Ce Qu'il Faut Détruire

ÔĽŅ
Ce Qu'il Faut Détruire

CQFD (journal)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CQFD.
 CQFD
{{{nomorigine}}}

Pays France France
Langue(s) Français
Périodicité Mensuel
Genre Généraliste
Diffusion 17 500 ex. ()
Date de fondation Avril 2003
Ville d’édition Marseille

Directeur de publication Sébastien Dubost
Directeur de la rédaction Pas de directeur de rédaction.
Rédacteur en chef Pas de rédacteur en chef, mais un comité de rédaction.
ISSN 1761-8061

Ce qu'il faut détruire

CQFD (sigle de Ce qu'il faut dire, d√©truire, d√©velopper, par r√©tro-acronymie du CQFD utilis√© en math√©matiques) se pr√©sente comme un ¬ę mensuel de critique et d'exp√©rimentation sociales ¬Ľ. Son comit√© de r√©daction est bas√© √† Marseille, il est compos√© essentiellement de ch√īmeurs[1].

Il est distribué, tous les 15 du mois, dans les kiosques et dans certaines librairies. Sans aucune publicité[1], il est gratuit pour les personnes incarcérées.

Sommaire

Contenu

Le comité de rédaction de CQFD réalisait une revue à petite diffusion nommée RIRe (Réseau d’Information Réfractaire), son contenu était spécifiquement antimilitariste. En 2003, la même équipe décide de créer un journal abordant des sujets plus diversifiés comme les prisons, la pauvreté, les mouvements sociaux, le néo-colonialisme, la critique du capitalisme, des dénonciations des comportements anti-sociaux dans les entreprises et les institutions ainsi qu'une forte critique des médias.

Ce mensuel de ch√īmeurs donne la parole dans ses colonnes √† des r√©fractaires, √† des inventeurs de nouvelles pratiques sociales, √† des prisonniers. De plus, le mensuel pr√©sente dor√©navant plusieurs chroniques de Arthur (pas celui de la t√©l√©), S√©bastien Fontenelle, √Čric Hazan ou encore Jean-Pierre Levaray. Jean-Marc Rouillan y a √©crit r√©guli√®rement des chroniques sur le monde carc√©ral, jusqu'√† sa sortie de prison en d√©cembre 2007. Le journal est r√©alis√© par le comit√© de r√©daction auquel s'associent une vingtaine de dessinateurs de presse et une trentaine de r√©dacteurs ext√©rieurs.

Publications :

Dénonçant le silence de la plupart des médias au sujet de la révolte d'Oaxaca au Mexique, CQFD a publié en collaboration avec les éditions L'insomniaque en janvier 2007 un hors-série nommé La Libre Commune de Oaxaca[2].

En mai 2006, CQFD a créé les éditions le Chien rouge qui ont publié:

  • Le manifeste des ch√īmeurs heureux d'un collectif de ch√īmeurs berlinois (ISBN 2-916542-00-0)
  • En route mauvaise troupe de Jacques Vach√© (√©puis√©) (ISBN 2-916542-01-9)
  • l'Instinct de mort de Jacques Mesrine (√©puis√©)
  • La ville sans nom de Bruno Le Dantec (ISBN 978-2-916542-03-4)
  • Dialogue entre un pr√™tre et un moribond de Sade (ISBN 978-2-916542-04-1)
  • C'est facile de se moquer un recueil de dessin de Berth (ISBN 978-2-9165-42-05-8)
  • Barcelone, l'espoir clandestin de Julio Sanz Oller (ISBN 978-2-916542-08-9)
  • L'Abr√©g√© du "Capital" de Karl Marx de Carlo Cafiero (ISBN 978-2-916542-10-2)

Mode de diffusion

CQFD utilise principalement quatre modes de diffusion :

  • Les NMPP (Nouvelles messageries de la presse parisienne) lui permettent d'int√©grer une partie des kiosques.
  • Court-circuit, distributeur-diffuseur de livres, vid√©os et journaux bas√©e √† Paris permet √† CQFD d'√™tre d√©pos√© chaque mois dans une centaine de point de vente.
  • Les deux derniers modes de diffusion sont les abonnements et la vente directe sur les tables de presse ou pendant les manifestations[1]

Voir aussi

Articles connexes

CQFD fait partie de la presse alternative et ind√©pendante[3]. Ce journal est comparable en cela √† :

Liens externes

Notes et références

  1. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ et c‚ÄČ Interview de Fran√ßois Maliet, membre du comit√© de r√©daction de CQFD
  2. ‚ÜĎ La libre commune de Oaxaca : pr√©sentation du hors s√©rie par CQFD
  3. ‚ÜĎ CQFD est ainsi list√© comme m√©dia ind√©pendant dans le Petit cours d'autod√©fense intellectuelle de Normand Baillargeon publi√© en 2005.
  • Portail de l‚Äôanarchisme Portail de l‚Äôanarchisme
  • Portail de la presse √©crite Portail de la presse √©crite
Ce document provient de ¬ę CQFD (journal) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ce Qu'il Faut Détruire de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.