Citizen-Band

ÔĽŅ
Citizen-Band

Citizen-band

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CB.

La citizen band ou CB (de l'anglais, bande des citoyens) est une bande de fr√©quence allou√©e au trafic radio et ouverte √† tous. En fran√ßais, le sigle CB, qui a parfois √©t√© traduit par canaux banalis√©s, se prononce toujours ¬ę cibi ¬Ľ, √† l'anglaise. Par extension, le mot CB d√©signe √©galement les √©metteurs radio √©mettant sur la bande CB, et l'on appelle les utilisateurs les cibistes.

Les fr√©quences utilis√©es par la citizen-band se situent dans la bande autour des 27 MHz. En 1947 se d√©roule une conf√©rence mondiale pour r√©partir les fr√©quences hertziennes entre les diff√©rents utilisateurs. Seule une bande, le 27 m√©gahertz, reste inutilisable √† cause des nombreuses perturbations √©lectriques provoqu√©es par des appareils utilis√©s par l'industrie et la recherche m√©dicale. La conf√©rence d√©cide donc de la conc√©der √† la libre utilisation des citoyens. La seule contrainte pour l'utilisateur est de respecter la l√©gislation en vigueur concernant la citizen-band de son pays d'origine.

Sommaire

Historique

Cette activit√© prit naissance aux √Čtats-Unis au milieu des ann√©es 1950. Les premiers cibistes en France sont apparus √† l'aube des ann√©es 1960 gr√Ęce √† du mat√©riel professionnel (utilis√© alors aux √Čtats-Unis par les taxis, les ambulances ou la police) import√© sous le manteau. Ces pionniers √©taient pirates et risquaient la prison, confiscation et destruction de leur mat√©riel, ainsi que de lourdes amendes, mais b√©n√©ficiaient en pratique d'une large tol√©rance[1]. La CB connut une forte expansion en France √† partir de 1981, avec la lib√©ralisation des ondes (radios libres) promulgu√©e par le gouvernement de Fran√ßois Mitterrand.

La pratique de la CB est devenue l√©gale en France depuis 1981. Cette pratique a √©t√© strictement limit√©e d√®s le d√©but : bande √©troite de fr√©quences (22 canaux autour du canal ¬ę 11 ¬Ľ) et mode de transmission exclusif (FM). D√®s cette date, l'√Čtat d√©livra une licence d'utilisation, ce qui n'√©tait pas le cas avant, o√Ļ la d√©tention d'un appareil, si elle √©tait autoris√©e et imposait un certificat vis√© par la gendarmerie, n'autorisait pas pour autant son usage.

Depuis, les droits des cibistes fran√ßais ont √©volu√©. Ils peuvent d√©sormais utiliser 40 canaux et diff√©rents modes de modulation : FM - AM - SSB (USB et LSB).

Définitions et différences avec le radioamateurisme

À l'inverse de l'activité d'un radioamateur qui consiste en un service, la CB est un loisir. La CEPT, organisme européen chapeautant les services de télécommunications, a refusé d'intégrer la CB comme tel dès 1981.

En effet, tout un chacun, sans passer d'examen ni disposer d'aucune licence, peut acheter un √©metteur-r√©cepteur CB, le relier √† une antenne et recevoir et √©mettre autour de la fr√©quence des 27 MHz.

Certains cibistes disposent d'un √©quipement important (parfois du mat√©riel pour radioamateur) et exp√©rimentent des conditions d'√©mission diverses. Cette attitude les rapproche des radioamateurs. Un radioamateur est une station priv√©e d'√©mission-r√©ception, d√Ľment autoris√©e par le gouvernement du pays de r√©sidence. L'indicatif d'un radioamateur est attribu√© par l'√Čtat et ne peut √™tre am√©nag√©. Au contraire, un cibiste choisit librement soit un sobriquet ou surnom, soit les codes de ses initiales dans l'alphabet radio international. Le radioamateur peut utiliser une grande quantit√© de petites bandes r√©parties tout au long du spectre radio√©lectrique qui d√©bute juste au-dessus des fr√©quences audibles et se termine l√† o√Ļ d√©butent des fr√©quences correspondant √† la lumi√®re. Ces diverses bandes permettent d'√©tablir tout au long de la journ√©e ou de la nuit des contacts avec les diff√©rentes parties du monde. Les conversations √©tablies par les radioamateurs doivent se faire dans un langage clair et compr√©hensible de tous, et porter exclusivement sur l'exp√©rimentation concernant les radiocommunications et leur mise en Ňďuvre. Les stations radioamateur sont consid√©r√©es au service de l'√Čtat et par cons√©quent r√©quisitionnables en cas de catastrophe naturelle ou de conflit. Ainsi, lorsque les moyens de communication ¬ę modernes ¬Ľ (t√©l√©phonie, Internet, etc.) ne sont plus utilisables, l'√Čtat est en droit d'exiger l'usage de ces mat√©riels et installations.

