Ecocide

Écocide

Un écocide est un acte de destruction d'un écosystème, notamment par l'exploitation excessive de celui-ci dans le but de subvenir à d'autres processus ou systèmes (écophagie). Par exemple, l'assèchement de la mer d'Aral est due aux prélèvements excessifs par l'homme de l'eau des fleuves qui la constitue.

Ce néologisme est construit à partir des mots écosystème et génocide car il symbolise la destruction systématique et totale d'un écosystème, à la nuance près que cette destruction n'est pas forcément voulue.

Des exemples célèbres d'écocides sont :

L'assèchement de la mer d'Aral

Recevant les eaux de deux fleuves, l'Amou-Daria et le Syr-Daria, elle s'est progressivement asséchée depuis les années 1970. Le débit de ces deux fleuves a considérablement diminué (90 % pour le Syr-Daria), à cause des prélèvements excessifs faits par les républiques d'Asie centrale, commencés dès 1920 et intensifiés par la suite. L'Ouzbékistan irrigue le coton, le Kazakhstan entretient des rizières en plein désert.

Les débits cumulés en année normale des deux fleuves sont passés, de 60 km³/an dans les années 1950, à 1,3 km³/an en 1986. En 2005, le niveau de la mer d'Aral a baissé de 22 m depuis 1960, elle a perdu 60 % de sa surface et les côtes ont reculé de plus de 80 km.

Cet assèchement a de multiples conséquences néfastes :

  • la diminution de l'évaporation rend le climat de la région plus sec, en diminuant la quantité de précipitations ;
  • les vastes fonds marins laissés à nu sont balayés par les vents qui emportent le sel au loin et stérilisent de vastes étendues de terres cultivables ; ces tempêtes de sable, qui vont jusqu'au Pamir, provoquent des anémies (80 % des femmes enceintes), des cancers de l'estomac et des tuberculoses (20 fois les taux de l'ex-URSS) ;
  • l'augmentation de la salinité (passée de 9 à 49 g par litre en moyenne, avec des pointes à 85 g, contre 30 à 35 pour les autres mers) de l'eau tue les poissons, ce qui a supprimé toute pêche ; seule une sole mutante a survécu ;
  • le recul de la mer combiné à la baisse des précipitations provoque une régression des nappes phréatiques, dont certaines sont devenues saumâtres.

La déforestation de l'île de Pâques

Les premiers peuples de l'île avaient réussi à construire des centaines de statues (les célèbres et mystérieuses Moai). Une des hypothèses concernant le transport de ces colossales statues est que les habitants durent exploiter les importantes ressources en arbres dont ils disposaient. Dès l'an 1600, l'île avait perdu la majeure partie de sa végétation et ses habitants plongèrent peu à peu dans le cannibalisme et l'esclavage.

L'utilisation de l'agent Orange pendant la guerre du Viêt Nam

Pendant la guerre du Viêt Nam, l'armée américaine a utilisé un puissant herbicide et défoliant appelé Agent Orange dans le but de détruire les forêts dans lesquelles leurs ennemis étaient cachés. Quarante ans après, nous savons que cet herbicide est toujours responsable de la naissance d'enfants anormaux, parfois même sans membres. Selon un rapport de l'UNESCO, il a aussi détruit 2 millions d'hectares de forêts et 500 000 hectares de mangrove, soit 20% de l'ensemble des forêts sud-vietnamiennes[1]

Bibliographie

Franz J. Broswimmer, Écocide : Une brève histoire de l'extinction en masse des espèces , Parangon l'Aventurine, 2003, ISBN 2841901122

Notes et références

Voir aussi

  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
Ce document provient de « %C3%89cocide ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ecocide de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • écocide — [ ekosid ] n. m. • 1972; de éco(logie) et cide ♦ Didact. Destruction méthodique de la flore et de la faune. écocide n. m. ECOL Destruction systématique du milieu naturel. écocide [ekɔsid] n. m. ÉTYM. 1972; de éco o …   Encyclopédie Universelle

  • ecocide — ☆ ecocide [ē′kō sīd΄, ek′ōsīd΄ ] n. [ ECO + CIDE] the destruction of the environment or of ecosystems, as by the use of defoliants or the emission of pollutants ecocidal adj …   English World dictionary

  • Ecocide — The neologism Ecocide can be used to refer to any large scale destruction of the environment. [Random House (2006) Unabridged Dictionary ] An early reference in 1969 described it as Ecocide the murder of the environment is everybody s business. [ …   Wikipedia

  • Écocide — Un écocide est un acte de destruction d un écosystème, notamment par l exploitation excessive de celui ci dans le but de subvenir à d autres processus ou systèmes (écophagie). Par exemple, l assèchement de la mer d Aral est due aux prélèvements… …   Wikipédia en Français

  • ecocide — noun Etymology: eco + cide Date: 1969 the destruction of large areas of the natural environment especially as a result of deliberate human action • ecocidal adjective …   New Collegiate Dictionary

  • ecocide — ecocidal, adj. /ek euh suyd , ee keuh /, n. the destruction of large areas of the natural environment by such activity as nuclear warfare, overexploitation of resources, or dumping of harmful chemicals. [1965 70, Amer.; ECO + CIDE] * * * …   Universalium

  • ecocide — noun The complete destruction of an ecosystem due to human activities. It may result from exploitation of resources, nuclear warfare or the dumping of harmful chemicals. See Also: ecophagy …   Wiktionary

  • ecocide — destruction of the environment Killing and Killers …   Phrontistery dictionary

  • ecocide — e·co·cide || iːkəʊsaɪd n. destruction of the environment …   English contemporary dictionary

  • ecocide — noun destruction of the natural environment, especially when wilfully done …   English new terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.