Chronologie De L'Empire Romain D'Occident

ï»ż
Chronologie De L'Empire Romain D'Occident

Chronologie de l'Empire romain d'Occident

Cet article donne la chronologie de l'Empire romain d'Occident (395–476), depuis la mort de ThĂ©odose Ier et la derniĂšre division de l'Empire romain, jusqu'Ă  la chute finale du dernier empereur d'Occident.

Sommaire

DĂ©limitation

L'Empire romain d'Occident en 395

À l'origine l'Empire romain d'Occident couvre l'Afrique du Nord, l'Île de Bretagne, la Gaule, les pĂ©ninsules ibĂ©rique et italienne et la Dalmatie jusqu'au Danube.

Chronologie

La régence de Stilicon (395-408)

  • DĂ©cĂšs de ThĂ©odose Ier, empereur romain, ce qui entraĂźna la scission dĂ©finitive, de facto, entre l'Empire romain d'Orient qui Ă©choit Ă  son fils aĂźnĂ© Arcadius, et celui d'Occident qui sera dirigĂ© par son fils cadet Honorius, mais cette scission n'a rien de juridique.
  • DĂ©but du rĂšgne d'Arcadius, premier empereur byzantin (jusqu'en 408)
  • DĂ©but du rĂšgne d'Honorius, premier empereur romain d'Occident (jusqu'en 423)

396

  • Les Romains enrĂŽlent des Francs et des Alamans pour dĂ©fendre la frontiĂšre du Rhin.

398

  • Un Ă©dit impĂ©rial oblige les propriĂ©taires romains Ă  cĂ©der le tiers de leurs domaines aux Barbares qui s'installent dans l'Empire.

399

401

  • Des Vandales et des Alains envahissent les provinces de RhĂ©tie et Norique. AprĂšs les avoir battus, Stilicon les installe en Italie du Nord et les incorpore dans son armĂ©e.
  • Election du pape Innocent Ier (jusqu'en 417)
  • Les Wisigoths d’Alaric Ier envahissent l'Italie.

402

  • Les Wisigoths sont battus par Stilicon et rejetĂ©s en Illyrie.
  • Pour Ă©chapper Ă  la menace des Wisigoths, la cour impĂ©riale est Ă  nouveau dĂ©placĂ©e de Milan Ă  Ravenne, un site plus facile Ă  dĂ©fendre.

404

  • Honorius vient Ă  Rome pour recevoir l'investure du consulat. ChoquĂ© par le paganisme de la Ville, il prend des mesures anti-paĂŻennes, dont l'interdiction des jeux publics de gladiateurs Ă  Rome.

Les grandes invasions (406-416)

Article dĂ©taillĂ© : Grandes invasions.
Itinéraires empruntés par les colonnes d'envahisseurs durant les Grandes invasions.
Chronologie associée.

406

  • Stilicon Ă©crase Ă  Florence une armĂ©e de barbares conduits par le roi Radagaise.
  • A partir du 31 dĂ©cembre, quatre groupes de barbares franchissent en masse le Rhin gelĂ© : Vandales Silings, Vandales Hasdings, SuĂšves, Alains.

407

  • Les Burgondes passent Ă  leur tour le Rhin.
  • Les contingents frontaliers d’auxiliaires Francs ne parviennent pas Ă  arrĂȘter l’invasion gĂ©nĂ©rale de la Gaule. TrĂšves, capitale de la Gaule, est incendiĂ©e.
  • Des groupes d’envahisseurs passent en Bretagne, oĂč l’armĂ©e locale les bat. Cette armĂ©e victorieuse proclame empereur ses gĂ©nĂ©raux dont l’usurpateur Constantin III.
  • Constantin III quitte la Bretagne avec ses troupes pour libĂ©rer la Gaule des Barbares. La Bretagne est laissĂ©e sans dĂ©fense.