Cependant, malgr√© la proximit√© technique des √©quipements, l'usage est tr√®s diff√©rent puisque le Cibiste, s'il contacte souvent ses amis, va √©galement rencontrer par les ondes de nouveaux interlocuteurs que cette bande de fr√©quence lui procure d'une fa√ßon tr√®s al√©atoire, avec qui il va parler ¬ę de tout et de rien ¬Ľ puisque le propos est la rencontre ou l'entretien de contacts d√©j√† √©tablis. Les conversations sont dites publiques a contrario de priv√©es, comme le sont celles de la radiot√©l√©phonie.

L'activit√© des cibistes n'est donc pas subordonn√©e √† la r√©ussite d'un examen technique, ni au respect de codes, d'o√Ļ le succ√®s qu'elle connut voici quelques ann√©es. N√©anmoins les l√©gislations de nombreux pays, ont d√©fini des limites techniques pour un mat√©riel homologuable, ce dernier permet tout de m√™me de communiquer entre personnes distantes de quelques dizaines de kilom√®tres et, suivant les conditions de propagation tr√®s al√©atoires, d'un continent √† l'autre.

Depuis le boom de la CB des années 1980, de nombreux Français ont adopté ce loisir.

Caractéristiques techniques

Poste CB portable.

A contrario de la t√©l√©phonie moderne op√©rant en full-duplex, dans lequel chacun peut parler en m√™me temps que son interlocuteur, la CB fonctionne comme les √©quipements du radioamateur : chacun parle √† son tour, rel√Ęchant la manette de son micro, et passe ainsi du mode √©mission au mode r√©ception pour √©couter l'autre protagoniste parler. Les appareils sont en fait des r√©cepteurs compl√©t√©s d'une partie √©metteur.

√Ä l'origine, les postes CB √©taient souvent install√©s dans des v√©hicules, ce qui est encore de nos jours tr√®s souvent le cas. Cependant, certaines installations se sont faites en ¬ę fixe ¬Ľ, au domicile, avec des appareils qualifi√©s de ¬ę bases ¬Ľ, plus √©labor√©es, et comportant beaucoup plus d'accessoires : micro sur pied, bruiteur, ampli plus puissant et, surtout, antenne mont√©e sur le toit de la demeure.

La CB utilise la bande de fr√©quence des 27 MHz, ce qui correspond √† une longueur d'onde de 11 m√®tres (ondes d√©cam√©triques). Durant les jours de bonne propagation des ondes radio, les contacts radio sur de grandes distances peuvent aller jusqu'√† plusieurs milliers, voire dizaines de milliers de kilom√®tres, quand les conditions requises s'y pr√™tent. D'une fa√ßon plus g√©n√©rale, on peut d√©finir deux types de propagation :

  • une dite ¬ę d'√©t√© ¬Ľ, permettant d'effectuer des contacts en Europe ;
  • une dite ¬ę d'hiver ¬Ľ permettant d'effectuer des contacts avec d'autres continents.

La propagation des ondes radio est r√©gie quasiment exclusivement entre 1 MHz et 30 MHz par l'activit√© solaire. En effet, les √©ruptions solaires, taches et autres flamm√®ches rendent les couches ionosph√©riques imperm√©ables aux ondes radio, ce qui permet d'utiliser certaines couches situ√©es aux confins de l'atmosph√®re comme des ¬ę miroirs ¬Ľ pour les ondes radio. De cette mani√®re, les signaux radio pourront franchir des dizaines de milliers de kilom√®tres en r√©alisant plusieurs bonds. L'activit√© solaire varie du minimum au maximum sur un cycle total de 11 ans, qui provoque du ¬ę silence radio ¬Ľ total √† la cacophonie o√Ļ tous les coins du globe sont audibles en m√™me temps.

