ARCELOR

ÔĽŅ
ARCELOR

Arcelor

Logo de Arcelor

Logo de Arcelor
Création 2002
Dates cl√©s 18 f√©vrier 2002 par fusion de soci√©t√©s[style √† v√©rifier]
Disparition 2006
Personnages clés Francis Mer, Guy Dollé PDG
Forme juridique société anonyme à conseil d'administration
Slogan(s) ¬ę Steel solutions for a better world ¬Ľ
Siège social Luxembourg (Luxembourg)
Activité(s) Sidérurgie
Produit(s) Acier longs, aciers plats, inox et alliages
Effectif 99256[r√©f. n√©cessaire]
Site Web www.arcelor.com
Chiffre d'affaires Augmentation 32,6 Mds ‚ā¨ (2005)

Arcelor (Euronext : LOR) √©tait un groupe sid√©rurgique europ√©en ayant son si√®ge social au Luxembourg. Il est n√© de la fusion, effective le 18 f√©vrier 2002, de trois sid√©rurgistes europ√©ens : Aceralia (Espagne), Arbed (Luxembourg) et Usinor (France).

Il √©tait le premier producteur mondial d'acier avec 42,8 millions de tonnes (4,5 % du march√© mondial) jusqu'en octobre 2004, lorsque la cr√©ation du groupe Mittal lui ravit cette premi√®re place. En 2003, son chiffre d'affaires annuel s'√©l√®ve √† 25,9 milliards d'euros, pour un r√©sultat net de 257 millions. Le groupe emploie environ 98 000 personnes dans 60 pays.

Siège d'Arcelor à Luxembourg

Le 28 janvier 2006, Mittal Steel Company fait une offre publique d'achat hostile sur Arcelor pour 18,6 milliards d'euros, mais seulement un quart en espèces. Arcelor a 17,6 milliards d'euros de fonds propres. Fin février 2006, après une hausse d'Arcelor, la capitalisation boursière des deux groupes est presque identique.


Sommaire

Histoire

Fusions successives ayant donné naissance au groupe Arcelor

Arcelor est né de la fusion d'Aceralia (Espagne), Arbed (Belgique-Luxembourg) et Usinor (France). La volonté de trois groupes européens était de mobiliser leurs synergies techniques, industrielles, commerciales, autour d'un projet commun, pour créer un leader mondial qui a pour ambition de s'affirmer comme une valeur de référence dans l'industrie de l'acier.

Mise en route officiellement le 19 février 2001, la fusion est devenue effective le 18 février 2002 avec la cotation en bourse de l'action Arcelor. Le choix du nom Arcelor (nom créé à partir des noms des 3 entreprises fondatrices) pour le nouvel ensemble a été annoncé le 12 décembre 2001.

