Cordillere des Andes

ÔĽŅ
Cordillere des Andes

Cordillère des Andes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andes.
Cordillère des Andes
Image composite satellite de la partie méridionale des Andes
Image composite satellite de la partie méridionale des Andes
Géographie
Altitude 6 962 m, Aconcagua
Massif
Longueur 7 000 km
Largeur 640 km
Superficie  km2
Coordonnées
Administration
Pays Venezuela Venezuela
Colombie Colombie
√Čquateur √Čquateur
P√©rou P√©rou
Bolivie Bolivie
Chili Chili
Argentine Argentine
'
'
Géologie
√āge
Roches Roches sédimentaires, métamorphiques, et magmatiques

La cordill√®re des Andes est une longue cha√ģne de montagnes, la plus grande du globe[1], se trouvant tout le long de la c√īte occidentale de l'Am√©rique du Sud. Elle mesure pr√®s de 7 000 km de long, fait entre 200 km et 700 km de large (entre 18¬įS et 20¬įS de latitude), pour une hauteur moyenne de 4 000 m.

Elle d√©bute au Venezuela, et traverse, du nord au sud, la Colombie, l'√Čquateur, le P√©rou, la Bolivie, le Chili, et l'Argentine.

La cha√ģne de montagnes des Andes est √©galement la plus haute cha√ģne de montagnes en dehors de l'Asie. Le sommet le plus √©lev√©, l'Aconcagua, s'√©l√®ve √† 6 962 m d'altitude. Le sommet du mont Chimborazo dans les Andes √©quatoriennes, est le point le plus √©loign√© du centre de la Terre, √† cause de l'aplatissement du globe au niveau de l'√©quateur. De nombreux sommets sont des volcans, qui sont parmi les plus hautes montagnes sur Terre apr√®s celles de l'Himalaya, en d√©passant 6 000 m d'altitude. D'autres sommets sont √©galement issus de la subduction de la plaque pacifique sous la plaque sud-am√©ricaine, notamment l'Aconcagua en Argentine et le Huascaran au P√©rou.

Sommaire

Toponymie

L'origine du mot ¬ę Andes ¬Ľ vient du qu√©chua anti qui d√©signe les habitants d'une zone montagneuse, mais couverte de v√©g√©tation tropicale, situ√©e au nord-est de Cuzco (P√©rou). Les Andes ont longtemps d√©sign√© en espagnol cette r√©gion sp√©cifique, avant de recevoir son sens actuel.

Géographie

Les Andes peuvent √™tre divis√©es en trois sections : les Andes m√©ridionales en Argentine et au Chili ; les Andes centrales, incluant les cordilli√®res chiliennes et p√©ruviennes et une partie de la Bolivie ; et les Andes septentrionales au Venezuela, en Colombie et en √Čquateur, constitu√©es de deux cha√ģnes parall√®les : la cordill√®re Occidentale et la cordilli√®re Orientale. En Colombie, au nord de la fronti√®re avec l'√Čquateur, les Andes se divisent en trois cha√ģnes parall√®les, √† l'ouest, au centre et √† l'est (cordill√®res Occidentale, Centrale et Orientale). La cha√ģne Orientale est la seule √† s'√©tendre jusqu'au Venezuela. Le terme cordill√®re vient de l'espagnol cordillera, signifiant ¬ę corde ¬Ľ. Les Andes font environ 200 kilom√®tres de large en moyenne, except√© au niveau de la flexion bolivienne o√Ļ elle atteint 640 kilom√®tres de large. Les √ģles d'Aruba, Bonaire, et Cura√ßao, se situant dans la mer des Cara√Įbes au large de la c√īte v√©n√©zu√©lienne, repr√©sentent les sommets submerg√©s de l'extr√™me limite septentrionale de la cha√ģne andine[r√©f. n√©cessaire].

Géologie

Les Andes sont issues d'une orog√©n√®se M√©sozo√Įque-Tertiaire et font partie de la ceinture de feu du Pacifique, une zone d'intense activit√© volcanique et orog√©n√©tique, qui inclut la bordure pacifique des Am√©riques ainsi que la r√©gion Asie-Pacifique. Les Andes sont le r√©sultat d'un processus de tectonique des plaques caus√©e par la subduction de la cro√Ľte oc√©anique sous la plaque sud-am√©ricaine. La cause pricipale de l'√©l√©vation de la cordill√®re est la compression de la bordure occidentale de la plaque sud-am√©ricaine caus√©e par la subduction des plaques de Nazca et antarctique. En 20 millions d'ann√©es, les forces tectoniques ont √©lev√© certaines r√©gions des Andes de plus de 1 500 m. Vers l'est, la cha√ģne se termine par quelques bassins s√©dimentaires, tels que ceux de l'Or√©noque, de l'Amazone, du Madre de Dios ainsi que du Gran Chaco qui s√©parent les Andes des anciens cratons dans l'est de l'Am√©rique du Sud. Au sud, les Andes partagent une longue fronti√®re avec l'ancienne terre de Patagonie. √Ä l'ouest, les Andes se terminent dans l'oc√©an Pacifique, bien que l'on consid√®re la fosse du P√©rou-Chili, comme la v√©ritable limite de l'extension occidentale de la cha√ģne.

