Cathedrale Sainte-Marie d'Auch

ÔĽŅ
Cathedrale Sainte-Marie d'Auch

Cathédrale Sainte-Marie d'Auch

Cathédrale
Basilique et Primatiale Sainte-Marie d'Auch
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
43¬į 38‚Ä≤ 47‚Ä≥ Nord
       0¬į 35‚Ä≤ 09‚Ä≥ Est
/ 43.646389, 0.585833
 
Pays France France
Région Midi-Pyrénées
Département Gers
Ville Auch
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Archidiocèse d'Auch (siège)
Début de la construction 1489
Fin des travaux XVIIe si√®cle (fa√ßade)
Style(s) dominant(s) Gothique
Renaissance
Néoclassique
Classé(e) Monument historique (1862)
Patrimoine mondial (1998) [1]

La cathédrale Sainte-Marie d'Auch fut de tout temps dédiée à la sainte Vierge. C'est un vaste édifice à trois nefs, de 102 mètres de long sur 35 de large.

Commenc√©e en juillet 1489, √† l'instigation de Fran√ßois de Savoie, sur les ruines de la cath√©drale romane, Saint-Austinde, elle fut consacr√©e le 12 f√©vrier 1548.

Elle est de style ogival flamboyant, fortement influenc√© par la Renaissance. Elle fut compl√©t√©e fin du XVIIe si√®cle, par une fa√ßade et un porche d'ordre corinthien. Elle comprend un ensemble de 21 chapelles.

Elle est surtout remarquable par une s√©rie de dix-huit verri√®res, Ňďuvres d' Arnaud de Moles, et par les boiseries du chŇďur dont les 113 stalles, d'auteurs inconnus, qui continuent la suite des sc√®nes bibliques commenc√©e sur les verri√®res.

Sommaire

Histoire

Architecture et décoration

Extérieur

Intérieur

Vitraux d'Arnaud de Moles

Les vitraux d'Arnaud de Moles furent r√©alis√©s entre 1507 et 1513 (cette date figure sur le dernier vitrail, avec la signature du ma√ģtre verrier). Bien qu'encore impr√©gn√©s de l'art du Moyen √āge, ils participent de la Renaissance et sont consid√©r√©s comme les plus beaux de cette p√©riode. √Čmile M√Ęle √©crivait ¬ę pour l'ampleur de la pens√©e aucun travail de cette √©poque n'exc√®de les vitraux d'Auch ¬Ľ. Les verri√®res sont pr√©sentes dans toutes les chapelles du d√©ambulatoire (√† l'exception de la chapelle du Saint-S√©pulcre, alors adoss√©e √† l'archev√™ch√©. Apr√®s trois vitraux histori√©s, plac√©s au commencement, au centre et √† la fin du parcours, repr√©sentant respectivement la Cr√©ation et le P√©ch√©, la Croix du Christ, et la R√©surrection, les autres pr√©sentent des personnages bibliques : patriarches, proph√®tes, ap√ītres, auxquels viennent s'ajouter des personnages issus de la mythologie gr√©co-romaine, les Sibylles.

ChŇďur

Stalles
Stalles
Miséricorde

Le chŇďur est enti√®rement cl√ītur√© par le retable monumental de Pierre Souffron II √† l'Est, et par les stalles sur les trois autres c√īt√©s. Les stalles sont au nombre de 115. Elles sont en cŇďur de ch√™ne, longtemps rest√© immerg√© dans l'eau. Si l'origine des travaux est estim√©e aux alentours de 1510, √©tal√©s sur plus de quarante ans, on ignore totalement le nom des auteurs, si ce n'est le dernier, charg√© des derniers am√©nagements, en 1552-1554 : le sculpteur toulousain Dominique Bertin. Les stalles pr√©sentent une exceptionnelle richesse d'ornementation, pas moins de 1500 motifs diff√©rents : repr√©sentations bibliques, vies des saints, mythologie, faune et flore, bestiaire fantastique, m√™lant donc la ferveur mystique du Moyen √āge et l'√©clectisme humaniste de la Renaissance.

La cath√©drale est pourvue de deux orgues d'√©poques diff√©rentes, le grand orgue de Jean de Joyeuse, date de la fin du XVIIe si√®cle, l'autre, d' Aristide Cavaill√©-Coll, est d' √©poque romantique.

