Dessin

ÔĽŅ
Dessin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dessin (homonymie).
L'Homme vitruvien par Léonard de Vinci

Le dessin est une technique et un art consistant √† repr√©senter visuellement, en deux dimensions, personnages, paysages, objets ou id√©es, par des formes et des contours, en excluant a priori la couleur. Le mot s'est √©crit indiff√©remment dessein ou dessin, impliquant la notion d'intention, de projet, jusqu'au XVIIe si√®cle. Le dessin est un des premiers moyens d'expression de l'humanit√©, il peut √™tre tr√®s simple ou rev√™tir des formes extr√™mement complexes.

Le terme dessin désigne à la fois l'action de dessiner, le résultat de ou des éléments d'un objet quelconque.

Sommaire

Histoire

L‚Äôhistoire du dessin a des origines aussi floues et anciennes que les premi√®res peintures rupestres de la Pr√©histoire. L‚Äôhistoire et donc la technique du dessin √©volue avec les supports et les outils. Les hommes pr√©historiques dessinent sur des parois, sur des roches, des os, en utilisant d‚Äôune part l‚Äôincision et d‚Äôautre part les pigments color√©s appliqu√©s au moyen d‚Äôoutils rudimentaires. Le dessin plus proche des conceptions actuelles appara√ģt avec les supports tels que le papyrus, le parchemin, puis le papier, et les outils de tra√ßage comme le calame (roseau), la plume d‚Äôoiseau taill√©e. En Orient pr√©domine le pinceau. Les Romains utilisent les pointes de m√©tal, anc√™tres de la mine de crayon moderne sur un support pr√©par√©, enduit d'un m√©lange, g√©n√©ralement constitu√© de pigments, de blanc d‚ÄôEspagne, de gomme arabique et de poudre d‚Äôos.

D√®s le Moyen √āge les artistes tracent les grandes lignes de ce qui sera leur Ňďuvre avant de la commencer ou pr√©sentent leurs esquisses √† d‚Äô√©ventuels clients. Le mot dessin est tir√© de dessigner, avec l'influence de l'italien disegno signifiant repr√©sentation graphique (1444). Le terme italien signifiait √† la fois la pratique, et le projet ou intention. Ce double sens a √©t√© conserv√© avec le mot fran√ßais dessein. Ce n'est qu'au XVIIIe si√®cle, vers 1750, que le champ s√©mantique √©volue, dessin (sans e apr√®s ss) ne signifiant plus que la mise en forme. Le sens de projet ou de conception a √©t√© conserv√© dans le terme anglais design, qui vient de l'italien designo et du fran√ßais dessein.

Le XVIIe si√®cle est une p√©riode de grands d√©veloppements pour le dessin, puisque de nouvelles techniques sont √©labor√©es par des artistes de renom, tels Poussin ou Rembrandt. Dans le monde moderne, on assiste √† l‚Äôav√®nement de la bande dessin√©e et aux avanc√©es techniques qui permettent au dessin de poursuivre son √©volution.

Technique

Les éléments matériels

Le support peut √™tre du papier, de la toile, ou tout autre mati√®re : les premiers dessins connus ont √©t√© r√©alis√©s sur des parois rocheuses.

Les outils sont constitu√©s par tout ce qui est susceptible de laisser une trace, par d√©p√īt de mati√®re (craie, crayon, etc) ou aussi par enl√®vement de mati√®re du support (graffiti, sgraffito, gravure). Ils sont donc tr√®s vari√©s, √† commencer par les doigts, puis des outils sp√©cifiques comme les craies, les fusains, les crayons, les plumes, les pinceaux, les stylographes (√† bille, √† plume, tubulaires), les feutres, jusqu'√† l'outil informatique. Parmi le mat√©riel de dessin le plus commun, on trouve le crayon, le fusain, le pastel, la pierre noire, la sanguine, la craie blanche ainsi que la plume et l'encre de Chine. Tous les mat√©riaux de dessin ne sont pas fabriqu√©s √† base d'eau ou d'huile : certains s'appliquent √† sec sur le support, sans aucune pr√©paration.

