Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo

ÔĽŅ
Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo
Cathédrale
Saint-Vincent de Saint-Malo
 Les photos de la cath√©drale de Saint-Malo sur Commons
Présentation
Culte Catholique romain
Type ancienne cathédrale, église paroissiale depuis 1801
Rattaché à Archidiocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo
D√©but de la construction XIIe si√®cle
Fin des travaux 1944-1972 (restauration)
Style(s) dominant(s) Roman, Gothique, Renaissance et Classique
Protection  Class√© MH (1910)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Ville Saint-Malo
Coordonn√©es 48¬į 39‚Ä≤ 01‚Ä≥ N 2¬į 01‚Ä≤ 35‚Ä≥ W / 48.650247, -2.02627348¬į 39‚Ä≤ 01‚Ä≥ Nord
       2¬į 01‚Ä≤ 35‚Ä≥ Ouest
/ 48.650247, -2.026273
  

G√©olocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo

G√©olocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo

G√©olocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo

La cathédrale Saint-Vincent-de-Saragosse de Saint-Malo est une ancienne cathédrale catholique romaine dédiée à saint Vincent de Saragosse, situé à Saint-Malo en Bretagne. Son architecture mélange les styles roman et gothique, et elle est classée monument historique de France[1].

Elle a été le siège de l'ancien évêché de Saint-Malo depuis l'année 1146. Ce dernier fut supprimé par le concordat de 1801, et son territoire réparti entre les diocèses de Rennes, de Saint-Brieuc et de Vannes.

Sommaire

√Čvolution de l'√©difice

L'√©v√™ch√© de Saint-Malo fut cr√©√© en 1146, lorsque Jean de Ch√Ętillon, √©v√™que d'Aleth depuis 1144, transf√©ra son √©v√™ch√© √† Saint-Malo, ville en croissance continue √† l'√©poque, qui constituait en outre un site beaucoup plus s√Ľr. Il fallut attendre 1146 et l'agr√©ment du pape Eug√®ne III, pour que le transfert puisse s'effectuer. Le monast√®re de Saint-Malo, fond√© en 1108, devint la r√©sidence de l'√©v√™que et son √©glise monastique devint cath√©drale, rempla√ßant ainsi la cath√©drale Saint-Pierre d'Aleth. Des transformations furent r√©alis√©es dont l'√©dification du chŇďur, ce qui en fit un monument totalement de style roman [2].

Intérieur de la cathédrale avec la rosace, vitraux de Jean Le Moal

De cet √©difice de style roman du XIIe si√®cle subsistent la nef, la crois√©e du transept et une trav√©e des croisillons nord et sud, ainsi qu'une partie du clo√ģtre. Le chŇďur a √©t√© reconstruit au XIIIe si√®cle, la tour commenc√©e au XIIe fut sur√©lev√©e au XVe, de m√™me que le collat√©ral sud et trois chapelles du chŇďur. √Ä la fin du XVIe si√®cle et au d√©but du XVIIe si√®cle (entre 1583 et 1607), on reconstruisit le collat√©ral nord, tandis que le transept nord fut agrandi. L'aile du rosaire au sud fut commenc√©e dans les ann√©es 1620. En 1695, les canons de la flotte anglo-hollandaise d√©truisirent la rosace du chevet, laquelle fut remplac√©e par trois baies en plein-cintre.

Au XVIIIe si√®cle, on √©difia la chapelle sud, et la tour du clocher fut sur√©lev√©e. La fa√ßade fut reconstruite peu apr√®s, en style n√©oclassique (1772-1773).

Au XIXe si√®cle, Napol√©on III se laissa convaincre par le cur√© de l'√©poque de faire coiffer la tour d'une grande fl√®che ajour√©e, laquelle fut entour√©e de quatre clochetons ajour√©s, construite par Frangeul P√®re et Fils. (Cette fl√®che rempla√ßait un petit d√īme d'ardoise).

Au XXe si√®cle enfin, la cath√©drale fut endommag√©e lors des combats de l'√©t√© 1944. La fl√®che fut pilon√©e par un destroyer Allemand, croyant qu'elle pourrait servir de rep√®re aux Am√©ricains, et elle s'√©croula sur la chapelle dite ¬ę du Sacr√©-CŇďur ¬Ľ. Les d√©g√Ęts n√©cessit√®rent une restauration importante qui d√©buta d√®s 1944, dirig√©e par l'architecte Raymond Cornon, et se termina en 1972. La fl√®che de la cath√©drale fut reconstruite en un style plus proche de celui de l'ensemble de l'√©difice par l'architecte Prunet et abrite quatre cloches, ce clocher a √©t√© vivement contest√© par les Malouins √† l'√©poque, et aujourd'hui encore beaucoup de Malouins regrettent l'ancienne fl√®che[r√©f. n√©cessaire].

Intérieur de la cathédrale

Int√©rieur de la cath√©drale : les grandes orgues

Suite à la grande restauration de 1944-1972 et aux derniers embellissements, on peut dire que la cathédrale Saint-Vincent-de-Saragosse à Saint-Malo a retrouvé toute sa splendeur.

Une nouvelle grande rosace con√ßue par Raymond Cornon, a remplac√© les trois baies du chevet et restitue le visage de la cath√©drale tel qu'il √©tait avant les destructions anglaises de 1695. Jean Le Moal orna de vitraux les fen√™tres des bras du transept et du chŇďur r√©alis√©s par Bernard Allain. Les nouveaux vitraux de la nef ont quant √† eux √©t√© r√©alis√©s par Max Ingrand.

Les grandes orgues réalisées par les facteurs Koenig, père et fils, construites en 1977 et inaugurées en 1980. Il est composé de 4 claviers et 1 pédalier et 35 jeux, cet orgue remplace celui de Louis Debierre construit en 1893 de style romantique qui fut détruit en 1944.

Le mobilier du sanctuaire comporte notamment un ma√ģtre-autel, un si√®ge de pr√©sidence et un baptist√®re en bronze. Ce sont des Ňďuvres d'Arcabas p√®re et fils.

La cath√©drale abrite √©galement les restes de l'√©v√™que fondateur Jean de Ch√Ętillon, de Jacques Cartier et du corsaire Ren√© Duguay-Trouin.

Depuis 2003, elle abrite la statue de la Vierge √† l'Enfant dite Notre-Dame de la Grand'Porte. Celle-ci restaur√©e se trouvait initialement au dessus de la Grand-Porte de Saint-Malo intra-muros o√Ļ elle pour des raisons de protection et des intemp√©ries remplac√©e par une copie.

Dalle funéraire de Jacques Cartier

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.