Championnat D'Italie De Football


Championnat D'Italie De Football

Championnat d'Italie de football

Serie A Tim
Lega Calcio marchio.png
Création 1898 (statut amateur)
1929-1930 (statut professionnel)
Organisateur(s) Federazione Italiana Gioco Calcio
Catégorie Division 1
Lieu Italie Italie
Participants 20
Statut des participants Professionnels
Tenant du titre FC Internazionale Milano (17)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours, voir :
Championnat d'Italie de football D1 2009-2010
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition, voir :
Championnat d'Italie de football D1 2008-2009

La Serie A Tim, appelée plus communément Série A ou Série A Italienne (car le championnat Brésilien est aussi nommé Série A) est la première division du championnat d'Italie de football. La seconde division Italienne est la série B.

Ce championnat regroupe les vingt meilleures équipes italienne. Elle ce disputent chacune à deux reprises sur 38 matchs (un match à domicile et un match à l' extérieur). À la fin de la saison, les trois équipes totalisant le plus faible nombre de points sont reléguées (puis celle ayant la moins bonne différence de but en cas d' égalitée). Quant aux trois premiers, ils sont directement qualifiés pour la Ligue des Champions. Le quatrième doit passer le troisième et dernier tour des qualifications et en cas de défaite il disputera l' Europa League. Le cinquième ainsi que le vainqueur de la coupe d'Italie (si il ne dispute pas la Ligue des Champions) disputent le quatrième et dernier tour des qualifications de l'Europa League, le sixième doit défendre sa qualifications pour l'Europa League dès le troisième tour (qui est l'avant dernier tour).

Ce championnat est l'un des plus suivis et des plus compétitifs au monde. Fort d'une histoire étoffée, il a longtemps été considéré par les observateurs comme le meilleur championnat du monde. Il est reconnu principalement pour l'efficacité générale de ses défenses et sa rigueur tactique[réf. nécessaire].

Le calcio est le nom donné au football en Italien.

Sommaire

Présentation

Le championnat d'Italie est l'un des plus prestigieux du monde en raison de la passion que génère le football en Italie et des moyens financiers considérables de quelques grands clubs. Ce championnat possédant une histoire très riche compte dans ses rangs trois des tout plus grands clubs au monde comme la (Juventus, le Milan AC et Inter) et à moindre mesure quelques autres comme l' AS Rome, SS Lazio, le FC Parme, la Sampdoria de Gênes, le SSC Naples, le Torino, Le Genoa, la Fiorentina qui ont un niveau ou un passé international.

La tactique tient, depuis les années 1950, une place centrale dans l'approche du jeu en Italie. Et la défense fut longtemps à l'honneur avec le fameux catenaccio qui verrouillait la surface de réparation. Citons le Franco-argentin Helenio Herrera, surnommé H.H., qui fut l'un des maîtres tacticiens de l'après-guerre. Depuis une douzaine d'années, on note toutefois un certain relâchement tactique chez les clubs italiens occasionnant des scores autrefois impensables. Ces vagues de niveau sont récurrentes dans le football italien et provoquèrent des réactions des autorités. La fermeture aux joueurs étrangers durant les années 1970 fut abolie en 1981. Les stars étrangères firent alors les beaux jours des grands clubs italiens, Platini et Maradona en tête et de nos jours Trezeguet ou Kaká. Avant cette interdiction, certains grands joueurs étrangers avaient déjà brillé en Italie dans les années 1940-1950. Une vague de joueurs nordiques, Suédois en particulier, était alors notable.

Le championnat dit à poule unique débute en 1929. Toutefois, il existe un championnat d'Italie bien avant cette date. Dès 1898, le premier titre est décerné au Genoa au terme d'une compétition à élimination directe. Le championnat d'Italie conserve cette formule jusqu'en 1902 où les groupes géographiques sont instaurés avec un calendrier permettant d'éviter le couperet de l'élimination directe. L'Italie peine toutefois à mettre en place un système à la française et le championnat reste encore embryonnaire jusqu'en 1909 ou l'on tente une première fois l'expérience du groupe unique mais avec un match opposant les deux premiers du classement. Les éditions 1909 et 1910 sont jouées ainsi, mais les groupes géographiques, cette fois plus étoffés, reprennent leurs droits dès 1911. En 1922, deux clubs sacrés car mise en place d'un championnat « pirate ». En 1927, Torino perd le titre sur tapis vert.