408

  • Alaric revient en VĂ©nĂ©tie, Stilicon n’a pas les effectifs nĂ©cessaires pour faire face en Gaule et en Italie.
  • Les troupes romaines massacrent les officiers germaniques servant dans l'armĂ©e impĂ©riale puis leurs familles.
  • Avec l'empereur Honorius, l'aristocratie et les troupes romaines contre lui, Stilicon est arrĂȘtĂ© et exĂ©cutĂ© le 22 aoĂ»t 408.
  • L'usurpateur Constantin III dĂ©place la capitale de la Gaule de TrĂšves Ă  Arles et Ă©tend son autoritĂ© sur l'Espagne.
  • Octobre 408 : Premier siĂšge de Rome par les Wisigoths d’Alaric Ier, qu’il lĂšve contre promesse de paiement d’une Ă©norme rançon. Les Wisigoths s’installent en Toscane.

409

  • Pour Ă©viter Constantin III en Gaule, les Vandales, les SuĂšves et une partie des Alains passent en Espagne. Usurpation de Maxime en Espagne.
  • Alaric n’est pas payĂ© de la rançon promise, il anĂ©antit un contingent romain envoyĂ© de Ravenne pour renforcer la dĂ©fense de Rome.
  • Alaric Ier fait dĂ©cider par le SĂ©nat de Rome la dĂ©chĂ©ance d’Honorius et la proclamation de Priscus Attale comme empereur.

410

  • Le 24 aoĂ»t 410, les Wisigoths d’Alaric Ier prennent et pillent Rome. Ils tentent sans succĂšs de passer en Afrique depuis Messine. Destitution de l’usurpateur Attale. Galla Placidia, sƓur d'Honorius, est emmenĂ©e comme otage par Alaric. Mort d'Alaric en Calabre.
  • Les Bretons repoussent les premiĂšres invasions de Pictes et de Scots au nord de la Bretagne, et de Saxons au sud.

411

  • L’Espagne est partagĂ©e par ses envahisseurs par tirage au sort : la BĂ©tique (actuelle Andalousie) pour les Vandales Silings, la partie nord de la Galice pour les Vandales Hasdings, la partie sud de la Galice pour les SuĂšves, la Lusitanie (actuel Portugal) et la Carthaginoise pour les Alains. Seule la Tarraconaise (Catalogne) reste un rĂ©duit romain.
  • Constantin III est assiĂ©gĂ© Ă  Arles par des troupes loyales Ă  l'empereur Honorius, commandĂ©es par le patrice Constance.
  • Le concile de Carthage condamne le donatisme. DĂ©clin du donatisme en Afrique du Nord.
  • Un nouvel usurpateur Jovin se proclame Ă  Mogontiacum (Mayence) en Gaule, aidĂ© de groupes d’Alains et de Burgondes, avec le soutien d'une partie de l'aristocratie gallo-romaine.
  • DirigĂ©s par Athaulf, successeur d’Alaric, les Wisigoths remontent vers le nord de l'Italie.

412

  • Jovin, espĂ©rant leur soutien, laisse les Wisigoths pĂ©nĂ©trer dans le sud de la Gaule.
  • Contre promesse de ravitaillement de la part de Ravenne, Athaulf trahit Jovin, le capture Ă  Valence, et le livre au prĂ©fet du prĂ©toire Caius Posthumus Dardanus restĂ© fidĂšle Ă  Honorius. Dardanus fait exĂ©cuter Jovin et son frĂšre Sebastianus en 413.

413

  • En rĂ©plique aux paĂŻens qui accusent les chrĂ©tiens d'ĂȘtre responsables du sac de Rome, aprĂšs l'abandon des antiques dieux protecteurs de la Ville, Augustin d'Hippone commence la publication de La CitĂ© de Dieu.
  • Des Francs saccagent TrĂšves.
  • Les Burgondes signent un traitĂ© (FƓdus) avec l'Empire romain qui les autorise Ă  s'implanter en Gaule sur les bords du Rhin Ă  Mayence et Worms (premier royaume Burgonde).
  • Les Wisigoths ne recevant pas le ravitaillement promis, assiĂšgent en vain Marseille, s’emparent de Narbonne, puis de Toulouse et de Bordeaux.

414

  • Les Wisigoths continuent leur invasion en l'Espagne. Leur roi Athaulf Ă©pouse Galla Placidia, sƓur de l’empereur Honorius.