La bande CB est divis√©e en 40 canaux l√©gaux. Cependant, certains cibistes utilisent des appareils modifi√©s pour avoir deux fois 40 canaux suppl√©mentaires, dits ¬ę SUP ¬Ľ et ¬ę INF ¬Ľ. Il n'est pas rare d'√©couter des cibistes sur des fr√©quences plus basses. 26,285 MHz est une fr√©quence d'appel internationale. La fr√©quence 26,535 MHz, en mode FM, est tr√®s pris√©e des cibistes allemands, de m√™me que le 27,315 MHz, toujours en FM.

Les ann√©es de bonne propagation, au d√©but du mois de septembre, on peut aussi √©couter les √Čtats-Unis avec n'importe quel appareil d'entr√©e de gamme. Il suffit de tendre l'oreille en se positionnant sur le canal 6 ou bien sur le 26 en AM, on y entend du trafic local qui vient d'outre-Atlantique.

Antennes pour la CB de proximité

Id√©alement une antenne fouet doit faire 1/4 de longueur d'onde soit 2,75 m. Cela ne pose pas trop de probl√®me sur un toit de maison, mais cela s'av√®re plus d√©licat sur un v√©hicule o√Ļ elle est g√©n√©ralement raccourcie par une ¬ę self ¬Ľ (bobine) √† la base.

Dans tous les cas, il convient d'√™tre soigneux lors de la r√©alisation et du raccordement d'une antenne. Notamment, il convient d'utiliser un c√Ęble coaxial de bonne qualit√©, de r√©gler la longueur de l'antenne de fa√ßon √† limiter le taux d'ondes stationnaires (TOS ou ROS en fran√ßais - SWR en anglais) √† l'aide de l'appareil nomm√© TOS-m√®tre, externe ou int√©gr√© au poste lui-m√™me. Si cette valeur ROS ou TOS est trop √©lev√©e, elle fait perdre des performances et augmente les nuisances potentielles aupr√®s des voisins (la r√©ception TV ou radiodiffusion peut √™tre affect√©e). Les ondes √©tant mal dispers√©es, leur puissance mal dissip√©e peut endommager le transistor de sortie du poste CB et m√™me le d√©truire et provoquer une panne co√Ľteuse.

Le DX, pour échanger des QSL sur ses QSO

L'activit√© qui consiste √† rechercher des contacts lointains s'appelle le DX soit deux lettres D= Distance et X inconnue. Les cibistes recherchent les contacts sur un canal d'appel situ√© sur 27,555 MHz ou 27,455 MHz. Cependant, ces canaux ne font pas partie des 40 canaux l√©gaux de base, mais sont situ√©s dans la zone des canaux ¬ę SUP ¬Ľ. Avec 10 watts et une simple antenne quart d'onde certains ont contact√© plus de 200 pays diff√©rents mais souvent ils utilisent des antennes directionnelles (Yagi par exemple) permettant de s√©lectionner un √©metteur lointain.

Une antenne directionnelle peut se r√©v√©ler tr√®s utile pour am√©liorer grandement la qualit√© d'une transmission. Les cibistes utilisent g√©n√©ralement des antennes de type Yagi, Cubical Quad, Delta Loop. L'antenne ¬ę r√Ęteau ¬Ľ pour la r√©ception de la t√©l√©vision est une antenne Yagi, du nom de son inventeur, un radioamateur japonais. Ces antennes offrent un gain et une directivit√© (les signaux lat√©raux et arri√®res sont fortement att√©nu√©s, les signaux de stations face √† l'antenne fortement amplifi√©s). Ces antennes sont plac√©es sur des m√Ęts hauban√©s ou sur des pyl√īnes en fonction de leur taille. Comme elles sont directionnelles, elles sont souvent fix√©es sur un rotor d'antenne (moteur √©lectrique) qui permet √† l'op√©rateur de la station radio de piloter son antenne depuis sa station.

Lorsqu'un contact lointain est √©tabli, les cibistes √©changent souvent des cartes postales de fa√ßon √† ¬ę confirmer ¬Ľ le contact. Ces cartes sont appel√©es ¬ę cartes QSL ¬Ľ.