Le record de titres est détenu par la Juventus de Turin qui en compte 27 (initialement 29 titres mais les 2 titres de 2005 et 2006 ont été révoqués pour corruption) devant le Milan AC (17) et l'Inter Milan (17). On parle de scudetto (écusson) pour désigner les titres italiens en raison du port d'un écusson aux couleurs de l'Italie durant toute la saison suivant le titre. Les tenants de la Coupe d'Italie portent eux une cocarde vert-blanc-rouge sur leur maillot.

Le Trophée

Le Scudetto est la récompense la plus connue offerte au champion d'Italie. Cependant, il existe également un trophée. Il a été créé par le sculpteur Ettore Calvelli en 1960. Il mesure 45 centimètres et pèse approximativement 5 kilogrammes. La base est faite de marbre bleu et porte en son centre un anneau en or représentant des athlètes. Sur la base, le nom des vainqueurs du championnat depuis 1961 est gravé. Si le trophée existe depuis 1961, il n’y a une remise officielle que depuis 2005. Cette cérémonie se déroule à l’issue de la dernière journée du championnat, avec remise de médailles, puis du trophée. La Juventus a été le premier club à remporter ce trophée en 1961, mais aussi le premier à le recevoir au cours d’une cérémonie officielle en 2005.

Culture

Le football Italien est à l'image de sa population, très contrastée, très concernée par la politique, par exemple, les rivalitées entre le nord du pays, riche et le sud pauvre sont omniprésentes. Le football Italien est aussi gangrené par le hooliganisme, principalement dans les clubs du nord, étant influencés par la doctrine régionaliste et rasciste de la Ligue du Nord, mais par exemple, les ultra de Livourne sont réputés comme étant d' extrême gauche signe de la diversitée culturelle du football italien. Il faut savoir que la majoritée des clubs italiens sont rarement montrés du doigt.

Le football Italien est aussi réputé pour la qualitée de ses centres de formation, citons par exemple ceux de Brescia, Parme ou de l' AS Roma, qui font partie des tout meilleurs. Ce système permet aux clubs dits modestes de ce renouveller sans cesse des nouveaux talents, c'est la raison pour laquelle le recrutement des grands clubs Italiens s'effectue essentiellement en Italie, sans oublier le petit prix de ces jeunes talents qui est un argument à ne pas négliger. Mais ces 2-3 dernières saisons, le football Italien en crise financière tente d' attirer toujours plus d' étrangers (joueurs, entraîneurs voire dirigeants), certains parleront de s'inspirer du modèle anglais, d'autres parleront d'une perte d'identitée culturelle mais la raison peut être justifiée par le fait que les clubs modestes aient davantage d'ambition et ne lâchent leurs perles que plus difficilement.

Il n'est pas rare qu'il y ai des surprises en série A, en effet, il y a toujours un club pour chatouiller les têtes de série.


Stades

Les stades italiens sont reconnus pour leur grande capacitées, citons le Stade Olympique de Rome de Rome et le Stade Giuseppe Meazza de Milan. Tout deux sont en co-propriétée et loués par leurs mairies respectives ce qui n'est pas rare en Italie (et qui peut poser des problèmes juridique et des pertes économiques). N'oublions pas le Stadio San Nicola de Bari, le Stade Artemio Franchi de Florence, le Stade Olympique de Turin, le Stade luigi Ferraris de Gênes, le Stadio Friuli d'Udine, le Marcantonio Bentegodi de Vérone et le Stadio San Paolo de Naples, tous ayant une capacitée supérieure à 40 000 places. Il faut toutefois préciser que certains stades sont en retard au niveau du modernisme et des infrastructures notamment dans le sud du pays, certains n'ayant plus été renové depuis la coupe du monde 1990. Voici une liste des stades de football Italiens.