La matière déposée sur le support est soit un pigment sec (craie, graphite) soit mêlé à un liant chimique, huile, eau, solvants divers pour les peintures et les encres.

Systèmes de représentation

Perspectives

Article d√©taill√© : Perspective (repr√©sentation).
Le dessin d'atelier à partir d'un modèle vivant

Dessiner consiste essentiellement √† d√©limiter par des traits les contours de l'objet √† repr√©senter. Ceci implique une d√©marche d'interpr√©tation et de synth√®se : passer d'un objet √† trois dimensions √† un dessin √† deux dimensions n√©cessite un choix de repr√©sentation exprim√© par une perspective, qui peut √™tre empirique et spontan√©e, ou √™tre totalement omise, ou ob√©ir √† diff√©rentes notions d'ordre culturel : perspective cavali√®re, perspective ¬ę italienne ¬Ľ conforme √† une vision occidentale bas√©e sur l'optique pure. Mais passer d'une vision √† 3 dimensions, avec deux yeux poss√©dant une r√©tine √† courbure sph√©rique, √† une repr√©sentation en 2 dimensions, implique fatalement des incompatibilit√©s qu'on est oblig√© de compenser par des artifices, des conventions, ou tout au moins des limitations.

Le dessin peut ob√©ir √† des notions qui ne tiennent pas compte des ¬ę lois ¬Ľ de l'optique ou qui ne les consid√®rent pas comme primordiales. Repr√©senter une montagne plus petite qu'un personnage peut para√ģtre totalement illogique. Les dieux, ou les saints dans l'iconographie religieuse du Moyen √āge, sont repr√©sent√©s plus grands que les autres humains. Les diff√©rentes civilisations ont ainsi √©t√© amen√©es √† cr√©er des syst√®mes perspectifs qui tentent de concilier ces aspects. Le dessin ob√©it donc √† des conventions et des codes : pour les √Čgyptiens, un Ňďil est repr√©sent√© de face mais un visage de profil, un torse de face et les jambes de profil. Ainsi la meilleure repr√©sentation th√©orique peut-elle ne pas correspondre √† une r√©alit√© optique. Plus pr√®s de nous, il a fallu attendre l'apparition de la photographie pour repr√©senter correctement un cheval au galop, toutes les repr√©sentations pass√©es √©tant ¬ę fausses ¬Ľ anatomiquement, mais certainement plus expressives.

Le dessin peut respecter les contours de mani√®re pr√©cise et fid√®le (consid√©rant qu'il est vu par un syst√®me optique tel que la chambre claire ou l'appareil photographique), ou le trait peut subir des d√©formations et des distorsions qui vont accentuer certains caract√®res du mod√®le, possiblement jusqu'√† la caricature, ou exprimer simplement les go√Ľts et la sensibilit√© du dessinateur.

La repr√©sentation du volume (la troisi√®me dimension) se fait g√©n√©ralement par les modulations de la lumi√®re et donc les ombres locales du mod√®le et les ombres port√©es sur le fond et l'entourage. Ici encore toutes sortes de techniques sont possibles : traits successifs formant hachures, parall√®les ou crois√©es, remplissage avec variation de la pression selon l'intensit√© souhait√©e, estompage en frottant √† la main ou avec un outil, gommage pour √©claircir, etc, certaines techniques √©tant adopt√©es par certains et r√©prouv√©es par d'autres...

Les principales m√©thodes utilis√©es sont : le trac√© de lignes, le hachurage (parall√®le, crois√©, courbe ou al√©atoire), le pointill√©.

Dessin et peinture

Il n'y a pas de diff√©rence fondamentale entre le dessin et la peinture, si ce n'est que, par d√©finition, le dessin est monochrome dans son essence, la peinture color√©e. Mais des dessins peuvent √™tre en couleurs, soit directement dans le trac√©, soit par coloriage dans un deuxi√®me temps. Une peinture peut √™tre un pur dessin et √™tre monochrome, tout comme la plupart des peintures sont pr√©alablement dessin√©es, ou dessin√©es en cours d'√©laboration. On dessine aussi bien avec une brosse large qu'avec un crayon aff√Ľt√©, m√™me si la mati√®re est diff√©rente. On parlera donc de dessin lorsque les contours, les trac√©s, demeurent apparents, par rapport √† des Ňďuvres o√Ļ dominent taches color√©es, aplats de couleur.

