Diane Keaton


Diane Keaton
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keaton (homonymie).

Diane Keaton

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Diane Keaton en 2011

Nom de naissance Diane Hall
Surnom Diane Keaton
Naissance 5 janvier 1946 (1946-01-05) (65 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis Ã‰tats-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Actrice
Réalisatrice
Productrice
Films notables Annie Hall
Reds
Simples Secrets
Tout peut arriver

Diane Keaton, née Diane Hall le 5 janvier 1946 à Los Angeles, est une actrice, réalisatrice et productrice de cinéma américaine.

Jeune fille, elle commence sa carrière sur scène et fait ses débuts à l'écran en 1970. Son premier rôle majeur au cinéma lui est alors attribué par Francis Ford Coppola grâce auquel elle interprète le rôle de Kay Adams-Corleone dans Le Parrain. Mais les films qui marquent le début de sa carrière sont ceux du réalisateur et acteur Woody Allen, comme notamment Tombe les filles et tais-toi en 1972. En effet, les longs métrages du cinéaste, tels que Woody et les robots et Guerre et Amour, imposent Keaton en tant qu'actrice comique. Annie Hall, en 1977, lui vaut même l'Oscar de la meilleure actrice.

Désormais connue sous le personnage d'Annie Hall, l'actrice veut amener sa carrière cinématographique vers d'autres genres afin de ne pas être cataloguée comme actrice de comédie. Elle change donc de registre et devient une interprète dramatique accomplie grâce aux films À la recherche de Mister Goodbar, mais aussi Reds et Simples Secrets pour lesquels elle reçoit une nomination aux Oscars. Artiste reconnue, la filmographie de Diane Keaton ne cesse s'accroître avec des films toujours aussi populaires comme Baby Boom, Le Père de la mariée, Le Club des ex, Tout peut arriver ou encore Esprit de famille. Films qui lui ont valu une recette de plus de 1,1 milliard de dollars ne serait-ce qu'en Amérique du Nord[1]. En plus de sa carrière filmique, Diane Keaton possède divers passe-temps : elle est aussi photographe, agent immobilier et chanteuse occasionnelle.

Sommaire

Biographie

Jeunesse et études

Katharine Hepburn en 1943 dans Le Cabaret des étoiles
Katharine Hepburn, actrice que Diane Keaton admire particulièrement.

Née le 5 janvier 1946 à Los Angeles, en Californie, Diane Hall est l'aînée de quatre enfants : Randy (né en 1948), Robin (née en 1951) et Dorrie Hall (née en 1953). Leur père, Jack Hall (1921–1990), est un agent immobilier et ingénieur civil de religion catholique, originaire d'Irlande. La jeune Diane est pourtant élevée à la manière des méthodistes par sa mère, Dorothy (née Keaton 1921–2008), femme au foyer et photographe amateure[2],[3]. Lorsque Diane la voit remporter le titre de « Mrs. Los Angeles Â», concours de beauté pour femmes au foyer, elle rêve alors de devenir une actrice. Aimant le goût de la théâtralité[4], Diane Hall admire surtout le caractère de femme forte et indépendante de Katharine Hepburn, la désignant comme l'une de ses inspirations[5].

Motivée, la future comédienne décroche son diplôme en 1963, au Santa Ana High School de Santa Ana, en Californie. Là-bas, elle intègre un club de chant et de théâtre. Participant à de nombreuses productions scolaires, elle jouera notamment le rôle de Blanche DuBois dans Un tramway nommé Désir. Après avoir été diplômé, elle étudie au Santa Ana College avant d'entrer à l'Orange Coast College d'Orange, en Californie, suivre des cours de théâtre. Au bout d'un an d'études, Diane Hall quitte l'école pour poursuivre une carrière dans le divertissement, à Manhattan[6]. Une fois sur place, elle intègre un syndicat professionnel de comédiens appelé Actors' Equity Association. La jeune femme prend alors le surnom de Diane Keaton qui est le nom de jeune fille de sa mère, car une coïncidence veut qu'une autre Diane Hall fait déjà parti de l'association[7]. Celle qu'on appelle maintenant Diane Keaton travaille aussi comme chanteuse dans une boîte de nuit pour combler son manque d'argent[8].

