Chanson De Craonne

La Chanson de Craonne

La Chanson de Craonne est une chanson antimilitariste écrite en 1917. Elle a été écrite à partir de l'air de Bonsoir M'amour (Charles Sablon), chantée par Emma Liebel.

Sommaire

Le contexte

Elle fut chantée par les soldats qui se sont mutinés (dans plus de soixante des cent divisions de l'armée française) après l'offensive très meurtrière et militairement désastreuse du général Nivelle au Chemin des Dames.

Ces révoltes furent sévèrement réprimées, notamment par le général Pétain, nommé le 17 mai 1917 pour remplacer le général Nivelle avec pour mission d'endiguer l'effondrement du moral des soldats. Il y eut plus de 500 condamnés à mort (dont 26 effectivement exécutés[1]).

L'origine de la chanson

Cette chanson anonyme a sûrement plusieurs auteurs. Elle a continuellement évolué au cours de la guerre en fonction des lieux principaux de combat[2]. Elle apparaît sous le nom de La Chanson de Lorette évoquant la bataille de Lorette à Ablain-Saint-Nazaire se déroulant entre octobre 1914 et octobre 1915. Ensuite, la chanson est transformée pour évoquer le plateau de Champagne au cours de l'automne 1915. En 1916, elle devient une chanson sur Verdun, le refrain devient :

Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est pas fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Verdun, au fort de Vaux
Qu'on a risqué sa peau [...]

Le lieu évoqué dans la chanson

Et enfin, c'est la version de 1917 qui est popularisée par Paul Vaillant-Couturier en liaison avec les mutineries. Cette chanson est souvent perçue comme un manifeste même si les motivations des soldats étaient beaucoup moins révolutionnaires et pacifistes. Toujours est-il que le refrain subit une nouvelle transformation :

C'est à Craonne, sur le plateau

Pour l'occasion, le village de Craonne gagne une syllabe (Craonne se prononce habituellement krɑn, la chanson dit krɑɔn/ pour avoir le compte de pieds). Le plateau dont il est question est le plateau de Californie qui surplombe le village. En effet l'endroit est le lieu de terribles combats à partir du 16  avril 1917 : la 1re division d'infanterie qui monte à l'assaut se trouve bloquée au niveau des caves de Craonne. Puis le 4 mai, une seconde offensive est lancée par la 36e division d'infanterie qui aboutit à la reprise de Craonne et à la progression sur le plateau de Californie [3].

Parmi les légendes qui entourent la chanson, la plus coriace est celle qui affirme qu'un million de francs or en plus de la démobilisation furent promis à qui dénoncerait l'auteur.

La chanson de Craonne a été interdite en France jusqu'en 1974, date à laquelle Valéry Giscard d'Estaing en a autorisé la diffusion sur les ondes.

Paroles

La chanson n'ayant pas un seul auteur, on connaît différentes versions. Les paroles les plus connues sont celles qui ont été publiées par le journaliste communiste Paul Vaillant-Couturier. Mais l'anarchiste Henry Poulaille, qui fut soldat sur le Chemin des Dames, livre dans Pain de soldat des paroles légèrement différentes.

Paroles diffusées par Paul Vaillant-Couturier Paroles diffusées par Henry Poulaille

Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c'est bien fini, on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le cœur bien gros, comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots
Même sans tambours, même sans trompettes
On s'en va là-haut en baissant la tête

- Refrain :
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C'est nous les sacrifiés

Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et le silence
On voit quelqu'un qui s'avance
C'est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

- Refrain -

C'est malheureux d'voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la même chose
Au lieu d'se cacher tous ces embusqués
Feraient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendre leur bien, car nous n'avons rien
Nous autres les pauv' purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr' les biens de ces messieurs là

- Refrain :
Ceux qu'ont le pognon, ceux-là reviendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s'ra votre tour messieurs les gros
De monter sur l'plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c'est bien fini, on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le cœur bien gros, comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots
Même sans tambours et sans trompettes
On s'en va là-bas en baissant la tête

- Refrain :
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous des condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et dans le silence
On voit quelqu'un qui s'avance
C'est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe
Nos pauvr' remplaçants vont chercher leurs tombes

- Refrain -

C'est malheureux d'voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la même chose
Au lieu d'se cacher tous ces embusqués
F'raient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendre leurs biens, car nous n'avons rien
Nous autres les pauv' purotins
Et les camarades sont étendus là
Pour défendr' les biens de ces messieurs là

- Refrain :
Ceux qu'ont le pognon, ceux-là reviendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini, nous, les trouffions
On va se mettre en grève
Ce sera vot' tour messieurs les gros
De monter sur l'plateau
Si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

Musique

La musique est issue de "Bonsoir m'amour", une valse d'amour à succès, datant de 1911 et composée par le père de Jean Sablon, Charles Sablon.