Les différents types de dessin

Dessin d'art

Le dessin d'art utilise toutes les techniques graphiques possibles dans une démarche et une intention artistiques. Ceci peut être entendu dans une notion non utilitaire du dessin, qui exclurait donc le dessin technique, architectural, etc. Cependant cette idée même peut être contestée par les qualités couramment et conventionnellement admises, qui peuvent s’appliquer à tout type de dessin, quelle que soit l’intention de départ.

Croquis

Le dessin est utilis√© pour la rapidit√© de sa mise en Ňďuvre, et on parle alors de sch√©ma, de croquis, d'esquisse pour exprimer cette premi√®re phase d'un travail plus important ou plus fouill√©.

Le croquis est g√©n√©ralement fait d‚Äôapr√®s nature, tr√®s rapidement, de mani√®re √† saisir l‚Äôessentiel sans s‚Äôattarder sur les d√©tails. Le croquis sert de notation, d‚Äôexercice, et la rapidit√© d‚Äôex√©cution est partie int√©grante de son caract√®re, comparable √† un ¬ę geste ¬Ľ calligraphique.

Dessin selon les différents outils

Dessin au crayon
Dessin au pinceau
Dessin au stylo à bille
Le dessin au stylo à bille couleur.

Souvent pratiqué au début par les plus jeunes sur les marges des cahiers scolaires, le dessin au stylo à bille peut être un véritable art. De la simple esquisse pour capturer un mouvement jusqu’à l’illustration précise et au dessin d’architecture, le stylo à bille, au même titre que les outils traditionnels, s'adapte à tous les genres.

Dessin aux feutres

Les stylos-feutre ou markers sont d√©clin√©s dans de tr√®s large gammes de couleurs et d‚Äô√©paisseurs de trait. Des gammes professionnelles permettent de cr√©er ses propres nuances √† partir d‚Äôencres liquides et de solvants divers. Ils ont trouv√© une application sp√©cifique dans le layout ou rough utilis√© en publicit√© pour r√©aliser des simulations de photographies √† r√©aliser ult√©rieurement. On utilise un papier sp√©cial, sans grain et semi-transparent, qui ne diffuse pas les solvants et permet de travailler par transparence. Les sp√©cialistes ou ¬ę roughmen ¬Ľ peuvent atteindre des r√©sultats de qualit√© picturale.

Dessin de sculpteur

Dessin d’architecture

Dessin de mode

Dessin de presse et caricature

Bande dessinée et dessin animé

Articles d√©taill√©s : bande dessin√©e et dessins anim√©s.

Dessin technique

Article d√©taill√© : Dessin technique.

Le dessin technique, ou dessin industriel, est une discipline transversale fondement de la communication technique, de la conception et de l'analyse systémique. Il est utilisé principalement en génie mécanique (bureau d'études, bureau des méthodes) et en génie civil (architecture).

Le dessin d'enfant

Le dessin est souvent l'une des premières formes d'expression de l'enfant. Il permet à l'enfant d'exprimer ce qu'il ne peut exprimer autrement. Il a de ce fait souvent été utilisé par les pédagogues et les psychologues pour analyser les sentiments des enfants.

Droit

En droit fran√ßais qui transpose une directive communautaire du 13 octobre 1998 relative √† la protection des dessins et mod√®les, le dessin se d√©finit comme suit : ¬ę [...] tout dessin nouveau, toute forme plastique nouvelle, tout objet industriel qui se diff√©rencie de ses similaires, soit par une configuration distincte et reconnaissable lui conf√©rant un caract√®re de nouveaut√©, soit par un ou plusieurs effets ext√©rieurs lui donnant une physionomie propre et nouvelle ¬Ľ (Cf. L. 511-3 Code de la Propri√©t√© Intellectuelle ou CPI).

