Dioxyde De Soufre

ï»ż
Dioxyde De Soufre

Dioxyde de soufre

Dioxyde de soufre
En bleu les domaines de gravitation des Ă©lectrons liants (liaisons σ).En rose les domaines de gravitation des doublets non liants ou hybridations.En vert les domaines de gravitaion des Ă©lectrons liants (liaison πy).
En bleu les domaines de gravitation des Ă©lectrons liants (liaisons σ).
En rose les domaines de gravitation des doublets non liants ou hybridations.
En vert les domaines de gravitaion des Ă©lectrons liants (liaison πy).
Général
Synonymes Oxyde sulfureux

Anhydride sulfureux

Oxyde de soufre
No CAS 7446-09-5
No EINECS 231-195-2
No E E220
FEMA 3039
SMILES
InChI
Apparence gaz incolore ou gaz comprimé liquefié, d'odeur ùcre.[1]
Propriétés chimiques
Formule brute O2SSO2
Masse molaire 64,064 g∙mol-1
O 49,95 %, S 50,05 %,
Propriétés physiques
T° fusion -75,5 Â°C[1]
T° Ă©bullition -10 Â°C[1]
SolubilitĂ© dans l'eau Ă  25 Â°C : 8.5 ml/100 ml[1]
Masse volumique 1.354 g/cmÂł Ă  -30 Â°C
1.434 g/cm³ à °C
1.25 g/mL Ă  25 Â°C
2.26 Ă  21 Â°C par rapport Ă  l'air
T° d’auto-inflammation ininflammable
Point d’éclair ininflammable
Limites d’explosivitĂ© dans l’air non-explosif
Pression de vapeur saturante -10 Â°C : 1.013 bar
20 Â°C : 3.3 bar
40 Â°C : 4.4 bar
Thermochimie
S0gaz, 1 bar 248,21 J/mol·K
ΔfH0gaz -296,84 kJ/mol
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Phrases R : 23, 34,
Phrases S : 1/2, 9, 26, 36/37/39, 45, [2]
Transport
268
   1079   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[4]
A : Gaz comprimĂ©D1A : MatiĂšre trĂšs toxique ayant des effets immĂ©diats gravesE : MatiĂšre corrosive
A, D1A, E,
SGH[5]
SGH04 : GazSGH05 : CorrosifSGH06 : Toxique
Danger
H314, H331,
Classification du CIRC
Groupe 3 : Inclassable quant Ă  sa cancĂ©rogĂ©nicitĂ© pour l'Homme[3]
Inhalation TrĂšs toxique, mort, produit de l'acide sulfureux dans les poumons.
Peau Dangereux, corrosif, formation d'acide au contact de surfaces humides.
Yeux Dangereux, corrosif, formation d'acide au contact de surfaces humides.
Ingestion Toxicité relativement faible, effets à long terme inconnus.
Écotoxicologie
CL50 3000 ppm/30 minutes souris, inhalation
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le dioxyde de soufre (ou anhydride sulfureux) est un composĂ© chimique constituĂ© de deux atomes d'oxygĂšne et d'un atome de soufre ; sa formule brute est : SO2. Le SO2 est un gaz dense, incolore et toxique ; son inhalation est fortemment irritante.

Le dioxyde de soufre est utilisé comme désinfectant, antiseptique et antibactérien ainsi que comme gaz réfrigérant, agent de blanchiment et comme conservateur de produits alimentaires, notamment pour les fruits secs, dans la production de boissons alcoolisées et plus spécialement dans la fabrication du vin.

Sommaire

Production

  • Combustion du soufre
S8 + 8 O2 → 8 SO2
2 H2S(g) + 3 O2(g) → 2 H2O(g) + 2 SO2(g)
4 FeS2(s) + 11 O2(g) → 2 Fe2O3(s) + 8 SO2(g)
2 ZnS(s) + 3 O2(g) → 2 ZnO(s) + 2 SO2(g)
HgS(s) + O2(g) → Hg(g) + SO2(g)
2 CaSO4(s) + 2SiO2(s) + C(s) → 2 CaSiO3(s) + 2 SO2(g) + CO2(g)
Cu(s) + 2H2SO4(aq) → CuSO4(aq) + SO2(g) + 2H2O(l)

Le dioxyde de soufre en Ɠnologie

Article dĂ©taillĂ© : Dioxyde de soufre en Ɠnologie.