415

  • Athaulf est assassinĂ© Ă  Barcelone en Espagne en rĂ©action Ă  son attitude pro-romaine, son frĂšre Wallia lui succĂšde, mais il Ă©choue Ă  passer en Afrique romaine.

Le répit (416-429)

416

  • Le patrice Constance force les Wisigoths Ă  quitter l’Espagne et Ă  faire la paix avec l'Empire romain, en Ă©change d’une installation en Aquitaine seconde.

Honorius cĂ©lĂšbre son triomphe Ă  Rome, suite aux succĂšs du patrice Constance. Le rĂ©tablissement de l'empire est illusoire : si les envahisseurs semblent fixĂ©s comme fĂ©dĂ©rĂ©s et les usurpateurs Ă©liminĂ©s, en revanche les pertes romaines sont considĂ©rables. L'Italie, la Gaule et l'Espagne ont Ă©tĂ© ravagĂ©es. Le limes dĂ©fensif Rhin – Danube n’existe plus, seuls trois corps d’armĂ©e romains subsistent en Dalmatie, en Gaule et en Italie du nord. La Bretagne est perdue, l’Espagne, l’Illyrie et l’Afrique sont sans dĂ©fense.

417

418

  • Election du pape Boniface Ier (jusqu'en 422) et de l'antipape Eulalien (jusqu'en 419). Affrontements entre leurs partisans dans Rome. Honorius exile Boniface puis le rappelle.
  • Un Ă©dit d’Honorius interdit aux Juifs toute prĂ©sence dans l’armĂ©e, les services publics, le SĂ©nat romain et le barreau. Un autre Ă©dit punit de dĂ©portation et de confiscation des biens les adaptes du pĂ©lagianisme.
  • Les Wisigoths d’Aquitaine obtiennent un fƓdus donnant le statut de fĂ©dĂ©rĂ©s. CrĂ©ation du royaume Wisigoth
  • L’assemblĂ©e des Gaules, rĂ©unie Ă  Arles reprend le traitement des affaires judiciaires. (cf. Édit d'Honorius et ThĂ©odose)
  • Fondation du monastĂšre Saint-Victor Ă  Marseille par Cassien
  • DĂ©cĂšs de Wallia, roi des Wisigoths. ThĂ©odoric Ier lui succĂšde.

419

  • Les Vandales et les Alains passent de Galice en BĂ©tique au sud de l’Espagne, sans rencontrer de rĂ©sistance romaine. Les SuĂšves rĂ©cupĂšrent l’ensemble de la Galice.

420

  • CrĂ©ation en Europe orientale d’un empire des Huns
  • TrĂšves est prise par les Barbares pour la 3e fois.

421

  • DĂ©cĂšs de Constance III, quelques mois aprĂšs avoir Ă©tĂ© proclamĂ© co-empereur de l'Occident par Honorius.

422

  • Election du pape CĂ©lestin Ier, qui rĂšgne jusqu'en 432
  • L’expĂ©dition romaine contre les Vandales du sud de l’Espagne s’achĂšve en dĂ©sastre.

423

  • AoĂ»t 423, dĂ©cĂšs de l’empereur Honorius sans descendant direct. En dĂ©cembre, les fonctionnaires de Ravenne proclament empereur Jean, tandis qu’à Constantinople, Galla Placidia rĂ©clame le trĂŽne pour son fils Valentinien.

424

  • ThĂ©odose II envoie dans les Balkans une armĂ©e importante pour conduire Galla Placidie et Valentinien Ă  Ravenne,
  • tandis que l’empereur Jean envoie Aetius auprĂšs d’Attila pour recruter des Huns, incorporĂ©s comme mercenaires dans l'armĂ©e romaine.

425

  • Les Vandales construisent une flotte mĂ©diterranĂ©enne et attaquent les Îles BalĂ©ares.
  • L’armĂ©e romaine venue d’Orient prend Ravenne, l’empereur Jean est exĂ©cutĂ©.
  • Octobre : dĂ©but du rĂšgne de l’enfant Valentinien III, empereur romain d'Occident sous la tutelle de Galla Placidie. Aetius se rallie Ă  lui et reçoit le commandement de la Gaule.