Les pays andins

Cette cha√ģne de montagnes s'√©tend du Venezuela au Chili en passant par la Colombie, l'√Čquateur, le P√©rou, la Bolivie et l'Argentine. Elle divise le continent sud-am√©ricain en deux bassins-versants tr√®s in√©gaux. Le versant occidental d√©bouche directement sur le Pacifique alors que le versant oriental donne naissance √† des cours d'eau dont les confluences successives aboutissent √† de grands fleuves comme le Rio de la Plata en Argentine, l'Or√©noque au Venezuela et surtout l'Amazone qui prend sa source dans les Andes p√©ruviennes sous le nom de Maranon.

Elle constitue la fronti√®re naturelle entre le Chili et l'Argentine. C'est d'ailleurs en Argentine que se situe l'Aconcagua, point culminant de cette cha√ģne montagneuse et du continent sud-am√©ricain.

Sommets

Article d√©taill√© : Liste des montagnes des Andes.

Venezuela

Pico Bolívar, Venezuela
Cat√©gorie compl√®te : montagnes du Venezuela

Colombie

Cat√©gorie compl√®te : montagnes de Colombie

√Čquateur

Chimborazo, √Čquateur

Pérou

Alpamayo, Pérou
El Misti, Pérou
Cat√©gorie compl√®te : montagnes du P√©rou

Bolivie

Cat√©gorie compl√®te : montagnes de Bolivie

Frontière Bolivie/Chili

Licancabur, Bolivie/Chili

Chili

Cat√©gorie compl√®te : montagnes du Chili
  • Monte San Valentin, 4 058 m (Patagonie)
  • Cerro Paine Grande, env. 2 750 m (Patagonie) (et non 3 050 m)
  • Cerro Mac√°, env. 2 300 m (Patagonie) (et non 3 050 m)
  • Monte Darwin, env. 2 500 m (Patagonie)
  • Volcan Hudson, env. 1 900 m (Patagonie)

Frontière Argentine/Chili

Llullaillaco, Chili/Argentine

Argentine

Aconcagua, Argentine
Cat√©gorie compl√®te : montagnes d'Argentine

Villes de la Cordillère

Si les Andes n'ont pas les plus hauts sommets de la plan√®te, elles ont assur√©ment les villes les plus haut perch√©es. Les villes de la Cordill√®re sont nich√©es √† une altitude o√Ļ commence en Europe un d√©sert min√©ral inhabit√©. Des villes qui, comme Potosi (4 070 m√®tres), Cerro de Pasco (4 380 m√®tres), l'agglom√©ration de La Paz-El Alto (3 250 √† 4 200 m√®tres), tutoyent parfois les nuages. Les cit√©s andines s'inscrivent dans les d√©cors les plus vari√©s : si certaines sont directement pos√©es sur le haut plateau de l'Altiplano, d'autres se blottissent au creux de vall√©es.

Flore et faune

Selon l'étagement dans la cordillère et la latitude, une flore et une faune originales se sont acclimatées sur les versants et les hauts plateaux andins.

Entre 1 200 et 2 400 m√®tres, sur les pentes des sierras tr√®s arros√©es, la jungle se transforme en une luxuriante for√™t des brouillards. Parmi les arbres : palmiers, bambous g√©ants ou arborescents, podocarpus, c√©cropias. Parmi les fleurs : orchid√©es, brom√©liac√©es, b√©gonias, t√©raniums, impatientes, calc√©olaires, fuschias g√©ants et passiflores. Tout autour √©voluent des papillons multicolores et de minuscules colibris. √Ä cette altitude, les animaux sont encore ceux de la jungle avec des pumas, des singes hurleurs, des p√©caris, margays, fourmiliers et de nombreux oiseaux (perruches, perroquets, gaucharos).

Entre 2 400 et 3 800 m√®tres, sous l'action du froid et du vent, les arbres se ratatinent, se tordent et se couvrent de lichens. C'est la for√™t naine, le domaine des buissons √©pineux de tola et des polylepsis, arbustes appartenant √† la famille des pommiers et des fraisiers.

Entre 3 800 et 4 700 m√®tres, dans les Andes du Nord, la v√©g√©tation se rar√©fie. On p√©n√®tre dans le paramo, toundra d'altitude, morne et froide, caract√©ris√©e par les grandes espeletias dont les feuilles sont dispos√©es en rosette autour de la tige et qui peuvent atteindre jusqu'√† 6 m√®tres de haut. Beaucoup plus petites, les rouges vaccinium et les √©ryngium arrivent encore √† pousser. Au-del√†, le paramo c√®de la place aux neiges √©ternelles des sommets mais la d√©marcation d√©cline jusqu'√† 700 m√®tres tout au sud de la cordill√®re, l√† o√Ļ les glaciers plongent vers l'Antarctique.

