Competition automobile


Competition automobile

Compétition automobile

La compétition automobile est un sport où des pilotes au volant d'automobiles s'affrontent lors de courses réglementées, en différentes formules et catégories, sur circuit, sur route ou sur piste.

La compétition automobile comporte nombre de disciplines et d'épreuves incontournables. La plus prestigieuse des catégories sur circuit est sans conteste la Formule 1, qui se court en monoplaces, mais il existe de nombreuses autres catégories. Parmi les plus connues on peut citer la Nascar et l'IndyCar (avec l'épreuve mythique des 500 miles d'Indianapolis) aux États-Unis, ou l'épreuve d'endurance non moins mythique des 24 Heures du Mans en France. Sur routes et pistes, on trouve le championnat du monde des rallyes (avec la célèbre épreuve du rallye automobile Monte-Carlo, créée en 1911), mais aussi des épreuves de rallye-raid, dont la plus connue est le Rallye Dakar. En dehors des engins conçus exclusivement pour la course il existe diverses catégories de voitures de tourisme ou grand tourisme.

Plusieurs fédérations internationales et nationales gèrent les nombreuses courses qui sont divisées en catégories et formules suivant le type d'automobile, la puissance et le type du moteur, le terrain sur lequel la course se dispute et, dans certains cas les personnes qui y participent (âge, niveau, poids, sexe).

Course de Formule 1 à Indianapolis en 2003

Sommaire

Histoire

Les premières épreuves en France tenaient plus du défilé, que de la course réelle entre Neuilly-sur-Seine et Versailles (depuis 1887) ou de randonnée comme celle organisée par le quotidien parisien Le Petit Journal entre Paris et Rouen en 1894 : 102 concurrents sont inscrits, seul 32 se présentent au départ. Le comte Jules-Albert de Dion s’impose sur une De Dion-Bouton (le premier prix de cette randonnée allait, selon le règlement, récompenser le véhicule qui devait « être sans danger, facile à manier et d’un usage peu coûteux »).

L'année suivante, la première véritable course automobile est organisée : c'est Paris-Bordeaux-Paris. 21 (ou 22, selon les sources) véhicules au départ pour 9 à l'arrivée. Émile Levassor finit le premier l’épreuve le 15 juin sur une Panhard en 48 heures et 48 minutes ; mais il était hors compétition car sa voiture était une deux places alors que le règlement exigeait un minimum de quatre places avec autant de passagers que de places. Ce fut une Peugeot conduite par Paul Kœchlin qui gagna en 59 heures 48 minutes. En octobre 1896, Paris-Marseille-Paris est au programme, et la mode des raids ville à ville s'impose comme le format classique de la course automobile. Le décès d'Émile Levassor dans cette épreuve ne remet pas en cause ce principe. Dès le 7 septembre 1896, pourtant, une première course automobile sur circuit a lieu aux É.-U. (Rhode Island State Fair).

En 1900, James Gordon Bennett junior, grand pourvoyeur de trophées sportifs divers, fonde un challenge pour la course automobile : la Coupe automobile Gordon Bennett. Le règlement de ce challenge est établi par l'Automobile Club de France, fondé en 1895 et, stipule le caractère international de l'épreuve. Ainsi, le challenge prévoit que l'épreuve se déroulera dans le pays du vainqueur de l'année précédente. C'est la nationalité du constructeur automobile qui compte, pas celle du pilote. La première édition (1900) se court entre Paris et Lyon et, voit la victoire du pilote français Henri Fournier sur une Mors. En 1902, c'est le Britannique Edge qui s'impose ; l'édition 1903 se déroulera en Irlande du Nord. L'Allemagne (1904), puis la France (1905) organisent les éditions suivantes suite aux victoires de leurs automobiles.

La formule de la Coupe Gordon Bennett atteint rapidement ses limites car elle impose des présélections. Les constructeurs français, très nombreux, parviennent toutefois à faire abroger la limite des trois voitures maximum par pays. L'appellation « Gordon Bennett » est abandonnée, place à la « Coupe de l'ACF ».

Suite aux très nombreux accidents qui marquèrent la course Paris-Madrid en 1903, l'ACF et les autorités civiles imposent la tenue de l'épreuve sur circuit. Le Mans fait acte de candidature, et la ville qui vit naître la première voiture commercialisée (Amédée Bollée) reçoit le premier Grand Prix de France en 1906 sur un circuit de 103,16 km. Contrairement aux courses ville à ville, toute circulation est interdite sur ce secteur routier. Pour contourner certains villages, les organisateurs mettent en place des déviations en bois ! De plus, on goudronne « à chaud » le circuit, mais sur certaines portions, ces travaux s'avèrent décevants. Ces travaux coûtent fort cher, et le bilan financier du Grand Prix est catastrophique. On délocalise ainsi les éditions 1907 et 1908 sur le petit circuit de Dieppe, nettement moins coûteux. Britanniques, Belges et Allemands mettent également en place des compétitions annuelles plus ou moins comparables au Grand Prix de France, constituant les premières bases d'un véritable calendrier d'épreuves.

