Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec (1931 À 1959)

ï»ż
Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec (1931 À 1959)

Chronologie de l'histoire du Québec (1931 à 1959)

Lys-blanc.pngChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.png
1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981

Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements depuis l'entrée en vigueur du Statut de Westminster jusqu'au début de la Révolution tranquille.

Sommaire

Années 1930

  • 1931 - Le Statut de Westminster assure la reconnaissance officielle et l'autonomie qu'ont acquis les Dominions depuis quelques dĂ©cennies. Il vient rĂ©duire Ă  presque rien les pouvoirs du Parlement britannique envers le Dominion du Canada. Avec ce traitĂ©, les Dominions peuvent maintenant jouir, de fait, de leur autonomie et dĂ©cider librement s'ils veulent s'associer au Commonwealth.
  • 1931 - Les femmes mariĂ©es qui ont un emploi obtiennent le droit lĂ©gal de toucher leur propre salaire. Avant cette date, le salaire d'une femme mariĂ©e en communautĂ© de biens pouvait, selon la loi, ĂȘtre remis directement Ă  son Ă©poux, qui Ă©tait libre d'en disposer Ă  son grĂ©.
  • 1931 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : Les libĂ©raux s'emparent de la majoritĂ© des siĂšges. Dans toutes les autres provinces canadiennes et mĂȘme au fĂ©dĂ©ral, la crise Ă©conomique a provoquĂ© la chute des partis au pouvoir.
  • 1931 - Un jugement de la Cour supĂ©rieure accorde au gouvernement fĂ©dĂ©ral la juridiction exclusive de la radio. Ce jugement sera confirmĂ©, en 1932, par le Conseil privĂ©.
  • 1931 - Adoption par le Parlement du QuĂ©bec de la Loi du chĂŽmage qui ratifie ainsi une entente conclue avec le gouvernement fĂ©dĂ©ral dans le but de procurer du travail aux chĂŽmeurs.
  • 1931 - Fondation des Cercles des jeunes naturalistes (CJN). Un an aprĂšs la fondation on compte dĂ©jĂ  100 cercles. En 1940, 25 000 jeunes quĂ©bĂ©cois font partie de l'un des 882 cercles qui existent alors.
  • 1931 -Construction du Jardin zoologique de QuĂ©bec.
  • 1932 - Fondation du Cooperative Commonwealth Federation (C.C.F.) par J. S. Woodsworth Ă  Calgary. Il deviendra le Nouveau Parti dĂ©mocratique (N.P.D.).
  • 1932 - Dans le sillage de la crise Ă©conomique et de la crise intellectuelle qu'elle provoque en retour, fondation de divers mouvements de jeunesse : des Jeunes-Canada, de la Jeunesse ouvriĂšre catholique (JOC) et de la Jeunesse Ă©tudiante catholique (JEC).
  • 1932 - Le gouvernement provincial et les municipalitĂ©s acceptent de participer au plan du gouvernement fĂ©dĂ©ral (Plan Gordon) dont l'objectif est de placer les chĂŽmeurs sur des terres. Au QuĂ©bec, l'objectif est de milles chĂŽmeurs. Le 21 septembre, dĂ©part de 84 colons quĂ©bĂ©cois pour l'Abitibi-TĂ©miscamingue. Entre le 1er septembre et le 16 dĂ©cembre, on estime que 2,876 personnes, dont 446 chefs de famille, ont Ă©tĂ© Ă©tablies sur des lots de colonisation.
  • 1932 - En avril 1932, aprĂšs quelques mois de tractations avec les autoritĂ©s universitaires de McGill et le gouvernement de la province, la Fondation Rockefeller accorde plus de 1 million $ pour la crĂ©ation de l'Institut de neurologie de MontrĂ©al. L'UniversitĂ© McGill apporte une contribution de 125 000 $ au projet, la ville de MontrĂ©al verse 300 000 $ et le gouvernement de Taschereau, 400 000 $.
  • 1932 - Le 1er octobre, la Beauharnois, Light, Heat and Power commence Ă  produire de l'Ă©lectricitĂ©.
  • 1933 - Publication du Manifeste de RĂ©gina par la Cooperative Commonwealth Federation (C.C.F.) qui veut faire sortir les travailleurs du marasme Ă©conomique. Il annonce, entre autres choses, l'assurance-chĂŽmage, l'assurance-maladie, les logements sociaux.
  • 1933 - La Garnison Valcartier est amĂ©nagĂ© pour recevoir 2 000 chĂŽmeurs.