Le chapitre de la cathédrale suivit pendant cinq siècles la règle de saint Augustin jusqu'à sa sécularisation en 1548.

Vingt-cinq chanoines le compos√®rent jusqu'en 1331, r√©duit √† vingt √† cette date, tous nobles, et quatre la√Įcs, dit chanoines honoraires : le comte d'Armagnac ou le roi de France, son successeur et h√©ritier, les barons de Montaut, de Montesquiou et de l'Isle.

La cathédrale et son personnel au XXe siècle

Facade Eglise Auch.avril.2005.jpg

La cath√©drale Sainte-Marie d'Auch est √©lev√©e au rang de basilique mineure dans les ann√©es 1920. Le 6 f√©vrier 2005, Mgr Maurice Gard√®s, archev√™que d'Auch est ordonn√© √©v√™que sous ses vo√Ľtes, en pr√©sence du cardinal Philippe Barbarin, archev√™que de Lyon, primat des Gaules, par Mgr √Čmile Marcus, archev√™que de Toulouse.

Mgr Maurice Gard√®s succ√®de √† Mgr Maurice Fr√©chard, nomm√© archev√™que recteur du Sacr√©-CŇďur de Montmartre.

Les titres attach√©s au si√®ge auscitain sont les suivants :

Jusqu'en 2002, l'Archevêque d'Auch était Métropolitain des Diocèses de Tarbes-Lourdes, Bayonne, Aire-sur-l'Adour et Dax.

Notes

Voir aussi

Bibliographie

  • Raymond Montan√©, La Cath√©drale d'Auch, ses stalles et ses vitraux, Les Presses monastiques, La Pierre-Qui-Vire, 1975

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du Gers Portail du Gers
  • Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne Portail de l‚Äôarchitecture chr√©tienne
  • Portail de la r√©gion Midi-Pyr√©n√©es Portail de la r√©gion Midi-Pyr√©n√©es
Ce document provient de ¬ę Cath%C3%A9drale Sainte-Marie d%27Auch ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathedrale Sainte-Marie d'Auch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cath√©drale Sainte-Marie d'Auch ‚ÄĒ  Cette primatiale et basilique n‚Äôest pas la seule cath√©drale Sainte Marie. Cath√©drale Sainte Marie d Auch ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des chapelles de la cath√©drale Sainte-Marie d'Auch ‚ÄĒ Cath√©drale Sainte Marie d Auch Liste des chapelles Num√©ro Nom originel Nom actuel ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Sainte-Marie d'Oloron ‚ÄĒ  Cette ancienne cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Sainte Marie. Cath√©drale Sainte Marie d Oloron ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Sainte-Marie de Bayonne ‚ÄĒ  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Sainte Marie. Cath√©drale Sainte Marie de Bayonne ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Sainte-Marie ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents √©difices religieux partageant un m√™me nom. Plusieurs cath√©drales sont appel√©es cath√©drale Sainte Marie en l‚Äôhonneur de Marie : Sommaire 1 Australie 2 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Sainte-Marie de Lombez ‚ÄĒ  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Sainte Marie. Cath√©drale Sainte Marie de Lombez Cath√©drale Sainte M ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Sainte-Croix d'Orl√©ans ‚ÄĒ  Cette cath√©drale n‚Äôest pas la seule cath√©drale Sainte Croix. Cath√©drale Sainte Croix d‚ÄôOrl√©ans ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Sainte-Marie de Bayonne ‚ÄĒ Kathedrale Sainte Marie von Bayonne Die Kathedrale Sainte Marie ist die gotische Kathedrale von Bayonne (D√©partement Pyr√©n√©es Atlantiques), erbaut im 13. und 14. Jahrhundert. Sie wird auch als Kathedrale Notre Dame de Bayonne bezeichnet. Die… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Abbaye de Sainte-Marie de Valmagne ‚ÄĒ Abtei von Valmagne NO Ecke des Kreuzganghofs, mit Glockenturm Lage Frankreich ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Cath√©drale d'Auch ‚ÄĒ Cath√©drale Sainte Marie d Auch Cath√©drale Basilique et Primatiale Sainte Marie d Auch Vue g√©n√©rale de l √©difice Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.