Dimensions Supplémentaires

Dimensions supplémentaires

Les dimensions enroulées, ou dimensions supplémentaires sont les fondements de la théorie de Kaluza-Klein mais apparaissent également dans des modèles plus généraux de compactification utilisés en cosmologie branaire ou en théorie des supercordes. L'idée générale est la suivante : notre univers ne contiendrait pas seulement les quatre dimensions spatio-temporelles que nous lui connaissons, appelées dimensions étendues, mais il contiendrait aussi des dimensions supplémentaires, minuscules, car enroulées sur elles-mêmes.

Sommaire

Apparence

Des dimensions enroulées en cercles, constituant un modèle d'univers. Ce modèle ne fait apparaitre qu'une seule dimension supplémentaire.
Des dimensions enroulées en tores, constituant un autre modèle d'univers. Il fait apparaitre 3 dimensions supplémentaires.
Des dimensions enroulées en sphères pleines[1], constituant un troisième modèle d'univers. Il fait également apparaitre 3 dimensions supplémentaires.
Des dimensions enroulées en espaces de Calabi-Yau, constituant le modèle d'univers le plus efficace en théorie des cordes, puisqu'il apporte 6 dimensions supplémentaires.

Dans les modèles les plus simples comme la théorie de Kaluza-Klein, les dimensions peuvent être enroulées en sphères (pleines ou creuses), en tores ou en cercles de taille mesurée avec une échelle naturelle donnée par la longueur de Planck : LPlanck ~ 10-33 cm[2] .

Dans des modèles plus évolués, tels ceux apparaissant dans la théorie des supercordes, l'espace de compactification peut avoir une structure géométrique plus compliquée comme celle d'un espace de Calabi-Yau par exemple. Notons que dans le cadre de la cosmologie branaire il est également possible de considérer des modèles dans lesquels les dimensions supplémentaires sont bien plus grandes que la longueur de Planck et peuvent atteindre des dimensions d'une taille de l'ordre du millimètre sans entrer en contradiction avec les limites expérimentales actuelles concernant la loi de la gravitation. Ces modèles branaires sont eux-mêmes inspirés de modèles phénoménologiques apparaissant dans la théorie des supercordes, et pour lesquels la géométrie de l'espace total n'est pas un simple produit entre la géométrie visible et la géométrie des dimensions supplémentaires[3], mais possède une structure plus complexe mélangeant les deux. On appelle ce type de construction une compactification tordue (twisted compactification en anglais).

Apparition de dimensions enroulées

Ces dimensions sont nées durant l'ère de Planck. C'est la théorie des cordes qui explique comment ces dimensions sont restées enroulées. Durant l'ère de Planck, toutes les dimensions étaient enroulées. Elle étaient prisonnières des cordes. Certaines dimensions ont réussi à s'en libérer alors que les autres sont restées enroulées. Les dimensions apparentes (celles que l'on perçoit) ont donc la taille de l'univers.
Par contre, d'autres dimensions peuvent être sous-jacentes à la réduction dimensionnelle.

Position de ces dimensions

Elles se situeraient à chaque point de l'espace-temps[4]. À chaque mouvement que nous faisons, l'objet de ces déplacements (une voiture, le bras, n'importe quoi en mouvement) revient au même endroit dans les dimensions enroulées. Cela est logique vu qu'il nous est impossible d'évoluer dans ces dimensions microscopiques.

Applications du modèle

Voir aussi

Notes

  1. Dans le cas de sphères creuses, il n'est possible de considérer que la surface de la sphère, qui est bidimensionnelle. Un tel modèle ne génère donc pas 3, mais 2 dimensions supplémentaires.
  2. Ces dimensions sont extrêmement petites : ainsi, à la même échelle, une de ces dimensions aurait la taille d'un arbre si un atome d'hydrogène avait la taille du système solaire !
  3. Ce qui est le cas dans la théorie de Kaluza-Klein.
  4. Pour des soucis de clarté, les dimensions enroulées des illustrations ne sont pas placées en chaque point.

Liens internes

Liens externes


  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Dimensions suppl%C3%A9mentaires ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dimensions Supplémentaires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dimensions supplémentaires — Les dimensions enroulées, ou dimensions supplémentaires sont les fondements de la théorie de Kaluza Klein mais apparaissent également dans des modèles plus généraux de compactification utilisés en cosmologie branaire ou en théorie des supercordes …   Wikipédia en Français

  • Dimensions enroulées — Dimensions supplémentaires Les dimensions enroulées, ou dimensions supplémentaires sont les fondements de la théorie de Kaluza Klein mais apparaissent également dans des modèles plus généraux de compactification utilisés en cosmologie branaire ou …   Wikipédia en Français

  • Dimensions supplémantaires — Dimensions supplémentaires Les dimensions enroulées, ou dimensions supplémentaires sont les fondements de la théorie de Kaluza Klein mais apparaissent également dans des modèles plus généraux de compactification utilisés en cosmologie branaire ou …   Wikipédia en Français

  • Spider-Man : Dimensions — Spider Man : Dimensions Éditeur Activision Développeur Beenox, Griptonite Games (Nintendo DS) Concepteur Daniel J. Soulsby Dan Slott (scénariste) Ramiro Bélanger James Michael Dooley (musique) Date de sortie …   Wikipédia en Français

  • Dimension supplémentaire — Dimensions supplémentaires Les dimensions enroulées, ou dimensions supplémentaires sont les fondements de la théorie de Kaluza Klein mais apparaissent également dans des modèles plus généraux de compactification utilisés en cosmologie branaire ou …   Wikipédia en Français

  • Cosmologie branaire — En cosmologie et en théorie des cordes, la cosmologie branaire, appelée aussi théorie des cordes et des branes, est un modèle cosmologique dont l idée principale est que notre univers, et tout ce qu il contient, serait emprisonné dans une… …   Wikipédia en Français

  • Cosmologie Branaire — En cosmologie et en théorie des cordes, la cosmologie branaire est un modèle cosmologique dont l idée principale est que notre univers, et tout ce qu il contient, est emprisonné dans une 3 brane. Sommaire 1 Introduction 2 Motivation, modèles …   Wikipédia en Français

  • Theorie des cordes — Théorie des cordes Les niveaux de grossissements : monde macroscopique, monde moléculaire, monde atomique, monde subatomique, monde des cordes. La théorie des cordes est l une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la …   Wikipédia en Français

  • Théorie des cordes — Les niveaux de grossissements : monde macroscopique, monde moléculaire, monde atomique, monde subatomique, monde des cordes. La théorie des cordes est une théorie traitant de l une des questions de la physique théorique : fournir une… …   Wikipédia en Français

  • Theorie de Kaluza-Klein — Théorie de Kaluza Klein En physique, la théorie de Kaluza Klein (encore appelée théorie de KK) est historiquement le premier modèle ayant tenté d unifier les deux interactions fondamentales que sont la gravitation et l électromagnétisme. En 1919… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.