Championnat Du Monde De Formule 1 1965


Championnat Du Monde De Formule 1 1965

Championnat du monde de Formule 1 1965

Le championnat du monde de Formule 1 1965 a été remporté par le Britannique Jim Clark sur une Lotus-Climax. Lotus remporte le championnat du monde des constructeurs.

Sommaire

Règlement sportif

  • Seuls les 6 meilleurs résultats sont retenus.
  • L'attribution des points s'effectue selon le barême 9,6,4,3,2,1.

Règlement technique

  • Moteurs atmosphériques de 1 500 cm³
  • Moteurs suralimentés interdits

Principaux engagés

Avec seulement quelques semaines d'inter-saison puisque le GP d'Afrique du Sud est programmé le jour de l'an et la perspective d'un tout nouveau règlement technique en 1966, les concurrents se présentent au départ de la saison 1965 avec les mêmes armes ou presque qu'en 1964.

Ferrari conserve son duo John Surtees - Lorenzo Bandini de même que Lotus continue de faire confiance à Mike Spence (Peter Arundell ne s'est pas remis de ses blessures) pour épauler Jim Clark. Pas de changement non plus chez Brabham où l'on retrouve Jack Brabham et Dan Gurney. Jack Brabham éprouvant le besoin de consacrer plus de temps à la bonne marche de l'écurie pourrait être amené à s'effacer progressivement au profit du néo-zélandais Denny Hulme.

Chez BRM, Graham Hill a un nouvel équipier, Richie Ginther cède en effet sa place au débutant écossais Jackie Stewart. Ginther a trouvé refuge chez Honda qui en fait son premier pilote, Ronnie Bucknum étant cantonné au rôle de pilote de développement.

Changement également chez Cooper où l'ancien champion du monde Phil Hill n'aura fait qu'un passage éclair avant de quitter la Formule 1. Il est remplacé par le jeune autrichien Jochen Rindt tandis que Bruce McLaren reste le premier pilote.

Résumé du championnat du monde 1965

Dès l'ouverture de la saison à East London, Jim Clark annonce la couleur avec un chelem : victoire, course menée de bout en bout, pole position et record du tour.

Quatre mois plus tard à Monaco, la course apparaît plus ouverte en l'absence de Clark qui a fait l'impasse sur la course monégasque pour disputer, et gagner, les 500 Miles d'Indianapolis programmés le même week-end. Parti à la faute en début de course en voulant éviter la Brabham immobilisée de Bob Anderson, Graham Hill doit descendre de sa voiture pour la remettre dans le sens de la course et se lance dans une folle course poursuite qu'il conclut par ce qui restera probablement comme la plus belle victoire de sa carrière. En forme d'hommage à son éternel rival Jim Clark, Hill dira en descendant de voiture: Je me sentais de taille à battre n'importe qui aujourd'hui, peut-être même Clark. La course est également marquée par le spectaculaire accident du pilote australien Paul Hawkins qui, à la manière d'Ascari en 1955, finit sa course dans les eaux du port.

En Belgique, Clark, de retour, signe une large victoire qui lui permet de prendre la tête du championnat. Il remporte dans la foulée les GP de France, de Grande-Bretagne malgré la belle résistance de Hill, de Hollande et d'Allemagne. Avec cinq victoires consécutives, Clark s'assure de son deuxième titre de champion du monde.

La série victorieuse de Clark s'arrête en Italie. Sur ce circuit d'aspiration, il est en bagarre avec Hill et Stewart lorsque son moteur le lache. Le duel fratricide entre les pilotes BRM tourne à l'avantage du cadet, Jackie Stewart remportant sa première victoire en Formule 1.

Hill prend sa revanche aux États-Unis dans une course marquée par l'absence de John Surtees. Le champion du monde en titre, victime d'un grave accident dans une épreuve de Can-Am au Canada, va observer une longue convalescence avant de revenir à la compétition.

La dernière course de la saison est remportée par Richie Ginther qui signe à son tour sa première victoire mais également la toute première victoire de l'écurie Honda qui concrétise ainsi les progrès réguliers entrevus tout au long de la saison.

