Competitions de clubs francais de rugby a XV

ï»ż
Competitions de clubs francais de rugby a XV

Compétitions de clubs français de rugby à XV

La FĂ©dĂ©ration française de rugby chapeaute l’ensemble des compĂ©titions auxquelles participent les quelque 1 630 clubs français, depuis les professionnels jusqu’aux plus petites sĂ©ries amateurs, chez les seniors hommes et femmes, chez les vĂ©tĂ©rans et chez les jeunes.

Les divers championnats sont organisĂ©s selon une pyramide, dont les niveaux sont interdĂ©pendants : en fin de saison, les meilleurs d’une division sont promus au niveau supĂ©rieur, tandis que les moins bons sont relĂ©guĂ©s au niveau infĂ©rieur. ThĂ©oriquement, donc, l’équipe la plus faible du pays, peut, par le jeu des promotions, un jour espĂ©rer jouer en Top 14.

L’objectif de tous ces joueurs et joueuses est, en fin de saison, de toucher « le bout de bois Â», c’est-Ă -dire le bouclier, rĂ©compense traditionnelle des compĂ©titions de clubs en France, la plus cĂ©lĂšbre Ă©tant celui qui rĂ©compense le Champion de France masculin de PremiĂšre Division, le fameux Bouclier de Brennus.

Sommaire

Seniors masculins

CompĂ©titions rĂ©servĂ©es aux hommes de 19 ans et plus. A l’heure actuelle, il existe 11 niveaux : 2 professionnels, 3 fĂ©dĂ©raux, 6 territoriaux. (Entre parenthĂšses, le niveau dans la hiĂ©rarchie.)

La pyramide des compétitions

  • Deux divisions professionnelles gĂ©rĂ©es par la Ligue Nationale de Rugby (LNR) par dĂ©lĂ©gation du MinistĂšre des Sports et de la FFR :
    • (1) Top 14  : 14 clubs (poule unique)

A l’issue des 26 journĂ©es (aller-retour), les 3, 4, 5 et 6Ăšmes du classement s’affrontent en barrage puis les vainqueurs retrouvent sur terrain neutre en demi-finales le 1er et le 2Ăšme. Les deux vainqueurs jouent la finale au Stade de France, le gagnant Ă©tant sacrĂ© Champion de France.

Le deux derniers du classement sont relégués directement en Pro D2.

    • (2) Pro D2 : 16 clubs (poule unique)

A l’issue des 30 journĂ©es (aller-retour), le premier du classement est dĂ©clarĂ© champion de France. Les clubs classĂ©s de 2 Ă  5 s’affrontent en demi-finales croisĂ©es (2e contre 5e, 3e contre 4e) sur le terrain du mieux classĂ©. Les deux vainqueurs s’affrontent sur terrain neutre. Le vainqueur est qualifiĂ© pour le Top 14.

Les deux derniers sont relégués en fédérale 1.


  • Trois divisions amateurs fĂ©dĂ©rales (ou nationales) gĂ©rĂ©es par la FFR :

Deux montées en Pro D2, 12 descentes en Fédérale 2.

12 montées en Fédérale 1, 24 descentes en Fédérale 3.

24 montées en Fédérale 2, 48 descentes en Honneur Régional.

NB : chaque niveau fĂ©dĂ©ral possĂšde aussi une compĂ©tition destinĂ©e aux Ă©quipes rĂ©serves (FĂ©dĂ©rale 1B, FĂ©dĂ©rale 2B, FĂ©dĂ©rale 3B), qui attribue un titre en fin de saison.

A la fin des matches de poules, les clubs disputent des phases finales pour désigner le champion de France et ceux appelés à monter au niveau supérieur, ainsi que les équipes reléguées au niveau inférieur.


  • Six niveaux de sĂ©ries territoriales amateurs gĂ©rĂ©s par les comitĂ©s rĂ©gionaux.
    • (6) Honneur
    • (7) Promotion d’honneur
    • (8) PremiĂšre sĂ©rie
    • (9) DeuxiĂšme sĂ©rie
    • (10) TroisiĂšme sĂ©rie
    • (11) QuatriĂšme sĂ©rie

