David Purley

ÔĽŅ
David Purley

David Purley (n√© le 26 janvier 1945 √† Bognor Regis, Angleterre - d√©c√©d√© le 2 juillet 1985 √† Bognor Regis) √©tait un pilote automobile britannique. As de la Formule 3 mais auteur d'une modeste carri√®re en Formule 1 (seulement 7 GP), il s'est surtout rendu c√©l√®bre pour avoir tent√© de porter secours √† son compatriote Roger Williamson lors du GP des Pays-Bas 1973.

Biographie

Issu d'une famille qui a fait fortune dans la fabrication de réfrigérateurs (la LEC Refrigeration), David Purley bénéficie d'une aisance financière qui lui permet de débuter en sport automobile à la fin des années 1960 (sur AC Cobra puis sur Chevron). En 1970, il débute en monoplace en championnat britannique de Formule 3 sur une Brabham au sein de l'écurie LEC Refrigeration Racing. Il décroche son premier succès au GP des Frontières à Chimay en Belgique, devant James Hunt. En 1971, il achète une Ensign au volant de laquelle il s'impose à Lyden puis à Brands Hatch et à nouveau au GP des Frontières. En 1972, il court à la fois en F3 et en Formule 2. En F2, il décroche comme meilleur résultat un podium à Pau derrière Peter Gethin et Patrick Depailler tandis qu'en F3, il remporte pour la troisième fois consécutive le GP des Frontières.

En 1973, apr√®s trois ann√©es pass√©es principalement en Formule 3, il s'engage en Formule Atlantique et acc√®de dans le m√™me temps √† la Formule 1 au volant d'une March priv√©e sponsoris√©e par LEC. Purley a toutefois d√©j√† modestement pris le volant d'une F1 en 1972 : en effet, il est recrut√© par l'√©curie Connew Racing Team de Peter Connew pour piloter la PC1 au John Player Challenge Trophy, course hors-championnat. Purley, d√©j√† sensible aux conditions de s√©curit√© lors des GP, insiste pour avoir un coupe-circuit sur le volant. Ses m√©caniciens bricolent alors un syst√®me √† la h√Ęte, √† l'aide d'un simple c√Ęble √©lectrique enroul√© autour du volant. La voiture ne termine pas le warm-up √† cause de la rupture du c√Ęble...

Il dispute son premier Grand Prix √† Monaco (abandon), puis, apr√®s une non-qualification en Grande-Bretagne, participe au GP des Pays-Bas, qui fera sa c√©l√©brit√©. Qualifi√© en fond de grille, il pourchasse en d√©but de course la March de son compatriote Roger Williamson, lorsque ce dernier est victime dans une portion rapide d'une d√©faillance m√©canique (crevaison ou bris de suspension), qui l'envoie contre le rail. Le choc est tel que la March se retourne et est renvoy√©e sur la piste, o√Ļ elle commence √† s'embraser. Imm√©diatement, Purley s'arr√™te sur le c√īt√© oppos√© de la piste et part porter secours √† Williamson, encore conscient, mais incapable d'√©vacuer par ses propres moyens sa monoplace retourn√©e. Purley tente de remettre la voiture de Williamson sur ses roues, sans succ√®s. Il essaye ensuite d'√©teindre l'incendie avec l'aide d'un petit extincteur pris des mains d'un commissaire de piste qui s'√©tait approch√©, sans plus de r√©ussite. Ce n'est que dans un second temps qu'une √©quipe de secouristes intervient et parvient √† √©teindre le feu, mais trop tard pour sauver la vie de Williamson, mort asphyxi√©. La saison 1973 correspondant au d√©but de la g√©n√©ralisation des retransmissions en direct des GP de F1, les images de Purley tentant vainement de secourir Williamson feront le tour du monde et marqueront profond√©ment les esprits. La George Medal lui sera accord√©e peu de temps apr√®s par les autorit√©s britanniques en r√©compense de son attitude exemplaire.

En 1974, Purley retourne dans la discipline inf√©rieure au sein de l'√©curie de Peter Harper o√Ļ il obtient des r√©sultats honn√™tes en d√©crochant trois secondes places. Il dispute √©galement le Grand Prix de Macao de Formule 3 et d√©croche le premier accessit. Pour remercier son pilote, Peter Harper loue une Token RJ02 et l'engage au GP de Grande-Bretagne de F1, mais David ne parvient pas √† la qualifier.

En 1975, Purley s'engage en championnat britannique de Formule 5000 sur Chevron-Ford. Il signe deux victoires en 1975 puis six en 1976 ce qui lui permet de décrocher le titre.

En 1977, il retourne en Formule 1 en tant que patron-pilote de la nouvelle √©curie LEC, au volant d'une voiture (LEC CRP1, du nom de son fid√®le bailleur de fonds) con√ßue par l'ing√©nieur Mike Pilbeam (ex-BRM). Purley s'engage aux GP d'Espagne puis de Monaco mais ne les dispute pas car la monoplace n'est pas finalis√©e. La premi√®re course de Purley sur la CRP1 est la Race of Champions, hors-championnat, course prometteuse puisque Purley termine 6e. La CRP1 d√©bute en championnat du monde au GP de Belgique o√Ļ Purley se qualifie √† une tr√®s honn√™te 20e place. Gr√Ęce √† une voiture rustique mais fiable et bien construite, il parvient √† grimper jusqu'√† la troisi√®me place en course, avant de r√©trograder suite √† un probl√®me lors d'un ravitaillement. Il re√ßoit tout de m√™me le drapeau √† damiers en 13e position. Purley se qualifie pour les deux GP suivants, en Su√®de puis en France (respectivement en 19e et 21e place). S'il termine 14e en Su√®de, le GP de France disput√© √† Prenois sera beaucoup plus rude pour la jeune √©curie : Purley, priv√© de freins, perd le contr√īle de sa monoplace et la d√©truit compl√®tement. Le budget limit√© de l'√©quipe est quasiment englouti pour r√©parer le ch√Ęssis afin de pouvoir disputer le GP de Grande Bretagne √† venir.