Il profite alors d'une protection d'une dur√©e maximale de 25 ans par p√©riode de 5 ans sous r√©serve qu'il ¬ę est nouveau et pr√©sente un caract√®re propre ¬Ľ (cf. art. L. 511-2 CPI).

Une protection communautaire existe √©galement au profit de tout dessin original. Un r√®glement communautaire de 2001 conf√®re une protection opposable √† l'√©chelle de l'Union europ√©enne. Pour les dessins enregistr√©s √† l'OHMI (Office d‚ÄôHarmonisation du March√© Int√©rieur) , la protection est dans le temps la m√™me qu'en France (de 5 √† 25 ans). Pour le dessin (ou mod√®le) non enregistr√©, cette protection na√ģt de la premi√®re divulgation pour une dur√©e de trois ans.

Il existe enfin à l'échelle internationale une protection qui est opposable à compter de l'enregistrement international des dessins et modèles industriels à Mondiale de la Propriété Intellectuelle[1].

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dessin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DESSIN ‚ÄĒ La lecture d‚Äôun dessin, l‚Äôinvestigation de tous les signes inscrits sur la surface d‚Äôun feuillet r√©sulte de multiples observations dont la premi√®re est l‚Äô√©tude objective de la mati√®re d√©pos√©e sur le support. Cette derni√®re peut avoir la diversit√© ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • dessin ‚ÄĒ DESSIN. s. mas. Terme d Art. Il se dit De la repr√©sentation d une ou de plusieurs figures, d un paysage, d un morceau d Architecture, etc. soit au crayon, soit √† la plume. Un portefeuille plein de beaux dessins. Des dessins de Rapha√ęl, du Guide,… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie Fran√ßaise 1798

  • dessin ‚ÄĒ fr. m. dessin. Dessin animat : dessin anim√©. voir dessenh ‚Ķ   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Dessin ‚ÄĒ bezeichnet: Ortsteil der Gemeinde Kobrow im Landkreis Ludwigslust Parchim in Mecklenburg Vorpommern Muster (Textil), fl√§chenf√ľllendes Element zur Oberfl√§chengestaltung in der Textilproduktion Dessin ist Familienname folgender Personen: Joachim… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Dessin ‚ÄĒ (fr., spr. Dess√§ng), 1) Zeichnung, Ri√ü; 2) Muster f√ľr industrielle Zwecke, namentlich f√ľr gewebte u. gedruckte Zeuge, Tapeten etc.; daher Dessinateur, Musterzeichner, s. u. Muster u. Musterzeichnen; 3) (Mus.), die Anlage einer Composition ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Dessin ‚ÄĒ (franz., spr. dess√§ng: engl. Design), Zeichnung, Musterzeichnung; Dessinateur (spr. t√∂r), Musterzeichner; s. Muster ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Dessin ‚ÄĒ (frz., spr. √ü√§ng), Zeichnung, Muster; Dessinateur (spr. t√∂hr), Musterzeichner ‚Ķ   Kleines Konversations-Lexikon

  • Dessin ‚ÄĒ (frz. Dess√§ng), Zeichnung, Entwurf, besonders Web , Stick , Druckmuster; Dessinateur (‚Äď√∂hr), der in der Fabrik angestellte Musterzeichner ‚Ķ   Herders Conversations-Lexikon

  • dessin ‚ÄĒ (l art du): Se compose de trois choses : le ligne, le grain, et le grain√© fin ; de plus, le trait de force. Mais le trait de force, il n y a que le ma√ģtre seul qui le donne. (Christophe.) ‚Ķ   Dictionnaire des id√©es re√ßues

  • Dessin ‚ÄĒ Dessin,das:‚á®Muster(1) ‚Ķ   Das W√∂rterbuch der Synonyme

  • Dessin ‚ÄĒ Sn Design ‚Ķ   Etymologisches W√∂rterbuch der deutschen sprache


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.