Cemendur

Rois du Gondor

Voici la liste des rois du Gondor, pays de la Terre du Milieu de J. R. R. Tolkien. Entre parenthèses, les dates de naissance et de décès[1]. La majeure partie des informations données dans cet article proviennent de l'Appendice A au Seigneur des Anneaux.

Sommaire

Les premiers rois (jusqu'en 830)

Le royaume du Gondor fut fondé en l'an 3320 du Second Âge par Isildur et Anárion, fils d'Elendil. Ils restaient vassaux de leur père Elendil, qui avait lui-même créé, au nord, le royaume d'Arnor. Les deux royaumes en Exil étaient donc théoriquement unis sous un seul souverain, mais dans les faits, il semble qu'Elendil n'ait jamais mis les pieds au Gondor.

  • 2. Isildur : 3441 S.A. - 2 T.A.

Elendil et Anárion périrent tous deux lors de la guerre de la Dernière Alliance, et Isildur se retrouva donc à la tête des deux royaumes. Il passa la première année du Troisième Âge à établir les frontières du Gondor, puis il nomma son neveu Meneldil roi du Gondor et prit la route de l'Arnor, désireux de revoir sa femme qu'il avait laissée à Imladris. Une bande d'Orques attaqua sa petite troupe dans les Champs d'Iris, et les Dúnedain furent battus. Isildur tenta de fuir, mais il fut tué lui aussi.

  • 3. Meneldil (3318 S.A. - 158 T.A.) : 2 - 158 T.A.

Meneldil était le quatrième fils d'Anárion, et il fut le dernier homme né sur l'île de Númenor.

  • 4. Cemendur (3399 S.A. - 238 T.A.) : 158 - 238
  • 5. Eärendil (48 - 324 T.A.) : 238 - 324
  • 6. Anardil (136 - 411) : 324 - 411
  • 7. Ostoher (222 - 492) : 411 - 492

En 420 T.A., Ostoher reconstruisit et agrandit Minas Anor, qui devint la résidence d'été des rois. Deux ans avant sa mort eut lieu la première attaque des Orientaux sur le Gondor.

  • 8. Rómendacil Ier (310 - 541) : 492 - 541

En 500 T.A., le roi Tarostar vainquit les Orientaux et prit le nom de Rómendacil, « Vainqueur de l'Est ». Il périt en combattant ces mêmes Orientaux. Il créa la fonction d'Intendant.

  • 9. Turambar (397 - 667) : 541 - 667

Turambar vengea son père et conquit le Rhovanion, portant la frontière orientale du Gondor à la mer de Rhûn.

  • 10. Atanatar Ier (480 - 748) : 667 - 748
  • 11. Siriondil (570 - 830) : 748 - 830

Les Rois-Navigateurs (830 - 1149)

  • 12. Tarannon Falastur (654 - 913) : 830 - 913

Premier Roi-Navigateur du Gondor, Tarannon Falastur fut aussi l'époux de la maléfique reine Berúthiel. Il mourut sans enfants. Lui succéda le fils de son frère Tarciryan, Eärnil.

  • 13. Eärnil Ier (736 - 936) : 913 - 936

Eärnil reconstruisit Pelargir et s'empara de l'Umbar en 933. Il fut perdu en mer au cours d'une grande tempête, au large de l'Umbar.

  • 14. Ciryandil (820 - 1015) : 936 - 1015

Tué par les Haradrim qui assiégeaient l'Umbar.

  • 15. Hyarmendacil Ier (899 - 1149) : 1015 - 1149

Ciryahir vengea son père et vassalisa le Harad en 1050, d'où son nom de Hyarmendacil (Vainqueur du Sud). C'est l'apogée du royaume du Gondor.

L'apogée du Gondor (1149 - 1304)

  • 16. Atanatar II (977 - 1226) : 1149 - 1226

Surnommé Alcarin, le Glorieux. Il ne fit rien pour accroître la puissance du Gondor, mais vécut dans le luxe.

  • 17. Narmacil Ier (1049 - 1294) : 1226 - 1294

Mort sans enfants : lui succéda son frère Calmacil.

  • 18. Calmacil (1058 - 1304) : 1294 - 1304

L'époque de la Lutte Fratricide (1304 - 1490)

  • 19. Rómendacil II (1126 - 1366) : 1304 - 1366

Tarostar fut nommé Régent en 1240 par son père Calmacil, qui désirait s'affranchir de ses tâches royales. À cause des attaques des Orientaux, il dut se retrancher derrière l'Anduin (où il bâtit les statues de l'Argonath). Il s'allia aux Northmen du Rhovanion, et son fils Valacar épousa Vidumavi, la fille du roi Vidugavia.

