College

ÔĽŅ
College

Collège

Collège de Keighley, West Yorkshire, Royaume-Uni

Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.

Sommaire

Origine du mot

Le terme coll√®ge provient du latin collegium (du pr√©fixe co- venant de cum, ¬ę avec, ensemble ¬Ľ et de lńďgńĀre[1], ¬ę mandater ¬Ľ ; d'o√Ļ ¬ę groupe de d√©put√©s ¬Ľ).

Collège en tant que groupe de personnes partageant une même caractéristique

Sous l'Antiquit√©, le coll√®ge d√©signait une magistrature compos√©e de plusieurs magistrats (appel√©s coll√®gues), le plus souvent nomm√©e selon le nombre de participants :

nombre de magistrats nom du collège appellation des magistrats
2 duoviri ou duumvirat duumvir
3 tresviri ou triumvirat triumvir
4 quattuorviri quattuorvir
6 seviri sextumvir
7 septemviri epulones épulon
8 octoviri octovir
9 novemviri novemvir
10 decemviri décemvir
12 duodecemviri duodécemvir
15 quindecemviri quindécemvir
20 vigintivirat vigintivir
26 vigintisexvirat vigintisexvir
100 centumviri centumvir

Au Moyen √āge, il d√©signait une association, une corporation, une confr√©rie fonctionnant sur le principe de la coll√©gialit√©. Le chef, primus inter pares (¬ę le premier d'entre ses pairs ¬Ľ), √©tait appel√© ¬ę Pr√©v√īt ¬Ľ ou ¬ę Principal ¬Ľ.

Aujourd'hui, ce terme est rest√© pour d√©signer un coll√®ge √©lectoral (sans chef de file), le coll√®ge des cardinaux, le coll√®ge apostolique ou un coll√®ge de chanoine (pr√©sid√© par un chanoine appel√© Pr√©v√īt).

Sans pr√©cision particuli√®re, le mot d√©signe g√©n√©ralement un √©tablissement d'enseignement. Cette √©cole (√† l'origine coll√®ge de professeurs) est plac√©e sous la responsabilit√© d'un chef d'√©tablissement qui a gard√© le titre originel de ¬ę principal ¬Ľ (√† l'origine ¬ę professeur principal ¬Ľ). Cet √©tablissement peut √™tre aussi bien la√Įc que confessionnel, d'√Čtat ou priv√©. L'√©tymologie du mot explique le fait qu'en France on d√©signe par des titres diff√©rents les responsables des coll√®ges et ceux des lyc√©es : le(la) principal(e) dirige un coll√®ge tandis que le proviseur (mot qui signifie ¬ę superviseur, sup√©rieur ¬Ľ) dirige un lyc√©e.

Le terme ¬ę coll√®ge ¬Ľ recouvre donc des r√©alit√©s fort diff√©rentes qui peuvent varier g√©ographiquement mais aussi dans le temps.

Sens historiques du mot ¬ę coll√®ge ¬Ľ en tant qu'√©tablissement d'enseignement

  • √Ä partir du XIIe si√®cle, dans l'ensemble de l'Europe, les coll√®ges sont des √©tablissements compl√©mentaires par rapport aux universit√©s. Ils ont souvent √©t√© fond√©s par des legs pieux. Ils ont pour mission d'h√©berger des √©tudiants des universit√©s m√©di√©vales, mais aussi d'apporter un compl√©ment d'enseignement, un soutien p√©dagogique, en particulier pour les artiens (ceux qui √©tudiaient dans la facult√© des arts).
    Voir : √Čducation au Moyen √āge ainsi que coll√®ges m√©di√©vaux
  • √Ä l'√©poque moderne, en France, les coll√®ges √©taient des √©tablissements, souvent tenus par des religieux, o√Ļ les adolescents des familles ais√©es suivaient un cursus classique : ces √©tablissements correspondent aux coll√®ges et lyc√©es actuels.
    Voir : √Čducation √† l'√Čpoque moderne.

Sens actuel du mot ¬ę coll√®ge ¬Ľ dans les pays francophones

En Belgique

En Belgique, le coll√®ge est un √©tablissement d'enseignement secondaire couvrant en principe six ann√©es √† partir de 11 ou 12 ans. Appartenant √† l'enseignement catholique, il √©tait autrefois r√©serv√© aux gar√ßons tandis que les filles catholiques fr√©quentaient un institut. L'enseignement officiel la√Įc, quant √† lui, disposait d'ath√©n√©es pour les gar√ßons et de lyc√©es pour les filles. Tous ces √©tablissements devinrent obligatoirement mixtes en 1981.