428

  • Les Vandales s’emparent de SĂ©ville et du port de CarthagĂšne en Espagne
  • TrĂšves est saccagĂ©e par les barbares pour la 4e fois
  • Aetius chasse des Francs insoumis qui occupaient la RhĂ©nanie.

Le repli méditerranéen (429-455)

429

  • 80 000 Vandales conduits par leur roi GensĂ©ric (GaisĂ©ric) traversent le dĂ©troit de Gibraltar pour se rĂ©pandre en Afrique du Nord.
  • Des Francs s'avancent jusqu'Ă  Cambrai.
  • Saint Germain d’Auxerre va en Bretagne lutter contre le pĂ©lagianisme et aide les Bretons Ă  lutter contre les envahisseurs.

430

  • Saint Augustin, Ă©vĂȘque d'Hippone, meurt durant le siĂšge de sa ville par les Vandales, prise en 431.
  • Les Burgondes du Rhin se convertissent au catholicisme.

431

  • Un concile ƓcumĂ©nique se tient Ă  ÉphĂšse Ă  la demande du pape CĂ©lestin Ier
    • il condamne le nestorianisme comme une hĂ©rĂ©sie,
    • il dĂ©finit Marie comme Ă©tant vraiment la « MĂšre de Dieu Â».
    • le pape CĂ©lestin excommunie le patriarche de Constantinople Nestorius

432

434

  • Aetius est nommĂ© commandant des armĂ©es de l'Empire d'Occident.
  • Mort de Ruas et avĂšnement d'Attila comme chef des Huns. En bonne relation personnelle avec Aetius, Attila tourne chaque annĂ©e ses attaques vers l’Empire d’Orient.

435

  • En Gaule, le brigandage des Bagaudes tourne Ă  la rĂ©volte sĂ©paratiste. RĂ©primĂ©e en Gaule, la rĂ©volte passe en Espagne en Tarraconnaise.
  • L'empereur Valentinien III cĂšde Ă  Genseric les provinces de MaurĂ©tanie et une partie de la Numidie.

436

  • Les Burgondes qui tentaient de conquĂ©rir la Belgique sont battus Ă  Worms par les Huns mercenaires de l'Empire romain. Le premier royaume Burgonde est anĂ©anti. Les Burgondes commencent Ă  quitter le Rhin moyen.

437

De 429 Ă  438, les empereurs d’Occident et d’Orient Valentinien III et ThĂ©odose II font rĂ©diger le Code de ThĂ©odose, recueil de toutes les constitutions lĂ©gales promulguĂ©es par les empereurs lĂ©gitimes depuis 312. L’unitĂ© juridique du monde romain, royaumes barbares compris, est rĂ©tablie. Les futures lois promulguĂ©es dans une moitiĂ© de l’Empire devront ĂȘtre approuvĂ©es dans l’autre. En pratique, l’Occident respectera de moins en moins cette rĂšgle, recrĂ©ant la coupure juridique de l’Empire.

439

  • Les Vandales de GensĂ©ric s'emparent de Carthage
  • Les SuĂšves s’étendent en Espagne : prise de MĂ©rida (439), puis de SĂ©ville (441).

440

  • Election du pape LĂ©on Ier (fin en 461).
  • Les Vandales attaquent la Sicile, la Sardaigne et la Corse.
  • Vers 440, Ă©vacuation des derniĂšres villes romaines de Pannonie menacĂ©es par les Huns.

441

  • En 441 ou 445 Attila Ă©carte son frĂšre BlĂ©da et devient le seul monarque des Huns.

442

  • Les Vandales rendent la Sicile, rĂ©cemment envahie, en Ă©change de la Numidie et les deux provinces de MaurĂ©tanie (Maroc et AlgĂ©rie).
  • Le roi des Vandales GensĂ©ric signe un traite de paix avec Valentinien III, avec l'approbation de ThĂ©odose II.
  • Les Vandales reçoivent les pleins droits pour diriger la province romaine d'Afrique (Tunisie et Libye occidentale).
  • Les Angles, les Jutes et les Saxons commencent la conquĂȘte de la Bretagne (Angleterre), des Bretons se rĂ©fugient en Armorique.

