Duchesse de Polignac


Duchesse de Polignac

Yolande de Polastron

Madame de Polignac

Yolande Martine Gabrielle de Polastron, comtesse puis duchesse de Polignac, était la fille de Jean François Gabriel, comte de Polastron († 1794), seigneur de Noueilles, Venerque et Grépiac, et de Jeanne Charlotte Hérault (1726-1756). Elle naquit le 8 septembre 1749 à Paris le même jour et la même année que la princesse de Lamballe à qui elle succéda à Versailles auprès de la reine et décéda le 9 décembre 1793 à Vienne (Autriche).

Amie et confidente de la reine Marie-Antoinette elle fut l'une des étoiles et l'un des personnages les plus emblématiques de la cour de France sous Louis XVI.

Biographie

Elle épouse en 1767, à 18 ans, le comte Jules de Polignac (1746 - 1817) capitaine du Régiment de Royal-Dragons, fils d'Héracle-Louis, Vicomte de Polignac (1717 - 1802), et de Diane de Mazarin (1690 - 1755).

En 1775, elle rencontre à Versailles la reine Marie-Antoinette qui conçoit pour elle une vive amitié. Elle supplante bientôt la princesse de Lamballe, comme meilleure amie et confidente de la jeune reine, charmée par son naturel enjoué et son esprit.

La duchesse de Polignac obtiendra vite, du roi comme de la reine, des faveurs pour les siens. En 1779, Louis XVI dote sa fille, Aglaé, à hauteur de 800 000 livres, somme colossale équivalente à 6,4 millions d'euros 2006. Le Trésor royal éponge également les dettes du couple Polignac (400 000 livres soit 3,2 millions d'euros 2006), tandis que le reste de la famille et les proches profitent aussi de la manne, comme Diane de Polignac, ou Vaudreuil. Madame de Polignac sera élevée au rang de duchesse et, en 1782, elle obtient la charge de gouvernante des enfants royaux. Ce n'est pas tout, le beau fils est gratifié d'un brevet de capitaine et un an plus tard d'une propriété qui rapporte 70 000  ducats de rentes. On accorde une pension au père et le mari obtient le titre de duc ainsi que le privilège des postes, très lucratif pour l'époque. Sa soeur Diane devient dame d'honneur à la cour. Enfin le père, en plus de sa pension est nommé ambassadeur. Le total coute pour l'Etat un demi million de livres pas an.

Des rumeurs courent au sujet de ses relations avec la reine. Surtout, les Polignac, ainsi que les autres favoris, comme le baron de Besenval, se mêlent de politique. On les appelle « le parti de la reine », ce qui nuit encore à la réputation de cette dernière.

Quand la Révolution française éclate, pensant que Mme de Polignac, violemment insultée depuis des années, pouvait courir un danger, les souverains lui demandent avec insistance de prendre la route de l’exil. Le 16 juillet, après la prise de la Bastille, dans un désordre indescriptible, la famille de Polignac quitte Versailles, avec une bourse de 500 louis, donnés par la Reine. Comme il n'y avait que peu de place dans la berline, on n'emmena pas de bagages et chaque voyageur n'avait que quelques chemises et mouchoirs. Elle partira donc avec les siens rongée de chagrin. « Adieu la plus tendre des amies ; le mot est affreux, mais il le faut ; je n'ai que la force de vous embrasser. » écrit Marie Antoinette à Mme de Polignac.

La famille de Polignac commença une vie errante, allant de pays en pays, en Suisse, en Italie, à Turin, et à Rome, et à chaque fois, Mme de Polignac écrivait à la Reine et recevait des missives de la Reine ou du Roi montrant leur attachement. En mars 1790, la famille partit pour Venise, et Yolande maria son fils Armand. En juillet 1791, ils se réfugièrent à Vienne. Mme de Polignac était tellement éprouvée qu'elle n'avait le goût à rien et ne cessait de pleurer. Elle dépérissait. Le dernier coup lui fut porté lorsqu'elle apprit en 1793, que la Reine était morte le 16 octobre. Alors commença l'agonie de la duchesse.

