Chateau de Breteuil


Chateau de Breteuil

Château de Breteuil

Château de Breteuil

{{{légende}}}
Vue générale de l'édifice

Présentation
Période ou style
Type Château
Date de construction XVIIe siècle
Géographie
Latitude
Longitude
Non renseigné
(Chercher ce lieu)
 
Pays France
Commune Choisel
Monument - Monuments par pays

Le château de Breteuil est un château du XVIIe siècle situé sur la commune de Choisel (Yvelines) à 35 kilomètres au sud-ouest de Paris, dans la haute vallée de Chevreuse.

Histoire

Le château situé à l'emplacement du château de Breteuil s'appelait à l'origine Bévilliers ou Buvilliers, sans doute parce qu'en ce lieu s'élevaient, à l'époque gallo-romaine, deux villas (bis villae). La seigneurie est mentionnée pour la première fois en 1142 et la première référence à un manoir remonte à 1560.

Le château appartient alors à la famille Le Jay. On estime généralement que c'est dans les années 1580, que Nicolas Le Jay (mort en 1585) fait exécuter d'importants travaux qui donnent au logis son plan actuel. Selon d'autres historiens, ceux-ci seraient dus à Thibault Desportes, grand audiencier de la Chancellerie de France, qui achète le domaine par adjudication en 1596.

Le château de Breteuil côté cour

Le château ainsi construit comporte une cour carrée, entièrement enserrée de murs ou de constructions et bordée de fossés. Sur l'avant, deux pavillons d'angle (qui existent toujours mais ont été surélevés) et un corps de passage central commandé par un petit pont-levis ; en fond de cour, sur toute la largeur, un grand bâtiment dont le corps central a été conservé sans beaucoup de modifications. Les bâtiments sont à structure en brique et remplissage sous enduit.

Le domaine passe d’oncle en neveux tout au long du XVIIème siècle. Ses propriétaires portent successivement le nom de Desportes, Chanteclerc, Renouard et enfin Breteuil. En effet, en 1712, Charles Le Tonnelier de Breteuil est l’héritier du dernier des Renouard et désormais le domaine sera transmis de père en fils jusqu’à l’époque actuelle. Claude-Charles époux de Laura O’Brien de Clare meurt en 1735. Son fils Claude Stanislas Le Tonnelier de Breteuil (1730-1784) fait de très importants travaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Apparaissent alors un « bosquet de la garenne Â» et un « bosquet chimérique Â», des « chambres de verdure Â», un « potager-verger en quatre terrasses Â», un « pavillon chinois Â», un « haha Â» etc…

Fermé sous la révolution le château est repris par Charles de Breteuil en 1802. Les longs murs qui entourent la cour sont alors détruits et «  un beau jardin anglais bien dessiné et bien planté Â» selon les termes du propriétaire lui même, succède au parterre et autres installations du XVIIIème siècle.


En 1820-1830, les murs de la cour sont détruits et les fossés sont asséchés. A la fin du XIXe siècle, d'importants travaux sont à nouveau réalisés pour Henry Le Tonnelier de Breteuil, VIIIe marquis de Breteuil : deux ailes en retour sont ajoutées au bâtiment du fond, les pavillons antérieurs sont surélevés, les communs sont reconstruits (seul le colombier est préservé). Le château retrouve des jardins à la française grâce aux paysagistes Henri Duchêne et son fils Achille.

Député à l'époque, Henry de Breteuil reçoit en 1881 Léon Gambetta et le futur Roi Edouard VII. De cette rencontre naît l'Entente Cordiale, signée en 1904.

Henry Le Tonnelier de Breteuil est par ailleurs l'un des modèles de Marcel Proust pour son M. de Bréauté dans À la recherche du temps perdu.

A partir de 1967, le château est restauré par Henri-François Le Tonnelier de Breteuil et sa femme, née Séverine Decazes de Glücksbierg et ouvert à la visite du public. Outre les scènes historiques, plusieurs scènes de personnages et d'automates ont été créées sur le thème des contes de Perrault.

Photos


Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des châteaux de France Portail des châteaux de France
  • Portail des Yvelines Portail des Yvelines
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)

48°40′49″N 2°1′23″E / 48.68028, 2.02306

Ce document provient de « Ch%C3%A2teau de Breteuil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateau de Breteuil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Château de Breteuil — Présentation Type Château Date de construction XVIIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Château de Breteuil — The Château de Breteuil The Château de Breteuil (previously called the Château de Bevilliers) was built in the early 17th century and decorated principally in the 18th century. It is located in the Île de France and the département of Yvelines,… …   Wikipedia

  • Breteuil-sur-Noye — Breteuil (Oise) Pour les articles homonymes, voir Breteuil. Breteuil sur Noye …   Wikipédia en Français

  • Breteuil — ist Name oder Namensbestandteil einer Reihe von Personen und geografischen Objekten: Kantone: Kanton Breteuil (Eure) Kanton Breteuil (Oise) Orte: Breteuil (Eure) (genannt Breteuil sur Iton), Gemeinde im Département Eure, Region Haute Normandie… …   Deutsch Wikipedia

  • Chateau de Meridon — Château de Méridon Situation Vue Extérieure Château de Méridon Chevreuse France Juillet 2005. Le Château de Méridon est situé dans la commune de Chevreuse dans laquelle se trouve également le Château de la Madeleine. Le Château de Méridon est …   Wikipédia en Français

  • Breteuil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymie Maison Le Tonnellier de Breteuil   : Louis Nicolas Le Tonnelier de Breteuil (1648 1728), officier de la maison du roi …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.