  • 1933 - Premier congrĂšs de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (Acfas). Jusqu'alors, l'association s'Ă©tait contentĂ©e d'activitĂ©s de vulgarisation.
  • 1933 - Loi de l’aide aux chĂŽmeurs, qui permet d’entreprendre la construction du Jardin botanique en 1936. Il ouvrira ses portes en 1939 mais la construction ne sera complĂ©tĂ©e en 1942.
  • 1934 - CrĂ©ation de la Banque du Canada. Le problĂšme du bilinguisme du papier monnaie se pose.
  • 1934 - Schisme au sein du parti libĂ©ral du QuĂ©bec. Paul Gouin prend la tĂȘte du mouvement et fonde l'Action libĂ©rale nationale qui propose un programme progressiste et nationaliste.
  • 1934 - Fondation des revues La relĂšve et Vivre.
  • 1934 - Fondation du journal l'Ordre par Olivar Asselin.
  • 1934 - Le 8 aoĂ»t, le gouvernement provincial annonce qu'il consacrera 10 millions $ pour la colonisation.
  • 1935 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : Le parti conservateur dirigĂ© par Maurice Duplessis conclue une alliance avec l'Action libĂ©rale nationale de Paul Gouin. Le 25 novembre, les libĂ©raux de Taschereau conservent le pouvoir mais leur majoritĂ© n'est plus que de 4 siĂšges.
  • 1935 - Publication de Social Planning for Canada par la «League for Social Reconstruction», critique du capitalisme la plus Ă©laborĂ©e Ă  voir le jour au Canada oĂč l'on propose une Ă©conomie planifiĂ©e et socialisĂ©e qui met de l'avant la planification bureaucratique, l'organisation sociale et la rationalitĂ©[1].
  • 1935 - Le FrĂšre Marie-Victorin fait paraĂźtre La flore laurentienne.
  • 1936 - EnquĂȘte sur les comptes publics. Les libĂ©raux provinciaux, au pouvoir depuis 39 ans, dont seize avec Louis-Alexandre Taschereau Ă  leur tĂȘte, sont soudainement Ă©claboussĂ©s par le scandale, suite Ă  l'enquĂȘte du ComitĂ© sur les comptes publics du printemps 1936. L'enquĂȘte avait mis en lumiĂšre la corruption du rĂ©gime qui impliquait directement le frĂšre mĂȘme du premier ministre.
  • 1936 - Fondation par Maurice Duplessis de l'Union nationale. Ce parti rĂ©sulte de la fusion du parti conservateur et de l'Action libĂ©rale nationale. Toutefois, un nouveau schisme amĂšne Paul Gouin et quelques partisans Ă  quitter l'Union nationale. À Élection gĂ©nĂ©rale quĂ©bĂ©coise de 1936 du 17 aoĂ»t l'Union nationale est Ă©lue avec une majoritĂ© de siĂšges dans le sillage du double contexte de la crise Ă©conomique et de l'enquĂȘte sur les comptes publics. Ce parti occupera le pouvoir jusqu'en 1960, Ă  l'exception des annĂ©es 1939-1944.
  • 1936 - Le QuĂ©bec, Ă  la suite d'autres provinces, adopte une loi des pensions de vieillesse suite Ă  l'instauration d'un tel rĂ©gime de pension par le gouvernement fĂ©dĂ©ral en 1927.
  • 1936 - OnĂ©sime Gagnon, Ă  la tĂȘte du Service des mines, crĂ©e des bourses d'Ă©tudes pour les Ă©tudiants.
  • 1936 - Le MĂ©morial de Vimy ouvre en l'honneur des soldats canadiens qui sont morts sur le champ de bataille en France lors de la PremiĂšre Guerre mondiale.
  • 1936 - Le gouvernement fĂ©dĂ©ral du Canada commence Ă  imprimer la monnaie bilingue.
  • 1937-1940 - EnquĂȘte Rowell-Sirois sur les relations fĂ©dĂ©rales-provinciales.
  • 1937 - Le gouvernement fĂ©dĂ©ral augmente de maniĂšre significative le budget du ministĂšre de la dĂ©fense. Au Canada français et au Canada anglais, la population, frappĂ©e par le chĂŽmage, est inquiĂšte.
  • 1937 - Le QuĂ©bec adopte une loi pour venir en aide aux «mĂšres nĂ©cessiteuses».
  • 1937 - En mars 1937, la « loi du cadenas Â» de Duplessis vint remplacer l'article 98 du Code criminel (FĂ©dĂ©ral), interdisant les idĂ©es dangereuses, qui venait d'ĂȘtre abrogĂ© grĂące Ă  une pĂ©tition d’un demi-million de signatures.
  • 1937 - Le 20 mai, une loi provinciale est adoptĂ©e qui permet de faire prĂ©valoir le texte français sur le texte anglais lorsque les textes diffĂšrent.
