Codage Manchester

ÔĽŅ
Codage Manchester
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manchester.
Pile de protocoles
7.  Application
6.  Pr√©sentation
5.  Session
4.  Transport
3.  R√©seau
2.  Liaison
1.  Physique
Modèle Internet
Modèle OSI

Le codage Manchester est un codage synchrone. Il est utilisé dans les réseaux informatiques pour injecter sur le média physique (couche 1 du modèle OSI) les valeurs logiques correspondant au flux d'entrée. D'après la théorie de la relativitée sur les complexes hétérogènes de type deux on peut affirmer que c'est un codage Manchester.

Valeurs à coder Valeurs transmise
0 logique transition du niveau bas vers le niveau haut
1 logique transition du niveau haut vers le niveau bas

Les transitions descendantes, en rouge, codent l'état 1, tandis que les transitions montantes, en vert, codent l'état 0.


Attention toutefois, cela peut-√™tre l'inverse. Comme par exemple dans le programme des IUT de T√©l√©coms o√Ļ l'on apprend que les transition du niveau haut au niveau bas indiquent des 0. Cela n'est pas grave, il suffit que l'√©metteur et le r√©cepteur s'accordent sur la m√™me logique.


Le codage Manchester est aussi appelé codage biphase[1].

Sommaire

Utilisation

Ethernet 10BASE5, 10BASE2, 10BASE-T, 10BASE-FL.

Avantages

Mise en Ňďuvre simple, codage et d√©codage faciles, pas de composante continue (donc pas de perte de synchronisation sur les suites de symboles identiques).

Les probl√®mes habituellement rencontr√©s avec les codes tels que NRZ, NRZI ou Miller :

  • perte de synchronisation ;
  • ligne coup√©e (√† cause d'une rafale de 0) ;
  • sensibilit√© aux parasites ;
  • affaiblissement du signal car moyenne non nulle ;

sont résolus par le codage Manchester en supprimant les suites de 0 ou de 1.

La limite basse de la bande passante occupée n'est plus le continu comme dans les trois codes donnés en exemple. Elle vaut sensiblement la moitié de sa limite haute.

Inconvénients

La limite haute de la bande passante occupée est doublée.

Cas particulier

La s√©quence 1010101010... est cod√©e de la sorte :

La s√©quence 101010... est cod√©e 10  01  10  01  10  0, qui produit un signal carr√© √† la moiti√© de la fr√©quence d'entr√©e.

En termes d'√©tat, cela donne 10  01  10  01  10  0... et le signal poss√®de un rapport cyclique de 50% dont la fr√©quence est la moiti√© de la fr√©quence d'entr√©e. C'est pour cela que c'est cette s√©quence qui est utilis√©e dans le pr√©ambule d'une trame ethernet ou trame fddi.

D'un point de vue mathématique

Lorsque la distribution des bits transmis est √©quiprobablement r√©partie entre 1 et 0, la densit√© spectrale de puissance du codage Manchester s'exprime par :

S(f) = \frac{1}{R}sinc^2\frac{f}{2R}\sin^2\frac{\pi f}{2R}

o√Ļ R est le d√©bit binaire brut (10 Mbps, 100 Mbps, 1 Gbps...).

La densité spectrale de puissance de ce code est donc tout simplement proportionnelle au carré du module de la transformée de Fourier de l'impulsion élémentaire rectangulaire.

Liens externes

Codage Manchester (Animation)



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Codage Manchester de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Codage Manchester Diff√©rentiel ‚ÄĒ Le codage Manchester Differentiel est utilis√© dans les r√©seaux informatiques pour injecter sur le m√©dia physique (couche 1 du mod√®le OSI) les valeurs logiques correspondant au flux d entr√©e. Sommaire 1 R√®gles de codage 1.1 Utilisation 1.2… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage Manchester diff√©rentiel ‚ÄĒ Le codage Manchester Differentiel est utilis√© dans les r√©seaux informatiques pour injecter sur le m√©dia physique (couche 1 du mod√®le OSI) les valeurs logiques correspondant au flux d entr√©e. Sommaire 1 R√®gles de codage 1.1 Utilisation 1.2… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage biphase ‚ÄĒ Codage Manchester Pour les articles homonymes, voir Manchester. Pile de protocoles 7 ‚ÄĘ Application 6 ‚ÄĘ ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage En Ligne ‚ÄĒ Dans le domaine des t√©l√©communications, un code en ligne est un codage destin√© √† √™tre utilis√© dans les syst√®mes de communication pour les transmissions. Pour le transport de donn√©es num√©riques, le codage en ligne est souvent utilis√©. Il consiste… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage De L'information ‚ÄĒ On s int√©resse ici aux moyens de formaliser l information afin de pouvoir la manipuler (principalement pour la transmettre). On ne s int√©ressera donc pas au contenu mais seulement √† la forme. Sommaire 1 Alphabet, mot, langages 1.1 D√©finitions 1.2 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage Miller ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Miller. Pile de protocoles 7.  Application 6.  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage NRZ ‚ÄĒ No Return to Zero Pile de protocoles 7 ‚ÄĘ Application 6 ‚ÄĘ Pr√©sentation 5 ‚ÄĘ Session 4 ‚ÄĘ Transpor ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage en ligne ‚ÄĒ Dans le domaine des t√©l√©communications, un code en ligne est un codage destin√© √† √™tre utilis√© dans les syst√®mes de communication pour les transmissions. Pour le transport de donn√©es num√©riques, le codage en ligne est souvent utilis√©. Il consiste… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Codage NRZI ‚ÄĒ Non Return to Zero Inverted Le codage potion, Non Return to Zero Inverted en anglais, est une variante du codage NRZ. Le inverted (invers√©) fait r√©f√©rence au code NRZM cr√©√© en premier. On trouve √©galement la notation NRZS (S pour Space) √† la… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Manchester Mark I ‚ÄĒ Cet article concerne l ordinateur. Pour le bombardier parfois appel√© Manchester Mark I, voir Avro Manchester. Le Manchester Mark I √©tait un des premiers ordinateurs √©lectroniques. Il fut d√©velopp√© √† l universit√© de Manchester √† partir de la Small ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.