College de 'Pataphysique

ÔĽŅ
College de 'Pataphysique

Collège de 'Pataphysique

Le Collège de 'Pataphysique a été fondé en 1948, ses activités publiques se sont poursuivies jusqu'en 1975. Après une période de 25 ans d'occultation, il a rouvert ses portes en 2000.

Sommaire

Concepts

√Ä l'occasion de cette d√©soccultation, la Biblioth√®que nationale de France pr√©sentait ainsi la 'Pataphysique :

¬ę Les concepts sur lesquels repose la d√©finition de la pataphysique ne sont pas nouveaux. De nombreuses ¬ę exceptions ¬Ľ ont jou√© un r√īle fondamental notamment dans les d√©couvertes scientifiques. Ainsi en est-il de la th√©orie du clinamen attribu√©e √† √Čpicure puis reprise par Lucr√®ce, Cic√©ron et Plutarque : l‚Äôatome se dirigerait en ligne droite vers le bas en fonction de la pesanteur mais il d√©vierait l√©g√®rement sur le c√īt√©. Repris par Rabelais notamment, le clinamen est un des ¬ę dogmes ¬Ľ de l'OuLiPo. ¬Ľ

De son c√īt√©, le Coll√®ge de 'Pataphysique, dans ses manifestes, met en garde le public :

¬ę Qu'on ne s'y trompe pas : il ne s'agit pas, comme le croient les na√Įfs qui prennent Jarry pour un satirique, de d√©noncer les activit√©s humaines et la r√©alit√© cosmique ; il ne s'agit pas d'afficher un pessimisme moqueur et un nihilisme corrosif. Au contraire, il s'agit de d√©couvrir l'harmonie parfaite... ¬Ľ

Publications

Les Cahiers du Coll√®ge de 'Pataphysique puis les Dossiers, les Subsidia Pataphysica et enfin les Carnets trimestriels ont publi√© quantit√© de textes in√©dits d'Alfred Jarry et de nombreuses √©tudes sur sa vie et son Ňďuvre. En outre George-Albert Aurier, Christophe, Charles Cros, L√©on-Paul Fargue, Franc-Nohain, Andr√© Gide, James Joyce, Georg Christoph Lichtenberg, Pierre Fran√ßois Lacenaire, Germain Nouveau, Raymond Roussel, Erik Satie, Paul Val√©ry, Jules Verne, et plus pr√®s de nous Antonin Artaud, Arthur Cravan, Ren√© Daumal, Max Jacob, Jacques Rigaut [1], Julien Torma, ou des ¬ę Dignitaires du Coll√®ge ¬Ľ comme Enrico Baj, Jean Baudrillard, Ren√© Clair, Marcel Duchamp, Philippe Dumar√ßay, Max Ernst, Jean Ferry, Roger Grenier, Henri Jeanson, Michel Leiris, Armen Lubin, Andr√© Martel, Joan Mir√≥, Pierre Mac-Orlan, Pascal Pia, Jacques Pr√©vert, Raymond Queneau, Man Ray, Camille Renault, Maurice Saillet, Sin√©, Boris Vian, Umberto Eco, Paul-√Čmile Victor, ont r√©v√©l√© des Ňďuvres in√©dites. Documents de toutes sortes, √©crits oubli√©s ou non, grande et ¬ę mauvaise ¬Ľ po√©sie, modestes coupures de presse, Ňďuvres d'art et de non-art, graffiti, musique, contrep√®teries, mythologies scientifiques ou non (ces derni√®res sont souvent les pr√©c√©dentes vieillies de vingt ans), b√©atitudes, Langage de Notre Temps, etc. etc., ont √©t√© et sont encore mis √† contribution. Le Coll√®ge a, pour la premi√®re fois, imprim√© une pi√®ce d'Eug√®ne Ionesco en 1952. Trois autres l'ont suivie. De m√™me le Coll√®ge a publi√© des in√©dits de Julien Torma. C'est du vivant de Boris Vian qu'il a fait para√ģtre les B√Ętisseurs d'Empire et nombre de textes; c'est l'ann√©e qui a suivi sa mort qu'ont vu le jour le Go√Ľter des G√©n√©raux et le Dossier Boris Vian. Dans la revue ont paru les premiers travaux de Litt√©rature Potentielle (l'Oulipo √©tant une Commission du Coll√®ge). D'importantes livraisons ont √©t√© consacr√©es √† Rabelais, √† l'√Čpoque Symboliste, √† la Morale, √† Ubu (deux fois), √† Faustroll, √† la Dragonne, √† Raymond Queneau, aux Environs de Vrigny, √† la Trichomonase.

