Chateauneuf-de-Gadagne

ÔĽŅ
Chateauneuf-de-Gadagne

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne
Carte de localisation de Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne
Pays France France
R√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement d'Avignon
Canton Canton d'Isle-sur-la-Sorgue
Code Insee 84036
Code postal 84470
Maire
Mandat en cours
Pierre Molland
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse
Latitude
Longitude
43¬į 55‚Ä≤ 43‚Ä≥ Nord
       4¬į 56‚Ä≤ 49‚Ä≥ Est
/ 43.9286111111, 4.94694444444
Altitude 41 m (mini) ‚Äď 124 m (maxi)
Superficie 13,48 km²
Population sans
doubles comptes
3 157 hab.
(2006)
Densité 234 hab./km²

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne est une commune fran√ßaise, situ√©e dans le d√©partement de Vaucluse et la r√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Gadagniens ou les Castelnovins[1].

Vue depuis le village sur la plaine puis en fond, le petit Luberon à Gauche, la colline saint Jacques de Cavaillon au centre et les Alpilles à droite.

Sommaire

Géographie

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne est un village perch√©, construit en amphith√©√Ętre, sur le versant oriental d'une colline √† 13km d'Avignon[2].

Transports

Carte de Brun cadet pr√©voyant ¬ę l'arrosement d'une partie des terres du Comtat Venaissin ¬Ľ

La route nationale 100 (D901) traverse la commune sur un axe est-ouest et la route départementale 6 sur un axe nord-sud. Une voie ferrée passe sur la commune qui dispose même d'une gare. La gare TGV la plus proche est la gare d'Avignon TGV. La commune est desservie par les sorties de l'autoroute A7 d'Avignon sud ou Avignon nord.

Relief et géologie

Le village est pos√© sur une colline, massif rocheux de calcaire urgonien, s√©parant la vall√©e du Rh√īne du cŇďur du Comtat Venaissin et de son importante plaine alluvionnaire tr√®s favorable √† l'agriculture √† l'est[2].

Hydrographie

De nombreux canaux (Passage du Canal du Moulin) et cours d'eaux (La Sorgue, le Sénot, etc...) arrosent la plaine à l'est de la commune.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont class√©s en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du d√©partement de Vaucluse, dont celui de l'Isle-sur-la-Sorgue auquel appartient la commune, sont class√©s en zone Ia (risque tr√®s faible). Ce zonage correspond √† une sismicit√© ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de b√Ętiments[3].

Climat

La commune est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en latitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare.

Les temp√©ratures moyennes oscillent entre 0 et 30¬į selon la saison. Le record de temp√©rature depuis l'existence de la station de l'INRA est de 40,5¬įC lors de la canicule europ√©enne de 2003 le 5 ao√Ľt et -12,8¬įC le 5 janvier 1985. Les relev√©s m√©t√©orologiques ont lieu √† l'agroparc d'Avignon, √† seulement quelques kilom√®tres de Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne.

Histoire

Préhistoire et antiquité

Durant la pr√©histoire, il n'y eut pas d'habitat fixe sur cette colline dominant la vall√©e du Rh√īne. Elle servit uniquement de territoire de chasse comme l'atteste l'outillage lithique et les d√©bris de poterie trouv√©s sur ce territoire[1].

La colonisation romaine ne fut pas plus importante. Les fouilles, jusqu'√† pr√©sent, n'ont livr√© qu'une st√®le fun√©raire sur le plateau de Campbeaux et un tombeau √† mobilier, dat√© de la fin du IIIe si√®cle, sur le chemin de Jonqueret[1].

Moyen √āge

Ce fut au cours du haut moyen-√Ęge qu'un vicus s'installa √† Campbeaux. Des fouilles anciennes, faites en 1887 et 1912, ont permis d'exhumer, la premi√®re fois dix-huit s√©pultures,la seconde dix-sept. Au Xe si√®cle, le village fortifie, qui s'est form√© sur son emplacement actuel autour d'un castrum, prit une hache comme embl√®me et elle fut grav√©e sut le linteau de ses portes. Son nom est attest√© comme Cast√®u Nou Destrau[1].