Les Débuts, la philosophie du football à l' Italienne

Les années 60, 70, l' âge d'or


Les années 80, 90, le calcio au sommet / le scandale du totonero

En 1982, le scandale du totonero, n'empêche pas la Squadra Azzurra de soulever sa troisième coupe du monde ... En 1984, l'AS Roma atteinds la finale de la Coupe des Clubs Champions mais perdra aux tirs au buts face a Liverpool. En 1992, c'est la Sampdoria de Gênes qui atteinds la finale, enmenée par sa redoutable paire d'attaquant Vialli et Mancini, elle s'inclinera face au FC Barcelone sur le plus petit des score 1 à 0. De la fin des années 90 au début des années 2000, le football Italien est de nouveau marqué par des rebondissements, les clubs de Rome sont au sommet de leur gloire.

Les années 2000

Lors de la saison 2002-2003, trois clubs italiens se hissent jusqu'aux demi finales de la Ligue des Champions : l'Inter, la Juventus et le Milan AC, qui remporte la compétition.

Suite à l'affaire du Moggiopoli qui éclate juste avant le mondial 2006, le "calcio" est ébranlé, et peine a redorer son noble blason. L'Inter Milan et à une moindre mesure l'AS Rome, habitués aux places d'honneur les années précédentes, profitent des sanctions prises à l'encontre du Milan AC, de la Juventus Turin, du Genoa Ascoli et de Livorno : l'inter s'adjuge notamment quatre titres consécutifs. Sur le plan européen, le Milan AC est le seul club italien à briller : champion d'Europe en 2003 et 2007, finaliste en 2005.


Les clubs de l'édition 2009-2010

Club Ville
Inter Milan Milan
Milan AC Milan
AS Rome Rome
Juventus Turin
US Palerme Palerme
Bologne FC Bologne
AS Bari Bari
Chievo Vérone Vérone
Genoa CFC Gênes
Udinese Calcio Udine
Sampdoria Gênes
AS Livourne Calcio Livourne
Cagliari Calcio Cagliari
AC Sienne Sienne
SSC Naples Naples
Lazio Rome Rome
AC Fiorentina Florence
Atalanta Bergame Bergame
Calcio Catania Catane
Parme FC Parme

Palmarès de la ligue amateur 1898 - 1929

Saison Champion Vice-champion
1898 Genoa CAC (1) Internazionale Torino
1899 Genoa CFC (2) Internazionale Torino
1900 Genoa CFC (3) FC Torinese
1901 Milan (1) Genoa CFC
1902 Genoa CFC (4) Milan
1903 Genoa CFC (5) FBC Juventus
1904 Genoa CFC (6) FBC Juventus
1905 FBC Juventus (1) Genoa CFC
1906 Milan (2) FBC Juventus
1907 Milan (3) FBC Torino
1908 Pro Vercelli (1) US Milanese
1909 Pro Vercelli (2) US Milanese
1910 Inter Milan (1) US Pro Vercelli
1911 Pro Vercelli (3) Vicence
1912 Pro Vercelli (4) Vicence
1913 Pro Vercelli (5) Lazio Rome
1914  AS Casale Calcio (1) Vicence
1915 Genoa CFC (7)
1916
à 1919
Pas de championnat
1920 Inter Milan (2) Livourne Calcio
1921 Pro Vercelli (6) Pise Calcio
1922 US Novese
Pro Vercelli (7)
Sampierdarenese
Fortitudo
1923 Genoa CFC (8) Lazio Rome
1924 Genoa CFC (9) Savoia
1925 Bologne FC (1) Alba
1926 Juventus (2) Alba
1927 Torino FC révoqué (1) Bologne FC
1928 Torino FC (2) Genoa CFC
1929 Bologne FC (2) Torino FC