Au Canada

Au Qu√©bec, le coll√®ge peut √™tre un √©tablissement d'enseignement priv√© au secondaire. Toutefois, il est plus commun d'utiliser le terme ¬ę coll√®ge ¬Ľ afin de qualifier les institutions post-secondaires officiellement nomm√©s coll√®ges d'enseignement g√©n√©ral et professionnel, dont l'acronyme c√©gep est devenu un mot commun.

Historiquement, les collèges classiques au Québec étaient, avant la création des cégeps par la Commission Parent, des établissements privé d'enseignement secondaire et post-secondaire liés à l'église catholique. Plusieurs sont devenus des cégeps.

Le collège communautaire (Community College en anglais) s'apparente au cégep dans plusieurs provinces canadiennes. C'est un établissement d'enseignement qui offre des cours post-secondaires pour des périodes de deux ou trois ans. Certains des cours offerts peuvent être reconnus par des universités. L'enseignement post-secondaire technique relève aussi des collèges communautaires. Les jeunes y acquièrent une formation pour entrer dans le marché du travail.

Dans certaines communaut√©s de l'ouest canadien, le terme reste cependant utilis√© pour d√©signer d'anciens √©tablissements religieux devenus publics aujourd'hui ; ainsi le Coll√®ge Louis-Riel et le Coll√®ge universitaire de Saint-Boniface √† Winnipeg.

En France

Article d√©taill√© : Coll√®ge en France.

En France, le coll√®ge est un √©tablissement d'enseignement ‚ÄĒ public ou priv√© ‚ÄĒ qui se situe entre l'√©cole primaire et le lyc√©e et assure le premier niveau de l'enseignement secondaire en principe de 11 √† 15 ans environ (l'√Ęge obligatoire minimum de sortie scolaire est de 16 ans en France). Les classes correspondantes se nomment sixi√®me, cinqui√®me, quatri√®me et troisi√®me, abord√©es dans cet ordre.

Depuis 1975 avec la r√©forme Haby le coll√®ge est devenu unique, c'est-√†-dire que l‚Äôentr√©e au coll√®ge apr√®s le primaire est accessible pour tous et il est le m√™me pour tous. Tous les √©l√®ves doivent acqu√©rir les connaissances de base du socle commun. Voir pour plus de pr√©cisions l'article Apprentissage de la grammaire. Ce coll√®ge doit ainsi instruire tous les enfants d'une classe d'√Ęge donn√©e. Dans l'esprit du l√©gislateur, il a ainsi vocation √† compenser les in√©galit√©s en donnant les m√™mes chances de r√©ussite √† tous les citoyens.

En Suisse

Article d√©taill√© : Coll√®ge en Suisse.

Dans certains cantons suisses, un coll√®ge est une √©cole de maturit√© (dans d‚Äôautres cantons, l‚Äô√©cole de maturit√© est appel√©e lyc√©e ou gymnase). De plus, c'est aussi le nom donn√© au b√Ętiment dans lequel se tiennent les classes de l'√©cole primaire et secondaire.

Par exemple, le Coll√®ge des Endroits est une des √©coles primaires de La Chaux-de-Fonds, le Coll√®ge des Coteaux est une √©cole secondaire de Neuch√Ętel. Le Coll√®ge du L√©man est une √©cole priv√©e de Versoix qui regroupe l'ensemble des degr√©s d'enseignement, de l'√©cole enfantine √† l'√©cole secondaire.

Sens du mot ¬ę coll√®ge ¬Ľ dans les pays anglo-saxons

Au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le terme college s'utilise pour de nombreux types d'√©tablissement, allant des √©coles secondaires aux universit√©s :

  • Sixth form colleges o√Ļ les √©tudiants, de 16 √† 18 ans, terminent leurs √©tudes secondaires.
  • certaines √©coles priv√©es (Public school ou Independent school en anglais) telles que le Coll√®ge d'Eton ou le Coll√®ge de Winchester sont des √©coles mais utilisent le terme College dans leur nom [2].
  • certaines associations professionnelles telles que le Royal College of Organists ou le Royal College of Surgeons et autres Royal Colleges (coll√®ge royaux).
  • des institutions ind√©pendantes constituants de certaines universit√©s (voir plus bas).
  • les coll√®ges universitaires, des √©tablissements d'enseignement sup√©rieurs qui d√©livrent leurs propres dipl√īmes mais qui ne poss√®dent le statut d'universit√©.