Champions des comités

L’organisation des compĂ©titions amateurs est du seul ressort des comitĂ©s et dĂ©pend beaucoup du nombre de clubs engagĂ©s. Ainsi, les comitĂ©s comptant entre 21 et 40 clubs mettent en place deux poules, dites de « brassage Â» qui permettent de classer les clubs pour la deuxiĂšme partie de la saison, au bout de laquelle les titres rĂ©gionaux seront attribuĂ©s. On peut ainsi avoir une poule « Honneur-Promotion-1e SĂ©rie Â» aprĂšs laquelle les premiers se disputent le championnat Honneur, les clubs intermĂ©diaires le championnat de Promotion, et les derniers le championnat de PremiĂšre SĂ©rie. La deuxiĂšme poule rassemble les clubs les plus faibles du comitĂ© et sert Ă  dĂ©terminer les champions de 2e, 3e et 4e sĂ©ries. Quelquefois, aucun champion n’est dĂ©signĂ© dans l’une des sĂ©ries intermĂ©diaires, afin de respecter le niveau relatif des Ă©quipes engagĂ©es.

Du fait du peu de clubs engagĂ©s, les comitĂ©s Bourgogne et Franche-ComtĂ© ont des compĂ©titions communes en Honneur et Promotion, tout comme Alpes et DrĂŽme-ArdĂšche qui souhaitent organiser des championnats RhĂŽne-Alpes plus relevĂ©s. Idem pour Provence et CĂŽte d'Azur. A l'Ă©tage infĂ©rieur, les Francs-Comtois n’ont mĂȘme qu’une seule poule dite de « sĂ©rie territoriale Â».

Les comitĂ©s qui comptent plus de 40 clubs doivent en revanche crĂ©er au moins trois groupes de l'Honneur Ă  la QuatriĂšme, voire la CinquiĂšme SĂ©rie. L’Ile de France et Midi PyrĂ©nĂ©es en ont beaucoup plus.

CuriositĂ© : en thĂ©orie, une Ă©quipe de 1e sĂ©rie, peut grimper en FĂ©dĂ©rale 3 en une seule saison si elle se qualifie dans sa poule de brassage pour le championnat Honneur et qu’elle l’emporte.

Championnat de France

Une fois les championnats terminĂ©s, place aux phases finales, qui rythment la fin de saison du rugby français (mai et juin). Les meilleurs clubs de chaque comitĂ© Ă  chaque niveau sont sĂ©lectionnĂ©s pour disputer le Championnat de France. Les comitĂ©s se voient attribuer un nombre de places par la fĂ©dĂ©ration en fonction de leur poids et du nombre de clubs qu’ils gĂšrent. L’Ile-de-France et Midi-PyrĂ©nĂ©es bĂ©nĂ©ficient du maximum de places allouĂ©es (5 en Honneur, 6 en Promotion, 1e et 2e sĂ©ries, 3 en 3e et 4e sĂ©ries, soit 29 pour les 6 niveaux), quand la Franche-ComtĂ© n’en a que 4 et la Corse 2 au total. Il s’agit d’une compĂ©tition Ă  Ă©limination directe mettant aux prises 64 clubs en Honneur, Promotion, 1e et 2e sĂ©ries, 32 en 3e et 4e sĂ©ries, jusqu’à la finale, dont le vainqueur est dĂ©clarĂ© Champion de France. Tous les matches ont traditionnellement lieu sur terrain neutre.

Coupe de la Fédération

Il s’agit d’une compĂ©tition qui voit s’affronter les comitĂ©s par le biais d’une sĂ©lection de leurs meilleurs joueurs amateurs (en gĂ©nĂ©rale issus des clubs de FĂ©dĂ©rale 1), depuis 2000. Les quatre demi-finalistes sont ensuite qualifiĂ©s pour la Coupe d'Europe des RĂ©gions. En 2006, la finale s’est dĂ©roulĂ©e en lever de rideau de la finale du Top 14 au Stade de France.

Championnat de France de rugby d'entreprises

La FFR apporte aussi son soutien aux compĂ©titions dites « corpo Â» qui mettent aux prises des Ă©quipes masculines d’entreprises ou d’administrations (police, pompiers
). Celle qui domine Ă  l’heure actuelle est l’équipe des laboratoires pharmaceutiques Pierre Fabre, basĂ©e Ă  Castres, qui a remportĂ© le titre de 2002 Ă  2008.

FĂ©minines

Article dĂ©taillĂ© : Rugby Ă  XV fĂ©minin en France.

Le rugby fĂ©minin a pris son essor dans les annĂ©es 70, mĂȘme si le nombre de licenciĂ©es est encore trĂšs faible (environ 4 700, soit moins de 5% de l’ensemble). La FFR supervise deux compĂ©titions nationales, la premiĂšre et la deuxiĂšme divisions (46 clubs). Les autres compĂ©titions sont du ressort des comitĂ©s.

