Cathédrale Saint-Front

ÔĽŅ
Cathédrale Saint-Front
Cathédrale Saint-Front
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Front
Présentation
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Diocèse de Périgueux et Sarlat (siège)
D√©but de la construction XIIe si√®cle
Fin des travaux XIXe si√®cle (restauration)
Style(s) dominant(s) Roman
Byzantin
Protection  Class√© MH (1840)
 Patrimoine mondial (1998)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Ville Périgueux
Coordonn√©es 45¬į 11‚Ä≤ 01‚Ä≥ N 0¬į 43‚Ä≤ 22‚Ä≥ E / 45.18361, 0.7227845¬į 11‚Ä≤ 01‚Ä≥ Nord
       0¬į 43‚Ä≤ 22‚Ä≥ Est
/ 45.18361, 0.72278
  

G√©olocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Saint-Front

La cathédrale Saint-Front est située dans la commune de Périgueux, préfecture du département français de la Dordogne. Siège du diocèse de Périgueux et Sarlat, elle est classée monument historique[1] en 1840 et au Patrimoine mondial en 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.

Sommaire

Présentation

La cath√©drale est nomm√©e d'apr√®s saint Front, l√©gendaire premier √©v√™que de P√©rigueux, et l√©gendaire √©vang√©lisateur de la r√©gion au IIIe si√®cle et dont les suppos√©es reliques reposaient jusqu'en 1575 dans la cath√©drale qui est la plus vaste du Sud-Ouest de la France

Une premi√®re √©glise d√©dicac√©e √† saint Front aurait √©t√© construite par l'√©v√™que Chronope II (vers 506-vers 533). L'√©v√™que Frotaire (976-991) a commenc√© la reconstruction de l'abbatiale Saint-Front. Raoul de Couh√©, mort en 1013, est enterr√© dans l'√©glise non encore termin√©e. L'√©glise est consacr√©e probablement en 1047 par l'archev√™que de Bourges Aymon. Cette √©glise est de plan basilical, couverte de charpente. On avait peut-√™tre conserv√© des fragments de l'√©glise pr√©c√©dente. Le chŇďur √©tait vo√Ľt√© et abritait le tombeau de saint Front r√©alis√© en 1077 par Guimaunond, moine de La Chaise-Dieu[2]

Un incendie se produisit en 1120 au temps de l'√©v√™que Guillaume d'Auberoche, ravageant le bourg et l'abbatiale. La construction de l'√©glise √† coupoles commence aussit√īt apr√®s l'incendie. Le tombeau de saint Front ayant √©t√© prot√©g√© par la vo√Ľte, l'√©glise a √©t√© reconstruite sur le m√™me emplacement.

Elle a √©t√© construite au XIIe si√®cle dans un style m√™lant les influences romane et byzantine. L'originalit√© de son plan en croix grecque par rapport √† l'architecture locale a √©t√© la source de nombreuses discussions entre sp√©cialistes.

En effet, comme la basilique Saint-Marc de Venise, son plan est en forme de croix grecque et ses cinq coupoles √† clochetons rappellent Saint-Marc et de l‚Äô√©glise des Saints-Ap√ītres. Cette filiation reste recevable. Saint-Marc de Venise a √©t√© construite √† partir de 1063 et consacr√©e en 1111. Peut-√™tre faut-il conserver l'id√©e que le ma√ģtre d'ouvrage de la nouvelle abbatiale ait voulu donner √† celle-ci un plan prestigeux imit√© de l'√©glise des Saints-Ap√ītres de Constantinople. Si le plan de l'√©glise peut √™tre rapproch√© des √©glises byzantines, la r√©alisation des coupoles reprend une technique locale.

La prise de la ville par les Protestants en 1575 et 1577 et les destructions qui vont en r√©sulter, les malfa√ßons dans sa restauration, a amen√© l'abandon de la cath√©drale Saint-√Čtienne de la Cit√©. Ce n'est donc qu'en 1669 que l'√©glise Saint-Front acquiert son titre de cath√©drale, auparavant d√©tenu par l'√©glise voisine Saint-√Čtienne, dans le quartier de La Cit√©.