Grands Prix de la saison 1965

Date Grand Prix Lieu Vainqueur Circuit Résumé
132 1er janvier Drapeau de l'Afrique du Sud Grand Prix d'Afrique du Sud East London Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
133 30 mai Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill BRM Résumé
134 13 juin Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
135 27 juin Drapeau de la France Grand Prix de France Clermont-Ferrand Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
136 10 juillet Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
137 18 juillet Drapeau des Pays-Bas Grand Prix des Pays-Bas Zandvoort Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
138 1er août Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Nurburgring Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Climax Résumé
139 12 septembre Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart BRM Résumé
140 3 octobre Drapeau des États-Unis Grand Prix des États-Unis Watkins Glen Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill BRM Résumé
141 24 octobre Drapeau du Mexique Grand Prix du Mexique Mexico Drapeau des États-Unis Richie Ginther Honda Résumé

Classement des pilotes

Classement Pilote Pays Voiture Nombre
de points
1er Jim Clark Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 54
2e Graham Hill Royaume-Uni Royaume-Uni BRM 40 (47)
3e Jackie Stewart Royaume-Uni Royaume-Uni BRM 33 (34)
4e Dan Gurney États-Unis États-Unis Brabham-Climax 25
5e John Surtees Royaume-Uni Royaume-Uni Ferrari 17
6e Lorenzo Bandini Italie Italie Ferrari 13
7e Richie Ginther États-Unis États-Unis Honda 11
8e Bruce McLaren Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Cooper-Climax 10
9e Mike Spence Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 10
10e Jack Brabham Australie Australie Brabham-Climax 9
11e Denny Hulme Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Brabham-Climax 5
12e Joseph Siffert Suisse Suisse Brabham-BRM 5
13e Jochen Rindt Autriche Autriche Cooper-Climax 4
14e Pedro Rodriguez Mexique Mexique Ferrari 2
15e Richard Attwood Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-BRM 2
16e Ronnie Bucknum États-Unis États-Unis Honda 2

Classement des constructeurs

Classement Pays Voiture Nombre
de points
1er Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 54
2e Royaume-Uni Royaume-Uni BRM 45
3e Australie Australie Brabham-Climax 27
4e Italie Italie Ferrari 26
5e Royaume-Uni Royaume-Uni Cooper-Climax 14
6e Japon Japon Honda 11


  • Portail de la Formule 1 Portail de la Formule 1
  • Portail des années 1960 Portail des années 1960
Ce document provient de « Championnat du monde de Formule 1 1965 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Championnat Du Monde De Formule 1 1965 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1965 en sport — Années : 1962 1963 1964  1965  1966 1967 1968 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • BRM (Formule 1) — British Racing Motors Pour les articles homonymes, voir BRM. British Racing Motors (BRM) est une ancienne marque de sport automobile britannique, présente en Formule 1 de 1951 à 1977. Historique …   Wikipédia en Français

  • Brabham Racing Organisation — Localisation …   Wikipédia en Français

  • 2008 en sport — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2007 en sport — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Anglo American Racers — Eagle (Formule 1) Pour les articles homonymes, voir Eagle. Eagle était le nom d une officine américaine de construction de voitures de compétition automobile fondée par le pilote Dan Gurney. Les Eagle ont été exclusivement utilisées par l écurie… …   Wikipédia en Français

  • Bruce McLaren — Pour les articles homonymes, voir McLaren. Bruce McLaren Bruce McLaren en 1966 Années d activité 1958 1970 Date de nai …   Wikipédia en Français

  • Alain Prost — Pour les articles homonymes, voir Prost. Alain Prost Alain Prost en 2009 Années d activité 198 …   Wikipédia en Français

  • 2007 en sport automobile — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Ayrton Senna — à Imola en 1989 Années d activité 1984 1994 Surnom Magic Date de naissance 21 …   Wikipédia en Français

  • Ayrton Senna da Silva — Ayrton Senna Ayrton Senna Imola, 1989 Années d activité 1984 1994 Surnom Magic …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.