Après une longue collaboration avec l'Actor's Equity Association, Diane Keaton ne renonce pas à ses projets et rejoint la Neighborhood Playhouse, à New York. Dans cette école d'art dramatique, elle apprend à perfectionner son jeu de scène grâce à une méthode appelée Meisner technique[8]. Ce procédé mis en place dans les années 1930 permet à la comédienne d'être plus crédible et convaincante face à son public. En 1968, Diane Keaton arrête ses études pour accompagner la troupe de la comédie musicale Hair, à Broadway[9]. En interprétant le rôle de Sheila, la jeune femme a acquis une certaine notoriété depuis qu'elle n'a pas voulu se dévêtir à la fin du premier acte, ce qui, par ailleurs, lui aurait permis de gagner 50 $ en plus sur son salaire[4],[10]. Neuf mois après avoir joué sans interruption à Broadway, Diane Keaton auditionne à l'automne 1968 pour un rôle dans une nouvelle production de Woody Allen s'intitulant Play It Again, Sam (Une aspirine pour deux[11]). L'actrice fait partie de la distribution bien qu'elle faillit ne pas être sélectionnée à cause de sa trop grande taille[3]. Dans le même temps, Diane Keaton ne le sait pas, mais sa carrière cinématographique va bientôt être lancée.

Les années 1970

Dans les années 1970, Diane Keaton est au sommet de sa popularité. Après avoir remporté un Tony Award pour son rôle dans la pièce de théâtre Play It Again, Sam[9], elle va être sollicitée par des producteurs de télévision pour quelques passages dans des séries télévisées avant de devenir la muse de deux jeunes réalisateurs : Francis Ford Coppola et Woody Allen. Les deux hommes vont faire de la comédienne une actrice à part entière, dont le talent sera salué par l'ensemble des critiques ainsi que par le public.

La femme du parrain

Francis Ford Coppola en Roumanie
Francis Ford Coppola avait besoin d'une actrice excentrique pour le rôle de Kay Adams, ce qui l'a tout de suite séduit chez Diane Keaton.

En 1972, Diane Keaton perce au cinéma grâce au rôle de Kay Adams, la petite amie de Michael Corleone (joué par Al Pacino), qu'elle interprète dans le blockbuster de Francis Ford Coppola, Le Parrain. Remarquée par le réalisateur quelques années avant dans le film Lune de miel aux orties, elle fut choisie pour sa réputation de femme excentrique, caractère que Coppola voulait retrouver dans son personnage. L'actrice a mené son interprétation en se basant sur son expérience pendant le tournage : comme Kay Adams, c'est « une femme dans un monde d'hommes Â»[4]. Le Parrain connaît un grand succès critique et financier, couronné par l'Oscar du meilleur film en 1973[12].

Deux ans plus tard, Diane Keaton reprend son rôle pour le deuxième volet de la saga, Le Parrain 2. Elle devient cette fois-ci la femme du nouveau parrain, Michael Corleone. Au départ réticente pour retourner sur les plateaux de tournage, l'actrice a changé d'avis en lisant le scénario de Francis Ford Coppola : « J'étais sceptique à l'idée de jouer à nouveau dans la suite du Parrain. Mais quand j'ai lu le scénario, le personnage me semblait beaucoup plus important que dans le premier film Â», a-t-elle déclaré lors d'une interview[6]. En effet, devenue plus aigrie sur les activités de son mari, Kay Adams-Corleone n'est plus la même dans cette deuxième partie. Mais ce changement n'a pas empêché certains magazines comme le Time d'écrire qu'elle fut « invisible dans Le Parrain et livide dans Le Parrain 2 Â»[13].

Woody Allen

Diane Keaton avait joué en 1972 dans l'adaptation cinématographique de Play It Again, Sam, Tombe les filles et tais-toi, sur un scénario de Woody Allen, mais réalisé par Herbert Ross. Le film a été bien reçu par le public[11]. En 1973, elle joue dans Woody et les Robots qui triomphe au box-office[11].