De 1852 √† 1895, la cath√©drale Saint-Front [3] est restaur√©e par Paul Abadie (et d'autres architectes) qui agrandit les coupoles et ajoute les clochetons qu'on peut voir aujourd'hui. En v√©rit√©, c'est plus une v√©ritable reconstruction des coupoles qui s'√©taient √† moiti√© effondr√©es, et qu'il fallut couvrir sous une charpente classique. La cath√©drale ne gardera d'original que son clocher du XIIe si√®cle, mais son aspect original avec ses coupoles est r√©tabli. C'est ce m√™me architecte qui plus tard sera s√©lectionn√© pour construire la basilique du Sacr√©-CŇďur √† Paris, qui n'est pas sans ressemblance avec la cath√©drale Saint-Front.

Les trois lustres monumentaux qui éclairent la cathédrale ont servi à illuminer Notre-Dame de Paris lors du mariage de Napoléon III le 29 janvier 1853.

Son orgue, construit par la maison Merklin-Sch√ľtze en 1870 a √©t√© restaur√© en 1998 par Pascal Quoirin.

Entre 1999 et 2002 la DRAC Aquitaine a confi√© √† Fran√ßoise Perret, restauratrice √† Sergeac, la restauration de l'ensemble du Chemin de croix peint par Jacques-√Čmile Lafon entre 1849 et 1851[4].

La cathédrale est inscrite depuis 1998 au Patrimoine mondial de l'Humanité dans le cadre des chemins de St-Jacques-de-Compostelle (Via Lemovicensis). À l'occasion de l'année sainte compostellane 1999 une chapelle Saint-Jacques avec une statue du saint est inaugurée par Monseigneur Gaston Poulain, évêque de Périgueux et de Sarlat.

On trouve une maquette de la Cathédrale Saint-Front au parc France miniature, dans les Yvelines (regarder ici et là).

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

Sources

  1. ‚ÜĎ Notice sur la cath√©drale de P√©rigueux, sur la base M√©rim√©e, minist√®re de la Culture. Consult√©e le 12 ao√Ľt 2010
  2. ‚ÜĎ Marcel Aubert - √Čglise Saint-Front - pp.45-65, dans Congr√®s arch√©ologique de France. 90e session. P√©rigueux. 1927 - Soci√©t√© Fran√ßaise d'Arch√©ologie - Paris - 1928
  3. ‚ÜĎ Claude Laroche, Saint-Front de P√©rigueux : la restauration au XIXe si√®cle, pp. 267-280, dans Congr√®s arch√©ologique de France. 156e session. Monuments en P√©rigord. 1999 - Soci√©t√© Fran√ßaise d'Arch√©ologie - Paris - 1999
  4. ‚ÜĎ Nathalie Andr√© et Fran√ßoise Perret, Du noir √† l'or, conserver, restaurer, valoriser, Ed¬į La Lauze, 2006 (lire le r√©sum√©)

Bibliographie

  • Dictionnaire des √©glises de France, Belgique, Luxembourg, Suisse (Tome III-B), Robert Laffont, Paris (France) ; pp. 114‚Äď118.
  • Collombet, Fran√ßois, Les plus belles cath√©drales de France, S√©lection du Reader's Digest, Paris (France), ISBN 2-7098-0888-9, 1997; pp. 98‚Äď99.
  • Laroche, Claude - Saint-Front de P√©rigueux: la restauration du 19e si√®cle - pp.267-280, dans Congr√®s arch√©ologique de France. 156e session. Monuments en P√©rigord. 1998 - Soci√©t√© Fran√ßaise d'Arch√©ologie - Paris - 1999
  • Corvisier, Christian - P√©rigueux: cath√©drale Saint-Front- pp.371-374, dans Congr√®s arch√©ologique de France. 156e session. Monuments en P√©rigord. 1998 - Soci√©t√© Fran√ßaise d'Arch√©ologie - Paris - 1999
  • Marcel Aubert, √Čglise Saint-Front, pp. 45-65, dans Congr√®s arch√©ologique de France. 90e session. P√©rigueux. 1927, Soci√©t√© Fran√ßaise d'Arch√©ologie, Paris, 1928

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathédrale Saint-Front de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.