Chercheur

ÔĽŅ
Chercheur
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le métier de chercheur dans sa généralité. Pour statut de chercheur à plein temps, voir Chercheur (emploi titulaire) et Chercheur post-doctoral.

Un chercheur (au f√©minin une chercheuse) d√©signe une personne dont le m√©tier consiste √† faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le m√©tier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifi√©s et impliquent d'importantes diff√©rences dans la pratique de ce m√©tier. Ainsi, pendant longtemps, chercheur n'√©tait pas vu comme un m√©tier, mais un simple qualificatif. Le Manuel de Frascati, √©dit√© par l'OCDE, donne une d√©finition du chercheur qui refl√®te la diversit√© des situations : ¬ę Sp√©cialiste travaillant √† la conception ou √† la cr√©ation de connaissances, de produits, de proc√©d√©s, de m√©thodes et de syst√®mes nouveaux et √† la gestion des projets concern√©s ¬Ľ.

Sommaire

Historique

Voir aussi la section historique de l'article Recherche scientifique et l'article Histoire des sciences.

L'apparition d'un m√©tier sp√©cifique de chercheur s'inscrit dans le cadre de la sp√©cialisation des t√Ęches au sein de nos soci√©t√©s. Auparavant, les inventions et les connaissances √©taient le fruit d'exp√©rimentations de tout un chacun au quotidien. Avec Francis Bacon, au XVIIe si√®cle, l'Occident commence √† prendre conscience de l‚Äôint√©r√™t √©conomique et politique d'une recherche organis√©e. La fondation d'acad√©mies des sciences atteste de l'int√©r√™t naissant des √Čtats pour les travaux des chercheurs et leur apporte un cadre d'√©change et une certaine reconnaissance sociale. Cette √©volution de la place sociale des chercheurs est indissociable de l'√©volution de la nature m√™me du travail de recherche, et en particulier l'√©laboration progressive d'une m√©thode scientifique, √† partir de la r√©volution copernicienne.

Marie Curie, chercheuse du XXe si√®cle

Les emplois sp√©cifiques de chercheur scientifique, financ√©s par l'√Čtat ou par des entreprises priv√©es pour se consacrer √† leurs travaux, n'apparaissent cependant que bien plus tard, au cours du XIXe si√®cle, et ne se d√©veloppent qu'au XXe si√®cle. La recherche scientifique n'√©tait auparavant qu'une activit√© annexe √† un m√©tier principal, par exemple celui d'enseignant ou d'ing√©nieur.

Pratique et évaluation

L'exercice du métier de chercheur repose sur des exigences d'innovation, d'imagination mais aussi de réflexion, de savoir-faire, de connaissances, et de capacités techniques. Ces dernières conditions ne se développent qu'avec l'expérience personnelle et la confrontation avec les questions soulevées par la recherche. La charte européenne du chercheur définit des principes de base d'exercice de ce métier.

Pour communiquer et archiver les résultats obtenus, le chercheur les publie, entre autres dans des revues spécialisées dans son domaine d'activité. Avant publication, les articles sont soumis à un comité de lecture. Ce comité est lui-même constitué de chercheurs travaillant sur des questions connexes. D'autres modes de communication, permettant une circulation plus rapide des résultats, incluent les séminaires scientifiques, les congrès scientifiques et les pré-publications.

En sorte d'éviter que son travail ne soit perturbé par des intérêts particuliers, il est nécessaire de garantir l'indépendance des chercheurs vis-à-vis de pressions politiques ou économiques. Des garanties de stabilité d'emploi ont ainsi été introduites pour une partie des chercheurs. Cela inclut le concept de tenure dans le monde anglo-saxon, et l'utilisation du statut de fonctionnaire en France (voir à ce propos l'article autonomie de la science).

La technicit√© des r√©sultats, et la nature m√™me de la recherche fondamentale, font qu'il est difficile d'√©valuer leur pertinence et leur port√©e √† court terme. Cela pose un probl√®me pour les d√©cideurs, qui souhaitent pouvoir contr√īler le bien-fond√© des d√©penses de la recherche. Afin de fournir des indicateurs d'efficacit√© du travail d'un chercheur, diff√©rentes techniques d'√©valuation de la recherche ont √©t√© √©tablies, qui peuvent dans certains cas pr√©senter des effets pervers.

Avec l'avènement de la vision programmation des actions publiques induite en France par la LOLF, le développement des indicateurs de performance et de la culture de l'évaluation se développe. Aujourd'hui, les diverses procédures d'évaluation des personnels de recherches du secteur public doivent être accréditées par la nouvelle Agence de l'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (AERES).