Université et college

Dans les universit√©s d'Oxford et de Cambridge, les colleges sont des institutions ind√©pendantes constituantes de l'universit√©, qui se chargent de l'enseignement et de la pr√©paration des √©tudiants, ainsi que de leur vie √©tudiante en g√©n√©ral, l'universit√© se chargeant de l'administration et de la notation des examens de fin d'ann√©e ainsi que des partiels. L'universit√© de Durham s'enorgueillit √©galement d'√™tre la troisi√®me universit√© √† disposer d'un syst√®me de coll√®ges, mais ceux-ci tiennent uniquement le r√īle de r√©sidences universitaires ou de foyer √©tudiant, tout comme les coll√®ges de l'universit√© de York (The University of York).

Aux √Čtats-Unis

Aux √Čtats-Unis, le terme de college est utilis√© pour d√©signer un enseignement sup√©rieur court, par opposition aux universit√©s.
Voir : Syst√®me √©ducatif des √Čtats-Unis d'Am√©rique.

Références

Voir aussi

Articles connexes

Wiktprintable without text.svg

Voir ¬ę coll√®ge ¬Ľ sur le Wiktionnaire.

Commons-logo.svg

Le mot collège désigne aussi d'autres réalités


  • Portail de l‚Äô√©ducation Portail de l‚Äô√©ducation
Ce document provient de ¬ę Coll%C3%A8ge ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article College de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • College ‚ÄĒ ‚ÄĘ The word college, from the Latin collegium, originally signified a community, a corporation, an organized society, a body of colleagues, or a society of persons engaged in some common pursuit Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. College… ‚Ķ   Catholic encyclopedia

  • coll√®ge ‚ÄĒ [ k…Ēl…õ í ] n. m. ‚ÄĘ 1308; lat. collegium ¬ę groupement, confr√©rie ¬Ľ, de collega ‚Üí coll√®gue 1 ‚ô¶ Corps de personnes rev√™tues d une m√™me dignit√©, de fonctions sacr√©es. Antiq. Le coll√®ge des augures. Mod. Coll√®ge de chanoines (chapitre). Coll√®ge… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Coll√©ge ‚ÄĒ Coll√®ge Coll√®ge de Keighley, West Yorkshire, Royaume Uni Un coll√®ge peut d√©signer un groupe de personnes partageant une m√™me caract√©ristique ou un √©tablissement d enseignement. Sommaire 1 O ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • college ‚ÄĒ COLLEGE. s. m. (On pron. Col√©ge.) Certain Corps ou Compagnie de personnes notables qui sont en m√™me dignit√©. Le Coll√©ge des Cardinaux, ou le Sacr√© Coll√©ge. Le Coll√©ge des Electeurs, des Princes, des Villes de l Empire. Le Coll√©ge des Secr√©taires… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie Fran√ßaise 1798

  • college ‚ÄĒ COLLEGE. s. m. Certain Corps ou Compagnie de personnes notables qui sont de mesme dignit√©. Illustre College. celebre College. le Sacr√© College des Cardinaux, ou absolument, le Sacr√© College. le College des Electeurs, des Princes, des Villes de l… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • College ‚ÄĒ Col lege, n. [F. coll[ e]ge, L. collegium, fr. collega colleague. See {Colleague}.] 1. A collection, body, or society of persons engaged in common pursuits, or having common duties and interests, and sometimes, by charter, peculiar rights and… ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • college ‚ÄĒ has many long established meanings: (1) a body of officials, membership of which is a privilege or honour, e.g. College of Cardinals, College of Arms, College of Physicians, etc., (2) an establishment for further education, normally part of a… ‚Ķ   Modern English usage

  • college ‚ÄĒ {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. koledŇľ] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. mnŇľ III, D. collegege u; lm D. collegege √≥w {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} w USA: samodzielna szkoŇāa wyŇľsza dziaŇāajńÖca przy uniwersytecie lub naleŇľńÖca do… ‚Ķ   Langenscheidt Polski wyjaŇõnieŇĄ

  • college ‚ÄĒ [k√§l‚Ä≤ij] n. [ME & OFr < L collegium, community, society, guild, fraternity < collega: see COLLEAGUE] 1. an association of individuals having certain powers and duties, and engaged in some common pursuit [the electoral college] 2. [orig.… ‚Ķ   English World dictionary

  • College ‚ÄĒ College; college; in¬∑ter¬∑college; sub¬∑college; ‚Ķ   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.