  • 1937 - Le QuĂ©bec s'oppose Ă  la centralisation des pouvoirs et au droit d'Ottawa d'enquĂȘter sur les finances provinciales.
  • 1937 - CrĂ©ation du Bureau d'entomologie du ministĂšre des Terres et ForĂȘts.
  • 1937 - CrĂ©ation de la FacultĂ© des sciences de l'UniversitĂ© Laval. La nouvelle FacultĂ© comprend une Ă©cole des mines et de mĂ©tallurgie.
  • 1937 - Formation du Conseil provincial des recherches agricoles. Toutefois, il ne se rĂ©unira pour la premiĂšre fois qu'en 1947. Il sera remplacĂ© en 1987 par le Conseil des recherches en pĂȘches et en agro-alimentaire du QuĂ©bec (CORPAQ).
  • 1937 - Le FrĂšre Marie-Victorin rĂ©clame du gouvernement provincial la crĂ©ation d'un institut de gĂ©ologie; l'ACFAS, dont il est le prĂ©sident, endosse officiellement sa requĂȘte.
  • 1937 - Loi accordant une subvention de 200 000 $ Ă  l'École supĂ©rieure de commerce de QuĂ©bec.
  • 1937 - Publication de Menaud, maĂźtre-draveur, par FĂ©lix-Antoine Savard.
  • 1937 - DĂ©cĂšs du FrĂšre AndrĂ© le 6 janvier.
  • 1938 - Le Parlement fĂ©dĂ©ral adopte la Loi nationale sur l'Habitation qui sera refondue en 1944. La SociĂ©tĂ© Centrale d'HypothĂšques et de logement est crĂ©Ă©e en 1946 comme organisme responsable de l'administration de cette loi.
  • 1938 - Fondation de l'École des sciences sociales Ă  l'UniversitĂ© Laval. AnnoncĂ© le 31 mars, l'École accueille ses premiers Ă©tudiants en octobre. L'École deviendra une FacultĂ© en 1943.
  • 1938 - Le Conseil national de recherche du Canada (CNR) met sur pied un ComitĂ© de la recherche mĂ©dicale afin de subventionner le travail des universitaires. En 1969, ce ComitĂ© s'affranchit du CNR pour devenir un organisme autonome : le Conseil de recherches mĂ©dicales du Canada[2].
  • 1938 - Fondation, par Armand Frappier, de l'Institut de microbiologie et d'hygiĂšne de MontrĂ©al qui est indĂ©pendant administrativement et financiĂšrement de l'UniversitĂ© de MontrĂ©al. Maurice Duplessis a accordĂ© 75 000 $ Ă  cette fin et l'Institut complĂ©tera son budget de fonctionnement Ă  mĂȘme les revenus de la vente de vaccins. La Seconde Guerre mondiale permet Ă  l'Institut d’acquĂ©rir non seulement une solide expĂ©rience dans la production industrielle et la recherche microbiologique, mais il s'est imposĂ© comme fournisseur de vaccins et de produits apparentĂ©s au QuĂ©bec et au Canada. DĂšs le dĂ©part, l'Institut est un centre d'enseignement - puisqu'elle forme des microbiologistes - et de recherche[3].
  • 1938 - L'Institut de biologie de l'UniversitĂ© de MontrĂ©al forme un laboratoire d'hydrobiologie et d'ichtyologie qui deviendra en 1943 l'Office de biologie du MinistĂšre de la Chasse et de la PĂȘche.
  • 1938 - Loi pourvoyant Ă  la crĂ©ation d'une Ă©cole supĂ©rieure des pĂȘcheries.
  • 1938 - Loi pourvoyant Ă  l'Ă©tablissement de mines-Ă©coles.
  • 1938 - Loi pourvoyant Ă  l'Ă©tablissement, Ă  QuĂ©bec, d'une Ă©cole des mines, de gĂ©ologie et de mĂ©tallurgie Le gouvernement s'engage Ă  verser une subvention annuelle de 100 000 $ Ă  l'UniversitĂ© Laval Ă  cette fin.
  • 1939 - DĂ©but de la participation du Canada Ă  la Seconde Guerre mondiale : le Canada dĂ©clare la guerre Ă  l'Allemagne nazie le 10 septembre. Toutefois, conformĂ©ment Ă  la propagande libĂ©rale menĂ©e auprĂšs des Canadiens français depuis 1917, le gouvernement s'engage Ă  n'avoir recours qu'au volontariat.
  • 1939 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : ObĂ©issant Ă  la pression du gouvernement fĂ©dĂ©ral, Duplessis dĂ©clenche une Ă©lection qu'il perd au profit du parti libĂ©ral dirigĂ© par AdĂ©lard Godbout le 25 octobre.
  • 1939 - Le 9 avril, le pĂšre Georges-Henri LĂ©vesque fonde le Conseil supĂ©rieur de la coopĂ©ration dans le but d'unifier l'enseignement et la pratique de la coopĂ©ration et offrir un dĂ©bouchĂ© aux nouveaux Ă©tudiants de l'École des sciences sociales[4].
  • 1939 - Le QuĂ©bec adopte le devise Je me souviens.

