Costillares


Costillares
Costillares
Image illustrative de l'article Costillares
Présentation
Nom de naissance Joaquín Rodríguez
Apodo Costillares
Naissance 20 juillet 1743
Séville
Décès 27 janvier 1800 (à 56 ans)
Madrid
Nationalité Espagnol
Carrière
Alternative vers 1763
Invention véronique
estocade al volapié
séparation des trois tercios
ébauche de l'habit de lumières.
Entourage familial
Père Luis Rodríguez, matador sévillan
Compléments
Costillares est considéré comme un des principaux pères de la corrida moderne


Joaquín Rodríguez dit « Costillares », né à Séville (Espagne) le 20 juillet 1743, mort à Madrid (Espagne) le 27 janvier 1800, est un matador espagnol.

Sommaire

Présentation

« Costillares » suit les traces de son père, le matador sévillan Luis Rodríguez. Il commence sa carrière comme banderillero dans la cuadrilla de Pedro Palomo, puis prend l'alternative vers 1763 et remporte de nombreux triomphes dans sa ville natale. En 1767, il se présente à Madrid. À partir de 1775, commence sa rivalité avec Pedro Romero. Celui-ci étant le matador favori du peuple, « Costillares » devient très vite le favori de l'aristocratie. À partir de 1790, il ne paraît plus dans l'arène que de manière sporadique.

Innovations

« Costillares » est généralement considéré comme le créateur de la passe de capote appelée « véronique », ainsi que comme l'inventeur de l'estocade al volapié et de la technique de l'enchaînement des passes sans perdre le contrôle de l'animal[1] . Il a été l'un des premiers à organiser les cuadrillas de toreros de manière rigoureuse : jusqu'alors, les toreros (matadors, banderilleros, picadors) étaient indépendants et étaient engagés séparément par l'organisateur de la corrida ; à partir de « Costillares », banderilleros et picadors deviennent les employés du matador. Il a également été le premier à organiser la lidia de manière rigoureuse, la séparant en trois tercios. Enfin, il a tracé l'ébauche de l'« habit de lumières. »

Il est donc considéré comme l'un des principaux pères de la corrida moderne[2].

Notes et références

  1. Auguste Lafront - Paco Tolosa : « Encyclopédie de la corrida », éditions Prisma, 1950, p. 74
  2. Paul Casanova et Pierre Dupuy, Toreros pour l’histoire, La Manufacture, Besançon, 1991, p. 14 et 25 (ISBN 2737702690)

Voir aussi

Liste de matadors


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Costillares de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Costillares — Joaquín Rodríguez (July 20, 1743, Seville – January 27, 1800, Madrid), better known as Costillares, was a Spanish bullfighter who has been considered the father of modern spectator bullfighting. Son of the Seville matador Luis Rodríguez, who also …   Wikipedia

  • Costillares — Joaquín Rodríguez Costillares . Joaquín Rodríguez llamado Costillares fue un torero español, nacido en Sevilla el 20 de julio de 1743 y fallecido en Madrid el 27 de enero de 1800. Es considerado el padre del espectáculo taurino moderno, como… …   Wikipedia Español

  • Ciudad Lineal — (15) Ciudad líneal Distrito de España …   Wikipedia Español

  • Personajes destacados de Sevilla — Anexo:Personajes destacados de Sevilla Saltar a navegación, búsqueda La presente lista es de personajes destacados de la ciudad de Sevilla o, lo que es lo mismo, Sevilla capital, por lo que en este listado no se incluyen personas de otras partes… …   Wikipedia Español

  • Histoire de la corrida — La tauromachie, qui implique dans certains cas la mise à mort du taureau en public comme dans la corrida, a une histoire riche en documents et traités, mais l incertitude demeure sur ses origines. Si l ancêtre du taureau espagnol est connu  …   Wikipédia en Français

  • bullfighting — See bullfighter. * * * Spanish corrida de toros Spectacle, popular in Spain, Portugal, and Latin America, in which matadors ceremonially taunt, and usually kill, bulls in an arena. Spectacles with bulls were common in ancient Crete, Thessaly, and …   Universalium

  • Chronologie des alternatives (XVIIIème siècle) — Sommaire 1 1734 2 1736 3 1737 4 1738 5 1740 …   Wikipédia en Français

  • Cuadrilla — Cuadrillas défilant lors du paseo : on aperçoit sur la gauche les matadors portant le capote de paseo, suivis de leurs peones et des picadors à cheval. Les monosabios en chemise rouge suivent. Dans le monde de la tauromachie, on désigne par… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Corrida — Les « jeux taurins », impliquant dans certains cas la mise à mort du taureau en public comme dans la corrida, sont sans doute une survivance des sacrifices d animaux qui ont été si importants dans les cultures primitives. Fresque de… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Matadors — Matador au combat, illustrant le Traité de tauromachie de Pepe Hillo (1796) Cet article recense les matadors de renom, toutes nationalités confondues. La liste commence avec Costillares, considéré comme l un des principaux pères de la corrida… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.