Carrière d'un chercheur

L'obtention d'un dipl√īme de haut niveau n'est pas toujours absolument n√©cessaire √† la poursuite d'une carri√®re de chercheur. En entreprise, un employ√© sans formation initiale sp√©cifique peut, au gr√© des √©volutions de carri√®re et selon ses comp√©tences, devenir chercheur au sein de cette entreprise. Une telle trajectoire n'est pas non plus impossible dans un centre de recherche, y compris dans un centre de recherche public, qui peuvent accueillir des scientifiques ayant fait la preuve de leurs talents ind√©pendamment de leur formation initiale. En France, l'accession m√™me au statut de chercheur de la fonction publique reste conditionn√©e √† l'obtention d'un doctorat, mais l'article L612-7 du Code de l'√©ducation pr√©voit que ce dipl√īme puisse √™tre d√©livr√© sur ¬ę pr√©sentation d'un ensemble de travaux scientifiques originaux. ¬Ľ

Cependant, en g√©n√©ral, la carri√®re d'un chercheur commence r√©ellement apr√®s l'obtention d'un doctorat. En entreprise, l'obtention d'un master ou de tout dipl√īme de niveau √©quivalent peut suffire pour s'engager dans une carri√®re de chercheur (c'est plus particuli√®rement vrai en France).

Doctorat

Article d√©taill√© : Doctorat.

La première étape du chercheur est de préparer une thèse pour obtenir un doctorat. Le grade de docteur est obtenu après présentation d'un travail de recherche original devant un jury académique constitué au sein d'un établissement d'enseignement supérieur.

Le chercheur doctorant peut r√©aliser ce travail au sein d'un laboratoire de recherche d'un √©tablissement public ou d'une entreprise en collaboration avec un ou des chercheurs du monde acad√©mique. Administrativement, il peut √™tre salari√© d'une universit√©, d'une institution de recherche ou d'un organisme d'√©tat, pour une dur√©e g√©n√©ralement limit√©e. Dans certaines disciplines (g√©n√©ralement lettres et sciences humaines), le chercheur doctorant peut exercer ses travaux de recherche sans √™tre en contrat de travail ; il peut alors avoir une activit√© salari√©e compl√©mentaire. Le chercheur doctorant peut, suivant les pays, √™tre charg√© d'enseignements. La situation du chercheur doctorant est donc en partie li√©e avec les r√®gles propres √† chaque pays, de pr√©paration et de sanction de ce grade, notamment en ce qui concerne la dur√©e en tant que chercheur doctorant.

Après l'obtention du doctorat, le jeune docteur peut se tourner vers des emplois du secteur privé ou académique, en tant que chercheur ou qu'enseignant-chercheur.

Emplois de chercheur

Article d√©taill√© : Chercheur (emploi titulaire).

Après l'obtention du doctorat, le chercheur peut occuper la fonction de chargé de recherche. Le chargé de recherche dédie l'intégralité de son temps à des activités de recherches. Il est en général investi dans un ou deux projets en collaboration avec de jeunes chercheurs préparant un doctorat. Il peut occuper un poste sur la base d'un contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI), ou bien encore un poste de fonctionnaire.

Les postes de charg√© de recherche √† dur√©e d√©termin√©e ont g√©n√©ralement pour intitul√© initial dans le syst√®me anglo-saxon ¬ę post-doctoral researcher ¬Ľ, ¬ę post-doctoral fellow ¬Ľ, en fran√ßais ¬ę chercheur post-doctoral ¬Ľ (le qualificatif √©tant peu pertinent car tout poste de chercheur, hors doctorant, peut √™tre √©videmment qualifi√© de ¬ę post-doctoral ¬Ľ) et litt√©ralement ¬ę agr√©g√© post-doctoral ¬Ľ (dans le sens premier de l'adjectif substentiv√© ¬ę agr√©g√© ¬Ľ pour fellow, c.a.d. qui s'agr√®ge au membre titulaire avant de le devenir, sans r√©f√©rence au concours d'agr√©gation externe, sp√©cifique √† la France). L'intitul√© peut √©voluer avec l'exp√©rience en ¬ę senior post-doctoral researcher ¬Ľ puis ¬ę research fellow ¬Ľ sans qu'il n'existe de nomenclature internationale voire nationale bien d√©finie. Les postes en CDD peuvent avoir une dur√©e variant de un √† dix ans[1], selon par exemple la dur√©e des projets de recherche auxquels ils sont li√©s. Dans certain pays, comme la France, le charg√© de recherche peut √™tre directement engag√© comme fonctionnaire.