Palmarès de la Série A depuis la saison 1929-1930

Saison Champion Vice-champion Meilleur buteur Buts Moyenne de
spectateurs
1929-1930 Ambrosiana Inter Genoa CFC Italie Giuseppe Meazza 31 buts n.c.
1930-1931 Juventus AS Rome Italie Rodolfo Volk 29 buts n.c.
1931-1932 Juventus Bologne FC Italie Pedro Petrone
Italie Angelo Schiavio
25 buts
25 buts
n.c.
1932-1933 Juventus Ambrosiana Inter Italie Felice Placido Borel II 29 buts n.c.
1933-1934 Juventus Ambrosiana Inter Italie Felice Placido Borel II 32 buts n.c.
1934-1935 Juventus Ambrosiana Inter Italie Enrique Guaita 28 buts n.c.
1935-1936 Bologne FC AS Rome Italie Giuseppe Meazza 25 buts n.c.
1936-1937 Bologne FC Lazio Rome Italie Silvio Piola 21 buts n.c.
1937-1938 Ambrosiana Inter Juventus Italie Giuseppe Meazza 20 buts n.c.
1938-1939 Bologne FC Torino FC Italie Aldo Boffi
Italie Ettore Puricelli
19 buts
19 buts
n.c.
1939-1940 Ambrosiana Inter Bologne FC Italie Aldo Boffi 24 buts n.c.
1940-1941 Bologne FC Ambrosiana Inter Italie Ettore Puricelli 22 buts n.c.
1941-1942 AS Rome Torino FC Italie Aldo Boffi 22 buts n.c.
1942-1943 Torino FC Livourne Calcio Italie Silvio Piola 21 buts n.c.
1943-1944
et 1944-1945
Pas de championnat
1945-1946 Torino FC Juventus Italie Eusebio Castigliano 13 buts n.c.
1946-1947 Torino FC Juventus Italie Valentino Mazzola 29 buts n.c.
1947-1948 Torino FC Milan AC Italie Giampiero Boniperti 27 buts n.c.
1948-1949 Torino FC Inter Milan Brésil France István Nyers 26 buts n.c.
1949-1950 Juventus Milan AC Suède Gunnar Nordahl 35 buts n.c.
1950-1951 Milan AC Inter Milan Suède Gunnar Nordahl 34 buts n.c.
1951-1952 Juventus Milan AC Danemark John Hansen 30 buts n.c.
1952-1953 Inter Milan Juventus Suède Gunnar Nordahl 26 buts n.c.
1953-1954 Inter Milan Juventus Suède Gunnar Nordahl 23 buts n.c.
1954-1955 Milan AC Udinese Calcio Suède Gunnar Nordahl 27 buts n.c.
1955-1956 AC Fiorentina Milan AC Italie Gino Pivatelli 29 buts n.c.
1956-1957 Milan AC AC Fiorentina Brésil Italie Dino Da Costa 22 buts n.c.
1957-1958 Juventus AC Fiorentina Pays de Galles John Charles 28 buts n.c.
1958-1959 Milan AC AC Fiorentina Argentine Italie Antonio V. Angelillo 33 buts n.c.
1959-1960 Juventus AC Fiorentina Argentine Italie Omar Sivori 28 buts n.c.
1960-1961 Juventus Milan AC Italie Sergio Brighenti 27 buts 21 198
1961-1962 Milan AC Inter Milan Brésil Italie José Altafini
Italie Aurelio Milani
22 buts
22 buts
19 628
1962-1963 Inter Milan Juventus Danemark Harald Nielsen
Argentine Pedro Manfredini
19 buts
19 buts
22 363
1963-1964 Bologne FC Inter Milan Danemark Harald Nielsen 21 buts 21 617
1964-1965 Inter Milan Milan AC Italie Sandro Mazzola
Italie Alberto Orlando
17 buts
17 buts
20 321
1965-1966 Inter Milan Bologne FC Brésil Luis Vinicio 25 buts 24 524
1966-1967 Juventus Inter Milan Italie Luigi Riva 18 buts 23 818
1967-1968 Milan AC SSC Naples Italie Pierino Prati 15 buts 26 341
1968-1969 AC Fiorentina Cagliari Calcio Italie Luigi Riva 21 buts 28 410
1969-1970 Cagliari Calcio Inter Milan Italie Luigi Riva 21 buts 30 134