Années 1940

  • 1940 - La France est envahie par l'armĂ©e allemande de Hitler.
  • 1940 - Les libĂ©raux fĂ©dĂ©raux sont reportĂ©s au pouvoir en promettant de nouveau aux Ă©lecteurs quĂ©bĂ©cois qu'il n'y aurait pas de conscription. Toutefois, avec la chute de la France en juin 1940, le gouvernement fĂ©dĂ©ral fait adopter en aoĂ»t une loi de mobilisation gĂ©nĂ©rale qui oblige toute la population Ă  s'enregistrer. Les soldats appelĂ©s ne serviront qu'au Canada, le volontariat demeurant la seule forme de service outre-mer.
  • 1940 - La Commission Rowell-Sirois dĂ©pose son rapport le 16 mai et propose une politique de centralisation fĂ©dĂ©rale qui, selon les commissaires, tout en Ă©tant plus conforme Ă  l'Acte de l'AmĂ©rique du Nord britannique serait plus apte Ă  rĂ©pondre aux besoins de la population du Canada contemporain.
  • 1940 - AprĂšs plusieurs annĂ©es de luttes politiques menĂ©es par les suffragettes, le QuĂ©bec accorde finalement le droit de vote aux femmes.
  • 1940 - La guerre incite les gouvernements Ă  faire appel aux femmes pour le travail en usine. À MontrĂ©al, six garderies sont crĂ©Ă©es pour faciliter le travail des femmes. À la fin de la guerre, en 1945, on ferme les garderies publiques et le gouvernement incite les femmes Ă  retourner au foyer.
  • 1940 - Camillien Houde, maire de MontrĂ©al, est arrĂȘtĂ© pour avoir dĂ©noncĂ© la conscription. Il est emprisonnĂ© jusqu'en 1944.
  • 1941 - Plan national d'assurance-chĂŽmage. Pour ce faire, toutes les provinces ont acceptĂ© un amendement constitutionnel.
  • 1941 - Loi pour assurer le parachĂšvement de l’immeuble de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al. La somme de 2 500 000 $ sera versĂ©e immĂ©diatement et une subvention annuelle de 375 000 $ sera versĂ©e au cours des dix annĂ©es suivantes.
  • 1941 - Radio-Canada lance une sĂ©rie d’émissions de vulgarisation scientifique : Radio-CollĂšge.
  • 1942 - 27 avril 1942 PlĂ©biscite sur la conscription. Ce plĂ©biscite, sur la conscription qui avait pour but de libĂ©rer le gouvernement King de l'engagement qu'il avait pris deux ans plus tĂŽt de ne pas recourir Ă  la conscription, est rejetĂ© Ă  plus de 80% par tous les Canadiens français Ă  travers tout le Canada alors que les Canadiens anglais appuient cette dĂ©marche dans une mĂȘme proportion. (Voir la Crise de la conscription de 1944).
  • 1942 - Ententes fiscales de guerre avec les provinces.
  • 1942 - Fondation de l'École de psychologie de l'UniversitĂ© de MontrĂ©al.
  • 1942 - Le 18 mai, le PrĂ©sident des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt, Ă©crit une lettre privĂ©e Ă  l'attention de Mackenzie King, Premier ministre du Canada, dans laquelle il suggĂšre une alliance informelle entre les deux pays qui viserait Ă  disperser les Canadiens français dans le but de les assimiler plus rapidement.
  • 1943 - Le QuĂ©bec instaure l'obligation scolaire pour tous les enfants ĂągĂ©s de 6 Ă  14 ans. Cette loi abolit par la mĂȘme occasion les frais de scolaritĂ© Ă  l'Ă©cole primaire publique. L'annĂ©e suivante la gratuitĂ© est Ă©tendue au cours primaire complĂ©mentaire en mĂȘme temps qu'est Ă©tablie celle des manuels scolaires. En 1961 puis en 1988, l'obligation scolaire passe Ă  15 puis Ă  16 ans.
  • 1943 - ConfĂ©rence entre Franklin Delano Roosevelt et Winston Churchill Ă  QuĂ©bec le 14 aoĂ»t.