Très souvent, "La chanson de Craonne" sera reprise sous la forme d'une valse musette, populaire et typiquement française, avec l'accompagnement de l'accordéon. C'est notamment le cas des versions de Tichot, des Amis d'ta femme, de Gérard Pierron, de Marc Ogeret ou de Marc Perrone. Et c'est dans cette opposition entre la légèreté d'une musique aux accents parfois "guinguette" et le tragique du texte, que réside l'intérêt musical de cette chanson engagée. L'ironie qui nait de ce paradoxe n'en est que plus intense.

Apparitions

Le refrain de La chanson de Craonne est chantée par un condamné à mort dans le film Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet (2004).

Dans la scène finale du film La dette, téléfilm de Fabrice Cazeneuve (2000), le refrain de la chanson est fredonné par le préfet (André Dussolier) et son jeune stagiaire (Damien Dorsaz).

Elle est également chantée par  :

La chanson de Craonne est mentionnée dans un album de Jacques Tardi: "Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec, Le mystère des profondeurs".

Pour approfondir

Liens externes

Références

  1. cf magazine « 14-18 » n° 37 sur les mutineries de 1917
  2. G. Marival, « La Chanson de Craonne », in N. Offenstadt, Le Chemin des dames, de l'événement à la mémoire, Stock, Paris, 2004.
  3. voir sur le site du CRID.
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de l’Aisne Portail de l’Aisne
Ce document provient de « La Chanson de Craonne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chanson De Craonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chanson de Craonne — Das Chanson de Craonne ist ein Antikriegslied aus dem Ersten Weltkrieg und wurde von einem anonymen Autor getextet. Die Melodie entspricht dem französischen Schlager Bonsoir m amour aus dem Jahr 1913. Vermutlich entstand es als Chanson de Lorette …   Deutsch Wikipedia

  • La Chanson de Craonne — (du nom de la commune de Craonne) est une chanson de tradition orale, chantée par des soldats entre 1915 et 1917. Interdite par le commandement, une de ses versions est publiée en 1919 par Paul Vaillant Couturier sous le titre de Chanson de… …   Wikipédia en Français

  • La Chanson De Craonne — est une chanson antimilitariste écrite en 1917. Elle a été écrite à partir de l air de Bonsoir M amour (Charles Sablon), chantée par Emma Liebel. Sommaire 1 Le contexte 2 L origine de la chanson 3 Le lieu évoqué …   Wikipédia en Français

  • Craonne — 49° 26′ 27″ N 3° 47′ 15″ E / 49.4408333333, 3.7875 …   Wikipédia en Français

  • Chanson Révolutionnaire — Liste de chansons révolutionnaires ou de résistance Cette page dresse une liste de chansons révolutionnaires ou de résistance. Ces chansons sont marquées idéologiquement, que ce soit dans leur contenu dénoté (L Internationale) ou dans leur… …   Wikipédia en Français

  • Chanson Révolutionnaire Ou De Résistance — Liste de chansons révolutionnaires ou de résistance Cette page dresse une liste de chansons révolutionnaires ou de résistance. Ces chansons sont marquées idéologiquement, que ce soit dans leur contenu dénoté (L Internationale) ou dans leur… …   Wikipédia en Français

  • Kanton Craonne — Region Picardie Département Aisne Arrondissement Laon Hauptort Craonne Einwohner 5.736 (1. Jan. 2008) Bevölkerungsdichte …   Deutsch Wikipedia

  • Le Deserteur (chanson) — Le Déserteur (chanson) Pour les articles homonymes, voir Le Déserteur. Le Déserteur est une chanson écrite par Boris Vian, sur une musique de Boris Vian et Harold Berg. Sommaire 1 Interprétations 2 Censure …   Wikipédia en Français

  • Le Déserteur (chanson) — Pour les articles homonymes, voir Le Déserteur. Le Déserteur est une chanson écrite par Boris Vian, sur une musique de Boris Vian et Harold Berg. Sommaire 1 Interprétations 2 Censure …   Wikipédia en Français

  • Mutinerie de Craonne — Mutineries de 1917 Les mutineries de 1917 sont une série de mutineries qui ont eu lieu pendant la Première Guerre mondiale, en 1917. Sommaire 1 Le contexte 1.1 L échec de l offensive Nivelle 1.2 Une influence russe ? …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.