Duke of Edinburgh

Classe Duke of Edinburgh

Duke of Edinburgh
Le Duke of EdinburghLe Duke of Edinburgh
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Caractéristiques techniques
Type : Croiseur cuirassé
Longueur : 154 mètres
Maître-bau : 22,4 m
Tirant d’eau : 8,4 m
Déplacement : 13 550 tonnes standard
Propulsion : 19 chaudières Yarrow, 2 machines à vapeur à triple expansion, 2 hélices
Puissance : 23 500 ch
Vitesse : 23 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : ceinture de 76 à 152 mm, barbettes 152 mm, tourelles 194 mm, pont de 13 à 37 mm
Armement : 6 canons de 234 mm MkIX
10 canons de 152 mm Mk XI
(4 canons de 178 mm pour les Warriors)
22 canon de 3 livres (26 pour les Warriors)
3 tubes lance-torpille submergés de 456 mm
Autres caractéristiques
Équipage : 790 (712 pour les Wariors)

La classe de croiseurs cuirassés britannique Duke of Edinburgh comporta six unités construites aux alentours de 1905. Ces unités se répartissaient en deux groupes, se distinguant par une évolution de l'artillerie secondaire. En effet, les quatre derniers navires de la classe, parfois appelés classe Warrior, voyaient leurs dix canons de 152 mm remplacés par quatre de 178 mm.

Sommaire

Présentation

Conçus par l'ingénieur naval Philip Watts, bien qu'assez réussis au goût de leurs équipages, ces croiseurs eurent un destin particulièrement malheureux, puisque seuls deux d'entre eux survécurent à la Première Guerre mondiale. Ils constituaient la tentative de réponse de l'Amirauté à la constatation que ni les Monmouth, ni les Devonshire, étaient assez puissants pour opérer avec la flotte de ligne. L'armement de cette classe fut donc nettement augmenté, mais les faits montrèrent qu'ils étaient encore vulnérables, en particulier en face des tous nouveaux croiseurs de bataille. Les croiseurs cuirassés conservaient cependant leur utilité dans l'escorte des convois et pour assurer la présence outre-mer du Royaume-Uni.

Navires de la classe

classe Iron Duke
nom chantier naval mise en chantier lancement mise en service fin
HMS Duke of Edinburgh Pembrocke dockyard 11 février 1903 14 juin 1904 20 janvier 1906 démoli en 1920
HMS Black Prince Thames Iron Works février 1903 - mars 1906 coulé à la bataille du Jutland
HMS Warrior Pembrocke dockyard novembre 1903 25 novembre 1905 12 décembre 1906 coulé à la bataille du Jutland
HMS Cochrane Fairfield mars 1904 - février 1907 s'échoue dans l'estuaire de la Mersey en 1918
HMS Achilles Barrow-in-Furness (Vickers) janvier 1904 - mars 1907 vendu à la destruction en 1920
HMS Natal Armstrong, Elswick février 1904 - avril 1907 explose à Cromarty (accident avec la cordite, 30 décembre 1915

Carrières des différents navires

HMS Duke of Edinburgh

Il commence sa carrière au sein du 5th Cruiser Squadron, de 1908 à 1912. En décembre 1911, il recueille les survivants du SS Delhi. Il fait partie du 3th Cruiser Squadron, en 1912 et 1913. À l'entrée en guerre, il fait partie du 1st Cruiser Squadron (1re escadre de croiseurs) au sein de la Mediterranean Fleet, il participe alors à la chasse du Goeben et du Breslau. Il se rend ensuite en mer Rouge, où il capture le marchand allemand Altaïr, puis dans le golfe Persique, où il bombarde les forts turcs. En décembre 1914, le 1st Cruiser Squadron, rejoint la Grand Fleet. Il participe au sein de cette escadre à la bataille du Jutland, qu'il traverse sans dommages, seul survivant de l'escadre, puis est versé à la deuxième escadre. Il sert alors à l'escorte des convois transatlantiques, puis en octobre et novembre 1918, est déplacé à la West Indies and North American Station. En 1920, il est vendu, en vue de sa destruction.

HMS Black Prince

Il fait lui aussi partie du 1st Cruiser Squadron. Il suit le HMS Duke of Edinburgh, sauf dans le golfe Persique. Pendant la bataille du Jutland, gravement avarié pendant la journée, il tombe en plein milieu des forces de Scheer, au cours de la nuit, et est rapidement envoyé par le fond, avec la majorité de son équipage.