  • 1943 - CrĂ©ation du Service de biogĂ©ographie par le gouvernement provincial.
  • 1943 - Loi concernant l’établissement Ă  QuĂ©bec d’une Ă©cole de gĂ©nie Ă©lectrique. Une somme totale de un million devant ĂȘtre rĂ©partie sur vingt ans sera accordĂ©e Ă  l’école. «Cette mesure est sans doute recommandĂ©e par le fait que le gouvernement se prĂ©pare Ă  crĂ©er la Commission hydro-Ă©lectrique du QuĂ©bec, Ă  la suite de l’étatisation de la Montreal Light, Heat & Power[5].»
  • 1943 - CrĂ©ation par le gouvernement fĂ©dĂ©ral de l'Office national du film du Canada (National Film Board).
  • 1943 - Formation du Service provincial d’astronomie. Le Service comprend deux fonctionnaires et quelques surnumĂ©raires en 1953
  • 1943 - CrĂ©ation de l’Office de biologie du ministĂšre de la Chasse et de la PĂȘche.
  • 1943 - Lancement Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al des la Revue canadienne de biologie, premiĂšre revue publiant des articles scientifiques arbitrĂ©s au Canada.
  • 1944 - Le 6 juin, des soldats canadiens dĂ©barquent Ă  la plage Juno : c'est le jour J qui marque le dĂ©but de la libĂ©ration de la France.
  • 1944 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : l'Union nationale remporte la majoritĂ© des siĂšges. L'Union nationale de Maurice Duplessis revient au pouvoir grĂące Ă  la prĂ©sence d'un troisiĂšme partie, le Bloc Populaire car, en fait, le parti libĂ©ral d'AdĂ©lard Godbout avait obtenu plus de votes que l'Union nationale.
  • 1944 - Le gouvernement fĂ©dĂ©ral effectue une refonte de la Loi nationale de l'habitation. Le gouvernement d'AdĂ©lard Godbout voudra proposer une loi provinciale en ce sens mais l'arrivĂ©e au pouvoir de Duplessis empĂȘche sa mise en vigueur. Il faudra attendre 1967 pour que la SociĂ©tĂ© d'habitation du QuĂ©bec voit le jour.
  • 1944 - Étatisation de la Montreal Light, Heat and Power qui mĂšne Ă  la fondation d'Hydro-QuĂ©bec, 38 ans aprĂšs Hydro-Ontario.
  • 1944 - L’École des sciences sociales de l’UniversitĂ© Laval se fragmente en dĂ©partements spĂ©cialisĂ©s et devient FacultĂ©. Le dĂ©partement de relations industrielles, de sociologie, d’économique et l’École de service social accueillent leurs premiers Ă©tudiants en septembre 1944[6].
  • 1944 - Fondation des Archives de folklore Ă  l'UniversitĂ© Laval.
  • 1944 - Fondation, le 7 dĂ©cembre, de l'AcadĂ©mie canadienne-française par Victor Barbeau, sorte de pendant de la SociĂ©tĂ© royale du Canada.
  • 1945 - Fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 1945 - Loi fĂ©dĂ©rale crĂ©ant les allocations familiales.
  • 1945 - Loi modifiant la loi pour venir en aide Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al. Une nouvelle subvention de 425 000 $ s’accompagne de la nomination par le gouvernement provincial d’un commissaire vĂ©rificateur chargĂ© d’enquĂȘter sur la situation financiĂšre de l’institution.
  • 1945 - L’universitĂ© de MontrĂ©al rĂ©organise son institut de physique qui, jusqu’alors, avait limitĂ© ses activitĂ©s Ă  l’enseignement et amorce ses premiĂšres activitĂ©s de recherche[7].
  • 1945 - Gabrielle Roy publie Bonheur d'occasion.
  • 1945-1946 - ConfĂ©rence fĂ©dĂ©rale-provinciale sur le rĂ©tablissement d'aprĂšs-guerre au cours de laquelle le gouvernement fĂ©dĂ©ral annonce sa ferme intention de conserver ses revenus de temps de guerre[8].
