre de frères originaires de l'Est de la France et souhaitaient s'y installer. A la fin du mois d'août le frère Joseph, mandaté par ses supérieurs obtient l'accord du pensionnat Aux Lazaristes à Lyon pour accueillir l'école. Pendant la guerre l'école vit tant bien que mal. Néanmoins en 1943 le frère Arthème-Léonce obtient la reconnaissance du diplôme par la Commission des titres d'ingénieurs. Ainsi né l'Ecole Catholique d'Arts et Métiers de Lyon telle qu'on la connait. La guerre s'achève enfin et le problème se pose, où installer l'ECAM? Finalement, après bien des hésitations, la décision est prise en septembre 1946: l'ECAM restera à Lyon sur la colline de Fourvière.

Présentation

Membre de la Conférence des grandes écoles, habilitée en 1948 par la Commission des titres d'ingénieurs à décerner le diplôme d'ingénieur de l'École Catholique d'Arts et Métiers de Lyon, reconnue par l'État en 1962, l'ECAM a toujours fait évoluer sa formation pour répondre aux exigences des industriels. Le projet pédagogique ECAM 2000, a consacré le renforcement de l'autonomie, le professionnalisme, la capacité d'adaptation et l'ouverture à l'international du jeune ingénieur ECAM.

Depuis 1971, elle a développé en parallèle un second type de formation :la formation professionnelle continue, et depuis 1991, elle est habilitée à délivrer le diplôme d'ingénieur diplômé de l’École Catholique d’Arts et Métiers, spécialité mécanique en partenariat avec l’ITII de Lyon : c’est une formation d'ingénieurs en alternance par l'apprentissage ou la formation continue.

Le programme et l'organisation des classes préparatoires intégrées sont basés sur ceux des classes préparatoires PTSI/ PT. Le passage d'une année à l'autre, ainsi que le passage en cycle école, sont décidés à partir des résultats obtenus lors du contrôle continu.

Le cycle école s'articule autour de sept départements d'enseignement et 3 laboratoires de recherche, qui réalisent des prestations technologiques sous contrats avec des industriels, PME/PMI ou grands groupes.

Les départements

Département de GEM (génie énergétique et mécanique)

  • Vincent Ricol
  • Vincent Caillé
  • Christophe Changenet
  • Jean-Philippe Noyel
  • Yann Marchesse
  • Serge Viala

Département de GEA (génie électrique et automatique)

  • Guy Vassal
  • Dominique Gehin
  • Dominique Tissier
  • Christophe Jouve
  • Jean-Noel Charvet

Département de matériaux

  • Pierre Lourdin
  • Patrice Couvrat
  • Denis Flèche
  • Philippe Jacquet
  • Delphine Moinard-Checot
  • Claire Rigollet
  • Atila Atli

Département Informatique et Technologies de l'information

  • Christophe Mathieu
  • Guy Cazaux
  • Antoine Gagneux
  • Grégory Guy
  • Laurent Sanglard
  • Étienne Vienot

Département de Génie Industriel

  • Gaëlle Piaud
  • Abdelhakim Aziz
  • Christine Billon-Lanfray
  • Sévrerine Delavernhe
  • Zahir Messaoudène
  • Christine Rosati
  • Pierre-Yves Bénévise

Langues

  • Teresa Griot
  • Émilie Comtet

Formation Humaine et Sociale

Quelques chiffres­[2]

  • 6692 ingénieurs diplômés depuis la création en 1900 (dont plus de 4000 en activité).
  • 700 élèves-ingénieurs dont 15 % de filles,
  • une centaine d'étudiants ECAM par promotion,
  • 14 mois de stage en moyenne dans la formation d'un ingénieur ECAM, dont 6 mois à l'étranger,
  • 120 élèves ingénieurs dans la formation en alternance ITII,
  • 50 contrats industriels de recherche-développement,
  • 92 enseignants (permanents et vacataires) pour les cycles préparatoire et ingénieur de l'ECAM,
  • 27 enseignants-chercheurs dans les 5 départements,

ECAMiens Célèbres

Parmi les diplômés les plus célèbres de l'ECAM, on peut retenir:

Liens externes

Références

  1. L'expérience et l'avenir d'une école d'ingénieur: L'école catholique d'arts et métiers: ECAM Lyon, 1900-2000, Pierre-Marie Guéritey ­
  2. l'ECAM en chiffres­
  • Portail des Grandes écoles Portail des Grandes écoles
  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « %C3%89cole catholique d%27arts et m%C3%A9tiers ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ecole Catholique d'Arts et Métiers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecole catholique d'arts et metiers — École catholique d arts et métiers Pour les articles homonymes, voir ECAM (homonymie). ECAM Lyon …   Wikipédia en Français

  • École Catholique d'Arts et Métiers — Pour les articles homonymes, voir ECAM (homonymie). ECAM Lyon …   Wikipédia en Français

  • École catholique d'Arts et Métiers — Pour les articles homonymes, voir ECAM (homonymie). ECAM Lyon …   Wikipédia en Français

  • École catholique des arts et métiers — École catholique d arts et métiers Pour les articles homonymes, voir ECAM (homonymie). ECAM Lyon …   Wikipédia en Français

  • École catholique d'arts et métiers —  Ne doit pas être confondu avec Institut catholique d arts et métiers. Pour les articles homonymes, voir ECAM et Arts et métiers. École catholique d arts et métiers …   Wikipédia en Français

  • École Catholique des Arts et Métiers — The École catholique des arts et métiers of Lyon is an engineering school. It was created in Reims in 1900 and moved to Lyon in 1946, on the hills of Fourvière.General InformationECAM offers a five year engineering curriculum is designed for… …   Wikipedia

  • Groupe École catholique d'arts et métiers — Le groupe ECAM est un groupe d écoles françaises d ingénieurs, fondé en 2004 par l École catholique d arts et métiers (ECAM). Membres Le groupe ECAM est constitué de 4 écoles d ingénieurs membres de la Fédération d écoles supérieures d ingénieurs …   Wikipédia en Français

  • Institut catholique d'arts et métiers — ICAM Devise « L art et la manière de faire monde » Nom original Institut catholique d arts et métiers Informations Fondation 1898 …   Wikipédia en Français

  • Institut Catholique D'arts Et Métiers — ICAM Devise « L art et la manière de faire monde / Finir » Nom original Institut catholique d arts et métiers Informations Fondation 1 …   Wikipédia en Français

  • Institut catholique d'arts et metiers — Institut catholique d arts et métiers ICAM Devise « L art et la manière de faire monde / Finir » Nom original Institut catholique d arts et métiers Informations Fondation 1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.