Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid

ÔĽŅ
Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid
Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid
Présentation
Nom local –¶—Ä–ļ–≤–į "–°–≤–Ķ—ā–į –°–ĺ—Ą–ł—ė–į"
Culte Orthodoxe macédonien
Type Cathédrale
Rattaché à Archevêché d'Ohrid (siège)
Début de la construction entre 1035 et 1056
Fin des travaux XIVe si√®cle (narthex)
Style(s) dominant(s) Byzantin
Protection Patrimoine mondial (1980[1])
Géographie
Pays Drapeau de Mac√©doine Mac√©doine
Région Sud-Ouest
Ville Ohrid
Coordonn√©es 41¬į 06‚Ä≤ 44‚Ä≥ N 20¬į 47‚Ä≤ 39‚Ä≥ E / 41.112089, 20.79411441¬į 06‚Ä≤ 44‚Ä≥ Nord
       20¬į 47‚Ä≤ 39‚Ä≥ Est
/ 41.112089, 20.794114
  

La Cath√©drale Sainte-Sophie d'Ohrid est la cath√©drale de l'Archev√™ch√© d'Ohrid et le si√®ge de l'√Čglise orthodoxe mac√©donienne. Elle se trouve √† Ohrid, petite ville du sud-ouest de la R√©publique de Mac√©doine.

Ce monument est une des plus grande √©glise de la r√©gion, au Moyen √āge, son archev√™ch√© s'√©tendait depuis les rives du Danube au nord jusqu'√† la c√īt√© albanaise √† l'ouest et √† la baie de Thessalonique au sud. La cath√©drale fut √©rig√©e au XIe si√®cle, sur les restes d'une √©glise pal√©ochr√©tienne. Cette premi√®re √©glise fut probablement utilis√©e comme cath√©drale par Samuel Ier de Bulgarie, qui avait fait d'Ohrid la capitale de son empire au Xe si√®cle. L'√©difice fut ensuite remani√© au XIVe si√®cle, lorsqu'on lui adjoignit un grand narthex, puis au XVIe si√®cle, quand les Turcs en firent une mosqu√©e. Elle servit plus tard d'entrep√īt mais fut sauv√©e par d'importantes r√©novations men√©es apr√®s la Seconde Guerre mondiale.

La cath√©drale Sainte-Sophie est surtout r√©put√©e pour ses fresques m√©di√©vales inestimables, prot√©g√©es pendant plusieurs si√®cles par un enduit appos√© par les Ottomans et red√©couvertes presque intactes au XXe si√®cle. Son acoustique est elle aussi exceptionnelle et, depuis sa restauration, elle accueille r√©guli√®rement des concerts. L'√©glise a retrouv√© son archev√™ch√© en 1967, il avait √©t√© supprim√© deux cents ans plus t√īt.

Sommaire

Histoire

La cath√©drale dans son environnement ; au fond, le lac d'Ohrid

La cathédrale fut construite à une date inconnue, entre 1035 et 1056, sur une basilique paléochrétienne, qui fut sans doute elle aussi utilisée comme cathédrale, lorsque Samuel Ier de Bulgarie fit d'Ohrid la capitale de son empire en 969. Les dates de construction traditionnellement avancées correspondent à celles du ministère de l'archevêque Leo, qui est à l'origine des travaux[2].

Au XIVe si√®cle, un autre archev√™que, Gregorius, fait construire un narthex monumental, orn√© d'une galerie et de deux tours sym√©triques. Il fait √©galement construire un nouveau parvis, beaucoup plus vaste que le pr√©c√©dent[2].

Les Turcs prennent le contr√īle de la r√©gion √† la fin du XVe si√®cle et transforment la cath√©drale en mosqu√©e. Ils conservent l'√©difice dans son int√©grit√© mais recouvrent les fresques d'un enduit √©pais[2].

Entre 1950 et 1957, une vaste campagne de r√©novation est men√©e. Les restaurateurs s'int√©ress√®rent surtout aux fresques, que l'enduit avait tr√®s bien conserv√©es[2]. En 1979, l'UNESCO classa le patrimoine naturel de la r√©gion d'Ohrid au patrimoine mondial de l'Humanit√© et le label fut √©tendu un an plus tard au patrimoine culturel. Depuis sa restauration, l'√©glise accueille r√©guli√®rement des concerts, particuli√®rement lors du Festival d'√Čt√© d'Ohrid[3].

