Cryptococcus

Cryptococcose

Cryptococcose
CIM-10 : B45
Coupe histologique de poumons d'un patient sidéen atteint d'une cryptococcose.

La cryptococcose est une maladie opportuniste et cosmopolite due à une levure, le Cryptococcus neoformans. Sa contamination se fait essentiellement par voie respiratoire.

Sommaire

Distribution géographique, épidémiologie et importance

Répandu dans le monde entier (sol, débris organiques), les cryptocoques dont Cryptococcus neoformans, habituellement saprophyte mais de loin le plus fréquent des cryptocoques du point de vue pathogène, sont véhiculés vers l'homme par les poussières.

Bien qu'il semble que l'inoculation puisse être faite par voie cutanée, lors de piqûre septique, la voie d'entrée normale des levures infectieuses semble être pulmonaire.
Dans les lésions, le cryptocoque se multiplie par bourgeonnement et peut, par voie sanguine, atteindre la peau (pseudo-acné de la face), les os et surtout le système nerveux central.

La cryptococcose n'est pas si rare que cela : le seul Institut Pasteur de Paris en décèle 5 à 10 cas chaque année.

Clinique

La localisation pulmonaire, quand elle se marque sur le plan clinique, donne habituellement une bronchite subaiguë avec fièvre modérée, toux rare et peu productive de crachats muqueux.

Les formes cutanées prennent tantôt l'aspect d'acné, tantôt un aspect gommeux, puis ulcéré, plus ou moins granulomateux et à tendance extensive.

Les localisations au système nerveux central prennent le plus souvent le type de méningite tuberculeuse avec installation progressive, céphalées frontales, raideur de la nuque et vomissements. Cette méningite, non traitée, est toujours mortelle en moins d'un an.

Diagnostic

La recherche du cryptococcus neoformans se fait au niveau des lésions superficielles, dans le liquide céphalo-rachidien, dans les crachats ou, dans certains cas, dans le lavage broncho-alvéolaire à partir des poumons. La mise en évidence de la levure se pratique à l'examen direct, à l'encre de chine (boule bleue entouré d'un halot de lumière). Ce champignon, de forme ronde à ovalaire, de 4 - 20 μm, se reproduit par bourgeonnement. Une culture sur milieu spécifique (niger agar) peut se faire. Une réaction tissulaire se produit avec afflux d'histiocytes, granulomes.

Traitement

La cryptococcose qui n'affecte pas le système nerveux central (SNC) peut être traitée par du fluconazole seul.

Une méningite cryptococcique doit être traitée pendant 2 semaines par de l'amphotéricine B en intra-veineuse à la dose de 0,7 - 1,0 mg/kg par jour et de la flucytosine orale (100 mg/kg par jour.
Ce traitement sera suivi de l'administration orale de fluconazole à raison de 200 mg par jour et cela pendant 10 semaines.

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la mycologie Portail de la mycologie
Ce document provient de « Cryptococcose ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cryptococcus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cryptococcus — neoformans Systematik Abteilung: Basidienpilze (Basidio …   Deutsch Wikipedia

  • Cryptococcus — Ktz. soviel wie Saccharomyces, s. Hefe …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cryptococcus — Género de hongos levaduriformes que se reproducen por gemación más que por esporas. Existen varias especies patógenas; la más importante es C. neoformans. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A.… …   Diccionario médico

  • Cryptococcus — Not to be confused with Cryptosporidium. Cryptococcus Cryptococcus neoformans …   Wikipedia

  • cryptococcus — noun (plural cryptococci) Etymology: New Latin Date: circa 1902 any of a genus (Cryptococcus) of budding imperfect fungi that resemble yeasts and include a number of saprophytes and a few serious pathogens • cryptococcal adjective …   New Collegiate Dictionary

  • cryptococcus — cryptococcal, adj. /krip teuh kok euhs/, n. any yeastlike fungus of the genus Cryptococcus, including C. neoformans, the causative agent of cryptococcosis. [1833; < NL; see CRYPTO , COCCUS] * * * …   Universalium

  • cryptococcus — noun Any soil fungus of the genus Cryptococcus, many of which are pathogenic …   Wiktionary

  • Cryptococcus — A genus of yeastlike fungi that reproduce by budding. [crypto + G. kokkos, berry] C. neoformans a species that causes cryptococcosis in humans and other mammals, particularly the cat family. Cells are spherical and reproduce by budding; a… …   Medical dictionary

  • Cryptococcus — Crypto|cọc|cus [gr. κρυπτος = verborgen u. ↑Kokke] m; : Gattung hefeähnlicher Pilze (Krankheitserreger). Crypto|cọc|cus neo|fọrmans: Pilzart aus der Gattung Cryptococcus, Erreger der ↑Kryptokokkose …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • cryptococcus — cryp•to•coc•cus [[t]ˌkrɪp təˈkɒk əs[/t]] n. pl. coc•ci [[t] ˈkɒk saɪ, si[/t]] mcr any yeastlike fungus of the genus Cryptococcus[/ex] • Etymology: 1833; < NL; see crypto , coccus cryp to•coc′cal, adj …   From formal English to slang

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.