  • 20. Valacar (1194 - 1432) : 1366 - 1432

À sa mort éclata une guerre civile, la Lutte Fratricide ; car certains ne voulaient pas que son fils, qui avait du sang de Northmen dans les veines, devienne roi du Gondor.

  • 21. Eldacar (1255 - 1490) : 1432 - 1437

Après cinq années de règne, il fut chassé du Gondor par Castamir, qui s'empara du pouvoir. Lors de cette guerre, Osgiliath subit de nombreux dommages et son palantír fut perdu.

  • 22. Castamir (1259 - 1447) : 1437 - 1447

Surnommé l'Usurpateur. Il fut vaincu et tué par Eldacar à la bataille des gués de l'Erui. Ses fils et ses partisans purent fuir et s'emparèrent de l'Umbar, qui devint un royaume distinct, ennemi du Gondor.

  • 21. Eldacar (restauré) : 1447 - 1490

Le déclin du Gondor (1490 - 1850)

  • 23. Aldamir (1330 - 1540) : 1490 - 1540

Deuxième fils d'Eldacar ; son frère aîné, Ornendil, avait été tué par Castamir en 1446. Il fut tué lors d'une guerre contre le Harad et l'Umbar.

  • 24. Hyarmendacil II (1391 - 1621) : 1540 - 1621

En 1551, Vinyarion vainquit les Haradrim et prit le nom de Hyarmendacil.

  • 25. Minardil (1454 - 1634) : 1621 - 1634

Tué lors d'un raid des pirates d'Umbar mené par les arrière-petits-fils de Castamir, Angamaitë et Sangahyando.

  • 26. Telemnar (1516 - 1636) : 1634 - 1636

Tué, ainsi que tous ses enfants, par la Grande Peste. Le fils de son frère Minastan lui succéda.

  • 27. Tarondor (1577 - 1798) : 1636 - 1798

Il déplaça la capitale du Gondor à Minas Anor, où il replanta une pousse de l'Arbre blanc. Son règne fut le plus long de tous les rois du Gondor (162 ans).

  • 28. Telumehtar Umbardacil (1632 - 1850) : 1798 - 1850

Reconquit l'Umbar en 1810, d'où son surnom d'Umbardacil (« Vainqueur de l'Umbar »).

Le Gondor et les Gens-des-Chariots (1850 - 1945)

  • 29. Narmacil II (1684 - 1856) : 1850 - 1856

En 1850 eurent lieu les premières invasions des Gens-des-Chariots. Ceux-ci vainquirent les armées du Gondor lors de la bataille des Plaines, durant laquelle Narmacil fut tué.

  • 30. Calimehtar (1736 - 1936) : 1856 - 1936

Il vengea son père en gagnant une grande victoire sur les Gens-des-Chariots sur la plaine de Dagorlad (1899). En 1900, il bâtit la Tour Blanche de Minas Anor.

  • 31. Ondoher (1787 - 1944) : 1936 - 1944

Sa fille Fíriel épousa en 1940 Arvedui, l'héritier du trône d'Arthedain. Quatre ans plus tard, le Gondor dut subir une attaque concertée des Gens-des-Chariots au nord-est et des Haradrim au sud-est. Ondoher et ses deux fils, Artamir et Faramir, furent tués en combattant les Gens-des-Chariots, tandis qu'au sud, le général Eärnil emportait une victoire écrasante sur les Haradrim. Il emmena ses armées dans le nord et détruisit définitivement les Gens-des-Chariots lors de la bataille du Camp.

  • Interrègne : 1944 - 1945

La mort d'Ondoher entraîna une querelle de succession entre Arvedui, époux de la fille du roi défunt, et Eärnil, cousin éloigné d'Ondoher. Finalement, les Grands du Gondor accordèrent la couronne à ce dernier, auréolé du prestige de sa victoire face aux Gens-des-Chariots et descendant d'Anárion, à la différence d'Arvedui. Pendant l'interrègne, l'Intendant Pelendur (1879 - 1998) assura la régence du royaume.

Les derniers rois (1945 - 2050)

  • 32. Eärnil II (1883 - 2043) : 1945 - 2043

Il était le fils de Siriondil, fils de Calimmacil, fils d'Arciryas, frère de Narmacil II. Il envoya des troupes au secours de l'Arthedain, mais elles arrivèrent trop tard pour empêcher la chute du royaume ; néanmoins, elles purent chasser le Roi-Sorcier d'Angmar. Celui-ci revint au Mordor et, avec les huit autres Nazgûl, il prit Minas Ithil en 2002. Celle-ci devint Minas Morgul.