Enfin le Collège a publié en langues étrangères au français. Institution internationale par principe, il l'est devenu en fait par la création de ses Instituts de Buenos-Aires, de Milan et de Rome, par ses groupes actifs de Tchécoslovaquie, d'Angleterre, d'Amérique du Nord, des Pays-Bas... Les créations de Kevin Ayers à l'époque de Soft Machine lui ont valu alors une nomination au Collège.

Hiérarchie

Références

  • Les Tr√®s Riches Heures du Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique, sous la direction de Thieri Foulc, pr√©face de Franck T√©not, √Čditions Fayard, 2000.
  • Ruy Launoir, Clefs pour la ‚ÄôPataphysique, 1969, r√©√©dition augment√©e, L‚ÄôHexa√®dre, 2005 ([2])
  • Biographie d'Emmanuel Peillet (fondateur du Coll√®ge de 'Pataphysique), par Ruy Launoir, pr√©face Paul Gayot, L'Hexa√®dre, √©diteur, janvier 2008 : http://www.hexaedre.fr

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la litt√©rature Portail de la litt√©rature
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
Ce document provient de ¬ę Coll%C3%A8ge de %27Pataphysique ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article College de 'Pataphysique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coll√®ge De 'Pataphysique ‚ÄĒ Le Coll√®ge de Pataphysique a √©t√© fond√© en 1948, ses activit√©s publiques se sont poursuivies jusqu en 1975. Apr√®s une p√©riode de 25 ans d occultation, il a rouvert ses portes en 2000. Sommaire 1 Concepts 2 Publications 3 Hi√©rarchie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Coll√®ge de 'pataphysique ‚ÄĒ Le Coll√®ge de Pataphysique a √©t√© fond√© en 1948, ses activit√©s publiques se sont poursuivies jusqu en 1975. Apr√®s une p√©riode de 25 ans d occultation, il a rouvert ses portes en 2000. Sommaire 1 Concepts 2 Publications 3 Hi√©rarchie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Coll√®ge de Pataphysique ‚ÄĒ Le Coll√®ge de Pataphysique a √©t√© fond√© en 1948, ses activit√©s publiques se sont poursuivies jusqu en 1975. Apr√®s une p√©riode de 25 ans d occultation, il a rouvert ses portes en 2000. Sommaire 1 Concepts 2 Publications 3 Hi√©rarchie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ‚ÄĒ Coll√®ge de Pataphysique Le Coll√®ge de Pataphysique a √©t√© fond√© en 1948, ses activit√©s publiques se sont poursuivies jusqu en 1975. Apr√®s une p√©riode de 25 ans d occultation, il a rouvert ses portes en 2000. Sommaire 1 Concepts 2 Publications 3… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Coll√®ge de 'Pataphysique ‚ÄĒ Le Coll√®ge de Pataphysique a √©t√© fond√© en 1948, ses activit√©s publiques se sont poursuivies jusqu en 1975. Il a rouvert ses portes en 2000. √Ä cette occasion, la Biblioth√®que nationale de France pr√©sentait ainsi la Pataphysique : ¬ę Les… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • College de 'Pataphysique ‚ÄĒ Das Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ist eine K√ľnstlergruppe, die 1948 in Paris gegr√ľndet wurde. Zu Ehren der ‚ÄôPataphysik, einer von dem franz√∂sischen Schriftsteller Alfred Jarry (1873‚Äď1907) erfundenen absurden Wissenschaft, gab sie sich die Verfassung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • College de Pataphysique ‚ÄĒ Das Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ist eine K√ľnstlergruppe, die 1948 in Paris gegr√ľndet wurde. Zu Ehren der ‚ÄôPataphysik, einer von dem franz√∂sischen Schriftsteller Alfred Jarry (1873‚Äď1907) erfundenen absurden Wissenschaft, gab sie sich die Verfassung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Coll√®ge de 'Pataphysique ‚ÄĒ Das Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ist eine K√ľnstlergruppe, die 1948 in Paris gegr√ľndet wurde. Zu Ehren der ‚ÄôPataphysik, einer von dem franz√∂sischen Schriftsteller Alfred Jarry (1873‚Äď1907) erfundenen absurden Wissenschaft, gab sie sich die Verfassung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Coll√®ge de Pataphysique ‚ÄĒ Das Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ist eine K√ľnstlergruppe, die 1948 in Paris gegr√ľndet wurde. Zu Ehren der ‚ÄôPataphysik, einer von dem franz√∂sischen Schriftsteller Alfred Jarry (1873‚Äď1907) erfundenen absurden Wissenschaft, gab sie sich die Verfassung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ‚ÄĒ Das Coll√®ge de ‚ÄôPataphysique ist eine K√ľnstlergruppe, die 1948 in Paris gegr√ľndet wurde. Zu Ehren der ‚ÄôPataphysik, einer von dem franz√∂sischen Schriftsteller Alfred Jarry (1873‚Äď1907) erfundenen absurden Wissenschaft, gab sie sich die Verfassung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.