Beaucoup d'amateurs de DX ont tendance √† d√©border de la l√©gislation en puissance ou fr√©quence, √† leurs risques et p√©rils ! Des puissances allant de quelques dizaines de watts √† plusieurs kilowatts sont parfois utilis√©es... Les plus passionn√©s peuvent se tourner vers le statut de radioamateur, de fa√ßon √† exploiter des fr√©quences diverses en toute l√©galit√©.

Culture CB

Ouverte √† tous, la CB pr√©sente un style sp√©cifique qui la distingue imm√©diatement du radioamateurisme dont l'objectif initial est purement, r√©glementairement restreint aux propos techniques. Cependant, depuis la mise en place de la licence radioamateur tr√®s simplifi√©e ¬ę F0 ¬Ľ (pas de technique), le contenu des conversations des radioamateurs converge de plus en plus vers celui des cibistes.

Leurs appareils alternant la fonction récepteur puis émetteur, la discipline impose de ne pas parler trop longtemps et de terminer par un mot ou un code particulier permettant de faire comprendre qu'on a fini sa phrase. La difficulté reste à l'intervenant extérieur, voulant se mêler à une conversation déjà commencée, qui doit envoyer un Break! assez bien placé pour être entendu, remarqué pour être accepté.

L'usage fait appel √† l'auto-discipline des cibistes qui s'y conforment, ou qui se font rappeler √† l'ordre par mod√©ration interne des utilisateurs, sans autre autorit√©. Exemple : le respect de l'usage de certains canaux pour l'appel (le 27), les secours (le 9), les r√©glages (le 20), les routiers (le 19), etc.

Les codes ¬ę Q ¬Ľ, code chiffre, abr√©viations

Les utilisateurs aguerris utilisent une version du code Q international, compos√© d'abr√©viations de trois lettres. Par exemple ¬ę QRO ¬Ľ signifie que le signal est ¬ę clair et net ¬Ľ, ¬ę QRT ¬Ľ pr√©vient ¬ę je coupe la communication ¬Ľ.

Le code Q devrait √™tre r√©serv√© aux transmissions en code Morse (t√©l√©graphie), mais il est souvent utilis√© pour les communications ¬ę en phonie ¬Ľ, m√™me par les radioamateurs. Cependant, la version du code Q utilis√©e par les cibistes est un peu particuli√®re, et notamment, la signification des abr√©viations n'est pas exactement la m√™me que chez les radioamateurs.

Les cibistes utilisent √©galement des codes num√©riques, dont certains sont √©galement utilis√©s par les radioamateurs. Par exemple :

  • 44, ¬ę bonne f√™te ¬Ľ ; 88, ¬ę bonnes bises ¬Ľ ;
  • 73 : amiti√©s ;
  • 51 : poign√©e de main ;
  • 144 : polarisation horizontale et par extension ¬ę aller au lit ¬Ľ !

Un grand nombre d'autres abr√©viations sont utilis√©es, √† l'instar des argots par r√©gion ou m√©tier :

  • Papa 22 : repr√©sentant de forces de l'ordre ;
  • bo√ģte √† images : radar de contr√īle de vitesses ;
  • les cowboys : les motards de la police ;
  • la diligence : le fourgon policier ;
  • gastro solide : repas ;
  • gastro liquide : boisson ;
  • milles pattes : routier, semi-remorque ;
  • grand ruban : autoroute.

Sont utilisées également les abréviations comme OM (old men) pour les hommes ou YL (young ladies) pour les dames, et XYL pour les dames mariées, désignant les utilisateurs et utilisatrices CB par leur genre.

Législations par pays

Normes européennes

  • Directive Europ√©enne R & TTE n¬į 1999/5/CE
  • Normes EN 300433 ou EN 300135 soit : 40 canaux, 4 W cr√™te en AM ou BLU et 4 W en FM

Allemagne

L'Allemagne autorise la phonie, le Packet radio, la VoIP (syst√®me de ¬ę CB-Gateway ¬Ľ o√Ļ une CB coupl√©e √† un ordinateur sert de relais et envoie la conversation √† travers l'Internet vers un autre relais, permettant des conversations CB-internet-CB sans limite de distance), et la t√©l√©vision (SSTV).