  • 1946 - CrĂ©ation de la SociĂ©tĂ© Centrale d'HypothĂšques et de logement comme organisme responsable de l'administration de la loi nationale sur l'habitation de 1938 qui a Ă©tĂ© refondue en 1944.
  • 1946 - Fondation de la Corporation des enseignants du QuĂ©bec. En 1972, elle deviendra la Centrale de l’enseignement du QuĂ©bec (CEQ) puis, en 2000, la Centrale des syndicats du QuĂ©bec (CSQ).
  • 1946 - Inauguration, Ă  l'UniversitĂ© McGill, d’un accĂ©lĂ©rateur de protons de 100 millions d’électrons-volts. Au milieu des annĂ©es cinquante, l’UniversitĂ© de MontrĂ©al construira, sous la supervision d’un professeur et grĂące Ă  l’aide de ses Ă©tudiants, un accĂ©lĂ©rateur beaucoup plus modeste de cinq cent mille Ă©lectrons-volts et l’UniversitĂ© Laval aura le sien au cours des annĂ©es 1960 dont la puissance est de six millions d’électrons-volts[9].
  • 1946 - Le 11 octobre, l'Ă©piscopat de la province de QuĂ©bec publie une lettre collective en faveur de la colonisation agricole.
  • 1946 - DĂ©confessionalisation des coopĂ©ratives.
  • 1947 - Fondation de l'Institut d'histoire et de gĂ©ographie de l'UniversitĂ© Laval.Fondation de l'Institut d'histoire et de celui de gĂ©ographie de l'UniversitĂ© de MontrĂ©al.
  • 1947 - Les Canadiennes qui Ă©pousent des non-Canadiens ne perdent plus leur citoyennetĂ©.
  • 1947 - Le 23 juillet : Mae O'Connor, veuve du dĂ©putĂ© libĂ©ral Dennis James O'Connor, devient la premiĂšre femme Ă  se prĂ©senter comme candidate Ă  une Ă©lection provinciale lors d'une partielle dans le comtĂ© de Huntingdon.
  • 1948 - Adoption du Drapeau du QuĂ©bec le 21 janvier. Jusqu'alors, le Union Jack britannique flottait Ă  l'AssemblĂ©e lĂ©gislative du QuĂ©bec.
  • 1948 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : l'Union nationale remporte la majoritĂ© des siĂšges.
  • 1948 - Paul-Émile Borduas, Jean-Paul Riopelle et d'autres artistes quĂ©bĂ©cois publient le manifeste Refus global qui dĂ©nonce le conformisme Ă©touffant de la sociĂ©tĂ© quĂ©bĂ©coise d'alors.
  • 1948 - Louis Saint-Laurent, de Compton au QuĂ©bec, devient Premier ministre du Canada.
  • 1948 - Fondation de l’UniversitĂ© Sir George Williams. En fusionnant avec le collĂšge Loyal en 1974, elle deviendra l’UniversitĂ© Concordia.
  • 1948 - Deux RĂ©fĂ©rendums eurent lieu, lors du second (22 Juillet) Terre-Neuve devint la dixiĂšme province de la ConfĂ©dĂ©ration canadienne.
  • 1949 - En fĂ©vrier, le Parlement du Canada ratifie l'accord de l'entrĂ©e de Terre-Neuve dans la confĂ©dĂ©ration Canadienne et c'est ensuite le tour du parlement britannique en Mars. Joseph Roberts Smallwood en sera premier ministre pendant presque un quart de siĂšcle.
  • 1949 - Les jugements rendus par la Cour suprĂȘme du Canada ne peuvent plus se retrouver en appel au Conseil privĂ© de Londres.
  • 1949 - CrĂ©ation de la Commission royale d’enquĂȘte sur les arts, les lettres et les sciences au Canada (Commission Massey). Ses recommandations, publiĂ©es en juin 1951, conduiront le gouvernement fĂ©dĂ©ral Ă  subventionner les universitĂ©s canadiennes. Le QuĂ©bec, dĂ©nonçant l’ingĂ©rence fĂ©dĂ©rale, refusera les subsides fĂ©dĂ©raux.
  • 1949 - GrĂšve de l'amiante Ă  Asbestos et Thetford Mines. Point tournant dans l'histoire du mouvement syndical quĂ©bĂ©cois.