Filmographie

Actrice

Au cinéma

À la télévision

Séries télévisées
  • 1970 : Love, American Style, épisode « Love and the Champ/Love and the Pen Pals Â» (2-10)
  • 1970 : Night Gallery, épisode « Room with a View/The Little Black Bag/The Nature of the Enemy Â» (1-2) : L'infirmière Frances Nevins
  • 1971 : Sur la piste du crime (The F.B.I.), épisode « Death Watch Â» (6-21) : Diane Britt
  • 1971 : Mannix, épisode « Meurtre (The Color of Murder) Â» (4-22) : Cindy Conrad
Téléfilms
  • 1977 : The Godfather: A Novel for Television de Francis Ford Coppola : Kay Adams Corleone
  • 1992 : Elus pour s'aimer (Running Mates) de Michael Lindsay-Hogg : Aggie Snow
  • 1994 : Amelia Earhart: The Final Flight de Yves Simoneau : Amelia Earhart
  • 1997 : Les Chemins du cœur (Northern Lights) de Linda Yellen : Roberta Blumstein
  • 2001 : Et dieu créa sœur Mary (Sister Mary Explains It All) de Marshall Brickman : Sœur Mary Ignatius
  • 2002 : Crossed Over de Bobby Roth : Beverly Lowry
  • 2003 : Vivre malgré tout (On Thin Ice) de David Attwood : Patsy McCartle
  • 2006 : Parlez-moi de Sara (Surrender, Dorothy) de Charles McDougall : Natalie Swerdlow
Courts métrages

Réalisatrice

Au cinéma

À la télévision

Séries télévisées
  • 1990 : CBS Schoolbreak Special, épisode « The Girl with the Crazy Brother Â» (7-3)
  • 1990 : China Beach, épisode « Fever Â» (4-5)
  • 1991 : Twin Peaks, épisode « Slaves and Masters Â» (2-15)
  • 2001 : Pasadena, épisode « Secret de famille (Pilot) Â» (1-1)
Téléfilms
  • 1991 : La petite sauvage (Wildflower)

Productrice

Au cinéma

À la télévision

Séries télévisées
Téléfilms
  • 1997 : Les Chemins du cœur (Northern Lights) de Linda Yellen
  • 2002 : Crossed Over de Bobby Roth
  • 2003 : Vivre malgré tout (On Thin Ice) de David Attwood
  • 2006 : Parlez-moi de Sara (Surrender, Dorothy) de Charles McDougall

Distinctions

Récompenses

Année Récompense Catégorie Film(s)
1978 Oscar du cinéma Meilleure actrice Annie Hall
Golden Globe Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie
British Academy Film Award Meilleure actrice dans un rôle principal
Kansas City Film Critics Circle Award Meilleure actrice
National Board of Review Award Meilleure actrice
New York Film Critics Circle Award Meilleure actrice
1979 Fotogramas de Plata Meilleure actrice étrangère Intérieurs - À la recherche de Mister Goodbar
1982 Prix David di Donatello Meilleure actrice étrangère Reds
2003 National Board of Review Award Meilleure actrice Tout peut arriver
2004 Golden Globe Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie
Satellite Award Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie

Nominations

Année Récompense Catégorie Film
1978 Golden Globe Meilleure actrice dans un film dramatique À la recherche de Mister Goodbar
1980 British Academy Film Award Meilleure actrice dans un rôle principal Manhattan
American Movie Award Meilleure actrice
1982 Oscar du cinéma Meilleure actrice Reds
Golden Globe Meilleure actrice dans un film dramatique
1983 British Academy Film Award Meilleure actrice dans un rôle principal
Golden Globe Meilleure actrice dans un film dramatique L'Usure du temps
1985 Mrs. Soffel
1988 Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Baby Boom
1994 Meurtre mystérieux à Manhattan
1995 Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm Amelia Earhart: The Final Flight
Emmy Award Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm
Screen Actors Guild Award Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm
1997 Meilleure actrice dans un premier rôle Simples Secrets
Oscar du cinéma Meilleure actrice
2003 Washington D.C. Area Film Critics Association Award Meilleure actrice Tout peut arriver
2004 Oscar du cinéma Meilleure actrice
Screen Actors Guild Award Meilleure actrice dans un premier rôle
Critics Choice Award Meilleure actrice
Phoenix Film Critics Society Award Meilleure actrice
2005 Satellite Award Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Esprit de famille
2008 Razzie Award Pire actrice Because I Said So