Les postes autoris√©s peuvent correspondre √† 2 normes :

‚Äď les postes correspondant √† la norme europ√©enne CEPT : √©missions uniquement en FM limit√©es √† 4 watts sur 40 canaux,
‚Äď les postes r√©pondant aux normes f√©d√©rales : √©missions limit√©es √† 1 watt en AM, 4 watts en FM et 4 watts en cr√™te en BLU sur 80 canaux.

Les canaux 1 √† 40 sont communs √† la norme CEPT et aux normes f√©d√©rales et sont r√©partis comme suit entre 26,965 MHz et 27,405 MHz :

Canal Fréquence Note
1 26,965 Canal d'appel FM
2 26,975
3 26,985
4 27,005 Canal d'appel AM
5 27,015
6 27,025 Canal pour le Packet Radio
7 27,035 Canal pour le Packet Radio
8 27,055
9 27,065 Canal d'appel d'urgence
10 27,075
11 27,085 Canal pour la VoIP
12 27,105 élément
13 27,115
14 27,125
15 27,135 Canal d'appel USB
16 27,155 Canal des bateliers
17 27,165
18 27,175
19 27,185 Canal des routiers
20 27,205
21 27,215 Canal pour la VoIP
22 27,225
23 27,255
24 27,235 Canal pour le Packet Radio
25 27,245 Canal pour le Packet Radio
26 27,265
27 27,275
28 27,285
29 27,295
30 27,305 Canal de trafic longue distance FM
31 27,315 Canal de trafic longue distance FM
32 27,325
33 27,335
34 27,345
35 27,355
36 27,365
37 27,375
38 27,385
39 27,395
40 27,405

Les 40 canaux suppl√©mentaires sont r√©partis comme suit entre 26,565 MHz et 26,955 MHz (bande ¬ę 1 x inf ¬Ľ) :

Canal Fréquence Note
41 26,565 Canal pour le Packet Radio
42 26,575 Trafic longue distance
43 26,585
44 26,595
45 26,605
46 26,615
47 26,625
48 26,635
49 26,645
50 26,655
51 26,665 Canal pour la VoIP
52 26,675 Canal pour le Packet Radio
53 26,685 Canal pour le Packet Radio
54 26,695
55 26,705
56 26,715
57 26,725
58 26,735
59 26,745
60 26,755
61 26,765 Canal pour la VoIP
62 26,775
63 26,785
64 26,795
65 26,805
66 26,815
67 26,825
68 26,835
69 26,845
70 26,855
71 26,865
72 26,875
73 26,885
74 26,895
75 26,905
76 26,915 Canal pour la télévision (SSTV)
77 26,925 Canal pour le Packet Radio
78 26,935
79 26,945
80 26,955

Belgique

Canal Fréquence Note
14 27,125 Talkie-walkie (jouet)

Voir la législation française 40 Ch 4 W FM 40 Ch 1 W AM Idem SSB

Canada

Les 40 canaux sont utilis√©s. Le canal 9 est r√©serv√© aux appels d'urgence et est officieusement utilis√© par les autorit√©s publiques (pompiers, police, ambulances)[r√©f. n√©cessaire]. Certains canaux sont utilis√©s par des localit√©s ou regroupements locaux.

Espagne

√Čtats-Unis

Aux USA, pas de licence, il suffit d'utiliser un mat√©riel certifi√© par le F.C.C, dans la bande des 26,965 √† 27,405 MHz. Le trafic est strictement r√©serv√© √† la voix, la puissance limit√©e √† 4 W en AM.

Les antennes sont limit√©es en hauteur (60 pieds √† peu pr√®s 20 m).