  • PremiĂšre division : 10 Ă©quipes en 2009-2010
  • DeuxiĂšme division : 31 Ă©quipes rĂ©parties en 4 poules en 2009-2010
  • TroisiĂšme division (sous l’égide des comitĂ©s)

Jeunes

La formation est Ă©videmment essentielle pour le rugby français. Les clubs ont d’ailleurs des obligations en la matiĂšre (centre de formation obligatoire pour les clubs pros, obligation d’engager des Ă©quipes juniors et cadets, par exemple).

Les titres de jeunes sont particuliĂšrement recherchĂ©s. Voici la liste des principales compĂ©titions espoirs, juniors et cadets :

Moins de 23 ans masculins

  • Espoirs : 30 clubs. 3 poules gĂ©ographiques de 10, avec phases finales.

Obligatoire pour les 30 clubs professionnels. Cette compĂ©tition, arrivĂ©e avec le professionnalisme, a remplacĂ© les matchs des Ă©quipes rĂ©serves et s’adresse aux joueurs de moins de 23 ans. Chaque club a toutefois le droit d’engager des joueurs de premiĂšre ligne de moins de 25 ans, ainsi que quatre autres joueurs de plus de 25 ans.

Champion de France espoirs 2007: FC Auch Gers

  • Challenge des comitĂ©s : rĂ©servĂ©e aux joueurs des sĂ©ries territoriales qui s’affrontent au sein des sĂ©lections des comitĂ©s.

Juniors

Il existe plusieurs compĂ©titions juniors, qui sont fonction du niveau de l’équipe premiĂšre.

RĂ©servĂ©e aux joueurs de moins de 21 ans. Deux niveaux :

  • Reichel A (Élite). En 2006-07 : 36 clubs = les 30 clubs pros (engagement obligatoire), plus au maximum 6 autres clubs sur dĂ©cision d’une commission de la FFR. Phase de poules, puis 16 clubs qualifiĂ©s pour les huitiĂšmes de finale.
  • Reichel B : tous les clubs de divisions infĂ©rieures sur proposition des comitĂ©s. Phase de poules, puis 16 clubs qualifiĂ©s pour les huitiĂšmes de finale.
PalmarĂšs Reichel A :
  • 2006/2007 : Bourgoin-Jallieu
PalmarĂšs Reichel B :
  • 2006/2007 : Saint-Savin


Réservée aux joueurs de moins de 19 ans. Obligatoire pour les clubs pros.

En 2006-07 : 65 clubs = 4 poules de 10, une poule de 9, 2 poules de 8. 24 qualifiĂ©s : 16 pour les barrages, les 8 vainqueurs rencontrant les 8 meilleurs, qualifiĂ©s d’office pour les huitiĂšmes de finale.

PalmarĂšs :


  • Coupe Jules Balandrade

Réservée aux joueurs de moins de 19 ans. Obligatoire pour les clubs de Fédérale 1, ouverte aux clubs de Fédérale 2 , Fédérale 3 et séries territoriales sur avis du comité. Phase de poules, puis 32 équipes qualifiés pour les seiziÚmes de finale.

PalmarĂšs
  • 2006/2007 : MaulĂ©on


Réservée aux joueurs de moins de 19 ans. Ouverte aux clubs de Fédérale 2 , Fédérale 3 et séries territoriales sur avis du comité. Championnat par secteur géographique, pas de phase finale nationale.


  • Coupe Roger Danet

Réservée aux joueurs de moins de 19 ans. Ouverte aux clubs de séries territoriales sur avis du comité. Championnat par secteur géographique, pas de phase finale nationale.


  • CompĂ©tition intersecteurs moins de 18 ans

Les 26 comitĂ©s territoriaux s’organisent en 8 Ă©quipes rĂ©gionales. Quarts, demi, finale, matches de classement.

Cadets

CompĂ©titions de clubs :

  • Coupe Pierre Alamercery

RĂ©servĂ©e aux moins de 17 ans. Obligatoire pour les clubs pros, ouverte Ă  tous les autres clubs, y compris des sĂ©ries territoriales sur avis d’une commission de la FĂ©dĂ©ration. Phase de poules, puis 32 Ă©quipes qualifiĂ©s pour les seiziĂšmes de finale.