Dévorée de douleur et de chagrin, rongée par le cancer, elle décèdera le 9 décembre 1793. On l'enterra à Vienne, et on grava sur la pierre tombale son nom suivi de la mention « Morte de douleur le 9 décembre 1793 ». Elle n'avait que 44 ans. Son père sera guillotiné en juin 1794.

Elle est la mère de Jules de Polignac.

Sources

  • Diane de Polignac, Journal d'Italie et de Suisse, Paris, L'Amateur d'Autographes, 1899 (consultable sur Gallica)
  • Campan, (Henriette Genet), "Mémoires de madame Campan, première femme de chambre de Marie-Antoinette", Mercure de France, 1999 (consultable sur Gallica - "Mémoires sur la vie privée de Marie-Antoinette, reine de France et de Navarre", Baudouin Frères, 1823)
  • Marie-Antoinette (STefan Zweig) 1938 Ed Grasset.

Bibliographie

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Yolande de Polastron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duchesse de Polignac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gabrielle de Polastron, duchesse de Polignac — Infobox Monarch|royal|consort name = Gabrielle de Polastron title = Duchess of Polignac date of birth = birth date|1749|9|8 place of birth = Paris, France date of death = death date and age|1793|12|9|1749|9|8 spouse = Jules, comte de Polignac… …   Wikipedia

  • Yolande de Polastron, duchesse de Polignac — Yolande de Polastron Madame de Polignac Yolande Martine Gabrielle de Polastron, comtesse puis duchesse de Polignac, était la fille de Jean François Gabriel, comte de Polastron († 1794), seigneur de Noueilles, Venerque et Grépiac, et de Jeanne… …   Wikipédia en Français

  • Yolande Martine Gabrielle de Polastron, duchesse de Polignac — Gemälde der Herzogin von Polignac vor ihrem Cembalo und mit Noten in der Hand, um 1783, von Élisabeth Vigée Lebrun, Öl auf Leinwand, 98,5 x 71 cm, heute im Besitz des National Trust zu Waddesdon Manor, Aylesbury, Buckinghamshire …   Deutsch Wikipedia

  • Polignac — is the name of several communes in France:* Polignac, Charente Maritime * Polignac, Haute Loire, in the Haute Loire département , dominated by the fortress Château de Polignac with its square donjon tower, 32 m tallPolignac is the name of the… …   Wikipedia

  • Polignac — ist der Name zweier Gemeinden in Frankreich: Polignac (Charente Maritime) in der Region Poitou Charentes Polignac (Haute Loire) in der Region Auvergne Polignac ist der Name folgender Personen: Armand de Polignac (1771 1847), Pair von Frankreich… …   Deutsch Wikipedia

  • Polignac — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Polignac est un nom de lieu et le nom d une ancienne famille française, la Maison de Polignac, éteinte en 1385, dont le nom a été repris par la branche… …   Wikipédia en Français

  • Polignac — (spr. linjack), alte Adelsfamilie Frankreichs, nach dem Schloß (dem alten Apolliniacum) im Depart. Oberloire benannt, beherrschte seit dem 9. Jahrh. mit dem Vicomtetitel die Landschaft Velay und hinterließ 1385 bei ihrem Aussterben Namen und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Duchesse — Duc  Cet article concerne le titre de noblesse. Pour les autres significations, voir Duc (homonymie). représentation héraldique de la couronne ducale …   Wikipédia en Français

  • Duchesse du Maine — Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Madame de Polignac — Gemälde der Herzogin von Polignac vor ihrem Cembalo und mit Noten in der Hand, um 1783, von Élisabeth Vigée Lebrun, Öl auf Leinwand, 98,5 x 71 cm, heute im Besitz des National Trust zu Waddesdon Manor, Aylesbu …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.