Architecture

La cath√©drale est un √©difice typique de l'art byzantin. Elle poss√®de trois nefs, un transept, une coupole centrale et des tribunes. Le narthex du XIVe si√®cle suit √©galement les canons byzantins mais sa conception est plus moderne. Il est ouvert d'un portique et de galeries sur son niveau sup√©rieur et poss√®de des sections lat√©rales marqu√©es de tours identiques[2].

Fresques

Fresques sur un plafond vo√Ľt√©

Les fresques furent r√©alis√©es au XIe si√®cle, XIIe si√®cle et XIVe si√®cle. Les plus vieilles sont celles des parties hautes, du chŇďur, des absides, et du sol du narthex[2].

Les fresques du bas des absides repr√©sentent les plus grands patriarches et archev√™ques et celles du centre les principaux patriarches de Constantinople. Le chŇďur est orn√© des portraits des patriarches d'Alexandrie, J√©rusalem et Antioche et de six papes romains. On trouve √©galement Saint-Cyrille et son disciple Saint-Cl√©ment d'Ohrid[2].

Les parties sup√©rieures repr√©sentent des sc√®nes de l'Ancien Testament, l'Ascension et la Communion des Ap√ītres et la Vierge √† l'Enfant[2].

Les fresques du XIIe si√®cle sont plac√©es dans les chapelles lat√©rales et repr√©sentent des portraits, souvent en mauvais √©tat. Un portrait de Marie, r√©alis√© √† la m√™me √©poque, surmonte la Vierge √† l'Enfant du chŇďur. Les d√©cors du narthex datent du XIVe si√®cle[2].

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Classement au titre du patrimoine culturel de la r√©gion d'Ohrid
  2. ‚ÜĎ a, b, c, d, e, f, g, h et i (en)The Church of St. Sophia - Ohrid patrimony
  3. ‚ÜĎ (en)ExploringMacedonia - St. Sophia church in Ohrid



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-sophie ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Le titre Sainte Sophie a √©t√© port√© par plusieurs martyrs et religieuses chr√©tiennes. Celles ci ont donn√© leur nom √† plusieurs localit√©s et de nombreuses… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Sainte-Sophie ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Le titre Sainte Sophie a √©t√© port√© par plusieurs martyrs et religieuses chr√©tiennes. Celles ci ont donn√© leur nom √† plusieurs localit√©s et de nombreuses… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ohrid ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Ohrid (homonymie). 41¬į 07‚Ä≤ 18‚Ä≥ N 20¬į 49‚Ä≤ 10‚Ä≥ E ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Lac Ohrid ‚ÄĒ Lac d Ohrid 41¬į03‚Ä≤N 20¬į42‚Ä≤E / 41.05, 20.7 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Lac d'Ohrid ‚ÄĒ Le lac d Ohrid, en haut √† gauche, vu depuis l espace. Administration Pays ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Lac ohrid ‚ÄĒ Lac d Ohrid 41¬į03‚Ä≤N 20¬į42‚Ä≤E / 41.05, 20.7 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Monast√®re Saint-Pantaleimon d'Ohrid ‚ÄĒ Pr√©sentation Nom local –¶—Ä–ļ–≤–į—ā–į –°–≤–Ķ—ā–ł—ā–Ķ –ö–Ľ–ł–ľ–Ķ–Ĺ—ā –ł –ü–į–Ĺ—ā–Ķ–Ľ–Ķ—ė–ľ–ĺ–Ĺ Culte Orthodoxe mac√©donien ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Patrimoine naturel et culturel de la r√©gion d‚ÄôOhrid ‚ÄĒ Patrimoine naturel et culturel de la r√©gion d Ohrid Patrimoine naturel et culturel de la r√©gion d‚ÄôOhrid 1 Patrimoine mondial de l‚ÄôUNESCO Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Patrimoine naturel et culturel de la r√©gion d'Ohrid ‚ÄĒ Patrimoine naturel et culturel de la r√©gion d‚ÄôOhrid * ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre antique d'Ohrid ‚ÄĒ Les gradins vus de la sc√®ne Le th√©√Ętre antique d Ohrid est un th√©√Ętre construit par les Grecs peu de temps avant la conqu√™te romaine de la r√©gion, vers 70 apr√®s J√©sus Christ. Il se trouve dans la vieille ville d Ohrid, dans le sud ouest de la… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.