France

  • Les canaux utilisables vont de 26,965 √† 27,405 MHz avec une puissance maximum de W en cr√™te. Les modulations autoris√©es sont l'AM (modulation d'amplitude), FM (modulation de fr√©quence) et BLU (bande lat√©rale unique). Dans ces conditions, la port√©e peut atteindre 50 km en moyenne (avec antenne fixe).
    • La CB est r√©serv√©e au trafic vocal, le morse, les donn√©es et la t√©l√©vision y sont interdits.
    • La bande CB d√©cam√©trique est constitu√©e de 40 canaux dont voici les fr√©quences :
Fréquence (MHz) Numéro canal
26,965 01
26,975 02
26,985 03
27,005 04
27,015 05
27,025 06
27,035 07
27,055 08
27,065 09
27,075 10
27,085 11
27,105 12
27,115 13
27,125 14
27,135 15
27,155 16
27,165 17
27,175 18
27,185 19
27,205 20
27,215 21
27,225 22
27,255 23
27,235 24
27,245 25
27,265 26
27,275 27
27,285 28
27,295 29
27,305 30
27,315 31
27,325 32
27,335 33
27,345 34
27,355 35
27,365 36
27,375 37
27,385 38
27,395 39
27,405 40
  • Les canaux d'appel, √† ne pas utiliser pour les communications :
    • 9 : appel d'urgence,
    • 19 : route et routier (AM)
    • 11 : canal d'appel FM
    • 27 : canal d'appel AM
    • 31 : canal d'appel FM nord Europe et environ
    • 4 sup : canal d'appel BLU France (27,455 MHz, USB)
    • 12 sup : canal d'appel BLU international.

Royaume-Uni

L'utilisation de postes mobiles ou fixes CB est assujettie √† l'obtention d'une licence aupr√®s du Secretary of State for Trade and Industry. Elle co√Ľte 15 ¬£ par an.

  • La r√©glementation (MPT 1382 de d√©cembre 1997) autorise deux bandes de fr√©quences :
    • la bande europ√©enne : 26,965 MHz - 27,405 MHz ;
    • et la bande Royaume-Uni : 27,60125 MHz - 27,99125 MHz. 27,78125 MHz fait office de ¬ę canal d'appel ¬Ľ.

Bien noter qu'au Royaume-Uni, seules la modulations de fréquence (FM) et de phase sont autorisées, AM et BLU sont interdites.

Le site des associations de cibistes britanniques : British Citizens' Band Confederation

Depuis décembre 2002, le Packet radio est légal sur cette bande[2], mais est réservé au protocole AX.25, sans nodes, digipeaters ou courrier.

Luxembourg

Pays-bas

Portugal

Suisse

SR 784.103.12/1.1 ( 40 FM / 4 watts CEPT ETSI 300135 ) SR 784.103.12/1.2 (40 AM / 1 watt - 40 SSB / 4 watts CEPT ETSI 300443) La puissance d'√©mission et les fr√©quences de votre appareil de radiocommunication doivent r√©pondre aux prescriptions suisses. Sont actuellement admis les appareils √† 40 canaux, dont la puissance d'√©mission est limit√©e :

  • en modulation de fr√©quence FM exclusivement : 4 watts,
  • en modulation AM : 1 watt,
  • en modulation SSB : 4 watts.

Liste des fr√©quences 27 MHz autoris√©es pour la CB en Suisse :

  • 26.965 Canal d'appel FM pour la Suisse romande et pour l'Europe germanophone
  • 27.005 Canal d'appel AM pour la Suisse romande
  • 27.065 Canal d'urgence AM international, canal d'appel AM pour la Suisse allemande
  • 27.155 Canal d'appel USB (LSB) Suisse
  • 27.185 Canal des routiers (Euro-Trucker) AM, FM
  • 27.205 Transmission de donn√©es (Suisse), AM, FM, SSB
  • 27.215 Transmission de donn√©es (Suisse), AM, FM, SSB
  • 27.225 Transmission de donn√©es (Suisse), AM, FM, SSB
  • 27.255 Transmission de donn√©es (Suisse), FM
  • 27.235 Packet Radio CH et D en FM (seulement pour QSO)
  • 27.245 Packet Radio CH et D en FM
  • 27.405 Canal d'appel FM pour la Suisse allemande et les zones limitrophes D + A


Concession de radiocommunication à usage général

Art. 40 OGC Concession de radiocommunication à usage général
La concession de radiocommunication à usage général autorise son titulaire à participer à la radiotéléphonie et à la radiocommunication de données à courte distance avec trois installations de radiocommunication à usage général au plus.

Art. 41 OGC Bandes de fréquences
Les radiocommunications √† usage g√©n√©ral disposent de fr√©quences dans la bande des 27 MHz.