Dans le vin, le dioxyde de soufre est prĂ©sent sous forme libre hydratĂ©e : H2SO3 ou acide sulfureux, ou sous forme combinĂ©e avec les aldĂ©hydes (Ă©thanal), les cĂ©tones (acide alpha-cĂ©toglutarique) et certains sucres. Le dioxyde de soufre est Ă©galement utilisĂ© pour la vinification car il inhibe ou arrĂȘte le dĂ©veloppement des levures et bactĂ©ries, arrĂȘtant ainsi la fermentation au moment voulu et assure une stĂ©rilisation du vin. En fait lors de la vinification, l'introduction de dioxyde de soufre permet de sĂ©lectionner les levures car celles nĂ©cessaires Ă  la vinification sont plus rĂ©sistantes au dioxyde de soufre que les autres levures prĂ©sentes. Le corps formĂ© par combinaison entre l’anhydride sulfureux et l’éthanal est l’acide aldĂ©hyde-sulfureux ou acide Ă©thanolsulfonique, qui est un acide fort, selon la rĂ©action suivante :

CH3CHO + NaH SO3 → CH3CHOH-O-SO2Na

Il n’est pas possible de conserver Ă  coup sĂ»r un vin, c’est-Ă -dire d’éviter les refermentations, les maladies microbiennes ou la madĂ©risation, sans un contrĂŽle rĂ©pĂ©tĂ© de sa teneur en anhydride sulfureux libre, qui est Ă  l’état de gaz sulfureux SO2, et dont l’odeur et le goĂ»t sont dĂ©sagrĂ©ables.

Le dioxyde de soufre dans l'industrie

Dans l'industrie, le dioxyde de soufre sert surtout pour la production d'acide sulfurique. L'acide sulfurique possÚde d'innombrables applications et est le produit chimique le plus utilisé. Le dioxyde de soufre est obtenu par combustion de soufre ou de pyrites, puis transformé en trioxyde de soufre (SO3) trÚs pur par oxydation avec de l'air, catalysée par le platine ou du pentoxyde de vanadium. Le SO3 ainsi obtenu permet la fabrication directe d'acide sulfurique trÚs concentré par simple hydratation.

La pollution atmosphérique en dioxyde de soufre issue de l'industrie provient principalement de la consommation de combustibles fossiles. En effet, du soufre est naturellement contenu dans ces combustibles, et leur combustion génÚre du SO2. Il peut aussi provenir de l'industrie métallurgique, des procédés de fabrication d'acide sulfurique, de la conversion de la pulpe de bois en papier, de l'incinération des ordures et de la production de soufre élémentaire.

La combustion du charbon est la source synthĂ©tique la plus importante et reprĂ©sente environ 50 % des Ă©missions globales annuelles. Celle du pĂ©trole reprĂ©sente encore 25 Ă  30 %.

Les rejets industriels de dioxyde de soufre peuvent ĂȘtre rĂ©duits grĂące Ă  la mise en place de procĂ©dĂ©s de dĂ©sulfuration.

Le dioxyde de soufre dans l'environnement

Émission naturelle, d'origine volcanique de SO2

Le SO2 est produit par les volcans et divers procédés industriels.
La houille de mauvaise qualité et le pétrole contiennent des composés de soufre et génÚrent du dioxyde de soufre lors de leur combustion.