1970-1971 Inter Milan Milan AC Italie Roberto Boninsegna 24 buts 30 806
1971-1972 Juventus Milan AC Italie Roberto Boninsegna 22 buts 29 558
1972-1973 Juventus Milan AC Italie Paolino Pulici
Italie Gianni Rivera
Italie Giuseppe Savoldi
17 buts
17 buts
17 buts
32 177
1973-1974 Lazio Rome Juventus Italie Giorgio Chinaglia 24 buts 34 915
1974-1975 Juventus SSC Naples Italie Paolino Pulici 18 buts 31 528
1975-1976 Torino FC Juventus Italie Paolino Pulici 21 buts 32 178
1976-1977 Juventus Torino FC Italie Francesco Graziani 21 buts 32 316
1977-1978 Juventus Vicence Italie Paolo Rossi 24 buts 34 154
1978-1979 Milan AC Perugia Italie Bruno Giordano 19 buts 32 858
1979-1980 Inter Milan Juventus Italie Roberto Bettega 16 buts 30 983
1980-1981 Juventus AS Rome Italie Roberto Pruzzo 18 buts 27 647
1981-1982 Juventus AC Fiorentina Italie Roberto Pruzzo 15 buts 31 942
1982-1983 AS Rome Juventus France Michel Platini 16 buts 33 020
1983-1984 Juventus AS Rome France Michel Platini 20 buts 36 553
1984-1985 Hellas Vérone Torino FC France Michel Platini 18 buts 38 872
1985-1986 Juventus AS Rome Italie Roberto Pruzzo 19 buts 35 871
1986-1987 SSC Naples Juventus Italie Pietro Paolo Virdis 17 buts 33 087
1987-1988 Milan AC SSC Naples Argentine Diego Maradona 15 buts 30 621
1988-1989 Inter Milan SSC Naples Italie Aldo Serena 22 buts 29 454
1989-1990 SSC Naples Milan AC Pays-Bas Marco van Basten 19 buts 27 162
1990-1991 Sampdoria Milan AC Italie Gianluca Vialli 19 buts 33 255
1991-1992 Milan AC Juventus Pays-Bas Marco van Basten 25 buts 34 205
1992-1993 Milan AC Inter Milan Italie Giuseppe Signori 26 buts 32 607
1993-1994 Milan AC Juventus Italie Giuseppe Signori 23 buts 29 883
1994-1995 Juventus Lazio Rome Argentine Gabriel Batistuta 26 buts 29 154
1995-1996 Milan AC Juventus Italie Igor Protti
Italie Giuseppe Signori
24 buts
24 buts
29 447
1996-1997 Juventus Parme FC Italie Filippo Inzaghi 24 buts 29 481
1997-1998 Juventus Inter Milan Allemagne Oliver Bierhoff 27 buts 31 161
1998-1999 Milan AC Lazio Rome Brésil Amoroso 22 buts 30 704
1999-2000 Lazio Rome Juventus Ukraine Andreï Shevchenko 24 buts 29 908
2000-2001 AS Rome Juventus Argentine Hernan Crespo 26 buts 29 598
2001-2002 Juventus AS Rome Italie Dario Hubner
France David Trezeguet
24 buts
24 buts
26 019
2002-2003 Juventus Inter Milan Italie Christian Vieri 24 buts 25 474
2003-2004 Milan AC AS Rome Ukraine Andreï Shevchenko 24 buts 25 469
2004-2005 Titre annulé[1] Milan AC Italie Cristiano Lucarelli 24 buts 25 472
2005-2006 Inter Milan[1] AS Rome[1] Italie Luca Toni 31 buts 21 698
2006-2007 Inter Milan AS Rome Italie Francesco Totti 26 buts 18 473
2007-2008 Inter Milan AS Rome Italie Alessandro Del Piero 21 buts 23 180
2008-2009 Inter Milan Juventus Suède Zlatan Ibrahimović 25 buts 25 045
  1. a , b  et c Suite au scandale des matches truqués du Calcio, la Juventus a été déchue de ses titres 2005 et 2006 tandis que le Milan AC a perdu sa 2e place de 2006 avec la suppression de 30 points.