Ce fief, sous le suzerainet√© des comtes de Toulouse, marquis de Provence, fut alors attribu√© comme mense √† l'abbaye de Saint-Guilhem-le-D√©sert. Puis, il √©chut, en mai 1162, √† Giraud Amic, cadet de la maison de Sabran. Il prit d√©sormais comme nom Castrum novum Giraudi Amici' ou ((cast√®u Nou de Moussen Girau[1]. Mais cette famille dut partager sa seigneurie avec les templiers. Une ¬ę Maison du Temple ¬Ľ est attest√©e d√®s 1170. Ainsi qu'un legs de terres, pr√®s des rives de la Sorgue, au lieu-dit C√©not, en 1221[4].

Celui-ci avait été fait par Giraud Amic III. Peu après sa mort, Tiburge des Baux, sa veuve, et leur fils Giraud Amic IV, contestèrent ce don. Il y eut arbitrage. Les templiers restèrent en possession de leurs terres mais perdirent leurs droits seigneuriaux sur celles-ci[4].

En 1274, les Amic, devenu vassaux du pape, en rendirent hommage à Guillaume de Villaret, recteur du Comtat Venaissin[1]. Jean XXII acquit la haute suzeraineté sur ce fief en 1323[5].

Le 24 juillet 1371, Giraud de Simiane, seigneur de Caseneuve, acheta aux Giraud Amic la terre et la baronnie de Ch√Ęteauneuf[5]. Il dut alors leur verser la somme de 6 000 florins[1].

Renaissance

En pleine guerres de religion, au cours du mois d'ao√Ľt 1562, le village et ses terres fut attaqu√© par le baron des Adrets[5]. Le cur√© ayant d√©sir√© rest√© pour s'opposer au baron protestant, il fut occis, son presbyt√®re br√Ľl√© et cet incendie mit le feu √† tout le village. Puis la peste de 1586 suivit faisant des coupes claires dans la population[4].

Au XVIIe si√®cle, ce fief passa entre les mains d'une nouvelle famille. En 1669, Charles-F√©lix de Gal√©an, lieutenant g√©n√©ral des arm√©es de Louis XIV et compagnon du grand Turenne, appartenant √† une puissante famille d'origine g√©noise, install√©e √† Avignon depuis le milieu de XIVe si√®cle, acheta ce fief[5]. L'acte fait √©tat d'une transaction qui s'√©leva √† 68 000 √©cus[1].

En novembre de la m√™me ann√©e, une bulle pontificale de Cl√©ment IX √©leva ces terres au rang de duch√©. La m√®re du g√©n√©ral √©tant une Guadagni, d√©sormais son nom servit √† qualifier Ch√Ęteauneuf. La famille des Gadagne de Ch√Ęteauneuf s'est √©teinte en 1925[5].

Période moderne

En 1720, la commune ne put échapper à la Grande peste et afin qu'un tel fléau ne puiise se renouveler, les habitants firent édifier une chapelle dédiée à saint Roch sur la place de la Pastière[4].

Le 12 ao√Ľt 1793 fut cr√©√© le d√©partement de Vaucluse, constitu√© des districts d'Avignon et de Carpentras, mais aussi de ceux d'Apt et d'Orange, qui appartenaient aux Bouches-du-Rh√īne, ainsi que du canton de Sault, qui appartenait aux Basses-Alpes.

Article d√©taill√© : Histoire de Vaucluse.

Période contemporaine

R√©union du F√©librige en 1854, au ch√Ęteau de Font-S√©gugne, √† Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne

Le 21 mai 1854, Alphonse Tavan, Fr√©d√©ric Mistral, Joseph Roumanille, Th√©odore Aubanel, Anselme Mathieu, Paul Gi√©ra et Jean Brunet fonde √† Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne, au ch√Ęteau de Font-S√©gugne, le F√©librige, r√©union de po√®tes proven√ßaux[4].

