Drame Du Heysel


Drame Du Heysel

Drame du Heysel

Le drame du Heysel, survenu le 29 mai 1985 à Bruxelles en Belgique, est l'une des tragédies les plus marquantes liées à une manifestation sportive, et due au hooliganisme. Il eut lieu à l'occasion de la finale de Coupe d'Europe des clubs champions 1984-1985 entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Des grilles de séparation et un muret s'effondrèrent sous la pression et le poids de supporters, faisant 39 morts et plus de 600 blessés.

Sommaire

L'atmosphère d'avant match

Deux équipes au sommet

La finale oppose les deux équipes de football les plus en forme en Europe.

En mai 1985, Liverpool FC est la première équipe de football en Europe, vainqueur de 4 des 8 dernières versions de la coupe des clubs champions européens[1]. De nouveau, ils atteignent la finale et cherchent à défendre le titre acquis l'année précédente contre l'AS Roma. Une fois de plus, ils tombent face à une équipe italienne.

De son côté, la Juventus de Turin a gagné la saison d'avant la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football. Elle comprend dans ses rangs la majeure partie des italiens détenteurs de la coupe du monde de football de 1982. Elle possède aussi en Michel Platini l'un des meilleurs joueurs d'europe, alors double Ballon d'Or 1983 et 1984 (il le sera une troisième fois consécutivement en 1985) et champion d'Europe des nations avec la France en 1984.

Plus tôt dans l'année, en janvier, Liverpool est allé perdre le match aller de la supercoupe d'Europe à Turin, s'inclinant 2-0 contre la Juventus. Faute de temps dans le planning de Liverpool, le match retour est prévu après la finale du Heysel[2].

1984 : Liverpool contre AS Roma

L'année précédente, coïncidence, la finale entre Liverpool FC et l'AS Roma eut lieu au Stadio Olimpico de Rome. Liverpool remporta le titre après la séance de tirs aux buts.

Après le match, des bandes de supporters de la Roma assaillirent ceux de Liverpool, les obligeant à rebrousser chemin jusqu'à leurs hôtels. Beaucoup de fans furent attaqués, tabassés et blessés. La presse romaine scandalisée titra que ce n'était pas seulement une réaction à la suite de la défaite, mais que les fans de la Roma avaient apporté des armes dans leurs voitures avant le match, en vue de les utiliser après le coup de sifflet final.

La station de radio locale de Liverpool Radio City fit aussi directement l'expérience de cette violence. Alors que beaucoup de supporters de Liverpool se faisaient attaquer par les gangs de fans de la Roma aux abords du stade, les conducteurs de bus, craignant d'être attaqués, refusèrent de faire monter les fans de Liverpool dans leurs bus. Beaucoup de fans qui se virent refuser l'accès aux bus, trouvèrent alors refuge à l'ambassade britannique. Néanmoins, un conducteur se porta volontaire pour prendre des supporters anglais dans son bus à travers la ville, déposant les gens dans leurs hôtels respectifs. La police montée se posta à l'avant et à l'arrière du bus pour le protéger. L'équipe de Radio City présente dans le bus interviewa les fans qui avaient été blessés et battus. Cette poussée de violence n'eut pas d'écho en Angleterre, au contraire de l'Italie. Le seul journal anglais à relayer l'information fut le quotidien de Liverpool The Liverpool Echo, titrant The Ecstasy and the Agony.

À l'époque, des hypothèses prévoyaient qu'après les évènements de Rome en 1984, les hooligans anglais mettraient de côté leurs rivalités lors de la finale de 1985 et chercheraient à prendre leur revanche. Des rumeurs existaient selon lesquelles beaucoup des groupuscules les plus célèbres d'Angleterre seraint là-bas : les MIGS de Luton, les Bushwackers de Millwall, les ICF de West Ham et les Gremlins de Newscastle.

Le 29 mai 1985

Plan du Stade du Heysel - Le bloc Z est chargé par les supporters de Liverpool à proximité

Ce mercredi soir, plus de 60 000 personnes doivent assister à la finale dans l'enceinte du stade du Heysel. Les conditions de sécurité et de confort sont inexistantes, et en raison de nombreuses failles dans le système de contrôle, plusieurs milliers de fans sans billets ont transformé l'enceinte en boîte de sardine.

La tribune des fans des Reds est séparée du fameux Bloc Z par un no man's land d'une quinzaine de mètres. Vers 19h10, plus d'une heure avant le début programmé de la rencontre, la tension entre supporters des deux clubs monte d'un cran, se traduisant d'abord par des insultes et des jets d'objets divers. Des fans de Liverpool chargent en direction des gradins du bloc Z, qui devaient être occupés par des Belges neutres mais où se trouvent de nombreux tifosi italiens. Quelques gendarmes postés dans un couloir de séparation entre les deux groupes sont rapidement débordés. L'essentiel des forces de l'ordre belges se trouve alors à l'extérieur du stade, mais les incidents furent insignifiants en ville.