Sources

Références

  1. ↑ (en) Diane Keaton Box Office Data sur The-Numbers.com, 7 mai 2006. Consulté le 16 janvier 2011.
  2. ↑ (en) Diane Keaton Biography (1946-) sur Filmreference.com. Consulté le 21 mars 2011.
  3. ↑ a et b (en) Ben Fong-Torres, « Diane Keaton: The Next Hepburn Â», dans Rolling Stones, no 242, 30 juin 1977 .
  4. ↑ a, b et c (en) Fresh Air, « Interview:Actress Diane Keaton Â» sur Npr.org, 1er janvier 1997. Consulté le 21 mars 2011.
  5. ↑ (en) Nancy Griffin, « American Original Â», dans More, mars 2004 .
  6. ↑ a et b (en) Guy Flatley, « Diane Keaton: A Nervous Wreck on the Verge of a Breakthrough Â» sur Moviecrazed.com. Consulté le 22 mars 2011.
  7. ↑ (en) Dominic Dunne, « Hide and Seek with Diane Keaton Â», dans Vanity Fair, février 1985 .
  8. ↑ a et b (en) Terry Keefe, « Falling in love again with Diane Keaton Â», dans Venice Magazine, janvier 2003 [texte intégral (page consultée le 22 mars 2011)] .
  9. ↑ a et b (en) Diane Keaton sur Internet Broadway Database.com. Consulté le 1er juin 2011.
  10. ↑ (en) Rebecca Leung, « Diane Keaton: The Comeback Kid Â» sur CBS News.com, 18 février 2004. Consulté le 1er juin 2011.
  11. ↑ a, b et c (fr) Florence Colombani, Woody Allen, Paris, Cahiers du cinéma / Le Monde, 2007, 95 p. (ISBN 978-2-86642-523-4) 
  12. ↑ (fr) Oscar 1973 : 45ème Cérémonie des Oscar de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences sur Cinemotions.com. Consulté le 17 juillet 2011.
  13. ↑ (en) « Love, Death and La – De – Dah Â», dans Time, 26 septembre 1977 [texte intégral (page consultée le 30 juillet 2011)] .

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédée par Oscar de la meilleure actrice Suivie par
Faye Dunaway pour Network
Diane Keaton pour Annie Hall
1978
Jane Fonda pour Le Retour



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Diane Keaton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Diane Keaton — Saltar a navegación, búsqueda Diane Keaton Nombre real Diane Hall Nacimiento 5 de enero 1946 (63 años) …   Wikipedia Español

  • Diane Keaton — (2011) Diane Keaton (* 5. Januar 1946 in Los Angeles, Kalifornien, USA als Diane Hall) ist eine US amerikanische Schauspielerin, Filmproduzentin und Regisseurin. Internationale Bekanntheit erlangte sie durch die Rolle der Ka …   Deutsch Wikipedia

  • Diane Keaton — (nacida el 5 de enero de 1946) es una actriz estadounidense. Productora y directora de cine. Su nombre real es Diane Hall, nació en Santa Ana, California. En 1967 participó en el musical Hair en Broadway. Su carrera se lanzó cuando aparecio en la …   Enciclopedia Universal

  • Diane Keaton — Born …   Wikipedia

  • Diane Keaton — ➡ Keaton (II) * * * …   Universalium

  • Diane Keaton — Diane Hall …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Diane Keaton — …   Википедия

  • Diane Keaton — (born 1946) U.S. film actress and director, winner of the 1977 Academy Award for Best Actress for her role in Annie Hall …   English contemporary dictionary

  • Diane Hall — Diane Keaton Diane Keaton Nom de naissance Diane Hall Naissance 5 janvier 1946 (63 ans) …   Wikipédia en Français

  • Keaton (name) — Keaton (pronEng|ˈkiːtən) is an Old English surname derived from a place name meaning shed town . It is less common as a given name. People with the name Keaton include:urnameFamily name name =Keaton imagesize= caption= pronunciation = meaning =… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.