Chronologie d'Arcelor

  • 19 f√©vrier 2001: annonce officielle, de la fusion Usinor-Arbed-Aceralia pour cr√©er un groupe, provisoirement nomm√© Newco
  • 21 novembre 2001: accord de Commission europ√©enne √† condition que soient vendues des usines pour le maintient de la concurrence. En France: usines de Beautor, de Sollac Lorraine √† Strasbourg et Cofrafer; en Europe: LDD (Luxembourg), Galmed (Espagne), Lusosider (Portugal) et ISP Arvedi (Italie)[1].
  • 12 d√©cembre 2001: le nouveau goupe est officiellement baptis√© Arcelor
  • 2002 : Cr√©ation et extension au nouveau groupe de l'alliance strat√©gique d'Usinor avec Nippon Steel.
  • 24 janvier 2003 : plan de restructuration Apollo: le volet Apollo Chaud pr√©voit la fermeture vers 2009/2010 des phases √† chaud des sites continentaux de Li√®ge, Florange et la fermeture d'un petit haut fourneau √† Eisenh√ľttenstadt. Le volet Apollo Froid pr√©voit la centralisation de la production des aciers pour emballage sur Florange et la modernisation d'autres sites. Enfin, l'inox est recentr√© en Belgique √† Charleroi, au d√©triment des aci√©ries de l'Ardoise et d'Isbergues
  • 23 novembre 2005 : Offre d'achat de la soci√©t√© canadienne Dofasco pour 4,3 milliards de dollars CA (pour plus de d√©tails, voir [2]).
  • 24 d√©cembre 2005 : Suite √† une offre sup√©rieure de ThyssenKrupp AG pour Dofasco, elle bonifie son offre d'achat, qui passe √† 3,65 milliards d'euros (pour plus de d√©tails, voir [3]).
  • 27 janvier 2006 : Mittal Steel Company lance une OPA/OPE de 18,6 milliards d'euros sur Arcelor ([4]).
  • 20 f√©vrier 2006 : Dofasco accepte l'offre d'Arcelor. Pour interdire la revente du sid√©rurgiste canadien en cas d'√©ventuelle r√©ussite de l'OPA de Mittal (d√©j√† tr√®s pr√©sent aux √Čtats-Unis, Mittal a promis la revente de Dofasco √† ThyssenKrupp), Dofasco est plac√© dans une structure ind√©pendante.
  • 19 mai 2006 : Mittal Steel Company augmente son offre √† 25,8 milliards d'euros pour acqu√©rir Arcelor. Certains observateurs sp√©culent que Mittal tente de faire contrepoids √† une prise de participation, dans Arcelor, du complexe sid√©rurgique russe Magnitogorsk ([5]).
  • 26 mai 2006 : Dans le but de contrer l'OPA hostile de Mittal, Arcelor annonce une fusion avec l'entreprise russe Severstal (qui obtient 32 % du capital), ce qui donnera naissance au num√©ro un mondial de l'acier. La transaction est estim√©e √† 12 milliards d'euros ([6]).
  • 25 juin 2006 : Le mauvais accueil r√©serv√© √† l'alliance avec le chevalier blanc Severstal am√®ne Arcelor √† accepter l'OPA hostile. L'OPA non hostile de la part de Mittal Steel Company se montant au total √† 26,9 milliards d'euros (40,37 euros par action Arcelor) et des concessions, le conseil d'administration d'Arcelor accepte √† l'unanimit√© cette offre. La cr√©ation du groupe Arcelor-Mittal est annonc√©e. ([7])
  • 26 juillet 2006 : Compte tenu du r√©sultat de l'offre publique de Mittal Steel visant les actions Arcelor, le Conseil Scientifique des Indices d'Euronext a d√©cid√© le retrait d√©finitif de la valeur Arcelor des indices CAC40 et SBF 120.[1]
  • 23 janvier 2007 : La justice neerlandaise d√©boute Mittal dans sa tentative de dissoudre la fondation interdisant la revente de Dofasco √† ThyssenKrupp
  • 22 juin 2007 : le S√©nateur Philippe Marini demande au Gouvernement Fran√ßais d'intervenir sur la r√©vision unilat√©rale des parit√©s de fusions impos√©e par Mittal Steel N.V , qui l√®se les actionnaires minoritaires d'Arcelor S.A.
  • 28 juin 2007 : le S√©nateur de la Moselle Jean-Louis Masson demande au Gouvernement Fran√ßais d'intervenir sur la r√©vision unilat√©rale des parit√©s de fusions impos√©e par Mittal Steel N.V.
  • 16 d√©cembre 2008 : une filiale d'ArcelorMittal est condamn√©e, par le conseil fran√ßais de la concurrence, √† une amende de 301,7 millions d'euros pour entente sur les prix[2],[3],[4],[5].

Métiers

Le groupe est constitu√© autour de 4 branches principales :

  • les aciers plats au carbone (t√īles pour automobile, emballage, construction, electro-m√©nager)
  • les produits longs (rails, poutrelles, barres)
  • les aciers inoxydables (aussi appel√©s Inox)
  • la transformation et distribution des produits

Principales filiales

  • Acesita
  • Acindar
  • Arcelor packaging
  • Arcelor Technologies
  • Arcelor Auto
  • Eko Stahl
  • Industeel
  • Stainless and Nickel Alloys
  • Sidmar
  • Arcelor Atlantique et Lorraine (ex Sollac)
  • Arcelor M√©diterran√©e
  • Trefilarbed
  • Ugine&ALZ [U&A]
  • Vega do Sul

Les pays (ou groupes de pays) BRICET (Brésil, Russie, Inde, Chine, Europe, Turquie) constituent l'essentiel du positionnement à venir.

Direction générale au 1er janvier 2006[6]

  • Guy Doll√© : pr√©sident de la direction g√©n√©rale, CEO
  • Michel Wurth : vice pr√©sident de la direction g√©n√©rale, DG Plats Carbone
  • Roland Junck : vice pr√©sident, DG Longs Carbone
  • Gonzalo Urquijo : CFO, DG Arcelor Steel Services

Le groupe Arcelor-Mittal fut sous la direction de Roland Junck entre le 4 ao√Ľt 2006 et le 6 novembre 2006, date √† laquelle Lakshmi Mittal reprit la t√™te du groupe malgr√© ses promesses initiales.

