Cathedrale metropolitaine de Buenos Aires

ÔĽŅ
Cathedrale metropolitaine de Buenos Aires

Cathédrale métropolitaine de Buenos Aires

La cathédrale métropolitaine de Buenos Aires, vue de l'extérieur
La cathédrale métropolitaine de Buenos Aires, vue de l'intérieur
Tombeau de San Martin dans la cathédrale de Buenos Aires - des grenadiers en armes assurent la garde
Plan de la cath√©drale. La grande chapelle d√©bordant du c√īt√© droit de la nef h√©berge le tombeau et le mausol√©e de San Martin.

La Cathédrale métropolitaine de Buenos Aires est la principale église catholique de Buenos Aires, en Argentine. Siège d'un important archevêché, elle est située à l'intersection de la rue Calle San Martín et de l' Avenida Rivadavia, dans le quartier de San Nicolás, face à la Plaza de Mayo (ou Place de Mai).

L'édifice, de style néoclassique, possède un profil qui n'est pas utilisé habituellement pour les cathédrales, car elle ne possède pas de tours, et ressemble plus à un temple grec qu'à une église catholique typique.

Sommaire

Historique

Avant elle, furent √©difi√©s quatre b√Ętiments qui furent ras√©s par la faute de la pr√©carit√© et du manque de solidit√© des mat√©riaux, et aussi de la n√©gligence des ma√ßons constructeurs. Le cinqui√®me b√Ętiment fut un peu plus solide (1622) mais souffrit d'effondrements, de rafistolages et de d√©molitions.

C'est en 1692 que d√©buta l'Ňďuvre finale qui consistait en trois vaisseaux, plus des chapelles lat√©rales.

En 1727 on demanda à l'architecte jésuite Blanqui la réalisation d'une nouvelle façade avec deux tours, mais l'intérieur s'effondra en 1752. Cette même année on chargea le gênois Antonio Masella de mener à bien la disposition intérieure de la cathédrale.

En 1770 on observa des fissures dans la coupole (juste lorsque les travaux étaient sur le point d'aboutir) et on décida de refaire cette dernière, sous la direction de Manuel Alvarez de Rocha.

Description

En 1791 on livra la cath√©drale au culte et en 1822 le fran√ßais Prosper Catelin, avec Pierre Benoit, r√©alisa l'actuel portique n√©oclassique, inspir√© du Palais Bourbon de Paris. L'ornementation du frontispice, qui fut r√©alis√© entre 1860 et 1863 par Dubourdieu, pr√©sente douze colonnes qui symbolisent les douze ap√ītres et un bas-relief qui repr√©sente la rencontre de Jacob avec son fils Joseph en √Čgypte.

L'intérieur est de style colonial espagnol. Il a cinq vaisseaux, et la croisée est couverte d'une coupole qui, posée sur un tambour atteint les 41 mètres de hauteur.

Le mausolée de José de San Martín

Depuis le vaisseau lat√©ral de droite on acc√®de au mausol√©e o√Ļ reposent les restes du lib√©rateur Jos√© de San Mart√≠n. Le monument, qui fut construit en 1880, est l'Ňďuvre du sculpteur fran√ßais Carrier Belleuse (inspir√© par l'√©clectisme fran√ßais qui r√®gnait en Europe √† cette √©poque). Un hommage particulier est rendu au grand h√©ros national, en ce sens que le tombeau est veill√© par des grenadiers en armes de l'arm√©e argentine.

La province ecclésiastique de Buenos Aires

La province eccl√©siastique ou archev√™ch√© de Buenos Aires comprend les dioc√®ses suivants :

  • Archidioc√®se de Buenos Aires
  • Dioc√®se d'Avellaneda-Lan√ļs
  • Dioc√®se de Gregorio de Laferr√®re
  • Dioc√®se de Lomas de Zamora
  • Dioc√®se de Mor√≥n
  • Dioc√®se de Merlo-Moreno
  • Dioc√®se de San Isidro
  • Dioc√®se de San Justo
  • Dioc√®se de San Mart√≠n
  • Dioc√®se de San Miguel

Voir aussi

Lien interne

  • Voir Projet Catholicisme

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne
  • Portail de l‚ÄôArgentine Portail de l‚ÄôArgentine
Ce document provient de ¬ę Cath%C3%A9drale m%C3%A9tropolitaine de Buenos Aires ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathedrale metropolitaine de Buenos Aires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cath√©drale m√©tropolitaine de Buenos Aires ‚ÄĒ La cath√©drale m√©tropolitaine de Buenos Aires, vue de l ext√©rieur Pr√©sentation Culte Catholique ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale M√©tropolitaine De Buenos Aires ‚ÄĒ La cath√©drale m√©tropolitaine de Buenos Aires, vue de l ext√©rieur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale m√©tropolitaine de buenos aires ‚ÄĒ La cath√©drale m√©tropolitaine de Buenos Aires, vue de l ext√©rieur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Buenos Aires ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Buenos Aires (homonymie). 34¬į 36‚Ä≤ 30‚Ä≥ S 58¬į 22‚Ä≤ 16‚Ä≥ W ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Buenos-Aires ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Buenos Aires (homonymie). Buenos Aires ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Buenos aires ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Buenos Aires (homonymie). Buenos Aires ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des monuments historiques nationaux de Buenos Aires ‚ÄĒ Cet article recense les monuments historiques nationaux de la ville de Buenos Aires, en Argentine. Sommaire 1 Liste 2 Voir aussi 2.1 Lien interne 2.2 Liens externes ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • San Nicolas (Buenos Aires) ‚ÄĒ San Nicol√°s (Buenos Aires) Pour les articles homonymes, voir San Nicol√°s. Situation San Nicol√°s est un des quartiers de la ville de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • San Nicol√°s (Buenos Aires) ‚ÄĒ 34¬į36‚Ä≤19‚Ä≥S 58¬į22‚Ä≤33‚Ä≥O / 34.60528, 58.37583 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-Isidore-le-Laboureur de San Isidro ‚ÄĒ Cath√©drale San Isidro Labrador Cath√©drale San Isidro Labrador √† San Isidro pr√®s de Buenos Aires Pr√©sentation Nom local Catedral de San Isidro ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.