Vers 19h20, une centaine d'Anglais envahissent la tribune des Italiens. C'est une prise de tribune, typique de la culture hooligan. Sous la poussée, les Italo-Belges qui n'ont pas l'habitude de ces pratiques réservées jusque-là aux îles britanniques reculent et se replient vers l'autre extrémité de la tribune, causant une bousculade. En bas des gradins, des portes donnant accès à la pelouse sont fermées. Les forces de police présentes sur la pelouse repoussent même des spectateurs qui tentent de fuir par la pelouse. Le piège est en place. Les grilles de séparation et un muret s'effondrent. Des dizaines de personnes sont piétinées et le bilan est lourd : 39 morts au total dont 34 Italiens, 2 Belges, 2 Français et un Irlandais.

Les tifosi de la Juve, Fighters en tête, qui suivent les évènements depuis la tribune opposée, tentent alors d'envahir le terrain afin d'aller en découdre avec les fans anglais.Ces Ultras avaient apposé une bâche géante le long des grillages « Reds = Animals ». La police belge intervient et évite de peu l'affrontement direct. Un fan italien exhibe même un pistolet et le pointe en direction des policiers belges. Les télévisions de l'Europe entière diffusent ces images en direct. Elles ont un impact considérable, même si les décryptages qui en sont faits sont souvent erronés. La Télévision Suisse Romande avait une équipe de tournage au cœur de l'action. [3]

Vers 21h30, les capitaines des deux formations lancent un appel au calme. Quelques minutes plus tard, les deux équipes entrent sur le terrain. Selon l'UEFA, un report du match aurait risqué de raviver la violence. La Juventus l'emportera sur le score d'un but à zéro, marqué par Michel Platini sur penalty accordé pour une faute commise sur Zbigniew Boniek quelques cinq mètres au-dehors de la surface de réparation, ce qui donna la sensation que le match suivait une espèce de "scénario" pour éviter la prolongation.

Depuis le stade du Heysel a été rénové et rebaptisé stade Roi-Baudouin. Michel Platini a toujours refusé d'y revenir.

La justice belge a condamné lourdement les autorités responsables pour avoir autorisé la tenue d'un match dans une enceinte vétuste. L'UEFA a mis dans la foulée en place toute une batterie de normes strictes avec obligation des places assises et a interdit pendant 6 ans tous les clubs anglais de participation en Coupes d'Europe (la durée sera finalement prolongée à 5 ans après de nouveaux incidents impliquants des supporters anglais lors de l'Euro 88 en Allemagne). Liverpool a été interdit de Coupe d'Europe pendant 10 ans, peine finalement réduite à 7 ans. Il faudra toutefois attendre la tragédie de Hillsborough en 1989 pour voir la mise en place en Angleterre d'une politique cohérente au niveau de la sécurité et du confort des spectateurs. En France, c'est le drame de Furiani (1992) qui a poussé la Ligue à rendre les places assises obligatoires.

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Philippe Leclaire, Le Heysel, une tragédie européenne, Calmann-Lévy, 2005. (ISBN 9782702134917)

Liens externes


Notes et références

  1. Liverpool avait gagné en 1977, 1978, 1981 et 1984
  2. Suite à ce drame, le match retour de la supercoupe d'Europe n'a jamais été joué.
  3. Temps Présent - Le Drame du Heysel sur archives.tsr.ch [lire en ligne]
  • Portail du football Portail du football
  • Portail de Bruxelles Portail de Bruxelles

Ce document provient de « Drame du Heysel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Drame Du Heysel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Drame du heysel — Le drame du Heysel, survenu le 29 mai 1985 à Bruxelles en Belgique, est l une des tragédies les plus marquantes liées à une manifestation sportive, et due au hooliganisme. Il eut lieu à l occasion de la finale de Coupe d Europe des clubs… …   Wikipédia en Français

  • Drame du Heysel — 50°53′42″N 4°20′2″E / 50.895, 4.33389 Le drame du Heysel, survenu le 29 mai …   Wikipédia en Français

  • Heysel Stadium — Stade Roi Baudouin 50° 53′ 45″ N 4° 20′ 03″ E / 50.89571, 4.334081 …   Wikipédia en Français

  • Heysel — Vue nocturne du Palais des expositions du Centenaire …   Wikipédia en Français

  • Drame de Sheffield — Tragédie de Hillsborough Liverpool Memorial à la mémoire des 96 victimes de la Tragédie de Hillsborough La tragédie de Hillsborough a eu lieu le 15 avril 1989 dans le stade de Hillsborough situé à Sheffield, dans le nord de l Angleterre lors du… …   Wikipédia en Français

  • Drame de Furiani — Stade Armand Cesari Stade Armand Cesari Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Stade du Heysel — Stade Roi Baudouin 50° 53′ 45″ N 4° 20′ 03″ E / 50.89571, 4.334081 …   Wikipédia en Français

  • Heizel — Heysel Vue nocturne du Palais des expositions du Centenaire …   Wikipédia en Français

  • Stade Baudoin — Stade Roi Baudouin 50° 53′ 45″ N 4° 20′ 03″ E / 50.89571, 4.334081 …   Wikipédia en Français

  • Stade Baudouin — Stade Roi Baudouin 50° 53′ 45″ N 4° 20′ 03″ E / 50.89571, 4.334081 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.