PalmarĂšs

  • Challenge Jean TeuliĂšre

RĂ©servĂ©e aux moins de 17 ans. Ouverte Ă  tous les clubs amateurs, y compris des sĂ©ries territoriales sur avis d’une commission de la FĂ©dĂ©ration. Phase de poules, puis 64 Ă©quipes qualifiĂ©s pour les seiziĂšmes de finale.

PalmarĂšs

  • 2007/2008 : US Nafarroa (7 Ă  5 contre Garches-Stade français CASG Paris sur le terrain de Poitiers le 25 mai 2008)
  • 2006/2007 : US Nafarroa
  • Challenge moins de 17 ans territoriaux Ă  XII

Réservée aux moins de 17 ans. Ouverte à tous les clubs. Championnat par secteur géographique, pas de phase finale nationale.

CompĂ©titions par comitĂ©s :

Deux compétitions réservées aux moins de 16 ans et aux moins de 17 ans par équipes de comités (25, sauf Corse). Deux phases de poule, puis finales.

  • Challenge des ComitĂ©s—Les Ovalies

Réservé aux moins de 16 ans, en sélections représentatives des comités. Phase de poules, puis phase finale.

Autres compétitions

La FFR encadre Ă©galement d’autres pratiques du rugby : le rugby Ă  sept, encore peu dĂ©veloppĂ© en France, le beach rugby, le touch rugby


Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de « Comp%C3%A9titions de clubs fran%C3%A7ais de rugby %C3%A0 XV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Competitions de clubs francais de rugby a XV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CompĂ©titions De Clubs Français De Rugby À XV — La FĂ©dĂ©ration française de rugby chapeaute l’ensemble des compĂ©titions auxquelles participent les quelque 1 630 clubs français, depuis les professionnels jusqu’aux plus petites sĂ©ries amateurs, chez les seniors hommes et femmes, chez les vĂ©tĂ©rans 
   WikipĂ©dia en Français

  • CompĂ©titions de clubs français de rugby Ă  xv — La FĂ©dĂ©ration française de rugby chapeaute l’ensemble des compĂ©titions auxquelles participent les quelque 1 630 clubs français, depuis les professionnels jusqu’aux plus petites sĂ©ries amateurs, chez les seniors hommes et femmes, chez les vĂ©tĂ©rans 
   WikipĂ©dia en Français

  • CompĂ©titions de clubs français de rugby Ă  XV — La FĂ©dĂ©ration française de rugby chapeaute l’ensemble des compĂ©titions auxquelles participent les quelque 1 630 clubs français, depuis les professionnels jusqu’aux plus petites sĂ©ries amateurs, chez les seniors hommes et femmes, chez les vĂ©tĂ©rans 
   WikipĂ©dia en Français

  • Liste De Clubs Australiens De Rugby À XV — Les clubs sont le vivier dans lequel l Ă©quipe nationale d Australie de rugby Ă  XV puise ses joueurs. Ils sont organisĂ©s selon une hiĂ©rarchie de nature pyramidale, depuis les amateurs des ligues locales jusqu aux professionnels. Sommaire 1… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Liste de clubs australiens de rugby a XV — Liste de clubs australiens de rugby Ă  XV Les clubs sont le vivier dans lequel l Ă©quipe nationale d Australie de rugby Ă  XV puise ses joueurs. Ils sont organisĂ©s selon une hiĂ©rarchie de nature pyramidale, depuis les amateurs des ligues locales… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Liste de clubs australiens de rugby Ă  XV — Les clubs sont le vivier dans lequel l Ă©quipe nationale d Australie de rugby Ă  XV puise ses joueurs. Ils sont organisĂ©s selon une hiĂ©rarchie de nature pyramidale, depuis les amateurs des ligues locales jusqu aux professionnels. Sommaire 1… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Liste de clubs australiens de rugby Ă  xv — Les clubs sont le vivier dans lequel l Ă©quipe nationale d Australie de rugby Ă  XV puise ses joueurs. Ils sont organisĂ©s selon une hiĂ©rarchie de nature pyramidale, depuis les amateurs des ligues locales jusqu aux professionnels. Sommaire 1… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Stade Français Paris Rugby — Stade français Paris GĂ©nĂ©ralitĂ©s Nom complet 
   WikipĂ©dia en Français

  • Stade Français Paris rugby — Stade français Paris GĂ©nĂ©ralitĂ©s Nom complet 
   WikipĂ©dia en Français

  • Stade français Paris Rugby — Stade français Paris GĂ©nĂ©ralitĂ©s Nom complet 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.