443

  • Aetius installe les Burgondes vaincus comme fĂ©dĂ©rĂ©s en Sapaudia dans la rĂ©gion de GenĂšve. Ils s'installent sur le Rhin supĂ©rieur, entre Alpes et Jura.

445

  • Pour faire cesser les raids de pillage de Genseric, Aetius promet de marier la fille de Valentinien III au fils de Genseric.

446

  • Un chef Breton romanisĂ©, Ambrosius Aurelianus, demande en vain Ă  Aetius des secours contre les Barbares et contre le chef gallois Vortigern.

448

  • Aetius bat les Francs Ă  Arras.
  • Nouvelle rĂ©volte des Bagaudes en Gaule, animĂ©e par le mĂ©decin Eudoxe.

449

  • Le chef gallois Vortigern installe des mercenaires saxons dans le Kent.
  • Les Bagaudes d’Espagne tuent l’évĂȘque de Tarazona (prĂšs de Saragosse)
  • Eudoxe, chef des Bagaudes gaulois, est battu et se rĂ©fugie chez Attila. Il le renseigne probablement sur la situation en Gaule.
  • La princesse romaine Honoria, furieuse que son frĂšre Valentinien III ait tuĂ© son amant, propose le mariage Ă  Attila.

450

  • L'historien Priscus relate sa visite Ă  Attila.
  • L'empire d'Attila atteint sa plus grande extension, de la mer Caspienne Ă  la mer Baltique, au Rhin et au Danube.
  • Novembre 450 : mort de la rĂ©gente Galla Placidia.

451

  • Attila remonte le Danube avec ses Huns et les Germains qui lui sont soumis et envahit la Gaule jusqu’à OrlĂ©ans.
    • sainte GeneviĂšve convainc les habitants de LutĂšce de ne pas abandonner leur citĂ© aux Huns. Selon la tradition chrĂ©tienne elle dĂ©tourne la colĂšre d'Attila par ses priĂšres.
    • Aetius rĂ©unit contre Attila une armĂ©e de Gallo-romains, de contingents Burgondes, Francs et Alains avec l’alliance de ThĂ©odoric I et ses Wisigoths. Attila fait demi-tour.
    • Juin 451 : Attila est battu aux Champs Catalauniques (ou Campus Mauriacus prĂšs de Troyes). Mort de ThĂ©odoric I pendant la bataille.
  • Le concile de ChalcĂ©doine proclame qu'il existe deux natures en JĂ©sus-Christ ; une nature divine et une nature humaine, qu'il est Ă  la fois vrai Dieu et vrai homme.
  • Le concile de ChalcĂ©doine affirme aussi dans son 28e canon l’égalitĂ© du patriarche de Constantinople et du pape de Rome. Le pape LĂ©on Ier rejette cette dĂ©cision et affirme sa primautĂ©.

452

  • Les Huns envahissent la plaine du PĂŽ et mettent Ă  sac AquilĂ©e, Vicence, Padoue Mantoue, VĂ©rone, Brescia, Bergame. Ravenne protĂ©gĂ©e par ses marĂ©cages reste hors d’atteinte.
    • La ville de Venise est fondĂ©e par des rĂ©fugiĂ©s de Padoue et d'AquilĂ©e qui fuient les Huns.
    • Le pape LĂ©on Ier et le prĂ©fet du prĂ©toire Trigetius nĂ©gocient avec Attila. Celui-ci renonce Ă  Rome et se retire d’Italie, contre paiement d’un tribut annuel.

453

  • DĂ©cĂšs d'Attila lors d’un banquet. Ses fils Ellac, Ernac et Dengizik se disputent sa succession.

454

  • Les Wisigoths envoyĂ©s par Aetius viennent Ă  bout des derniers Bagaudes d’Espagne.
  • la bataille de la Nedao dĂ©mantĂšle l'empire hunnique dans un conflit de succession.
  • Septembre 454 : lors d’une entrevue Ă  Rome, Valentinien III poignarde Aetius, persuadĂ© qu’il veut s’emparer du pouvoir.