Héraldique

Blason de Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne

De gueules aux deux pals d'or, √† l'√©cusson d'argent √† la bande de sable remplie d'or accompagn√©e de deux roses de gueules, brochant en ab√ģme sur le tout.[6]

Devise : l'obstacle augmente mon ardeur

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
juin 1994 En cours Pierre Molland Sans étiquette Maire
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

√Čvolution d√©mographique
(Source : INSEE[7])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1222 1349 1678 2021 2619 2838 3157
Nombre retenu √† partir de 1962 : population sans doubles comptes

√Čconomie

Agriculture

La vocation agricole de la commune s'est d√©velopp√©e gr√Ęce √† des moyens performants d'irrigation (Canaux, Sorgue, etc.) qui permettent cultures maraich√®res et fruiti√®res de qualit√©. La culture de la vigne, sur ce terroir class√© en c√ītes-du-rh√īne (AOC), y est traditionnelle. Sous les papes d'Avignon, la renomm√©e de ses vins √©clipsait m√™me celle de Ch√Ęteauneuf-du-Pape[4].

Article d√©taill√© : Vignoble de Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne.

Tourisme

Avec sa proximit√© d'Avignon et de son riche patrimoine, du Luberon, des Alpilles, la pr√©sence de la Sorgue, etc. le tourisme occupe directement (camping, restauration, g√ģtes, etc.) ou indirectement (artisans, etc.) une place importante dans l'√©conomie de la commune.

Vie locale

A quelques kilomètres à peine, les zones commerciales à l'est d'Avignon offre de nombreux commerces, grandes surfaces spécialisées et supermarchés.

√Čducation

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne poss√®de une √©cole maternelle, une cr√®che, une √©cole primaire publique (l'Ecole Pierre Gougeon), ainsi qu'une √©cole priv√©e (Saint Charles). Coll√®ges, lyc√©es et universit√© sur Avignon.

Sports

Deux stades de football : le stade Paul Mille sur le plateau et le stade de la Gal√®re.

Jeux de boules, pétanque notamment, sur le plateau.

Piscine municipale, centre équestre, courts de tennis.

Santé

Les h√īpitaux les plus proches sont sur Avignon

√Čcologie et recyclage

Depuis 2007, un plan vert est en projet, mis en place par la responsable du recyclage des ordures ménagères à la mairie, Mme Vial. Ce projet vise à mieux gérer l'urbanisme du village et à en reboiser certaines parties.

La collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et protection et mise en valeur de l'environnement se fait dans le cadre de la Communauté de communes du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse.

Culte

L'√©glise paroissiale, plac√©e sous le vocable de Jean le Baptiste, est de type roman, remani√© au XVIIIe si√®cle. Initialement, ella a √©t√© un prieur√© des chanoies augustiniens de Saint-Ruf de Montpellier. La chapelle Saint-Roch, en l'honneur de ce saint anti-pesteux, a √©t√© construite au centre du village[2].

Lieux et monuments

  • Ch√Ęteau de Font-Segugne. Lieu de r√©sidence d'Alphonse Tavan et berceau du F√©librige en 1854.
  • √Čglise
  • Croix
  • Reste de fortification avec d'anciennes portes.
  • Monument aux morts, 1re guerre mondiale.
  • Une chapelle d√©di√©e √† Saint-Roch.

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Personnalités liées à la commune

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne est le berceau du F√©librige, r√©union de po√®tes proven√ßaux, co-fond√© par Alphonse Tavan, Fr√©d√©ric Mistral, Joseph Roumanille, Th√©odore Aubanel, Anselme Mathieu, Paul Gi√©ra et Jean Brunet.