Il existe en France plusieurs statuts associés à la fonction de Chercheur dans le secteur public, parmi lesquels ceux d'enseignants-chercheurs des Universités, d'ingénieurs-chercheurs des EPIC et de chargés de recherche des EPST.

Dans le système anglo-saxon, il n'existe que rarement des postes permanents de chercheur à plein temps, les postes en CDI ou avec tenure sont généralement des postes d'enseignant-chercheur. En France, par contre, les établissements de recherche de type EPST disposent exclusivement de postes de fonctionnaires dédiés à la recherche.

Dans les services de recherche des entreprises, un poste de chargé de recherche peut être également intitulé ingénieur de recherche.

Apr√®s plusieurs ann√©es de carri√®re, le charg√© de recherche peut devenir directeur de recherche. Le directeur de recherche, qui peut √™tre intitul√© ¬ę senior research fellow ¬Ľ ou encore ¬ę research professor ¬Ľ dans les syst√®mes anglo-saxon, est amen√© √† g√©rer des projets plus importants et √† consacrer moins de temps au travail de recherche quotidien. Il occupe alors g√©n√©ralement des positions administratives de chef d'√©quipe, de groupe, de d√©partement, d'unit√© de recherche.

Hors du domaine des sciences expérimentales, un chercheur peut également exercer un travail complémentaire de manière indépendante (non salariée), au travers de la publication de livres ou la réalisation d'études ou de rapport[2].

Le chercheur peut être chargé d'enseignements dans un volume horaire réduit, généralement dans sa spécialité directe.

Emplois d'enseignant-chercheur

Article d√©taill√© : Enseignant-chercheur.

L'enseignant-chercheur peut √™tre recrut√© apr√®s avoir √©t√© charg√© de recherche, ou bien √™tre recrut√© directement apr√®s son doctorat, soit d'abord sur un poste √† dur√©e d√©termin√©e, ou bien directement sur un poste √† dur√©e ind√©termin√©e (CDI ou fonctionnaire). L'enseignant-chercheur en d√©but de carri√®re peut √™tre en fran√ßais, ¬ę charg√© de cours ¬Ľ, ¬ę charg√© d'enseignements ¬Ľ, ¬ę attach√© temporaire d'enseignement et de recherche ¬Ľ, ¬ę ma√ģtre de conf√©rences ¬Ľ (fonctionnaire) et en anglais g√©n√©ralement ¬ę lecturer ¬Ľ puis ¬ę reader ¬Ľ ou ¬ę senior lecturer ¬Ľ (lecteur, intitul√© fran√ßais du Moyen √āge gard√© pour les postes de ¬ę lecteurs de langues ¬Ľ en France) ou aux USA ¬ę instructor ¬Ľ, ¬ę adjunct professor ¬Ľ, ¬ę assistant professor ¬Ľ. Les enseignants-chercheurs en d√©but de carri√®re sont g√©n√©ralement charg√©s d'enseignements sous forme de travaux dirig√©s et de travaux pratiques. Leur activit√© de recherche est globalement de m√™me nature que celle d'un charg√© de recherche avec une quantit√© horaire plus restreinte.

Au bout d'un certain nombre d'ann√©es, l'enseignant-chercheur peut devenir ¬ę professeur ¬Ľ. Le professeur assure en g√©n√©ral des cours magistraux, la direction et le jugement des th√®ses de doctorats. Dans le syst√®me anglo-saxon, le professeur est d'abord ¬ę associate professor ¬Ľ (avec tenure), puis ¬ę (full) professor ¬Ľ. Le professeur exerce √©galement des fonctions administratives comparables √† celles d'un directeur de recherche ou bien des fonctions administratives p√©dagogiques (responsable d'un cycle de formation, doyen de facult√©, chef d'√©tablissement d'enseignement sup√©rieur, etc.).

Dans certain pays, l'enseignant-chercheur doit d√©montrer son aptitude √† exercer les fonctions de directeur de th√®se de doctorat devant un jury acad√©mique de professeurs, avant de pouvoir postuler comme professeur : en France, il s'agit de l'habilitation √† diriger des recherches qui ouvre le droit √† la candidature √† un poste de professeur des universit√©s. Un poste de professeur peut √™tre associ√© aux concepts sp√©cifiques de ¬ę chaire ¬Ľ ou de ¬ę tenure ¬Ľ.