Les grands raids prennent naissance dès 1907. Le quotidien parisien Le Matin soutient ainsi le premier d'entre eux : Pékin-Paris.

Aux États-Unis, la première édition des 500 miles d'Indianapolis a lieu en 1911. Cette même année, le Rallye automobile Monte-Carlo voit le jour. Les 24 Heures du Mans, épreuve d'endurance de référence, se déroulent pour la première fois en 1923.

Les épreuves les plus prestigieuses

Les épreuves que depuis plus de 80 ans les pilotes et constructeurs des différentes disciplines rêvent particulièrement de remporter sont :

Les principales formules

Circuit

Piste bitume :

  • Monoplaces :
Karting
Formule France
Formule Renault
Formule Ford
Formule BMW
World Series by Renault
Formule 3
Euro Formule 3000
Formule 3000 (fin en 2005 → GP2)
GP2 Series
Formule 1
GP Masters
A1 Grand Prix
Atlantic Championship
Superleague Formula
Champcar World Series (ex CART)
IRL : IndyCar Series
IRL : Indy Lights
Le Mans Series (LMS)
American Le Mans Series (ALMS)
Japan Le Mans Challenge
Grand-Am
FIA GT
Super GT (ex JGTC au Japon)
DTM
BTCC
NASCAR
Supertourisme
V8 Supercars Australia
WTCC

Terre et neige :

Autocross
Sprint car (FFSA) ou Kart cross (UFOLEP)
Endurance tout-terrain
Rallycross
Fol'Car
Trophée Andros

Rallye

  • Automobiles et prototypes sur route et chemin :
Slalom
Course de côte
Rallye (regroupant diverses compétitions internationales telles le WRC, l'IRC, etc.)
Rallye-raid
Rallycross

Catégorie endurance tout terrain : regroupant annuellement six épreuves d'endurance dans un Championnat de France d'endurance FFSA et une Baja Française.

Accélération

  • Prototypes sur piste courte :
Dragster

Fédérations

Voir aussi

  • Portail du sport Portail du sport
  • Portail du sport automobile Portail du sport automobile
Ce document provient de « Comp%C3%A9tition automobile ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Competition automobile de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compétition Automobile — La compétition automobile est un sport où des pilotes au volant d automobiles s affrontent lors de courses réglementées, en différentes formules et catégories, sur circuit, sur route ou sur piste. La compétition automobile comporte nombre de… …   Wikipédia en Français

  • Compétition automobile — La compétition automobile est un sport où des pilotes au volant d automobiles s affrontent lors de courses réglementées, en différentes formules et catégories, sur circuit, sur route ou sur piste. La compétition automobile comporte nombre de… …   Wikipédia en Français

  • Liste des fédérations de compétition automobile — ACO : Automobile Club de l Ouest CIK : Commission internationale de karting FFSA : Fédération française du sport automobile FIA : Fédération internationale de l automobile FISA : Fédération internationale du sport… …   Wikipédia en Français

  • AUTOMOBILE (SPORT) — AUTOMOBILE SPOR Au mois de mai 1903, lorsque Gabriel atteint Bordeaux, vainqueur à 105 km/h sur Mors de la première étape du Paris Madrid, il ne peut savoir que cinq morts et de nombreux blessés pilotes, mécaniciens, foule inconsciente viennent… …   Encyclopédie Universelle

  • compétition — [ kɔ̃petisjɔ̃ ] n. f. • 1759; angl. competition; bas lat. competitio 1 ♦ Recherche simultanée par deux ou plusieurs personnes d un même avantage, d un même résultat. ⇒ concours, concurrence, conflit, rivalité. « Les intérêts diffèrent, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Automobile — « Voiture » redirige ici. Pour les autres significations, voir Voiture (homonymie). Une Mercedes Benz 300 SL, modèle emblématique des anné …   Wikipédia en Français

  • Automobile hybride électrique — Pour les articles homonymes, voir Propulsion hybride et Véhicule hybride. La Toyota Prius est une automobile hybride essence électricité, équipée du système …   Wikipédia en Français

  • AUTOMOBILE - Histoire — L’homme éprouve le désir de se déplacer toujours plus vite et plus loin. Très tôt, il a su utiliser certains animaux pour le porter ou pour le tracter dans des chars ou des traîneaux. Plus récemment, il a imaginé d’améliorer le rendement de sa… …   Encyclopédie Universelle

  • automobile — [ ɔtɔmɔbil; otomɔbil ] adj. et n. f. • 1861; de auto et mobile, d apr. locomobile 1 ♦ Qui se meut de soi même; qui est mû par un moteur à explosion, à réaction, un moteur électrique, un gazogène, etc. Véhicule, voiture automobile. ⇒ auto, autobus …   Encyclopédie Universelle

  • AUTOMOBILE - Technologie — Le mot «automobile», assemblant une racine grecque et une racine latine, a été créé à la fin du XIXe siècle pour désigner les nouvelles voitures sans chevaux. D’abord adjectif qualifiant tout véhicule se propulsant à l’aide d’un moteur (voiture,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.