Abbaye de la Chaise-Dieu

ÔĽŅ
Abbaye de la Chaise-Dieu
Abbaye de la Chaise-Dieu
Image illustrative de l'article Abbaye de la Chaise-Dieu
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbatiale
Rattaché à Saint-Siège
Début de la construction 1043
Fin des travaux 1400
Style(s) dominant(s) Gothique
Protection Monument historique (1840)[1]
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Auvergne
Département Haute-Loire
Ville La Chaise-Dieu
Coordonn√©es 45¬į 19‚Ä≤ 20‚Ä≥ N 3¬į 41‚Ä≤ 51‚Ä≥ E / 45.3222222222, 3.697545¬į 19‚Ä≤ 20‚Ä≥ Nord
       3¬į 41‚Ä≤ 51‚Ä≥ Est
/ 45.3222222222, 3.6975
  

L'abbaye de la Chaise-Dieu (en Auvergne), est une abbaye bénédictine chef d'ordre située sur la commune de La Chaise-Dieu dans le département de la Haute-Loire.

L'abbaye bénédictine est réputée pour son architecture romane, sa Danse macabre, sa curieuse Salle des échos, sa tapisserie de L'Apparition du Christ à Marie-Madeleine et son festival de musique fondé en 1966 par Georges Cziffra.

Ange musicien jouant de la flute - détail du tombeau de Rançon de Montclar.

Sommaire

Fondation

L'abbaye b√©n√©dictine, qui a donn√© son nom (d√©riv√© par assonance analogique du latin m√©di√©val Casadei) √† une portion du plateau auvergnat, a √©t√© fond√©e en 1043 par Robert de Turlande et quelques disciples, √Čtienne de Chaliers et un certain Delmas.

Le d√©veloppement de l'abbaye et du bourg, a √©t√© tr√®s rapide en raison de l'afflux de moines (trois cent du XIe au XIIIe si√®cle), d'artisans, de paysans, de commer√ßants et m√™me d'hommes de loi. Saint Robert de Turlande, le fondateur, √©tait le fils d'un riche chevalier auvergnat. Robert de Turlande, chanoine-comte de Brioude, apr√®s avoir fond√© avec l'argent de son propre patrimoine, un h√īpital dans cette ville, d√©cide de lancer une entreprise plus importante sur le plateau de La Chaise-Dieu, en civilisant les indig√®nes qui y vivaient dans des conditions extr√™mement pr√©caires. Le succ√®s de sa cr√©ation, caract√©ris√©e par l'importance de l'aum√īnerie (plus de 4000 assist√©s par an) et de l'h√ītellerie (voyageurs puis p√®lerins de saint Robert) a permis la fondation de nombreuses d√©pendances. La mouvance de La Chaise-Dieu comprenait un si√®cle plus tard dix abbayes et trois cent quarante prieur√©s.

En 1067, √† la mort du fondateur qui sera canonis√©, l'abbaye compte trois cents moines; elle est sur le point de devenir, en Auvergne, l'√©gale de Cluny. Son second abb√© est Durand de Bredon. Elle b√©n√©ficie de donations importantes de grandes familles: les Mercoeur de La Vo√Ľte-Chilhac, les comtes d'Auvergne de Vodable ou les Polignac pr√®s du Puy.

Plusieurs papes passeront √† La Chaise-Dieu: Urbain II, Calixte II, Innocent II en 1132 qui a d√Ľ quitter Rome √† la suite d'un schisme. Au XIVe si√®cle, Pierre Rogier ancien moine de la Chaise-Dieu, devient pape en Avignon sous le nom de Cl√©ment VI. C'est lui qui finance la construction de la nouvelle abbatiale dans laquelle il se fera inhumer. Il fait appel aux trois plus grands architectes de l'√©poque : Hugues Morel, Pierre de C√©bazat et Pierre Falciat. L'abbatiale est achev√©e en 1378, sous le pontificat du pape Gr√©goire XI, propre neveu de Cl√©ment VI.

L'abbaye sera ensuite soumise par Ran√ßon de Montclar √† la R√®gle de saint Beno√ģt.

Fragment de la fresque de la Danse macabre (milieu du XVes siècle).

En 1516, comme beaucoup d'autres, le Concordat la fait tomber sous le système de la Commende. les abbés commendataires les plus illustres s'y succéderont, sans souvent y venir: le cardinal Adrien Gouffier de Boissy, un Angoulême, deux Valois, les cardinaux de Richelieu et Mazarin, un Mancini, un La Rochefoucauld, deux Rohan-Soubise et un Rohan-Guéméné.

Add caption here

Les troupes calvinistes qui pillent et ran√ßonnent toutes les abbayes d'Auvergne et du Rouergue, s'emparent de la Chaise-Dieu le 2 ao√Ľt 1562, pillent ses tr√©sors avant de s'attaquer √† celles de Vabres (1568) et d'Aurillac (1569).

Un incendie d√©truit en 1695, la plupart des b√Ętiments conventuels. Ils seront reconstruits aux XVIIe et XVIIIe si√®cles.