  • 33. Eärnur (1928 - 2050) : 2043 - 2050

Lorsqu'il devint roi, le Roi-Sorcier lui lança un défi, et seul l'Intendant Mardil parvint à empêcher Eärnur de le relever. Sept ans plus tard, le Nazgûl revint à la charge, et Eärnur décida de relever le défi : il partit avec quelques compagnons à Minas Morgul, et nul ne le revit jamais.

Eärnur n'avait pas d'héritier direct. De plus, pendant la Lutte Fratricide, la plupart des membres de la famille royale avaient été exterminés, et les derniers cousins qui restaient à Eärnur étaient soit très éloignés, soit très contestés, et aucun d'entre eux ne réclama la royauté. Tous avaient encore à l'esprit les atrocités de la Lutte Fratricide, où le Gondor avait failli disparaître. Certes, la lignée d'Isildur persistait toujours en Eriador, mais si affaiblie qu'elle n'était guère à même de revendiquer la couronne. L'Intendant Mardil continua donc à exercer le pouvoir au nom du Roi, en attendant son retour auquel bien peu croyaient.

Le retour des rois (3019 - ...)

  • 34. Elessar Telcontar (2931 T.A. - 120 Q.A.) : 3019 T.A. - 120 Q.A.

Plus connu sous le nom d'Aragorn. Héritier d'Isildur, descendant en ligne directe d'Arvedui et de Fíriel, fille d'Ondoher. Il descendait donc à la fois d'Isildur et d'Anárion et pouvait prétendre à la couronne du Gondor, ce qu'il fit après la guerre de l'Anneau et la défaite de Sauron. Il régna sur l'Arnor et le Gondor, et son royaume prit le nom de Royaume Réunifié, en référence à l'époque où les deux royaumes étaient unis sous Elendil. Son règne fut une nouvelle ère de prospérité pour la Terre du Milieu. Il se maria avec Arwen Undómiel, fille d'Elrond.

Fils d'Elessar et d'Arwen, il succéda à son père en l'an 120 du Quatrième Âge.

Notes et références de l'article

  1. Elles n'apparaissent pas dans le Seigneur des Anneaux, mais on peut les trouver dans les brouillons des appendices, publiés dans The Peoples of Middle-earth (The Heirs of Elendil).

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
Ce document provient de « Rois du Gondor#Cemendur ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cemendur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cemendur — Saltar a navegación, búsqueda Cemendur Personaje de El Señor de los Anillos Creador(es) J. R. R. Tolkien Información Raza Dúnadan Sexo Masculi …   Wikipedia Español

  • Cemendur — is a fictional character in J. R. R. Tolkien s universe of Middle earth.He was the son and successor of Meneldil, King of Gondor.He was born in ME date|SA|3399. He succeeded his father to the throne in ME date|TA|158. Little is known is about his …   Wikipedia

  • Cemendur —    Meneldil s son and heir.    Cemendur was descended from a mighty line of lords: his greatgrandfather was Elendil himself, and he was the grandson of Anárion and son of Meneldil. Nonetheless, of his reign as King of Gondor we know almost… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Liste des Hommes de la Terre du Milieu — Voici une liste des Hommes apparaissant dans l œuvre fictionnelle de J. R. R. Tolkien, à l exception des Hobbits qui ont une liste spécifique. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y …   Wikipédia en Français

  • List of Númenóreans — Middle earth portal In J. R. R. Tolkien s legendarium, the Númenóreans are the inhabitants of the island of Númenor. The following is a list of Númenóreans named in Tolkien s works, other than the rulers, who are described at Rulers of Númenor.… …   Wikipedia

  • Eärendil de Gondor — Saltar a navegación, búsqueda Eärendil Personaje de El Señor de los Anillos Creador(es) J. R. R. Tolkien Episodios Apéndice A: «(ii) Los reinos en el exilio» Información Raza …   Wikipedia Español

  • Meneldil — Personaje de El Señor de los Anillos y Cuentos inconclusos Creador(es) J. R. R. Tolkien Información Raza Dúnadan …   Wikipedia Español

  • Meneldil —    Son of Anárion and third King of Gondor.        Royal grandson of Elendil.    The son of Anárion and grandson of Elendil, the first King of Gondor to rule in his own name. He was succeeded by his son Cemendur.        Meneldil s Early Life: Of… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Meneldil — (ME date|SA|3318–ME date|TA|158) is a fictional character in J. R. R. Tolkien s universe of Middle earth. His name means devoted to heaven . He was the son and fourth child of Anárion, and was recorded in some sources as being the last man born… …   Wikipedia

  • Eärendil of Gondor — In J. R. R. Tolkien s Middle earth legendarium, Eärendil was the fifth King of Gondor and son of Cemendur, he should not be confused with Eärendil, the father of Elrond and Elros Tar Minyatur.He was born in ME date|TA|48, the first King of Gondor …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.