455

  • mars 455 : deux anciens officiers d’Aetius le vengent en assassinant Valentinien III.

La décomposition finale (455-476)

AprĂšs la mort de Aetius et Valentinien III, les rois barbares fĂ©dĂ©rĂ©s ne se sentent plus liĂ©s Ă  l’Empire, et cherchent tous Ă  agrandir leurs territoires. L’Empire d’Occident va se rĂ©duire Ă  l’Italie et quelques vestiges en Gaule du Sud-Est et en Dalmatie. La valse des empereurs commence.

  • mars 455 : les aristocrates italiens nomment PĂ©trone Maxime empereur romain d'Occident.
  • mai 455 : GensĂ©ric et ses Vandales partent d'Afrique du Nord pour attaquer Rome. PĂ©trone Maxime qui tente de fuir est lapidĂ© par le peuple de Rome.
  • juin 455 Les Vandales pillent Rome, sans tuerie ni incendie grĂące Ă  l’intervention du pape LĂ©on Ier, et emmĂšnent en otages les filles et le gendre de Valentinien III.
  • vers 455, les Vandales s’emparent de la Corse et de la Sardaigne.
  • juillet 455 ThĂ©odoric II roi des Wisigoths nomme le sĂ©nateur gaulois Avitus empereur romain d'Occident.
  • Les Germains soumis aux Huns se rĂ©voltent et tuent Ellac, fils d’Attila. Dislocation de l'Empire des Huns.

456

  • Les Ostrogoths libĂ©rĂ©s des Huns se fixent en Pannonie sur le Danube infĂ©rieur.
  • Octobre : Sur la demande de l’empereur Avitus, ThĂ©odoric II intervient en Espagne avec des Wisigoths et des Burgondes contre les Bagaudes espagnols et les SuĂšves. Il bat et tue le roi SuĂšve Rechiarius, et pille sa capitale Braga et MĂ©rida.
  • Octobre : Avitus est dĂ©fait Ă  la bataille de Placentia, en Italie du Nord et obligĂ© Ă  abdiquer par Ricimer, commandant de l’armĂ©e romaine d’Italie.

457

  • FĂ©vrier : en l’absence d’empereur en Occident, LĂ©on Ier se considĂšre comme empereur de tout l’Empire. Il nomme Ricimer patrice et Majorien gĂ©nĂ©ralissime.
  • Avril : Ricimer installe Majorien comme empereur romain d'Occident .
  • Les partisans d’Avitus en Gaule se soulĂšvent et offrent la couronne impĂ©riale Ă  Marcellinus, gouverneur de Dalmatie.
  • Les Burgondes revenant d’Espagne s’emparent de Lyon. Les Wisigoths assiĂšgent Arles.
  • Majorien charge Ægidius de rĂ©tablir l’ordre en Gaule. Avec ses auxiliaires francs (dont ChildĂ©ric Ier, roi des Francs Saliens), Ægidius rĂ©cupĂšre Lyon, s’oppose aux Wisigoths prĂšs d'Arles. ThĂ©odoric II, occupĂ© en Espagne, doit renouer l’alliance des Wisigoths avec l’Empire.

459

  • Majorien passe en Gaule Ă  Lyon puis en Espagne pour monter une expĂ©dition contre les Vandales en MaurĂ©tanie. GensĂ©ric le devance et dĂ©truit la flotte romaine Ă  Alicante.

461

  • Élection du pape saint Hilaire (fin en 468).
  • AoĂ»t 461 : Ricimer fait exĂ©cuter Majorien et proclame Libius Severus, dit SĂ©vĂšre III.
  • Ægidius refuse de reconnaĂźtre Libius Severus et se rend indĂ©pendant en Gaule du Nord. Il lutte contre les Wisigoths prĂšs d’OrlĂ©ans, contre des Saxons vers Angers, et contre les Burgondes.
  • Les Burgondes reprennent Lyon, et s’étendent vers le sud (Die, Vaison) et vers le nord (Langres).