Le dioxyde de soufre peut jouer un rĂŽle refroidissant pour la planĂšte, car il sert de noyau de nuclĂ©ation Ă  des aĂ©rosols dont l'albĂ©do est assez Ă©levĂ©, c’est-Ă -dire rĂ©flĂ©chissant les rayons du soleil sans les absorber. Pour certains scientifiques, une solution pour enrayer le rĂ©chauffement climatique global serait de "climatiser" la planĂšte avec du dioxyde de soufre. Mais cela pourrait aussi avoir des consĂ©quences dramatiques, car lorsqu'il se combine avec l'eau et l'oxygĂšne atmosphĂ©rique, le dioxyde de soufre et avec le dioxyde d'azote est l'une des principales causes des pluies acides, perturbant, voire dĂ©truisant des Ă©cosystĂšmes fragiles. De plus, le SO2 entraine l'acidification des ocĂ©ans, ce qui met ainsi l'existence des planctons, animaux Ă  coquille calcaires et rĂ©cifs coralliens en pĂ©ril. Les planctons produisent la moitiĂ© de l'oxygĂšne terrestre, en tuant ces producteurs d'oxygĂšne, on rĂ©duit considĂ©rablement la quantitĂ© d'oxygĂšne sur Terre, un fait alarmant. La Chine est devenue le premier Ă©metteur de dioxyde de soufre dans le monde[6].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. ↑ a , b , c  et d  DIOXYDE DE SOUFRE, fiche de sĂ©curitĂ© du Programme International sur la SĂ©curitĂ© des Substances Chimiques, consultĂ©e le 9 mai 2009
  2. ↑ « dioxyde de soufre Â» sur ESIS, consultĂ© le 13 fĂ©vrier 2009
  3. ↑ IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la CancĂ©rogĂ©nicitĂ© pour l'Homme, Groupe 3 : Inclassables quant Ă  leur cancĂ©rogĂ©nicitĂ© pour l'Homme Â» sur http://monographs.iarc.fr, 16 janvier 2009, CIRC. ConsultĂ© le 22 aoĂ»t 2009
  4. ↑ « Dioxyde de soufre Â» dans la base de donnĂ©es de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sĂ©curitĂ© et de la santĂ© au travail), consultĂ© le 23 avril 2009
  5. ↑ NumĂ©ro index 016-011-00-9 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du rĂšglement CE N° 1272/2008 (16 dĂ©cembre 2008)
  6. ↑ Michel Temman, « Victime de ses rejets, Tokyo aide PĂ©kin Ă  se mettre au vert Â», dans LibĂ©ration du 16/04/2007, [lire en ligne]
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
Ce document provient de « Dioxyde de soufre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dioxyde De Soufre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dioxyde de soufre — Dioxyde de soufre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Dioxyde de soufre —    voir Anhydride sulfureux 
   L'AbĂ©cĂ©daire du Vin

  • Dioxyde de soufre en oenologie — Dioxyde de soufre en Ɠnologie Article principal : Dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est un produit utilisĂ© de longue date lors des diffĂ©rentes phases de la vinification et de la conservation du vin. En cours de vinification il agit… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Dioxyde de soufre en Ɠnologie — Article principal : Dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est un produit utilisĂ© de longue date lors des diffĂ©rentes phases de la vinification et de la conservation du vin. En cours de vinification il agit comme stabilisant et prĂ©vient les 
   WikipĂ©dia en Français

  • Contient du dioxyde de soufre —    voir Contient des sulfites 
   L'AbĂ©cĂ©daire du Vin

  • Dioxyde De Chlore — GĂ©nĂ©ral Nom IUPAC Dioxyde de chlore Synonymes 
   WikipĂ©dia en Français

  • Dioxyde de chlore — GĂ©nĂ©ral Nom IUPAC Dioxyde de chlore Synonymes Oxyde de chl 
   WikipĂ©dia en Français

  • Soufre — Pour les articles homonymes, voir Soufre (homonymie). Soufre Phosphore ← Soufre 
   WikipĂ©dia en Français

  • Utilisation du soufre pour la vinification et la conservation du vin — Dioxyde de soufre en Ɠnologie Article principal : Dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est un produit utilisĂ© de longue date lors des diffĂ©rentes phases de la vinification et de la conservation du vin. En cours de vinification il agit… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Vin et soufre — Dioxyde de soufre en Ɠnologie Article principal : Dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est un produit utilisĂ© de longue date lors des diffĂ©rentes phases de la vinification et de la conservation du vin. En cours de vinification il agit… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.