HMS Warrior

À sa mise en service, il est affecté à la Home Fleet, jusqu'en 1913, où il rejoint le 1st Cruiser Squadron de la Mediterranean Fleet, avec lequel il participe lui aussi à la poursuite du Goeben et du Breslau,. Après un passage en Sierra Leone, en novembre, il rejoint la Grand Fleet au sein du 2nd Cruiser Squadron. Au Jutland, il fait partie lui aussi du 1st Cruiser Squadron, et va subir le sort tragique de l'escadre de sir Robert Arbuthnot. À 18 heures 05, alors qu'il attaque les croiseurs légers allemands, il tombe sous le feu des croiseurs de bataille de Franz von Hipper, sa salle des machines est alors touchée et inondée. Il est alors pris en remorque par le transport d'hydravions HMS Engadine, qui recueille aussi 743 survivants mais, à 8h25 le lendemain matin, le bâtiment s'enfonçant, la remorque doit être lâchée et le Warrior abandonné à son sort.

HMS Cochrane

Le Cochrane fait lui partie du 2nd Cruiser Squadron, de la Home Fleet. Il participe sans dommage au Jutland, puis est envoyé en 1917, à la West Indies and North American Station, puis de mai à septembre 1918, à Archangelesk, en Russie. Au retour, il est victime, le 14 novembre, d'un échouage dans l'estuaire de la Mersey, et doit être abandonné.

HMS Achilles

Il fait lui aussi partie du 2nd Cruiser Squadron. En novembre 1914, l'un de ses canons explose accidentellement. Il ne participe pas au Jutland, car il subit alors un carénage. Par la suite, il escorte les convois. Le 16 mars 1917, avec le marchand armé SS Dundee, il coule le navire de course allemand SMS Leopard. En 1918, il devient navire d'entraînement et est démoli en 1920.

HMS Natal

Membre aussi du 2nd Squadron, il est détruit, le 30 décembre 1915, par une explosion apparemment accidentelle de ses soutes à munitions, dans le port de Cromarty, causant plus de cinq cents morts. Certaines sources parlent cependant d'un sabotage.

Voir aussi

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Classe Duke of Edinburgh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duke of Edinburgh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duke of Edinburgh — ist ein britischer Adelstitel. Er wurde seit 1726 viermal innerhalb der britischen Königsfamilie verliehen; der jetzige Träger ist Prinz Philip, der Ehemann von Königin Elisabeth II. Er ist nach der schottischen Hauptstadt Edinburgh benannt.… …   Deutsch Wikipedia

  • Duke of Edinburgh — For the award programme, see The Duke of Edinburgh s Award. Prince Frederick Lewis (1707 1751) was the very first Duke of Edinburgh, from 1727 to his death. The Duke of Edinburgh is a British royal title, named after the city of Edinburgh,… …   Wikipedia

  • Duke of Edinburgh — ➡ Edinburgh (II). * * * …   Universalium

  • Duke of Edinburgh — Duke of Ed|in|burgh, the (1921 ) The husband of the British queen, Elizabeth II. His name is Prince Philip …   Dictionary of contemporary English

  • Duke of Edinburgh — noun Englishman and husband of Elizabeth II (born 1921) • Syn: ↑Philip, ↑Prince Philip • Instance Hypernyms: ↑prince …   Useful english dictionary

  • Duke of Edinburgh's award — Duke of Edinburgh s a|ward, the also Duke of Edinburgh s n a special prize given to someone who has successfully completed a number of activities in a programme that was originally set up in the UK by the Duke of Edinburgh. The programme is… …   Dictionary of contemporary English

  • Duke of Edinburgh class cruiser — HMS Duke of Edinburgh Class overview Name: Duke of Edinburgh Preceded by …   Wikipedia

  • Duke of Edinburgh (marine britannique, 1905) — Classe Duke of Edinburgh Duke of Edinburgh Le Duke of Edinburgh …   Wikipédia en Français

  • Duke of Edinburgh's Royal Regiment — The Duke of Edinburgh s Royal Regiment (Berkshire and Wiltshire) was an infantry regiment of the British Army. History It was formed on 9 June 1959 after defence cuts implemented in the late 1950s saw the amalgamation of The Royal Berkshire… …   Wikipedia

  • Duke of Edinburgh’s Award — a programme of activities for young people between the ages of 14 and 24. It was started in Britain in 1956 by the Duke of Edinburgh and others. The Award has become international and is known by different names in some countries, such as the… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.