462

  • Les Wisigoths occupent Narbonne. Libius Severus et Ricimer ne contrĂŽlent plus en Gaule que l’Auvergne et la Provence.

465

  • Ricimer chasse les Vandales de Sicile.
  • L'empereur fantoche Libius Severus meurt aprĂšs un rĂšgne de 4 ans. Il n’a aucun successeur pendant deux ans.

466

  • Les Vandales sont chassĂ©s de Sardaigne.

467

  • En Ă©change d'une aide militaire contre les Vandales, Ricimer accepte l'homme de LĂ©on Ier, le gĂ©nĂ©ral AnthĂ©mius, comme empereur d'Occident.
  • Anthemius donne sa fille en mariage Ă  Ricimer, mais son origine grecque et ses sympathies paĂŻennes le rendent impopulaire des Romains.

468

  • Election du pape Simplice (fin en 483).
  • Les Vandales anĂ©antissent la flotte d'Anthemius et de LĂ©on Ier et s'emparent de la Sicile.
  • Victoire des Wisigoths sur les SuĂšves en Lusitanie (Portugal) qui devient partie intĂ©grante du royaume wisigoth.
    • Les Wisigoths reconnaissent Remismundus comme roi des SuĂšves en Galice. Un Ă©vĂȘque gaulois envoyĂ© par les Wisigoths convertit les SuĂšves Ă  l’arianisme.

469

  • Euric, roi des Wisigoths, rompt dĂ©finitivement le pacte de 418 et s’empare de la plus grande partie de l'Espagne, hormis le royaume des SuĂšves au Nord-ouest, ainsi que du Berri, du Limousin et du Velay.

472

  • Avril : brouille entre Ricimer et Anthemius. Ricimer proclame empereur Olybrius, le gendre de Valentinien III, avec le soutien des Vandales.
  • Mai Ă  Juillet : Ricimer assiĂšge Rome oĂč est retranchĂ© AnthĂ©mius. 3e pillage de Rome. Anthemius cachĂ© parmi un groupe de mendiants est dĂ©couvert et tuĂ©.
  • AoĂ»t : dĂ©cĂšs naturel du Ricimer. Olybrius le remplace par le prince Burgonde Gondebaud avec le titre de patrice (commandant suprĂȘme des armĂ©es d'Occident).
  • Novembre : dĂ©cĂšs naturel d’Olybrius.

473

  • Mars : aprĂšs 4 mois d’interrĂšgne, Gondebaud met sur le trĂŽne Glycerius.
  • Un groupe d’Ostrogoths pĂ©nĂštre en Italie. GlycĂ©rius achĂšte leur dĂ©part.

474

  • Julius Nepos, gouverneur de Dalmatie et soutenu par l’empereur d’Orient ZĂ©non, dĂ©barque Ă  Ravenne, marche sur Rome, Ă©vince Glycerius et devient empereur d'Occident en juin 474.
  • Gondebaud retourne en Gaule et devient roi des Burgondes. Il instaure dans son royaume (date inconnue) l’égalitĂ© des droits entre Romains et Burgondes et autorise les mariages mixtes (Loi gombette).

475

  • Le roi des Wisigoths Euric s’empare de l’Auvergne aprĂšs 4 ans de guerre.
    • Julius Nepos accorde Ă  Euric la concession lĂ©gale de l’Espagne et de la Gaule jusqu’à la Loire et le RhĂŽne.
  • AoĂ»t : le commandant de l'armĂ©e romaine, Flavius Oreste expulse Julius Nepos en Dalmatie.

476

  • Chute de l'Empire romain d'Occident : Odoacre, chef germain des HĂ©rules et officier de l’armĂ©e d’Italie, capture et exĂ©cute Oreste.
  • Septembre : Odoacre dĂ©pose le dernier empereur d'Occident, Romulus Augustule et renvoie les insignes impĂ©riaux Ă  Constantinople.
  • Euric, roi des Wisigoths, fait la conquĂȘte de Marseille et du Sud de la Gaule jusqu'Ă  la frontiĂšre italienne.