Bilan par club

Club Champion Année
Juventus
27
1905, 1926, 1931, 1932, 1933, 1934, 1935, 1950, 1952, 1958, 1960, 1961, 1967, 1972, 1973, 1975, 1977, 1978, 1981, 1982, 1984, 1986, 1995, 1997, 1998, 2002, 2003
Inter Milan
17
1910, 1920, 1930, 1938, 1940, 1953, 1954, 1963, 1965, 1966, 1971, 1980, 1989, 2006, 2007, 2008, 2009
Milan AC
17
1901, 1906, 1907, 1951, 1955, 1957, 1959, 1962, 1968, 1979, 1988, 1992, 1993, 1994, 1996, 1999, 2004
Genoa CFC
9
1898, 1899, 1900, 1902, 1903, 1904, 1915, 1923, 1924
Torino FC
7
1928, 1943, 1946, 1947, 1948, 1949, 1976
Bologne FC
7
1925, 1929, 1936, 1937, 1939, 1941, 1964
US Pro Vercelli
7
1908, 1909, 1911, 1912, 1913, 1921, 1922
AS Rome
3
1942, 1983, 2001
Lazio Rome
2
1974, 2000
AC Fiorentina
2
1956, 1969
SSC Naples
2
1987, 1990
Cagliari Calcio
1
1970
 AS Casale Calcio
1
1914
US Novese
1
1922
Sampdoria
1
1991
Hellas Vérone
1
1985

Quelques chiffres

Recordmen de matches de Championnat d'Italie de football  :

Recordmen de buts en Série A

Joueur/ Nombre de buts inscrits/ Match joués


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Championnat d%27Italie de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Championnat D'Italie De Football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Championnat D'italie De Football — Serie A Tim Création 1898 (statut amateur) 1929 1930 (statut professionnel) …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'italie de football — Serie A Tim Création 1898 (statut amateur) 1929 1930 (statut professionnel) …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football — Infobox compétition sportive Serie A Tim Création 1898 (statut amateur) 1929 1930 (statut professionnel) Organisateur(s) Federazione Italiana Gioco Calcio Éditions 107 (en 2010 2011) …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football D2 — Infobox compétition sportive Serie B Création 1929 Organisateur(s) Federazione Italiana Gioco Calcio Éditions 79 (en 2011 2012) Périodicité annuelle …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football D5 — Le Championnat d Italie de football D5, connu en italien sous le nom de Serie D, constitue le 5e niveau du Championnat d Italie de football. C est le championnat majeur de la Ligue nationale amateur (Lega nazionale dilettanti) et le seul tournoi… …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football D3 — La Lega Pro Prima Divisione (Ligue Pro 1re division) a remplacé le Championnat d Italie de football Serie C1. C est le troisième étage de la hiérarchie du football italien derrière la Serie B et devant la Ligue Pro Deuxième Division. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football D4 — La Ligue Pro Deuxième Division est le nouveau nom du Championnat d Italie de football Serie C2 qui est le quatrième étage de la hiérarchie du football italien derrière la Ligue Pro Première Division et devant la Serie D. Sommaire 1 Présentation 2 …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Italie de football Serie A 1930-1931 — Championnat d Italie de football 1930 1931 Sport football Organisateur(s) Fédération d Italie de football Édition 31e Participants 18 équipes …   Wikipédia en Français

  • Championnat D'Italie De Football Serie B 2006-2007 — Le championnat d Italie Serie B 2006 2007 a commencé le 9 septembre 2006 et s est terminé le 10 juin 2007, voyant le sacre de la Juventus de Turin. Cette saison a vu la toute première participation en Serie B de deux clubs : le Frosinone… …   Wikipédia en Français

  • Championnat D'italie De Football Serie B 2006-2007 — Le championnat d Italie Serie B 2006 2007 a commencé le 9 septembre 2006 et s est terminé le 10 juin 2007, voyant le sacre de la Juventus de Turin. Cette saison a vu la toute première participation en Serie B de deux clubs : le Frosinone… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.