Duras (Lot-et-Garonne)

ÔĽŅ
Duras (Lot-et-Garonne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duras.

44¬į 40‚Ä≤ 37‚Ä≥ N 0¬į 11‚Ä≤ 01‚Ä≥ E / 44.6769444444, 0.183611111111

Duras
Duras vue du ch√Ęteau
Duras vue du ch√Ęteau
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Duras (chef-lieu)
Code commune 47086
Code postal 47120
Maire
Mandat en cours
Bernadette Dreux
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Duras
Démographie
Population 1 182 hab. (2006)
Densité 59 hab./km²
Gentilé Duraquois
Géographie
Coordonn√©es 44¬į 40‚Ä≤ 37‚Ä≥ Nord
       0¬į 11‚Ä≤ 01‚Ä≥ Est
/ 44.6769444444, 0.183611111111
Altitudes mini. 28 m ‚ÄĒ maxi. 128 m
Superficie 20,17 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Duras est une commune française, située dans le département de Lot-et-Garonne et la région Aquitaine.La commune est le chef-lieu du canton.

Les habitants en sont les Duraquois.

Sommaire

Géographie

Localisation

La commune de Duras est située à 62.5 km au Nord-Ouest d'Agen et 62.7 km au Sud-Est de Bordeaux ainsi qu'à 19.5 km au Nord de Marmande et 30.6 km au Sud de Bergerac.

Géologie et relief

Le bourg de Duras

Situ√©e en Guyenne dans le vignoble des C√ītes de Duras, la commune de Duras est arros√©e par un affluent de la Garonne, le Dropt, qui sert de limite naturelle √† la commune au sud, la s√©parant de Saint-Pierre-sur-Dropt et au confluent de la Dourd√®ze.

Climat

Voies de communication et transports

Voies routières

Le bourg, implanté sur une hauteur qui domine la vallée du Dropt, est un important carrefour routier sur les routes départementales 708 (ancienne RN 708) et 668 (ancienne RN 668) sur lesquelles viennent se greffer dans un rayon d'un kilomètre, les routes départementales 124, 134, 203, 237, 281 et 311.

Transports

Les gares les plus proches sont situées à La Réole sur la Ligne Bordeaux - Sète et à Sainte-Foy-la-Grande sur la Ligne Bordeaux - Sarlat.

Urbanisme

Morphologie urbaine

Logement

Projets d'aménagements

Toponymie

La forme la plus ancienne de Duras pourrait provenir du celte duros signifiant hauteur fortifi√©e, racine √† laquelle aurait √©t√© rajout√© le suffixe -acum. Les toponymistes sugg√®rent aussi un transfert de la cit√© de Durazzo[1]. nom italien de la ville de Durr√ęs en Albanie Le duras, est aussi un c√©page de la r√©gion gaillacoise auquel on a voulu donner les m√™mes origines.

Histoire

Ce lieu a donné son nom à une branche de la maison de Durfort. Il fut érigé en marquisat en 1609 et en duché en 1689.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Administration municipale

Liste des maires

Depuis 1971, quatre maires se sont succ√©d√© :

Liste des maires successifs
P√©riode Identit√© √Čtiquette Qualit√©
1971 1995 Lucien Chollet UDF Conseiller général
1995 2001 Jean-Marc Delmas    
2001 2008 Claude Donis    
2008 en cours Bernadette Dreux DVD-UMP Conseillère générale,
présidente de la Communauté de communes
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Jumelages

Au 22 avril 2010, Duras est jumel√©e avec :

Population et société

Démographie

√Čvolution d√©mographique de 1793 √† 2007

L'√©volution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue √† travers les recensements de la population effectu√©s √† Duras depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 649 1 501 1 428 1 504 1 612 1 702 1 701 1 717 1 667
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 674 1 617 1 663 1 667 1 681 1 607 1 612 1 556 1 634
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 562 1 516 1 524 1 328 1 373 1 464 1 533 1 332 1 294
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 1 303 1 298 1 245 1 244 1 200 1 214 1 182 1 190 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : Cassini[3] et √† partir de 1968 : INSEE (population sans doubles comptes[4] puis population municipale √† partir de 2007)[5]

Pyramide des √Ęges

Pyramide des √Ęges en 2006 en pourcentage.
Hommes Classe d'√Ęge Femmes
1,4 
90 ans et +
2,1 
11 
75 à 89
17 
22,2 
60 à 74
22,5 
19 
45 à 59
21,4 
17,1 
30 à 44
15,6 
14,1 
15 à 29
11,3 
15,1 
0 à 14
10 

Enseignement

La commune relève de l'académie de Bordeaux.