Conseil d'administration[7]

  • Joseph Kinsch, PDG
  • Jos√© Ram√≥n √Ālvarez Rendueles, vice pr√©sident du conseil

Directeur :

  • H.R.H. Prince Guillaume de Luxembourg
  • John Castegnaro
  • Jean-Yves Durance
  • No√ęl Forgeard
  • Jean-Pierre Hansen
  • Ulrich Hartmann
  • Antoine Spillmann
  • Hedwig De Koker
  • Manuel Fern√°ndez L√≥pez
  • Michel Marti
  • Daniel Melin
  • Edmond Pachura
  • Francisco Javier de la Riva Garriga
  • Sergio Silva de Freitas
  • Georges Schmit
  • Fernand Wagner

Secr√©taire-G√©n√©ral :

  • Paul Junck

Données chiffrées

Nombre d'employés par pays

Données approximatives
Pays Nombre de personnes employées
Allemagne  ?
Belgique 12 500
Espagne  ?
France 30 000
Luxembourg 6 400
Total 94 000

Répartition de l'actionnariat

Données en pourcentage, en date du 30/09/2005
Principaux actionnaires Pourcentage des part
Gouvernement luxembourgeois 5,60 %
Corporation JMAC BV, Aristrain 3,20 %
Gouvernement wallon (SOGEPA) 3,20 %
Carlo Tassara International 2,36 %
Salari√©s 2,00 %
Autres 82,34 %

Nombre d'actions au 30 septembre 2005, 639.774.327 actions. Les 85,7 % comprennent √©galement les actions d√©tenues par le groupe, estim√©es √† 4,2% par le journal Le Monde [8]

Données financières[8]

Données financières en millions d'euro
Années 2002 2003 2004 2005
Chiffres d'affaires 27 512 25 923 30 180 32 611
Résultats d'exploitation 1 978 2 228 4 341 5 641
Résultats nets part du groupe -121 257 2 314 3 846
Fonds propres _ 8 140 12 320 17 633
Dettes financières 5 993 4 400 2 520 1 257

Données boursières

  • Actions cot√©es √† la bourse de Paris
  • Membre de l'indice CAC 40
  • Code Valeur ISIN = LU0140205948
  • Valeur nominale = euro
  • Actionnaire principaux :
    • √Čtat Luxembourgeois 6%
Données boursières au 1er janvier
Années 2004 2005 2006
Nombre d'actions cotés en millions 00 639,77 00
Capitalisation boursière en millions d'euro 00 10 889 00
Nombre de transactions quotidiennes 00 00 00

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Références

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
Ce document provient de ¬ę Arcelor ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ARCELOR de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arcelor ‚ÄĒ S.A. Rechtsform Aktiengesellschaft Gr√ľndung Arbed 1882 Aceralia 1902 Usinor 1948 Arcelor 2002 ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Arcelor ‚ÄĒ S.A. –ď–ĺ–ī –ĺ—Ā–Ĺ–ĺ–≤–į–Ĺ–ł—Ź 2001 –£–Ņ—Ä–į–∑–ī–Ĺ–Ķ–Ĺ–į 2006 –ü ‚Ķ   –í–ł–ļ–ł–Ņ–Ķ–ī–ł—Ź

  • Arcelor ‚ÄĒ Arcelor, segunda sider√ļrgica mundial, es un grupo empresarial multinacional. (Ticker Bolsa de Madrid: LOR) Es el primer productor mundial de productos planos y productos largos en acero. Es un operador destacado en todos sus principales mercados ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Arcelor S. A. ‚ÄĒ Arcelor S. A., ¬† 2002 aus der Fusion von Arbed S. A., Aceralia S. A. und Usinor S. A. hervorgegangener Stahlkonzern; Sitz: Luxemburg ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Arcelor ‚ÄĒ Infobox Company name = Arcelor S.A. type = Public (Euronext: [http://www.euronext.com/trader/summarizedmarket/0,5372,1732 6834,00.html?selectedMep=1 idInstrument=12642 isinCode=LU0140205948 LOR] ) genre = foundation = Arbed in 1911 Aceralia in… ‚Ķ   Wikipedia

  • Arcelor ‚ÄĒ Logo de Arcelor Cr√©ation 2002 Dates cl√©s ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arcelor ‚ÄĒ Sede de Arcelor en Luxemburgo. Arcelor, segunda sider√ļrgica mundial, es un grupo empresarial multinacional. Su ticker en la Bolsa de Madrid es LOR. Es el primer productor mundial de productos planos y productos largos en acero. Es un operador… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Arcelor Mittal Mines du Canada ‚ÄĒ Logo de Arcelor Mittal Mines du Canada Cr√©ation 2008 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arcelor Mittal ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda ArcelorMittal Tipo Sociedad An√≥nima Fundaci√≥n 2006 mediante la fusi√≥n entre Mittal Steel y Arcelor Sede ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Arcelor-Mittal ‚ÄĒ ArcelorMittal Logo de ArcelorMittal Dates cl√©s 2006 fusion entre Mittal Steel et Arcelor Personnages cl√©s Lakshmi Mittal (Chairman et CEO) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.