Collégial

Collège

Collège de Keighley, West Yorkshire, Royaume-Uni

Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.

Sommaire

Origine du mot

Le terme collège provient du latin collegium (du préfixe co- venant de cum, « avec, ensemble » et de lēgāre[1], « mandater » ; d'où « groupe de députés »).

Collège en tant que groupe de personnes partageant une même caractéristique

Sous l'Antiquité, le collège désignait une magistrature composée de plusieurs magistrats (appelés collègues), le plus souvent nommée selon le nombre de participants :

nombre de magistrats nom du collège appellation des magistrats
2 duoviri ou duumvirat duumvir
3 tresviri ou triumvirat triumvir
4 quattuorviri quattuorvir
6 seviri sextumvir
7 septemviri epulones épulon
8 octoviri octovir
9 novemviri novemvir
10 decemviri décemvir
12 duodecemviri duodécemvir
15 quindecemviri quindécemvir
20 vigintivirat vigintivir
26 vigintisexvirat vigintisexvir
100 centumviri centumvir

Au Moyen Âge, il désignait une association, une corporation, une confrérie fonctionnant sur le principe de la collégialité. Le chef, primus inter pares (« le premier d'entre ses pairs »), était appelé « Prévôt » ou « Principal ».

Aujourd'hui, ce terme est resté pour désigner un collège électoral (sans chef de file), le collège des cardinaux, le collège apostolique ou un collège de chanoine (présidé par un chanoine appelé Prévôt).

Sans précision particulière, le mot désigne généralement un établissement d'enseignement. Cette école (à l'origine collège de professeurs) est placée sous la responsabilité d'un chef d'établissement qui a gardé le titre originel de « principal » (à l'origine « professeur principal »). Cet établissement peut être aussi bien laïc que confessionnel, d'État ou privé. L'étymologie du mot explique le fait qu'en France on désigne par des titres différents les responsables des collèges et ceux des lycées : le(la) principal(e) dirige un collège tandis que le proviseur (mot qui signifie « superviseur, supérieur ») dirige un lycée.

Le terme « collège » recouvre donc des réalités fort différentes qui peuvent varier géographiquement mais aussi dans le temps.

Sens historiques du mot « collège » en tant qu'établissement d'enseignement

  • À partir du XIIe siècle, dans l'ensemble de l'Europe, les collèges sont des établissements complémentaires par rapport aux universités. Ils ont souvent été fondés par des legs pieux. Ils ont pour mission d'héberger des étudiants des universités médiévales, mais aussi d'apporter un complément d'enseignement, un soutien pédagogique, en particulier pour les artiens (ceux qui étudiaient dans la faculté des arts).
    Voir : Éducation au Moyen Âge ainsi que collèges médiévaux
  • À l'époque moderne, en France, les collèges étaient des établissements, souvent tenus par des religieux, où les adolescents des familles aisées suivaient un cursus classique : ces établissements correspondent aux collèges et lycées actuels.
    Voir : Éducation à l'Époque moderne.

Sens actuel du mot « collège » dans les pays francophones

En Belgique

En Belgique, le collège est un établissement d'enseignement secondaire couvrant en principe six années à partir de 11 ou 12 ans. Appartenant à l'enseignement catholique, il était autrefois réservé aux garçons tandis que les filles catholiques fréquentaient un institut. L'enseignement officiel laïc, quant à lui, disposait d'athénées pour les garçons et de lycées pour les filles. Tous ces établissements devinrent obligatoirement mixtes en 1981.

Au Canada

Au Québec, le collège peut être un établissement d'enseignement privé au secondaire. Toutefois, il est plus commun d'utiliser le terme « collège » afin de qualifier les institutions post-secondaires officiellement nommés collèges d'enseignement général et professionnel, dont l'acronyme cégep est devenu un mot commun.

Historiquement, les collèges classiques au Québec étaient, avant la création des cégeps par la Commission Parent, des établissements privé d'enseignement secondaire et post-secondaire liés à l'église catholique. Plusieurs sont devenus des cégeps.

Le collège communautaire (Community College en anglais) s'apparente au cégep dans plusieurs provinces canadiennes. C'est un établissement d'enseignement qui offre des cours post-secondaires pour des périodes de deux ou trois ans. Certains des cours offerts peuvent être reconnus par des universités. L'enseignement post-secondaire technique relève aussi des collèges communautaires. Les jeunes y acquièrent une formation pour entrer dans le marché du travail.

Dans certaines communautés de l'ouest canadien, le terme reste cependant utilisé pour désigner d'anciens établissements religieux devenus publics aujourd'hui ; ainsi le Collège Louis-Riel et le Collège universitaire de Saint-Boniface à Winnipeg.

En France

Article détaillé : Collège en France.

En France, le collège est un établissement d'enseignement — public ou privé — qui se situe entre l'école primaire et le lycée et assure le premier niveau de l'enseignement secondaire en principe de 11 à 15 ans environ (l'âge obligatoire minimum de sortie scolaire est de 16 ans en France). Les classes correspondantes se nomment sixième, cinquième, quatrième et troisième, abordées dans cet ordre.

Depuis 1975 avec la réforme Haby le collège est devenu unique, c'est-à-dire que l’entrée au collège après le primaire est accessible pour tous et il est le même pour tous. Tous les élèves doivent acquérir les connaissances de base du socle commun. Voir pour plus de précisions l'article Apprentissage de la grammaire. Ce collège doit ainsi instruire tous les enfants d'une classe d'âge donnée. Dans l'esprit du législateur, il a ainsi vocation à compenser les inégalités en donnant les mêmes chances de réussite à tous les citoyens.