Art. 42 OGC Utilisation des installations de radiocommunication

  1. Dans la bande des 27 MHz, le concessionnaire peut utiliser une installation de radiocommunication, dotée en série d’une prise pour une antenne externe, avec n’importe quelle antenne adaptée à la bande de fréquences en question.
  2. Il n’a pas le droit d’utiliser un appareil permettant d’augmenter la puissance rayonnée à l’antenne.
  3. Il n’a pas le droit d’utiliser une installation de radiocommunication pour transmettre de la musique ou des programmes radiophoniques.
  4. Lorsqu’une installation de radiocommunication est mise en place ou exploitée, le concessionnaire et les tiers autorisés en vertu de l’art. 11 doivent se munir de l’acte de concession ou d’une attestation délivrée par l’autorité concédante.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Gai Luron appelle Calamity Jane, Le Nouvel Observateur 5 juillet 1980 page 44, 45, 46, 47
  2. ‚ÜĎ CB radio

Liens externes

Ce document provient de ¬ę Citizen-band ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Citizen-Band de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Citizen Band ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir CB. La citizen band ou CB (de l anglais, bande des citoyens) est une bande de fr√©quence allou√©e au trafic radio et ouverte √† tous. En fran√ßais, le sigle CB, qui a parfois √©t√© traduit par canaux banalis√©s, se… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Citizen band ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir CB. La citizen band ou CB (de l anglais, bande des citoyens) est une bande de fr√©quence allou√©e au trafic radio et ouverte √† tous. En fran√ßais, le sigle CB, qui a parfois √©t√© traduit par canaux banalis√©s, se… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • citizen band ‚ÄĒ n. f. Bande de fr√©quence radio ouverte √† l √©mission et √† la r√©ception de messages personnels ou locaux au moyen de postes de faible puissance. Syn. (off. recommand√©) bande publique. (Abr√©v.: C.B.) citizen band [sitiz…ônb…ĎŐÉd] n.¬†f. √ČTYM. 1977, am√©r ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Citizen Band ‚ÄĒ For radio band, see Citizens band radio. Citizen Band Citizen Band performing live, 1978 Background information Origin ‚Ķ   Wikipedia

  • Citizen-band ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir CB et Cibi (auteur). La citizen band ou CB (de l anglais, bande des citoyens) sont des fr√©quences allou√©es (canaux) au trafic radio et ouverte √† tous. En fran√ßais, le sigle CB, qui a parfois √©t√© traduit par… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • citizen band ‚ÄĒ civilinis daŇĺniŇ≥ diapazonas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. citizen band; citizen frequency range vok. Personalfunkverbindungsfrequenzband, n rus. –ī–ł–į–Ņ–į–∑–ĺ–Ĺ —á–į—Ā—ā–ĺ—ā –ī–Ľ—Ź –Ņ–Ķ—Ä—Ā–ĺ–Ĺ–į–Ľ—Ć–Ĺ–ĺ–Ļ —Ä–į–ī–ł–ĺ—Ā–≤—Ź–∑–ł, m pranc. gamme de fr√©quences de… ‚Ķ   Radioelektronikos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • citizen band ou citizen's band ‚ÄĒ ‚óŹ citizen band ou citizen s band nom f√©minin (anglais citizen s band, bande du citoyen) Bande de fr√©quences autour de 27 MHz mise √† la disposition du public pour des radiocommunications effectu√©es √† titre priv√©, avec des √©metteurs de faible… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • citizen band frequency ‚ÄĒ civilinio diapazono daŇĺnis statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. citizen band frequency vok. Personalfunkverbindungsfrequenz, f rus. —á–į—Ā—ā–ĺ—ā–į –ī–ł–į–Ņ–į–∑–ĺ–Ĺ–į –Ņ–Ķ—Ä—Ā–ĺ–Ĺ–į–Ľ—Ć–Ĺ–ĺ–Ļ —Ä–į–ī–ł–ĺ—Ā–≤—Ź–∑–ł, f pranc. fr√©quence de bande civile, f ‚Ķ   Radioelektronikos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • citizen band radio ‚ÄĒ noun point to point broadcasting on an assigned frequency band, with transmitters and receivers appropriate to individual use, as by truck drivers, etc ‚Ķ   Australian English dictionary

  • Okla. Tax Comm'n v. Citizen Band, Potawatomi Indian Tribe of Okla. ‚ÄĒ Okla. Tax Commission v. Citizen Band, Potawatomi Indian Tribe of Okla. Supreme Court of the United States A ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.