La ville administre une √©cole maternelle et une √©cole √©l√©mentaire communale[6] et le d√©partement g√®re un coll√®ge : le coll√®ge Lucien Sigala[7].

Manifestations culturelles et festivités

  • 15 ao√Ľt : Brocante
  • Ao√Ľt : f√™te m√©di√©vale, jeux anciens, animations gratuites dans la ville, spectacle payant au pied du ch√Ęteau
  • Septembre : les Ducales, concert de musique classique au sein du ch√Ęteau
  • D√©cembre : march√© de No√ęl

Santé

Une maison médicale est à l'étude. Sont présents sur la commune médecins généralistes, infirmiers, kinésithérapeute, osthéopathe et dentiste.

Sports

Cultes

  • Catholique : Paroisse Saint-Martin du Dropt

√Čconomie

Revenus de la population et fiscalité

En 2006, le revenu fiscal m√©dian par m√©nage √©tait de 13 675 ‚ā¨, ce qui pla√ßait Duras au 26 483e rang parmi les 30 687 communes de plus de 50 m√©nages en m√©tropole[8].

Emploi

  • Agriculture : 128 ha de vignes et 278 de bois

Entreprises et commerces

  • March√© : le lundi matin et le jeudi soir l'√©t√©
  • Vignobles des C√ītes-de-duras (AOC) et la Maison des vins
  • Fabrique artisanale de chocolats et pruneaux d'Agen (soci√©t√© Guinguet)
  • H√©bergements touristiques : des gites, deux h√ītels et deux campings dont un municipal assurant √©galement une aire pour camping-cars.
  • Maison de retraite

Culture locale et patrimoine

Monuments et lieux touristiques

Fa√ßade sud ouest du ch√Ęteau

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Armes de Duras

Elles peuvent se blasonner ainsi aujourd‚Äôhui :

Compléments

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire √©tymologique des noms de lieux en France, √Čd. Larousse, 1968, p. 1707.
  2. ‚ÜĎ Atlas fran√ßais de la coop√©ration d√©centralis√©e et des autres actions ext√©rieures sur Minist√®re des affaires √©trang√®res. Consult√© le 22 avril 2010
  3. ‚ÜĎ Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'√Čcole des hautes √©tudes en sciences sociales. Consult√© le 22 avril 2010
  4. ‚ÜĎ √Čvolution et structure de la population sur =INSEE. Consult√© le 22 avril 2010
  5. ‚ÜĎ Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur INSEE. Consult√© le 22 avril 2010
  6. ‚ÜĎ Fiche relative √† l'√©cole √©l√©mentaire de Duras sur site de l'acad√©mie de Bordeaux. Consult√© le 22 avril 2010
  7. ‚ÜĎ Fiche relative au coll√®ge Lucien Sigala sur site de l'acad√©mie de Bordeaux. Consult√© le 22 avril 2010
  8. ‚ÜĎ CC-R√©sum√© statistique/com,dep,zone empl sur site de l'INSEE. Consult√© le 9 septembre 2009
  9. ‚ÜĎ Le ch√Ęteau de Duras, sur la base M√©rim√©e, minist√®re de la Culture. Consult√© le 24 ao√Ľt 2009
  10. ‚ÜĎ La tour de l'horloge, sur la base M√©rim√©e, minist√®re de la Culture. Consult√© le 24 ao√Ľt 2009
  11. ‚ÜĎ [1]
  12. ‚ÜĎ Sentier botanique (Domaine les Hauts de Riquet)


√Čtape pr√©c√©dente
La Sauvetat-du-Dropt
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
Coquille Saint-Jacques
Via Lemovicensis
√Čtape suivante
Sainte-Foy-la-Grande

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duras (Lot-et-Garonne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.