En Suisse

Article détaillé : Collège en Suisse.

Dans certains cantons suisses, un collège est une école de maturité (dans d’autres cantons, l’école de maturité est appelée lycée ou gymnase). De plus, c'est aussi le nom donné au bâtiment dans lequel se tiennent les classes de l'école primaire et secondaire.

Par exemple, le Collège des Endroits est une des écoles primaires de La Chaux-de-Fonds, le Collège des Coteaux est une école secondaire de Neuchâtel. Le Collège du Léman est une école privée de Versoix qui regroupe l'ensemble des degrés d'enseignement, de l'école enfantine à l'école secondaire.

Sens du mot « collège » dans les pays anglo-saxons

Au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le terme college s'utilise pour de nombreux types d'établissement, allant des écoles secondaires aux universités :

  • Sixth form colleges où les étudiants, de 16 à 18 ans, terminent leurs études secondaires.
  • certaines écoles privées (Public school ou Independent school en anglais) telles que le Collège d'Eton ou le Collège de Winchester sont des écoles mais utilisent le terme College dans leur nom [2].
  • certaines associations professionnelles telles que le Royal College of Organists ou le Royal College of Surgeons et autres Royal Colleges (collège royaux).
  • des institutions indépendantes constituants de certaines universités (voir plus bas).
  • les collèges universitaires, des établissements d'enseignement supérieurs qui délivrent leurs propres diplômes mais qui ne possèdent le statut d'université.

Université et college

Dans les universités d'Oxford et de Cambridge, les colleges sont des institutions indépendantes constituantes de l'université, qui se chargent de l'enseignement et de la préparation des étudiants, ainsi que de leur vie étudiante en général, l'université se chargeant de l'administration et de la notation des examens de fin d'année ainsi que des partiels. L'université de Durham s'enorgueillit également d'être la troisième université à disposer d'un système de collèges, mais ceux-ci tiennent uniquement le rôle de résidences universitaires ou de foyer étudiant, tout comme les collèges de l'université de York (The University of York).

Aux États-Unis

Aux États-Unis, le terme de college est utilisé pour désigner un enseignement supérieur court, par opposition aux universités.
Voir : Système éducatif des États-Unis d'Amérique.

Références

Voir aussi

Articles connexes

Wiktprintable without text.svg

Voir « collège » sur le Wiktionnaire.

Commons-logo.svg

Le mot collège désigne aussi d'autres réalités


  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Coll%C3%A8ge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collégial de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • collégial — collégial, iale, iaux [ kɔleʒjal, jo ] adj. • 1350; de collège 1 ♦ Relig. Qui a rapport à un collège (de chanoines). Chapitre collégial. Église collégiale, qui, sans être cathédrale, possède un chapitre de chanoines. Subst. Une collégiale. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • Collegial — Collegiāl, adj. et adv. welches aus dem mittlern Latein. collegialis entlehnet, und nur in einigen Zusammensetzungen üblich ist. Die Collegial Kirche, ecclesia collegialis, welche von Canonicis bedienet wird, an welcher sich ein Collegium von… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • collégial — collégial, ale (ko lé ji al, a l ) adj. 1°   Qui a rapport au collége. •   Écartons la muse empesée Qui, se guindant sur de grands mots, Préside à la prose toisée Des poëtes collégiaux, GRESSET les Ombres.. 2°   Église collégiale, église qui n… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • collegial — mid 14c., from M.Fr. collégial, from L. collegialis, from collegium (see COLLEGE (Cf. college)). Related: Collegiality …   Etymology dictionary

  • Collegial — Col*le gi*al, n. [LL. collegialis.] Collegiate. [R.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • collégial — COLLÉGIAL, ALE. adjec. Il n est guère en usage qu au féminin, et dans cette phrase, Église Collégiale, qui se dit d un Chapitre de Chanoines sans Siége Épiscopal. Le Chapitre d une Eglise Collégiale. On dit aussi Une Collégiale, et ce mot alors… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • collegial — Collegial, [collegi]ale. adj. N est guere en usage qu au femin. & dans cette phrase. Eglise Collegiale, qui est un Chapitre de Chanoines sans siege Episcopal. Le Chapitre d une Eglise Collegiale. les Eglises Collegiales …   Dictionnaire de l'Académie française

  • collegial — [kə lē′jəl, kə lē′jē əl] adj. [ME < L collegialis] 1. with authority or power shared equally among colleagues 2. COLLEGIATE 3. characterized by mutual consideration and respect among colleagues …   English World dictionary

  • collegial — adjective 1. characterized by or having authority vested equally among colleagues collegial harmony a tendency to turn from collegial to one man management Merle Fainsod • Pertains to noun: ↑colleague • Derivationally related forms: ↑colleague 2 …   Useful english dictionary

  • collegial — /kəˈlidʒiəl/ (say kuh leejeeuhl), /kəˈlidʒəl/ (say kuh leejuhl) adjective 1. belonging or relating to a college. 2. involving shared responsibility, as among a group of people working together. {Middle English, from Old French collegial, from… …   Australian English dictionary

  • collegial — adjective Date: 14th century 1. collegiate 2 2. a. marked by power or authority vested equally in each of a number of colleagues b. characterized by equal sharing of authority especially by Roman Catholic bishops 3. marked by camaraderie among… …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.