En 1640, le cardinal de Richelieu, faché de son insoumission permanente, la rapprochera de la Congrégation de Saint-Maur.

Chaque 24 avril, le chapitre général de la Saint-Robert réunissait les moines de l'abbaye mère, les abbés et les prieurs des maisons filiales, pour administrer l'ensemble, gérer les conflits et verser la lourde redevance au pape. Seigneur féodal, l'abbé de La Chaise-Dieu, avec une escorte de "treize ou quatorze chevaux", comptait parmi les plus grands barons de l'Auvergne. L'abbaye de La Chaise-Dieu qui compte encore une quarantaine de moines à la Révolution, ne survivra pas à celle-ci.

En 1786, le cardinal de Rohan, mêlé à Affaire du collier de la reine Marie-Antoinette, y fut exilé.

Depuis 1975, la vie monacale reprend à La Chaise-Dieu: une petite communauté des Frères de Saint-Jean, est en train de rétablir une vie monastique dans un apostolat de proximité.

Depuis 2001, le Réseau Européen des Sites Casadéens, une association loi 1901, renoue les liens entre ces anciennes dépendances de l'Abbaye de La Chaise-Dieu, fait la promotion du patrimoine casadéen, encourage les échanges (éducatifs, scientifiques, artistiques...) et la coopération entre ces sites afin de contribuer à leur développement culturel et touristique[2].

Histoire de l'abbaye

En 1097, Raymond de Saint-Gilles avant de se croiser, viendra en pélerinage à l'abbaye de la Chaise Dieu, et fera don à Pons, Abbé de la dite abbaye, de ses prieurés et églises qu'il tenait dans la ville de Beaucaire. Ce don sera confirmé par l'archevêque d'Arles qui était suffrageant et suzerain à Beaucaire.(Dom Vic et Dom Vaissette, Histoire générale du Languedoc)

H√ītes illustres

Gisant du pape Clément VI dans l'abbatiale de la Chaise-Dieu
Gisant du pape Clément VI

Héraldique

Compléments

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de la Chaise-Dieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chaise-Dieu-du-Theil ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Chaise Dieu. 48¬į 46‚Ä≤ 08‚Ä≥ N 0¬į 45‚Ä≤ 43‚Ä≥ E ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Congr√©gation de la Chaise-Dieu ‚ÄĒ La congr√©gation de la Chaise Dieu, dont les moines sont appel√©s les Casad√©ens, est une congr√©gation religieuse catholique, fond√©e au monast√®re de la Chaise Dieu par Robert de Turlande (canonis√© en 1070), en 1043. Elle fut rattach√©e en 1640 √† la… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La Chaise-Dieu ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir La Chaise (homonymie) et Chaise Dieu. 45¬į 19‚Ä≤ 20‚Ä≥ N 3¬į 41‚Ä≤ 51 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La chaise-dieu ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Chaise Dieu. La Chaise Dieu Le vieux bourg avec l abbatiale Saint Robert ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La Chaise-Dieu ‚ÄĒ La Chaise Dieu ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Liste des prieur√©s et monast√®res d√©pendant de la Chaise-Dieu ‚ÄĒ Prieur√©s et monast√®res d√©pendant de l abbaye de la Chaise Dieu Sommaire 1 En France 1.1 Corr√®ze (19) 1.2 Loire (42) 1.3 Haute Loire (43) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste Des Abb√©s De La Chaise-Dieu ‚ÄĒ Liste des abb√©s de La Chaise Dieu. Abb√©s √©lus 1043 1067 : Robert de Turlande 1067 1078: Durand, devenu ensuite √©v√™que de Clermont, d√©c√©d√© en 1095 1078 1078 : Saint Aleaume (ou Adelhem), fondateur d une abbaye √† Burgos, d√©c√©d√© vers 1097 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des abbes de La Chaise-Dieu ‚ÄĒ Liste des abb√©s de La Chaise Dieu Liste des abb√©s de La Chaise Dieu. Abb√©s √©lus 1043 1067 : Robert de Turlande 1067 1078: Durand, devenu ensuite √©v√™que de Clermont, d√©c√©d√© en 1095 1078 1078 : Saint Aleaume (ou Adelhem), fondateur d une… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des abb√©s de La Chaise Dieu ‚ÄĒ Liste des abb√©s de La Chaise Dieu. Abb√©s √©lus 1043 1067 : Robert de Turlande 1067 1078: Durand, devenu ensuite √©v√™que de Clermont, d√©c√©d√© en 1095 1078 1078 : Saint Aleaume (ou Adelhem), fondateur d une abbaye √† Burgos, d√©c√©d√© vers 1097 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des abb√©s de la chaise-dieu ‚ÄĒ Liste des abb√©s de La Chaise Dieu. Abb√©s √©lus 1043 1067 : Robert de Turlande 1067 1078: Durand, devenu ensuite √©v√™que de Clermont, d√©c√©d√© en 1095 1078 1078 : Saint Aleaume (ou Adelhem), fondateur d une abbaye √† Burgos, d√©c√©d√© vers 1097 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.