Pour approfondir

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Jules Courtet, Dictionnaire g√©ographique, g√©ologique, historique, arch√©ologique et biographique du d√©partement du Vaucluse, Avignon, 1876.
  • Sylvain Gagni√®re, Fouilles d'un tombeau gallo-romain √† Gadagne, Bulletin de la Soci√©t√© d'√Čtudes des Sciences Naturelles de Vaucluse, n¬į 2, 1950.
  • Robert Bailly, Dictionnaire des communes du Vaucluse, √Čd. A. Barth√©lemy, Avignon, 1986, (ISBN 2903044279)

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ, c‚ÄČ, d‚ÄČ, e‚ÄČ, f‚ÄČ, g‚ÄČ et h‚ÄČ Robert Bailly, op. cit., p. 149.
  2. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ et c‚ÄČ Jules Courtet, op. cit., p. 149.
  3. ‚ÜĎ Zonage sismique r√©glementaire de la France, classement des cantons (d√©coupage fin 1989) de la r√©gion PACA, page 48
  4. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ, c‚ÄČ, d‚ÄČ, e‚ÄČ et f‚ÄČ Robert Bailly, op. cit., p. 150.
  5. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ, c‚ÄČ, d‚ÄČ et e‚ÄČ Jules Courtet, op. cit., p. 150.
  6. ‚ÜĎ Armorial des communes du Vaucluse
  7. ‚ÜĎ (fr) Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne sur le site de l'Insee


Communes de la Communauté de communes du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse

Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne  ¬∑ Fontaine-de-Vaucluse  ¬∑ L'Isle-sur-la-Sorgue  ¬∑ Saumane-de-Vaucluse  ¬∑ Le Thor

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de ¬ę Ch%C3%A2teauneuf-de-Gadagne ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateauneuf-de-Gadagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ View of Ch√Ęteauneuf de Gadagne ‚Ķ   Wikipedia

  • Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ Ch√Ęteauneuf de Gadagne ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ Ch√Ęteauneuf de Gadagne ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ 43¬į 55‚Ä≤ 43‚Ä≥ N 4¬į 56‚Ä≤ 49‚Ä≥ E / 43.9286111111, 4.94694444444 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chateauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ Original name in latin Chteauneuf de Gadagne Name in other language Chateauneuf, Chateauneuf de Gadagne, Chteauneuf, Chteauneuf de Gadagne State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.92683 latitude 4.94453 altitude 76 Population 3029… ‚Ķ   Cities with a population over 1000 database

  • Vignoble de Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne ‚ÄĒ Le vignoble de Ch√Ęteauneuf de Gadagne, dont les vins sont class√©s en c√ītes du rh√īne villages (AOC), est situ√© sur la rive droite du Rh√īne dans le d√©partement de Vaucluse. Du XIVe si√®cle au XVIIIe si√®cle sa renomm√©e fut telle qu elle… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ch√Ęteauneuf ‚ÄĒ (franz√∂sisch f√ľr neue Burg) ist der Name folgender Personen: Alexis de Chateauneuf (1799‚Äď1853), Architekt und Stadtplaner Augustin Patissier, dit Ch√Ęteauneuf (‚Ć 1717), franz√∂sischer Schauspieler Fran√ßois de Ch√Ęteauneuf (1645‚Äď1708), franz√∂sischer… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Chateauneuf ‚ÄĒ Ch√Ęteauneuf Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Patronyme Maison de L Aubespine : Claude de L Aubespine, baron de Ch√Ęteauneuf (? 1567), diplomate, secr√©taire d √Čtat sous Fran√ßois Ier,… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chateauneuf-Calcernier ‚ÄĒ Ch√Ęteauneuf du Pape Ch√Ęteauneuf du Pape Vue d ensemble du vieux village Ch√Ęteauneuf du Pape ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chateauneuf-du-Pape ‚ÄĒ Ch√Ęteauneuf du Pape Ch√Ęteauneuf du Pape Vue d ensemble du vieux village Ch√Ęteauneuf du Pape ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.