Activités annexes

En plus de son activité de recherche, les chercheurs peuvent être amené à développer d'autres activités.

Expertise

Le chercheur est de plus en plus amené à figurer dans le débat public, que ce soit en tant qu'expert pour guider les décisions politiques, ou parce que ses recherches elles-mêmes provoquent un débat, pour des raisons éthiques ou pour des questions de risque (voir à ce propos l'article sur le principe de précaution).

Vulgarisation

Dans les id√©es re√ßues, le chercheur est un statut assez rare, un m√©tier o√Ļ l'on passe son temps derri√®re un microscope. De m√™me, le commun des mortels pense qu'ayant pour la majorit√© un haut niveau d'√©tude, les chercheurs ont un salaire mirobolant.

Valorisation

Administration

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Au Royaume-Uni, les Fixed Term Employees Regulations (Prevention of Less Favourable Treatment) [1] imposent de consid√©rer tout emploi continu depuis plus de quatre ans comme titulaire.
  2. ‚ÜĎ Georges Chapouthier, Le m√©tier de chercheur : itin√©raire d'un biologiste du comportement, Les cahiers rationalistes, 1991, N¬į 461, pp 3-9

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chercheur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chercheur ‚ÄĒ chercheur, euse [  É…õr É…∂r, √łz ] n. et adj. ‚ÄĘ 1636; cercheur 1538; de chercher 1 ‚ô¶ (Rare ou loc.) Personne qui cherche. ¬ę les coups de b√™che d un chercheur de tr√©sor ¬Ľ (Barr√®s). Chercheur d or. 2 ‚ô¶ Adj. Un esprit chercheur, avide de d√©couvertes. ‚áí… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • chercheur ‚ÄĒ chercheur, euse (cher cheur, che√Ľ z ) s. m. et f. 1¬į¬†¬†¬†Celui, celle qui cherche. ‚Äʬ†¬†¬†Ha ! seigneur don Juan, l on vous a bien cherch√©. L on devait me trouver, je n √©tais pas cach√© ; Et qui sont ces chercheurs ?, SCARRON Jodelet, IV, 3. ‚Äʬ†¬†¬†Tout l ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • chercheur ‚ÄĒ Chercheur. s. m. Qui cherche. Vraiment vous estes un beau chercheur, ne vous amusez pas √† ces chercheurs de thresors, √† ces chercheurs de pierre philosophale. chercheur de franches lip√©es ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • CHERCHEUR ‚ÄĒ EUSE. s. Celui, celle qui cherche. Il se prend ordinairement en mauvaise part. Ne vous laissez pas duper par ces chercheurs de tr√©sors, par ces chercheurs de pierre philosophale. Chercheur de franches lipp√©es ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chercheur ‚ÄĒ ieŇ°kiklis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. detector; finder; selector vok. Sucher, m; Suchger√§t, n; W√§hler, m rus. –ł—Ā–ļ–į—ā–Ķ–Ľ—Ć, m pranc. chercheur, m; d√©tecteur, m; s√©lecteur, m ‚Ķ   Automatikos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • chercheur ‚ÄĒ ieŇ°kiklis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrńóŇĺtis ńģtaisas kam nors aptikti. atitikmenys: angl. detector; finder vok. Sucher, m; Suchger√§t, n rus. –ī–Ķ—ā–Ķ–ļ—ā–ĺ—Ä, m; –ł—Ā–ļ–į—ā–Ķ–Ľ—Ć, m pranc. chercheur, m; d√©tecteur, m ‚Ķ   Penkiakalbis aiŇ°kinamasis metrologijos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • chercheur ‚ÄĒ an. sharty√≤ / eu, za, e (Albanais 001), sharshr√©, ala, e (001) ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • Chercheur Post-doctoral ‚ÄĒ Chercheur postdoctoral Carri√®re du chercheur Doctorant Chercheur non titulaire Chercheur titulaire Enseignant chercheur Concept de tenure modifier On appelle souvent chercheur postdoctoral ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chercheur post-doctoral ‚ÄĒ Chercheur postdoctoral Carri√®re du chercheur Doctorant Chercheur non titulaire Chercheur titulaire Enseignant chercheur Concept de tenure modifier On appelle souvent chercheur postdoctoral ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chercheur (Emploi Titulaire) ‚ÄĒ Carri√®re du chercheur Doctorant Chercheur non titulaire Chercheur titulaire Enseignant chercheur Concept de tenure modifier Avec la reconnaissance du r√īle de la ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.