Dans les Andes du Centre et du Sud (P√©rou, Bolivie, nord du Chili et nord-ouest de l'Argentine), l'√©quivalent du paramo est la puna. Pas d'espeletias, mais quelques puyas apparent√©es √† l'ananas dont les tr√®s hautes hampes florales atteignent 9 m√®tres et, partout, des touffes d'ichu, une herbe jaune qui pousse √©galement sur l'Altiplano. Vaste plateau d'altitude, l'Altiplano s'√©tire √† 4 000 m√®tres entre la Cordill√®re orientale et la Cordill√®re occidentale. Les Indiens y cultivent la pomme de terre, le bl√© et l'orge. Le ma√Įs, lui, ne pousse plus √† 3 500 m√®tres. Au bord du lac Titicaca, les Aymaras r√©coltent les totoras, sortes de roseaux avec lesquels ils construisent leurs villages flottants et leurs embarcations. Pour leur consommation de viande, les Indiens √©l√®vent des cochons d'Inde, des moutons, des lamas et des alpagas.

Parmi les animaux sauvages, on rencontre des troupeaux de vigognes et de guanacos (deux cousins du lama, d√©sormais prot√©g√©s), des rongeurs (chinchillas, viscaches), des l√©zards. Et de nombreux oiseaux : le condor, dont l'envergure d√©passe 3 m√®tres ; plusieurs vari√©t√©s de flamants ; le nandou, qui ressemble √† une petite autruche ; le coq de roche du P√©rou ; la bernache des Andes ; le tinamou orn√© ; le pic coucou.

En Bolivie et au Chili, dans la puna d'Atacama, l'Altiplano se couvre de d√©serts sal√©s (comme la laguna Colorada) o√Ļ fleurissent parfois, au raz du sol, des hoffmanseggias, jolies fleurs rouges aux profondes racines. Parmi les autres paysages caract√©ristiques des Andes, remarquables sont les yungas (vall√©es chaudes de Bolivie et du P√©rou), la pampa s√®che du sud de l'Argentine (domin√©e par les polylepis, les cactus et les chardons) et la savane de Bogota (grand plateau verdoyant √† 2 600 m√®tres couvert de prairies et de champs de fleurs). De la Colombie au Chili, quelques esp√®ces se moquent de l'altitude et de la latitude : depuis le niveau de la mer jusqu'au paramo et √† la puna, on rencontre ainsi de nombreux cactus et eucalyptus. Import√©s d'Australie pour servir de poteaux dans les mines, ces arbres ont bien r√©ussi leur acclimatation andine.

Voir aussi

Notes

  1. ‚ÜĎ La plus grande cha√ģne de montagnes tous types confondus est sous-marine ; il s'ag√ģt du syst√®me de dorsale oc√©anique, qui forme une cha√ģne continue de plus de 60 000 km de longueur

Commons-logo.svg

  • Portail de la montagne Portail de la montagne
  • Portail de l‚ÄôArgentine Portail de l‚ÄôArgentine
  • Portail du Chili Portail du Chili
  • Portail du P√©rou Portail du P√©rou

Ce document provient de ¬ę Cordill%C3%A8re des Andes ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cordillere des Andes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cordill√®re Des Andes ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Andes. Cordill√®re des Andes Image composite satellite de la partie m√©ridional ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cordill√®re des andes ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Andes. Cordill√®re des Andes Image composite satellite de la partie m√©ridional ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cordill√®re des Andes ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Andes. Cordill√®re des Andes Carte topographique de l Am√©rique du Sud avec la cordill√®re des Andes (e ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Drame de la Cordill√®re des Andes ‚ÄĒ Vol 571 Fuerza A√©rea Uruguaya Le Fokker du vol 571 Fuerza A√©rea Uruguaya ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Drame de la cordill√®re des Andes ‚ÄĒ Vol 571 Fuerza A√©rea Uruguaya Le Fokker du vol 571 Fuerza A√©rea Uruguaya ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • ANDES (CORDILL√ąRE DES) ‚ÄĒ De toutes les cha√ģnes qui entourent le Pacifique, la Cordill√®re des Andes est l‚Äô√©l√©ment le plus important, √† la fois par sa longueur (8 000 km environ), sa continuit√© et son extension en latitude sur 660 (de 110 de latitude nord √† 550 de latitude ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Cordill√®re Occidentale (Andes centrales) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Cordill√®re Occidentale. Cordill√®re Occidentale G√©ographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cordill√®re Orientale (Andes centrales) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Cordill√®re Orientale. Cordill√®re Orientale G√©ographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cordilli√®re des Andes ‚ÄĒ Cordill√®re des Andes Pour les articles homonymes, voir Andes. Cordill√®re des Andes Image composite satellite de la partie m√©ridional ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Condor des Andes ‚ÄĒ Condor des Andes ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.