Années 1950

  • 1950 - ConfĂ©rences fĂ©dĂ©rales-provinciales sur la rĂ©forme constitutionnelle.
  • 1950 - ConfĂ©rence fĂ©dĂ©rale-provinciale en vue d'Ă©tablir un nouveau systĂšme de pension de vieillesse.
  • 1950 - Le 21 mai, Georges-Émile Lapalme devient le nouveau chef du Parti libĂ©ral du QuĂ©bec.
  • 1950 - Lettre collective des Ă©vĂȘques sur le problĂšme ouvrier.
  • 1950 - Fondation de la revue CitĂ© libre.
  • 1950 - BĂ©atification de Marguerite Bourgeoys. (12 novembre)
  • 1951 - Suite aux recommandations de la Commission Massey, le Parlement fĂ©dĂ©ral vote, en juin 1951, ses premiĂšres subventions aux universitĂ©s.
  • 1952 - Le 23 janvier, une loi vient Ă©tablir le fait qu'un candidat ne peut ĂȘtre en liste dans plus d'un comtĂ© d'une mĂȘme Ă©lection gĂ©nĂ©rale.
  • 1952 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : l'Union nationale remporte la majoritĂ© des siĂšges.
  • 1952 - Abolition des possibilitĂ©s de recours au Conseil privĂ© de Londres comme instance judiciaire suprĂȘme du Canada
  • 1952 - La SociĂ©tĂ© Radio-Canada commence Ă  diffuser sur les ondes tĂ©lĂ©visuelles.
  • 1952 - PremiĂšre reprĂ©sentation du Tartuffe de MoliĂšre, deux siĂšcles et demi aprĂšs l'interdiction de Mgr de Saint-Vallier en 1694.
  • 1953 - Loi instituant la Commission royale d’enquĂȘte sur les problĂšmes constitutionnels (Commission Tremblay) (1953-1956).
  • 1954 - Maurice Duplessis crĂ©e l'impĂŽt provincial sur les revenus des particuliers.
  • 1954 - Fondation de l’UniversitĂ© de Sherbrooke. (Charte pontificale : 1957)
  • 1954 - Le Code civil du QuĂ©bec abolit le «double standard», qui stipulait qu'une femme ne pouvait demander une sĂ©paration pour cause d'adultĂšre qu'Ă  la condition que le mari fasse vivre sa concubine dans la rĂ©sidence familiale. Une telle restriction ne s'appliquait pas au mari, qui pouvait obtenir en tout temps la sĂ©paration de sa femme pour cause d'adultĂšre. En 1929, il y avait eu une rĂ©forme importante du Code civil. Toutefois, les commissaires chargĂ©s d'Ă©tudier les droits civils de la femme au QuĂ©bec ont jugĂ© bon de conserver le «double-standard» puisque, Ă©crivaient-ils : «on sait bien que la blessure faite au cƓur de l'Ă©pouse n'est pas gĂ©nĂ©ralement aussi vive que celle dont souffre le mari trompĂ© par sa femme.»
  • 1955 - Les femmes mariĂ©es obtiennent le droit de rĂ©clamer de l'assurance-chĂŽmage.
  • 1955 - Manifestation au Forum de MontrĂ©al lors d'une partie de hockey du Canadien de MontrĂ©al. Les Canadiens-Français s'insurgent contre le traitement rĂ©servĂ© Ă  Maurice Richard.
  • 1955 - CrĂ©ation de la premiĂšre revue canadienne de vulgarisation scientifique: Le jeune naturaliste, par LĂ©o Brassard. L’Acfas reprend cette revue en 1962 pour en faire Le jeune scientifique. En 1969, Le jeune scientifique devient QuĂ©bec Science.
  • 1956 - Élection gĂ©nĂ©rale (QuĂ©bec) : l'Union nationale remporte la majoritĂ© des siĂšges.

Aux élections fédérales, Louis Saint-Laurent devient premier ministre du Canada.

  • 1956 - Les femmes du QuĂ©bec obtiennent le droit d'exercer la profession de notaire.
  • 1956 - Les AmĂ©rindiennes obtiennent le droit de voter dans la rĂ©serve.
  • 1956 - DĂ©but de l'Ă©mission «Point de mire» de RenĂ© LĂ©vesque.
  • 1956 - AprĂšs avoir confortĂ© sa position comme centre de recherche et dĂ©veloppĂ© de nouveaux vaccins, l’Institut de microbiologie dirigĂ© par Armand Frappier reçoit une subvention d’un million de dollars du gouvernement Duplessis. GrĂące Ă  cette subvention, l’Institut inaugure un laboratoire de virologie.
  • 1956 - Parution de The Stress of Life de Hans Selye, livre oĂč il expose sa thĂ©orie relative aux effets du stress sur le systĂšme nerveux.
  • 1957 - John Diefenbaker devient Premier ministre du Canada.
  • 1957 - CrĂ©ation du Conseil des Arts du Canada. En 1976, ces attributions seront modifiĂ©es et le Conseil des arts deviendra le Conseil canadien pour l’encouragement des arts.
  • 1957 - Le 25 janvier, Raymond Barbeau fonde «L'Alliance laurentienne», mouvement indĂ©pendantiste dont le but est «de proclamer la RĂ©publique de Laurentie».
  • 1957 - Fondation de la FĂ©dĂ©ration des travailleurs du QuĂ©bec (F.T.Q.)
  • 1957 - Pierre Dansereau publie Biogeography, an ecological Perspective, oĂč il Ă©tablit pour la premiĂšre fois le concept d’écosystĂšme.
  • 1958 - Diefenbaker est rĂ©Ă©lu avec une majoritĂ© renforcĂ©e, gagnant mĂȘme plusieurs siĂšges au QuĂ©bec pour la premiĂšre fois.
  • 1958 - Le 29 dĂ©cembre Ă©clate la grĂšve des rĂ©alisateurs de Radio-Canada qui donna lieu Ă  un conflit acerbe et passionnĂ© qui se prolongea jusqu'au 7 mars 1959.
  • 1959 - Le Premier ministre du QuĂ©bec, Maurice Duplessis, meurt le 7 septembre alors qu'il est toujours en fonction. Paul SauvĂ© lui succĂšde mais il meurt lui-mĂȘme de façon soudaine le 2 janvier 1960
  • 1959 - Loi pour faciliter l’accĂšs aux Ă©tudes supĂ©rieures. Une somme de dix millions sera administrĂ©e Ă  cet effet par le ministĂšre de la Jeunesse et du Bien-Être dans le cadre d’un programme de bourses.
  • 1959 - Inauguration de la Voie maritime du Saint-Laurent.

