Denis De Paris


Denis De Paris

Denis de Paris

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Denis.
Henri Bellechose : Retable de Saint Denis, Dernière Communion et Martyr de saint Denis, 1416
Entourage d'Antoine Le Moiturier : Saint Denis, 1460/1470
Saint Denis de Paris, Portail de la Vierge, Notre-Dame de Paris

Denis de Paris ou Saint Denis (Dionysius), venu d'Italie vers 250 ou 270 après J.-C. avec six compagnons pour évangéliser la France, aurait été le premier évêque de Paris (Lutèce), l'apôtre des Gaules. Il serait l’oncle de saint Pancrace (ou Pancrace de Rome).

Saint Denis fonda plusieurs églises en France, et fut martyrisé avec Rustique et Éleuthère, ses compagnons, vers 272, pendant la persécution de Valérien. C'est, selon les uns, à Montmartre (mons Martyrum) ou sur l'île de la Cité, selon les autres, qu'ils furent mis à mort.

On fête saint Denis le 9 octobre.

Sommaire

Compilation de sources diverses

Le Patron de Paris et de la Seine-Saint-Denis fut le premier évêque de la capitale de la France. Il meurt martyr vers 272 et est enseveli là où s'élève la basilique de Saint Denis. C'est tout ce qu'on sait de lui avant le IXe siècle.

D'après les Vies de saint Denis, écrites à l'époque carolingienne, décapité, Denis aurait marché vers le nord pendant six kilomètres, sa tête sous le bras, traversant Montmartre par le chemin qui sera nommé rue des Martyrs. À la fin de son trajet, il donna sa tête à une femme pieuse originaire de la noblesse romaine et nommée Catulla, puis s'écroula. On l'ensevelit à cet endroit précis et on y édifia une basilique en son honneur. La ville s'appelle à présent Saint-Denis.

La tradition a peu à peu fait croître la renommée de Denis qui a ensuite été confondu avec Denys l'Aréopagite (évêque d'Athènes) et Denis le Mystique. Cette tradition remonte à l'abbé Suger au XIIe siècle, qui en ayant fait fabriquer des faux, pour des raisons politiques, a fait accroire que saint Denis avait pu assister aux sermons de saint Paul.

Le récit parle également de ses deux compagnons Eleuthère, le prêtre, et Rustique, le diacre, ainsi que du portement de tête du saint après sa décapitation depuis Montmartre jusqu'à St Denis.

Les faits relatés sont les suivants : Le nom de saint Denis apparaît vers 520 dans "la Vie de Sainte Geneviève" qui témoigne de la dévotion de la sainte envers l'évêque martyr, son père dans la foi. Elle obtint du clergé parisien l'érection d'une église sur sa tombe au "vicus Catulliacus" situé à huit kilomètres au nord de la Seine, l'actuelle basilique Saint Denys, rue Catullienne. Elle se rendait également et souvent dans une église de la Cité dont il était le titulaire.

Un demi-siècle plus tard, le martyrologe hieronymien mentionne la déposition de saint Denis et de ses compagnons au 9 octobre et saint Venance Fortunat atteste la diffusion de son culte jusqu'à Bordeaux.

Dans les mêmes années, l'historien Grégoire de Tours raconte que vers 250, le pape de Rome avait envoyé Denis en Gaule avec six autres évêques pour y porter l'Évangile. Celui-ci se fixa à Lutèce où il ne tarda pas à être mis à mort. On pense en effet qu'il subit le martyre sous la persécution de Dèce (250) ou de Dioclétien (258). Près de la basilique où reposait le premier évêque de Paris, une abbaye fut fondée au VIIe siècle et elle devint prestigieuse grâce aux largesses royales depuis Dagobert. Elle contribua au rayonnement de son saint patron en le dotant d'une merveilleuse légende.

Iconographie

Le plus célèbre des saints « céphalophores »[1], Saint-Denis est souvent représenté portant sa tête, iconographie fréquente des martyrs décapités. Selon la légende, le saint se serait relevé, aurait ramassé sa tête, et aurait marché jusqu'au lieu de sa sépulture[2]. Outre la tête coupée, il est reconnaissable grâce à ses attributs, la mitre et les chaînes[1]. La façade de la cathédrale Notre-Dame de Paris en offre un exemple sur le piédroit du Portail de la Vierge.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Source partielle

« Denis de Paris », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Jean Marie LE GALL, Le mythe de saint Denis: entre Renaissance et Révolution, Paris, Champ Vallon, 2007.

Notes

  1. a  et b La Bible et les saints, Guide iconographique, Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau, Flammarion, 1990, ISBN 2080117254, p. 109
  2. Légende dorée, Jacques de Voragine« Saint Denis »
Ce document provient de « Denis de Paris ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Denis De Paris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Denis de paris — Pour les articles homonymes, voir Saint Denis. Henri Bellechose : Retable de Saint Denis, Dernière Communion et Martyr de saint Denis, 1416 …   Wikipédia en Français

  • Denis de Paris — Pour les articles homonymes, voir Saint Denis. Henri Bellechose : Retable de saint Denis, Dernière Communion et Martyr de saint Denis, 1416 …   Wikipédia en Français

  • Basilique de Saint-Denis (Métro Paris) — Basilique de Saint Denis Tarifzone …   Deutsch Wikipedia

  • Citea Residence Saint Denis - Pleyel (Paris Suburbs) — Citea Residence Saint Denis Pleyel country: France, city: Paris Suburbs (Saint Denis) Citea Residence Saint Denis Pleyel The Citea Residence Pleyel is ideally located near the business centres of Plaine Saint Denis and Stade de France. With the… …   International hotels

  • Saint-Denis - Université (Paris Métro) — Saint Denis ndash; Université is a station of the Paris Métro located in the suburban town of Saint Denis. It serves the northern suburbs of Paris and .It is the most northerly station on the Paris Métro system (not including stations on RER… …   Wikipedia

  • Denis (disambiguation) — Denis may refer to: People Historical figures Denis, the first Bishop of Paris Saint Denis (disambiguation), several saints Denis the Areopagite, biblical figure King Denis of Portugal (1261 1321) Denis, Prince of Portugal (1354 1397) Denis the… …   Wikipedia

  • Denis Müller — (né à Neuchâtel le 21 décembre 1947), originaire de Frutigen (BE), est un théologien et éthicien protestant, professeur d éthique fondamentale et appliquée à l Université de Lausanne (Faculté de théologie et de sciences des religions) depuis 1988 …   Wikipédia en Français

  • DENIS (M.) — DENIS MAURICE (1870 1943) Peintre français. La promotion de la «peinture pure», qui est la revendication dominante dans l’avant garde artistique de la fin du XIXe siècle, la volonté de méthode, l’ambition de synthèse et de «style» qui caractérise …   Encyclopédie Universelle

  • Denis Diderot — Denis Diderot …   Wikipédia en Français

  • Denis — For other uses, see Denis (disambiguation). Saint Denis of Paris Saint Denis, holding his head. statue at the left portal of Notre Dame. Bishop and Martyr Born 3rd century AD Italy …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.