480

  • Assassinat en Dalmatie de Julius Nepos, dernier empereur d’Occident reconnu par Constantinople.

Postérité

Carte des langues romanes en Europe directement héritées du latin.

Conventionnellement, ici finit l'AntiquitĂ© et commence le Moyen Âge. En fait, la RomanitĂ© ne connaĂźt pas de discontinuitĂ© dans la partie orientale de l'Empire. Seul l'Empire romain d'occident a disparu, remplacĂ© par des royaumes barbares qui disparaĂźtront Ă  leur tour. Des siĂšcles de guerres vont suivre, avant que se dĂ©gagent de nouvelles forces : royaumes francs, sĂ©dentarisation des peuples germaniques et territoires islamiques (en Occident, voir al-Andalus; pour la province d'Afrique : Ifriqiya). L'unitĂ© du monde romain, la Pax Romana deviennent des mythes qui inspireront longtemps le monde occidental, attendant que survienne une forme de rĂ©surgence (voir Occident chrĂ©tien). La date symbolique de 476 a eu un retentissement considĂ©rable pour la civilisation occidentale qui se rĂ©clame de la culture latine. Un exemple : Histoire de la dĂ©cadence et de la chute de l'Empire romain par Gibbon, XVIIIe siĂšcle.

L'Empire romain d'Occident sera relevé par Charlemagne en 800. Il aura fallu plus de trois siÚcles pour qu'un Germain ose prendre le titre impérial romain.

Chronologie suivante

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique

Ce document provient de « Chronologie de l%27Empire romain d%27Occident ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie De L'Empire Romain D'Occident de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie de l'empire romain d'Occident — Cet article donne la chronologie de l Empire romain d Occident (395–476), depuis la mort de ThĂ©odose Ier et la derniĂšre division de l Empire romain, jusqu Ă  la chute finale du dernier empereur d Occident. Sommaire 1 DĂ©limitation 2 Chronologie 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'empire romain d'occident — Cet article donne la chronologie de l Empire romain d Occident (395–476), depuis la mort de ThĂ©odose Ier et la derniĂšre division de l Empire romain, jusqu Ă  la chute finale du dernier empereur d Occident. Sommaire 1 DĂ©limitation 2 Chronologie 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'Empire romain d'Occident — Cet article donne la chronologie de l Empire romain d Occident (395–476), depuis la mort de ThĂ©odose Ier et la derniĂšre division de l Empire romain, jusqu Ă  la chute finale du dernier empereur d Occident. Sommaire 1 DĂ©limitation 2 Chronologie 
   WikipĂ©dia en Français

  • Empire Romain D'Occident — Imperium Romanum (Pars Occidentalis) (la) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Empire Romain d'Occident — Imperium Romanum (Pars Occidentalis) (la) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Empire romain d'Occident — Empire romain d’Occident Imperium Romanum (Pars Occidentalis) (la) 286/395 – 476 
   WikipĂ©dia en Français

  • Empire romain d'occident — Imperium Romanum (Pars Occidentalis) (la) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'Empire romain — Chronologie de Rome Cet article prĂ©sente l histoire chronologique de la ville de Rome, en tant que citĂ© et jusqu Ă  l Ă©poque actuelle. Se reporter l article sur la Rome antique et Ă  la sĂ©rie d articles associĂ©s pour connaĂźtre l histoire de Rome… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Chronologie de l'Empire romain d'Orient — En 395, Ă  la mort de ThĂ©odose Ier, l Empire romain est partagĂ© en deux parties : l Empire romain d Occident et l Empire romain d Orient (en grec ΒασÎčλΔία ÎĄÏ‰ÎŒÎ±ÎŻÏ‰Îœ / BasileĂ­a RĂŽmaĂ­ĂŽn), dit Empire byzantin par Hieronymus Wolf, qui durera jusqu… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Fin de l'empire romain d'occident — Empire byzantin Empire byzantin Empire romain d Orient Imperium Romanum (la) ΒασÎčλΔία áżŹÏ‰ÎŒÎ±ÎŻÏ‰Îœ / BasileĂ­a Rhƍmaíƍn (grc) 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.