Mais l'aventure se termine par un grave accident lors des essais pr√©qualificatifs du GP de Grande-Bretagne o√Ļ la CRP1 √† peine reconstruite connait un probl√®me d'acc√©l√©rateur : Purley ne parvient pas √† d√©c√©l√©rer, quitte la piste et subit un crash monstrueux (une d√©c√©l√©ration de 179,8 g en passant de 173 km/h √† 0 km/h sur seulement 66 cm). Il est d'ailleurs le seul homme au monde avoir surv√©cu √† une telle d√©c√©l√©ration et √† ce titre figure dans le Livre Guinness des records. Cet accident lui cause de multiples fractures aux jambes, √† la ceinture pelvienne et un grave traumatisme cr√Ęnien : Purley doit observer une convalescence de plusieurs mois.

Il retourne bri√®vement √† la comp√©tition en 1979 sur Porsche dans des petites √©preuves locales (pour tester ses capacit√©s √† reprendre la comp√©tition) puis en championnat Aurora FX (championnat britannique de Formule 1) o√Ļ son meilleur r√©sultat est une quatri√®me place lors de l'√©preuve de Snetterton, avant de mettre un terme d√©finitif √† sa carri√®re de pilote automobile.

David Purley décide alors de se reconvertir dans les compétitions d'acrobaties aériennes. Il trouve la mort le 2 juillet 1985 aux commandes de son petit avion Pitts Special en se crashant dans la mer près de Bognor Regis.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Saison √Čcurie Ch√Ęssis Moteur Pneus GP disput√©s Points inscrits Classement
1973 LEC Refrigeration Racing March 731 Cosworth V8 Goodyear 4 0 n.c.
1974 Team Harper Token RJ02 Cosworth V8 Goodyear 0 0 n.c.
1977 LEC Refrigeration Racing LEC CRP1 Cosworth V8 Goodyear 3 0 n.c.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David Purley de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David Purley ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda David Purley (GM) (26 de enero de 1945 ‚Ć2 de julio de 1985) fue un piloto brit√°nico de F√≥rmula 1 de los a√Īos 70. David Purley Nacionalidad Ingl√©s A√Īos de actividad 1973 1974 ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • David Purley ‚ÄĒ Born 26 January 1945(1945 01 26) Bognor Regis, West Sussex Died 2 July 1985(1985 07 02) (aged 40) Formula One World Championship career Nationality ‚Ķ   Wikipedia

  • David Purley ‚ÄĒ Automobil /Formel 1 Weltmeisterschaft Nation: Vereinigtes Konigreich  Vereinigtes K√∂nigreich Erster Start: Gro√üer Preis von Mon ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Purley ‚ÄĒ may be:Places: *Purley, London, previously in Surrey *Purley Way, out of town retail area *Purley on Thames, in Berkshire *Purley, Texas *Purley, North CarolinaSurname: *David Purley (1945 1985), British race driver *Purley, several members of… ‚Ķ   Wikipedia

  • David Palmer (composer) ‚ÄĒ David Palmer is a composer. He lives near Croydon, in the county of Surrey, United Kingdom. He worked as a teacher, particularly at Thomas More High School in Purley, now in the London Borough of Croydon, where he was head of music for 30 years.… ‚Ķ   Wikipedia

  • David Lean Cinema ‚ÄĒ Croydon Clocktower, where the David Lean Cinema is located The David Lean Cinema is a small cinema built in the 1990s to honour the director David Lean who was born in the town. It is located in Croydon, London on Katharine Street. It is… ‚Ķ   Wikipedia

  • David Peakall ‚ÄĒ Dr. David B Peakall David Beaumont Peakall (17 March 1931 18 August 2001) was an internationally recognised toxicologist. His research into the effects of DDE and DDT on eggshells contributed to the ban on DDT in the US. He proved that the… ‚Ķ   Wikipedia

  • David H. Cooke (rugby union) ‚ÄĒ For the England rugby union international of the same name, born in 1949, please see David A Cooke (rugby union). For other people with the same name please see David Cooke. David Cooke Full name David Howard Cooke Date of birth November 19, 1955 ‚Ķ   Wikipedia

  • David Evelyn Nye ‚ÄĒ This article is about the British architect. For the American historian, see David Nye. David Evelyn Nye Blue plaque on the Berkhamsted Rex commemorating Nye s work ‚Ķ   Wikipedia

  • St. David's School (London) ‚ÄĒ St. David s School is a school located on Woodcote Valley Road, Purley, LondonThe headmaster is Mr. V. Fox and the age range is from 3 11 years.There is 1 form per year group with three houses:Cygnus, Aquilla and Leo.The emblem is the Welsh… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.