Cheikha Remitti

Cheikha Remitti, née le 8 mai 1923 à Tessala, près de Sidi-Bel-Abbès et décédée le 15 mai 2006 à Paris est une chanteuse populaire algérienne.

Sommaire

Biographie

Né en Algérie à Tessala (village situé près de Sidi Bel-Abbès, en Oranie) le 8 mai 1923[1], Cheikha Rimitti est l'une des chanteuses Algériennes les plus appréciées du Maghreb.

Elle baigné dans le chant rural. Orpheline, élevée par des « patrons » qu’elle a quittés à l’adolescence pour suivre une troupe de musiciens nomades les Hamdachis, la jeune Saida connait la misère avant de se lancer dans la chanson dans les années 40, à Relizane, Oran et Alger. Comme pour Cheikh Hamada, il serait simpliste de dire qu'elle est une chanteuse de raï. De tradition paysanne, Saïda a baigné dans le chant rural. Orpheline très jeune, élevée par des "patrons" qu'elle a quittés à l'adolescence pour suivre une troupe de musiciens nomades, la jeune Saïda connaît la misère avant de se lancer dans la chanson dans les années 1940, à Relizane, Oran et Alger.

Après l'indépendance, ses chansons lui valent d'être censurée par certains politiques algériens. Rimitti provoqua à la fois en effet le gouvernement censeur et l'Islam strict. Chantant l'amour, la femme, l'alcool, les corps emmêlés, la liberté, le féminisme… et présidant des fêtes arrosées, elle a très vite été ignorée par l'Algérie officielle.

Elle s'attire une réputation sulfureuse dès son premier succès, en 1954, avec "Charrak gatta", dans lequel certains voient une attaque contre le tabou de la virginité.

Cheikha Rimitti arrive à Paris en 1979, où elle anime les soirées dans des cafés communautaires. Bien que mise à l'écart par les siens, elle devient peu à peu l'ambassadrice internationale, paradoxalement, du raï; alors qu'elle ne supportait tous "ces jeunots tricheurs", comme elle le disait elle même.. Elle atteint même un nouveau public à la fin des années 1990 composé d'algériens de France, leurs enfants et même des européens et des spécialistes ès musique.

Certains diront qu'elle a été mal managée ces dix dernières années puisque son agent refusait, sans qu'elle le sache, des concerts internationaux, demandant "pour elle" des cachets astronomiques. Un concert Place de la République à Paris, notamment.

Cheikha Rimitti sort un dernier album, "N'ta Goudami" (littéralement, "toi,devant moi").

Cheikha Rimitti s'est éteinte le 15 mai 2006, deux jours après son concert au Zénith (Paris) où elle chantait avec les "chebs", notamment Khaled. Avec son humour légendaire, elle disait qu'elle comptait bien les remettre à leur place.

Discographie sélective

  • Sidi Mansour (1994)
  • Ghir al Baroud (1996)
  • Cheika (1996)
  • Trab Music (2000)
  • Nouar (2000)
  • L'etoile du Rai (2001)
  • Live European Tour 2000 (2001)
  • Salam Maghreb (2001)
  • N'ta Goudami (2005)

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cheikha Remitti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cheikha Remitti — Datos generales Nombre real Saadia El Ghizania (árabe: سعدية الغيزانية) Nacimiento 8 de mayo de 1923 Tessala (Argelia) …   Wikipedia Español

  • Cheikha Remitti — Cheikha Rimitti (* 8. Mai 1923 in Tessala bei Sidi bel Abbès; † 15. Mai 2006 in Paris; eigentlich Bedief Saadia) war eine algerische Raï Sängerin. Ihr Künstlername (auch Remitti geschrieben) stammte vom französischen Remettez , zu Deutsch Schenk… …   Deutsch Wikipedia

  • Cheikha Rimitti — Cheikha Remitti Cheikha Remitti, née le 8 mai 1923 à Tessala, près de Sidi Bel Abbès et décédée le 15 mai 2006 à Paris est une chanteuse algérienne originaire du Rif voisin (Maroc). Sommaire 1 Biographie 2 Citations …   Wikipédia en Français

  • Cheikha Rimitti — (* 8. Mai 1923 in Tessala bei Sidi bel Abbès; † 15. Mai 2006 in Paris; eigentlich Bedief Saadia) war eine algerische Raï Sängerin. Ihr Künstlername (auch Remitti geschrieben) stammt vom französischen „Remettez“, zu Deutsch „Schenk nach!“. Cheikha …   Deutsch Wikipedia

  • Raï —  Pour l’article homophone, voir Rail.  Pour l’article homonyme, voir Raï (homonymie).  Raï Origines culturelles Début du …   Wikipédia en Français

  • Raï — Infobox Music genre name=Raï bgcolor=mediumvioletred color=white stylistic origins=Spanish, French, and Arab music, including al andalus, zendani and melhun cultural origins=Late 19th century Oran, Algeria instruments=Gaspa, guellal… …   Wikipedia

  • Raï — Saltar a navegación, búsqueda Mercado en Argel (1914), August Macke. El raï (árabe: راي [rāy], opinión )? es un género musical …   Wikipedia Español

  • Cheikh — Cet article possède un paronyme, voir : chèque. Un cheikh[1] (arabe : شيخ [ …   Wikipédia en Français

  • 15 mai — Pour les articles homonymes, voir Quinze Mai. . Éphémérides Mai 1er 2 3 4 5 6 …   Wikipédia en Français

  • Buda Musique — Pour les articles homonymes, voir Buda. Buda Musique est un label de musique français indépendant créé en 1987 sous l impulsion de Dominique Buscail et Gilles Fruchaux et consacré aux musiques de monde, aux musiques traditionnelles, et aux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.