Notes

  1. ↑ BERGER, Carl, The Writing of Canadian History - Aspects of English-Canadian Historical Writing since 1900, Toronto, University of Toronto Press, (1976), 1986, p. 69.
  2. ↑ Voir : Chartrand, Luc; Duchesne, Raymond et Yves Gingras, Histoire des sciences au QuĂ©bec, MontrĂ©al, BorĂ©al, 1987, p. 377.
  3. ↑ Voir : Ibid, p. 366.
  4. ↑ Voir : Georges-Henri LĂ©vesque, o.p., « La premiĂšre dĂ©cennie de la FacultĂ© des sciences sociales Ă  l'UniversitĂ© Laval Â», ContinuitĂ© et rupture - Les sciences sociales au QuĂ©bec, MontrĂ©al, Les Presses de l'UniversitĂ© Laval, 1984, p. 58.
  5. ↑ Chartrand, Luc; Duchesne, Raymond et Yves Gingras, Histoire des sciences au QuĂ©bec, MontrĂ©al, BorĂ©al, 1987, p. 284.
  6. ↑ Voir : Rocher, Guy et al, dir., ContinuitĂ© et rupture - Les sciences sociales au QuĂ©bec, MontrĂ©al, Les Presses de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, 1984, p. 57; 69.
  7. ↑ Voir : Chartrand, Luc; Duchesne, Raymond et Yves Gingras, Histoire des sciences au QuĂ©bec, MontrĂ©al, BorĂ©al, 1987, p. 420-421.
  8. ↑ Voir : Michel Brunet, «Le nationalisme canadien-français et la politique des deux Canadas», La prĂ©sence anglaise et les Canadiens, MontrĂ©al, Éd. Beauchemin, 1958, p. 253.
  9. ↑ Voir : Chartrand, Luc; Duchesne, Raymond et Yves Gingras, Histoire des sciences au QuĂ©bec, MontrĂ©al, BorĂ©al, 1987, p. 423; 426.

Lys-blanc.pngChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.png
1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981
  • Portail du QuĂ©bec Portail du QuĂ©bec
Ce document provient de « Chronologie de l%27histoire du Qu%C3%A9bec (1931 %C3%A0 1959) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis Ă  la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec (1931 À 1959) de WikipĂ©dia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie de l'histoire du Quebec (1931 a 1959) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec (1931 Ă  1959) Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec concerne 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du quĂ©bec (1931 Ă  1959) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec concerne 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du QuĂ©bec (1931 Ă  1959) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 Cette section d 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec (1900 À 1930) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1867 Ă  1899 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec concerne 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec (1960 À 1981) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 1982 Ă  aujourd hui Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec co 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du Quebec (1900 a 1930) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec (1900 Ă  1930) Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1867 Ă  1899 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec concerne 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du Quebec (1960 a 1981) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec (1960 Ă  1981) Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 1982 Ă  aujourd hui Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec co 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du quĂ©bec (1900 Ă  1930) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1867 Ă  1899 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec concerne 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'histoire du quĂ©bec (1960 Ă  1981) — Chronologie de l histoire du QuĂ©bec 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 1982 Ă  aujourd hui Cette section de la Chronologie de l histoire du QuĂ©bec co 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie De L'histoire Du QuĂ©bec — Cet article prĂ©sente une chronologie dĂ©taillĂ©e de l histoire du QuĂ©bec. avant 1533 1534 Ă  1607 1608 Ă  1662 1663 Ă  1759 1760 Ă  1773 1774 Ă  1790 1791 Ă  1840 1841 Ă  1866 1867 Ă  1899 1900 Ă  1930 1931 Ă  1959 1960 Ă  1981 1982 Ă  aujourd hui Voir… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.