Ce qu'on entend sur la montagne


Ce qu'on entend sur la montagne

Ce qu'on entend sur la montagne S.95, également appelé (par le compositeur lui-même) Bergsinfonie (symphonie de la montagne) est le premier des treize poèmes symphoniques de Franz Liszt. L'œuvre a été écrite en 1848/49 et créée à Weimar en 1850, sous la direction du compositeur, qui la révisera ensuite en 1851, puis définitivement en 1857. Elle s'inspire librement d'un poème de Victor Hugo extrait du cycle Feuilles d'automne. L'œuvre est dédicacée à la princesse Carolyne de Sayn-Wittgenstein.

D'une durée approximative de 33 minutes, Ce qu'on entend sur la montagne est le plus long des poèmes symphoniques en un seul mouvement du XIXe siècle et ne sera, au XXe siècle, surpassé en durée que par Pelléas et Mélisande d'Arnold Schönberg, ce qui montre assez l'ambition de l'inventeur officiel du genre et du terme. L'œuvre, qui s'ouvre par une suite d'accords inquiétants à la tonalité incertaine, flottante, peut-être héritée de la Symphonie n° 9 de Beethoven et en tout cas prémonitoire du wagnérisme et même des premières recherches atonales, est construite sur l'opposition binaire entre deux thèmes : le premier menaçant, oppressant, parfois violent, représentant la gangue terrestre ; le second élégiaque, représentant la promesse céleste. Leur confrontation aboutit tantôt à de violentes luttes, tantôt à de longues plages méditatives où le développement semble comme suspendu. Le tout aboutit à une conclusion hymnique annonçant celles de la Faust-Sinfonie et de la Dante-Sinfonie, mais sans les chœurs.

Pour impressionnante qu'elle soit, l'œuvre pêche par sa longueur et le caractère quelque peu béat de son thème élégiaque, nettement moins mémorable que son thème maléfique. Liszt, qui en était conscient, reprendra les grands traits harmoniques et même quelques caractéristiques motiviques de son poème symphonique dans le premier mouvement de sa Faust-Sinfonie, qui restera, lui, une de ses réussites les plus éclatantes.

Notons enfin qu'en dépit de son titre, l'œuvre n'a aucune parenté de contenu avec des symphonies évocatrices de l'univers « touristique » de la montagne comme Jour d'été à la montagne de Vincent d'Indy ou Une symphonie alpestre de Richard Strauss.

Enregistrements notables

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ce qu'on entend sur la montagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ce Qu'on Entend Sur La Montagne — Ce qu on entend sur la montagne, également appelé (par le compositeur lui même) Bergsinfonie (symphonie de la montagne) est le premier des treize poèmes symphoniques de Franz Liszt. L œuvre a été écrite en 1848/49 et créée à Weimar en 1850, sous… …   Wikipédia en Français

  • Ce qu'on entend sur la montagne — (S.95), sometimes referred to as Bergsymphonie , is the first of thirteen Symphonic poems by Hungarian composer Franz Liszt. It is an orchestral work inspired by the poem Feuilles d automne (1831) by Victor Hugo.The piece, like many of Liszt s… …   Wikipedia

  • Ce qu'on entend sur la montagne (Franz Liszt) — Ce qu on entend sur la montagne Ce qu on entend sur la montagne, également appelé (par le compositeur lui même) Bergsinfonie (symphonie de la montagne) est le premier des treize poèmes symphoniques de Franz Liszt. L œuvre a été écrite en 1848/49… …   Wikipédia en Français

  • Rembercourt-sur-Mad — 48° 59′ 17″ N 5° 54′ 14″ E / 48.9880555556, 5.90388888889 …   Wikipédia en Français

  • Rembercourt-sur-mad — Administration Pays France Région Lorraine Arrondissement Toul Canton Thiaucourt Regniéville Code Insee abr …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la frontière sur le mont Blanc — 45° 49′ 57″ N 6° 51′ 52″ E / 45.8325, 6.86430556 …   Wikipédia en Français

  • Montserrat (montagne) — Pour les articles homonymes, voir Montserrat. 41°36′N 1°50′E / …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Frontière Sur Le Mont Blanc — À 4 810 mètres environ, le sommet du mont Blanc, point culminant des Alpes, est bien connu des écoliers français comme des écoliers italiens pour être le point culminant de leur pays respectif. Les choses sont elles si simples ? Un …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la frontiere sur le mont Blanc — Histoire de la frontière sur le mont Blanc À 4 810 mètres environ, le sommet du mont Blanc, point culminant des Alpes, est bien connu des écoliers français comme des écoliers italiens pour être le point culminant de leur pays respectif …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la frontière sur le mont blanc — À 4 810 mètres environ, le sommet du mont Blanc, point culminant des Alpes, est bien connu des écoliers français comme des écoliers italiens pour être le point culminant de leur pays respectif. Les choses sont elles si simples ? Un …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.